Cherif de la Mecque

Cherif de la Mecque

Chérif de La Mecque

Religion
religions abrahamiques :
judaïsme · christianisme · islam
Mosque02.svg
Cet article fait partie d’une série sur
l’islam
Les piliers de l’islam
la déclaration de foi · la prière · l’aumône · le jeûne de ramadan · le pèlerinage à La Mecque
Les piliers de la foi
Allah · malaikas (anges) · les livres sacrés · les prophètes · le jugement dernier · le destin
Histoire de l’islam
Mahomet · Abu Bakr as-Siddiq · Omar ibn al-Khattab · Uthman ibn Affan · Ali ibn Abi Talib · califes
Branches de l’islam
sunnisme · soufisme · chiisme · kharidjisme · acharisme · druze · salafisme
Les villes saintes de l'islam
La Mecque · Médine · al Quds
Constructions religieuses
mosquée · minaret · mihrab · qibla · architecture islamique
Événements et fêtes
hijri · hégire · Aïd el-Fitr · Aïd el-Kebir · Mawlid · Achoura · Arbaïn
Religieux
muezzin · imam · mollah · ayatollah · mufti
Textes et lois
vocabulaire de l’islam · droit musulman · écoles · la hisba · le Coran · hadith · sourate · la charia · la sunna · le fiqh · fatwa
Politique
féminisme islamique · islam libéral · islam politique · islamisme · panislamisme

Le chérif de la Mecque est le titre anciennement donné par les musulmans au gardien des lieux saints de la Mecque et Médine (deux des trois lieux les plus sacrés de l'islam, avec Jérusalem).

Sommaire

Signification du terme

Un chérif est l'appellation d'un descendant de Mahomet. A la mort de celui-ci, la garde des deux lieux saints fut confiée à ses descendants, d'où le terme chérif attribué à ces personnages.

Histoire

Depuis le XIIe siècle, c'est la dynastie des Hachémites qui occupe le poste sans interruption jusqu'à sa suppression en 1924 lors de l'annexion de la région par Abd al-Aziz ben Abd al-Rahman Al Saoud.

Le pouvoir du chérif de la Mecque fut bien souvent plus nominal que réel, la région étant sous la suzeraineté successive des Fatimides, Mamelouks et de l'Empire ottoman.

Durant la Première Guerre mondiale, le chérif Hussein joua un rôle important en s'alliant aux Britanniques contre l'Empire ottoman. Une importante correspondance eut lieu entre le chérif et Henry Mac-Mahon quant à la délimitation du futur État arabe dont il devait prendre la tête. Trahis par l'accord Sykes-Picot, ses deux fils montèrent finalement sur les trônes de Jordanie et d'Irak, alors que les lieux saints tombaient le 13 octobre 1924 sous le contrôle des Al Saoud du Nejd, qui fonderont en 1932 l'Arabie saoudite.

Les souverains de la dynastie saoudienne, n'étant pas descendants de Mahomet, ne purent porter le titre de chérif. C'est habillé en simple pélerin que Abdelaziz Al Saoud entre à la Mecque le 13 octobre 1924 pour en chasser le chérif Hussein et mettre ainsi la main sur le prestige du lieu et de façon plus prosaïque sur les revenus assurés par le pélérinage annuel.

Ainsi prit fin la suite ininterrompue de chérifs de la Mecque.

Gardien des deux saintes mosquées

Le roi Fahd a adopté officiellement en 1986 le titre officiel du souverain saoudien est gardien des deux saintes mosquées[1] ou serviteur des lieux saints, qu'il a préféré à celui de « Sa majesté » et conservé par son successeur, le Abdallah.

Notes et références

  • Portail de l’islam Portail de l’islam
Ce document provient de « Ch%C3%A9rif de La Mecque ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cherif de la Mecque de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Chérif De La Mecque — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Chérif de la Mecque — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Chérif de la mecque — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • Chérif de La Mecque — Le chérif de la Mecque est le titre anciennement donné par les musulmans au gardien des lieux saints de la Mecque et Médine (deux des trois lieux les plus sacrés de l islam, avec Jérusalem). Sommaire 1 Signification du terme 2 Histoire …   Wikipédia en Français

  • Hussein ibn Ali (cherif de la Mecque) — Hussein ibn Ali (chérif de La Mecque) Pour les articles homonymes, voir Hussein. Hussein ben Ali, chérif de La Mecque Hussein ibn Ali (ou el Ḥuwsseyn ben °Aliy …   Wikipédia en Français

  • Hussein ibn Ali (chérif de la Mecque) — Pour les articles homonymes, voir Hussein. Hussein ben Ali, chérif de La Mecque Hussein ibn Ali (ou el Ḥuwsseyn ben °Aliy …   Wikipédia en Français

  • Hussein ibn ali (chérif de la mecque) — Pour les articles homonymes, voir Hussein. Hussein ben Ali, chérif de La Mecque Hussein ibn Ali (ou el Ḥuwsseyn ben °Aliy …   Wikipédia en Français

  • Hussein ibn Ali (chérif de La Mecque) — Pour les articles homonymes, voir Hussein. Hussein ben Ali, chérif de La Mecque Hussein ibn Ali (ou el Ḥuwsseyn ben °Aliy, الحسي بن علي en arabe) est un …   Wikipédia en Français

  • Cherif — Chérif  Pour l’article homophone, voir Shérif. Un chérif ou sharîf (arabe : شريف šarīf, pl. شرفاء šurafāʾ, ou أشراف, ʾašrāf, « noble » ; « respectable » ; « descendant du prophète ») est un… …   Wikipédia en Français

  • Mecque — La Mecque  Pour l’article homophone, voir Lamèque. 21° 25′ 21″ N 39° 49′ 34″ E …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»