Liste de Saint-Cyriens par promotion


Liste de Saint-Cyriens par promotion

Sommaire


De 1800 à 1899

L'école a été créée par la loi en 1802. Mais la promotion n°1 est la promotion 1818-1820.

Éleves à l'École militaire de Fontainebleau

L'École spéciale militaire est créée par la loi du 11 floréal an X (1er mai 1802) et installée dans une aile du palais de Fontainebleau (arrêté du 8 pluviôse an XI : 28 janvier 1803). L'École spéciale impériale militaire déménage en 1808, à Saint-Cyr-l'École (Yvelines), lieu dont elle conservera le nom.

1803

192 élèves nommés officiers dont 80 morts au champ d'honneur (42%)
  1. Capitaine Charles François Hyppolite Asselin (1786-1822), baron de Villequier, conseiller à la cour royale de Rouen ;
  2. Eugène d'Astorg (1787-1852), incorporé le 11 fructidor an XI (30 août  1803, matricule 108), sorti le 16 pluviôse an XIII (5 février 1805)[1], lieutenant-général (1843), membre de la Chambre des pairs (1834)
  3. Jules Philippe Bernard (1787-1871), marquis de Montebise, lieutenant-colonel
  4. Général Hippolyte de Bonneval (1786-1873)
  5. Constantin Denis Bourbaki (1787-1827), diplômé de l'École en 1804, lieutenant-colonel, il eut la tête coupée par les Turcs le 17 janvier 1825 (émeute à Athènes)
  6. Armand de Bricqueville (1785-1844), colonel, député de la Manche
  7. Chef d'escadrons Camille Cabot de La Fare (né en 1788)
  8. Commandant Étienne-Fargeau Choderlos de Laclos (1784 - 18 mars 1814, mort au champ d'honneur à Berry-au-Bac), fils du général-écrivain, aide-de-camp du duc de Raguse
  9. Charles-Marie Denys de Damrémont (1783 - Tué le 12 octobre 1837 - Constantine, mort au champ d'honneur), numéro matricule 3, lieutenant-général (1830), pair de France (1835), gouverneur général de l'Algérie (1837-1837)
  10. Lieutenant Desrousseaux d'Haumont ( † Tué le 24 avril 1810 à Tarragone, étant prisonnier), incorporé à le 25 prairial an XI (14 juin 1803, matricule n°23), sorti le 5 prairial an XIII (25 mai 1805), lieutenant au 7e régiment de ligne,
  11. Lieutenant Maurice Desson de Saint-Aignan (1786 - Tué au siège de Saragosse (1808), mort au champ d'honneur)
  12. Chef de bataillon Charles Armand Faré (1786-1841)
  13. Général Paul-Eugène de Faudoas (1788-1844)
  14. Martial Charles de Foucauld (1783-1853)
  15. Général Gabriel Fourier d'Hincourt (1787-1840)
  16. Général Léonard de Galz de Malvirade (1786-1847)
  17. Jean de Goy (1787-1857)
  18. Capitaine Raoul Guéneau d'Aumont ( † 1813 mort au champ d'honneur à la bataille de Vittoria)
  19. Auguste Charles Joseph Hatry (1788-1822), admis le 8 juin 1803, général de division (1848)
  20. Eugène Alexandre Husson (1786-1868), maréchal de camp (1845), sénateur du Second Empire
  21. Général Louis de Lascours (1786-1850)
  22. Colonel Laurent François de Marbeuf[2],[3] (26 avril 1786 - Bastia † 25 novembre 1812 - Marijampolė, Grand-duché de Varsovie), incorporé le 5e jour complémentaire an XI (22 septembre 1803, matricule n°129), sorti le 16 pluviôse an XIII (5 février 1805), sous-lieutenant de dragons. Il fit les campagnes de Prusse (1806) et de Pologne (1807), nommé officier d'ordonnance de l'Emprereur, baron de Marbeuf et de l'Empire (15 août 1809), puis colonel du 14 octobre 1811), ex-29e régiment de dragons. Il meurt à Marienpol le 25 novembre des suites des blessures reçues à Krasnoë le 14 août 1812, où il avait enfoncé un carré d'infanterie russe à la tête de son régiment. Il était le fils de Louis Charles René, marquis de Marbeuf ( † 28 septembre 1786 - Bastia), maréchal de camp
  23. Général Félix-Louis de Narp (1786-1844)
  24. Général Michel Ordener (1787-1862)
  25. Jean-Jacques Roger-Ducos (1784-1862), fils du sénateur
  26. Capitaine François Casimir Prouvensal de Saint-Hilaire (1783 - Tué le 18 octobre 1811 - Fort de Sagonte (Saragosse), mort au champ d'honneur), fils d'Auguste de Saint-Hilaire, aide de camp du général de division Musnier en Espagne
  27. Général Jules Joseph Gaspard Sallonnier de Tamnay (1786-†)
  28. Chef de bataillon Léopold de Stabenrath (1788-1871)
  29. Général Auguste de Varaigne (1786-1852)

