Pont Le Gardeur


Pont Le Gardeur
Le Gardeur
Le Gardeur Bridge (west span).jpg

Pont Le Gardeur, avec le pont du chemin de fer à l'arrière-plan
Pays Canada
Région Québec
Localité Montréal
Latitude
Longitude
45° 42′ 13″ Nord
       73° 29′ 1″ Ouest
/ 45.70361, -73.48361
45°42′13″N 73°29′1″O / 45.70361, -73.48361
Franchit Rivière des Prairies
Fonction Routier, piéton et cycliste
Type Pont à poutre
Longueur 862 m
Matériau Acier et béton
Construction 1939, reconstruit en 2001-2002
Listes

Ponts remarquables les plus longssuspendusà haubansen arcromainscantilever

Le pont Le Gardeur est un pont routier reliant les villes de Montréal et de Repentigny et qui supporte la route 138.

Ce pont est composé de deux structures reliant l'île de Montréal à l'île Bourdon puis cette dernière à Repentigny, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent.

La structure est mesure 562 mètres et la structure ouest mesure 297 mètres[1].

Le pont est composé de quatre voies (deux par direction), d'un trottoir, d'une piste cyclable et d'une voie réservée aux autobus sur le pont est entre l'île Bourdon et Repentigny.

Le pont a été entièrement reconstruit en 2001 et 2002[2] par la société d'ingénierie Dessau, qui fut chargée de la réalisation des plans et devis et de la supervision des travaux. Le responsable des travaux fut l'entrepreneur Pomerleau. Les coûts de cette reconstruction furent d'environ 26 millions de dollars[2].

Curieusement, le pont Le Gardeur relie à chacune de ses extrémités une rue nommée Notre-Dame.

Le pont fut nommé en mémoire de Pierre Legardeur (1600–1648), général de la Nouvelle-France et premier seigneur de Repentigny.

Liens externes

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pont Le Gardeur de Wikipédia en français (auteurs)