1804

239 élèves nommés officiers dont 107 morts au champ d'honneur (45%)
  1. Général Eugène Marie Gabriel d'Argout (1787-1868)
  2. Lieutenant-colonel Hippolyte d'Aloigny de Rochefort (ca1787-1868)
  3. Joseph de Bonnafos (1788-1868)
  4. Lieutenant Abel de Boubers (1786-1807, mort au champ d'honneur en Pologne)
  5. Colonel Claude de Briqueville (1785-1844)
  6. Charles Alexandre Pierre Brugière de Barante (1788 - Tué le 8 mai 1809 - bataille de la Piave, mort au champ d'honneur), frère de Prosper de Barante
  7. Général César Budan de Russé (1787-1853)
  8. Lieutenant-colonel Jean Jacques Joseph de Canteloube de Marmiés (né en 1786)
  9. Sous-lieutenant Paul-François Clément de Ris (1787-1807, mort au champ d'honneur à la bataille de Friedland)
  10. Gaspard de Contades (1785-1815, mort des suites de ses blessures reçues à la bataille d'Essling en 1809)
  11. Charles de Cormette (1787-1860)
  12. Capitaine Louis de Cussy (1787-1850)
  13. Général de division Henri de Dampierre (1786-1856)
  14. Amédée Louis Despans-Cubières (1786-1853), Lieutenant-général (1837), ministre de la Guerre (1839 puis 1840)
  15. Lieutenant-colonel Louis Dentzel (1786-1829)
  16. Cazimir Dufrou-Blignière, disparu pendant les campagnes napoléonienes
  17. Général de division Marie Joseph Gazan (1785-1849)
  18. Général de division Jean-François Jacqueminot, comte de Ham (1787-1865)
  19. Joseph de La Bourdonnaye-Blossac (1788-1812, mort au champ d'honneur en Espagne), fils de Charles Esprit Marie de La Bourdonnaye
  20. Général Honoré de La Roche de Fontenilles (1786-1867)
  21. Fidèle Henri François Le Sergeant de Bayenghem (1786-1842), démissionnaire en 1808
  22. Général Antoine Auguste Lévêque de Vilmorin (1786-1862)
  23. Général Grégoire Benoist de Lostende (1786-1849)
  24. Augustin Mahot de Gemasse (né en 1789)
  25. Félix Marbot (1787-1805), fils de Jean-Antoine Marbot
  26. Alexandre Moline de Saint-Yon (1786-1870), sort de l'École en 1805, militaire, écrivain et homme politique français
  27. Général Jacques Pierre Marie Guyon de Montlivault James de Montlivault (1786-1859)
  28. Colonel Maxime Henry Ernest de Morlaincourt (1786-1869)
  29. Charles de Noüe (1786-1812, mort au champ d'honneur à Kowno)
  30. Général Jean-Louis Prax (1786-1877)
  31. Colonel Yves-Marie de Ricard (1787-1868)
  32. Capitaine Auguste Sallonnier de Tamnay (né en 1786)
  33. Capitaine Charles Maurice de Tascher (1786-1813, mort d'épuisement à l'hopital de Berlin au retour de la campagne de Russie), fils du sénateur
  34. Lieutenant Félix François Thibault de Ménonville (1786-1809, mort au champ d'honneur à la bataille de Sacile)
  35. Capitaine Bathazard de Viry (1786-1809, mort des suites de blessures reçues à la bataille d'Essling le 22 mai 1809)

1805

398 élèves nommés officiers dont 98 morts au champ d'honneur (25%)
  1. Général François Anthoine de Saint-Joseph (1787-1866)
  2. Capitaine Roland Aronio (1785 - 1er février 1816? mort des suites de blessures reçues à la bataille de Waterloo le 18 juin 1815)
  3. Général Henry d'Aussaguel de Lasbordes (1788-1854)
  4. Général Théophile de Brémond d'Ars (1787-1875)
  5. Lieutenant Edouard de Chambray (1786-1850)
  6. Général de division René Eleuthère Fontaine (1789-1853), marquis de Cramayel, sénateur du Second Empire ;
  7. Capitaine Philogène Delacroix (né en 1787)
  8. Chef de bataillon Charles Marcellin Dorsanne (1787-1842)
  9. Sous-lieutenant Hippolyte Léon Duval d'Espremesnil (1788 - 9 mars 1807, mort des suites de blessures reçues à la bataille d'Eylau le 8 mars 1807)
  10. Général Amédée de Failly (1789-1852)
  11. Martial de Foucauld de Malembert (1786-1853)
  12. Joseph-Homberg Gaignault (1787-1807, mort en Pologne)
  13. Charles de Gauville (né en 1787)
  14. Chef de bataillon Charles Gourdier des Hameaux (né en 1787)
  15. N. Gudin ( † 1810 tué au siège de Cadix), frère des généraux Gudin de la Sablonnière et Gudin des Bardelières
  16. Général Marie Théodore de Gueulluy de Rumigny (1789-1860)
  17. Capitaine Théodore de Guillebon (1789-1876)
  18. Général de division Alphonse Henri d'Hautpoul (1789-1865)
  19. Louis Victor François d'Herbemont (1787-1809, mort au champ d'honneur) (campagne d'Italie (1809))
  20. Général Charles Robert de Morell (1788-1862)
  21. Colonel Jacques de Nettancourt-Vaubécourt (1786-1864)
  22. Chef d'escadrons Etienne de Nettancourt-Vaubécourt (1787-1846)
  23. Général Auguste-Frédéric de Talhouët-Bonamour (1788-1842)
  24. Adolphe de Tarlé (1788-1868)

1806

441 élèves nommés officiers dont 105 morts au champ d'honneur (24%)
  1. Louis Brucco de Soderval (1787-1866)
  2. Nicolas de Bruno (1786-1860)
  3. Général de division Armand Barthélemy Dominique Jacques, marquis de Castelbajac (1787-1864)
  4. Jean Foucault des Bigottières (1788-1841)
  5. Philippe de Geyer d'Orth (né en 1789), Capitaine de Grenadiers
  6. Général de division Alphonse de Grouchy (1789-1864)
  7. René Henri Alexandre Langlois d'Estaintot (1791-1813, mort au champ d'honneur)
  8. Gabriel Albert de Manneville ( † 1810, mort au champ d'honneur pendant la campagne d'Espagne)
  9. Général de brigade Étienne Martin de Beurnonville (1789-1876)
  10. Henry Mounier (1788-1874)
  11. Edouard-Alexandre de Parseval-Deschênes (1787-1866) sous-lieutenant
  12. Jean-Baptiste Pasquier de Lumeau (1789-1854)
  13. Général de corps d'armée Hector, comte « Perrone di San Martino » (1789-1849, mort au champ d'honneur à la bataille de Novare)
  14. Joseph Barthélemy Honoré Louis Amable de Ricard (1787-1867)
  15. Jean Louis de Roquemaurel (1786-1837) démissionnaire en 1810
  16. Général de division Tiburce Sébastiani (1786-1871)
  17. Léger Sermage (1788-1812, tué durant la campagne de Russie)
  18. Cyr Augustin Trumeau

1807

601 élèves nommés officiers dont 147 morts au champ d'honneur (24%)
  1. Alexis d'Adhémar (1790-1864
  2. Aymeric d'Arche (1788-1860)
  3. Étienne Boissonnet (1791-1814, mort au champ d'honneur contre les Autrichiens à Presbourg), frère d'André Barthélémy Boissonnet
  4. Philippe Boullé (1790-1868)
  5. Étienne Conrad (1788-1837, mort au champ d'honneur durant la campagne d'Espagne)
  6. Général François Edmond de Couliboeuf de Blocqueville (1789-1861)
  7. Capitaine Alexandre Fenaux de Maismont (1788-1823, mort au champ d'honneur à la prise du Trocadéro, Cadix)
  8. Alphonse de Feydeau de Saint-Christophe (1788-1813, mort des suites de sa blessure reçue à la bataille de Leipzig
  9. Lieutenant-colonel Armand Joseph Gastebois (1788-1860)
  10. Odon Sermage (1790-1812, mort au champ d'honneur durant la campagne de Russie)

1808

213 élèves nommés officiers dont 58 morts au champ d'honneur (27%)
  1. Général de division Jacques Aupick (1789-1857)
  2. Erasme de Contades (1790-1813, mort au champ d'honneur à la bataille de Leipzig), aide de camp du général Lauriston
  3. René d'Estaintot (1791-1813, mort au champ d'honneur en Bohême)
  4. Gabriel de Failly (1791-1812, mort au champ d'honneur au cours de la campagne de Russie)
  5. Chef d'escadron Jean-Eloi Le Mercier de Maisoncelle Vertille de Richemont (1792-1865)
  6. Général Louis, comte de Rostolan (1791-1862)
  7. Général Achille de Sparre (1790-1855)


1813

462 élèves nommés officiers dont 77 morts au champ d'honneur (17%)
  1. Général Charles Alexandre d'Anthouard de Vraincourt (1793-1893)
  2. Jean Auguste de Barrau (1792-1848)
  3. Lieutenant Hippolyte de Barrau (1794-1863)
  4. Louis Chédeville (né en 1797)
  5. François Dudevant (1795-1871)
  6. Chef de Bataillon Jacques Charles Duval d'Épremesnil (1797-1853)
  7. Charles Haillot (1795-1854)
  8. Gaspard Lavocat (1794-1860)
  9. Philadelphe Le Motheux (1795-1865)
  10. Général Augustin Pradal (1795-1872)
  11. Georges de Vichet (né en 1795)

1814

205 élèves nommés officiers dont 10 morts au champ d'honneur (5%)
  1. Général Georges-Louis Berthier de Grandry (1796-1869)
  2. Alexandre Grenier (1797-1858)
  3. Aimable Pélissier (1794-1864)
  4. Général Edouard Désiré Toscan du Terrail (1796-1864)

1815

99 élèves nommés officiers dont 0 morts au champ d'honneur (0%)

1816 & 1817

  1. Pas de promotions.

1818-1820

1818-1820 (1re promotion)

1819-1821 (2e promotion)

1820-1829

1820-1822 (3e promotion)

1821-1823 (4e promotion)

192 élèves nommés officiers dont 6 morts pour la France (3%)
  1. Lieutenant Achille Conrad d'Aubigny (1805-1849) ;
  2. Général de division Charles François Xavier d'Autemarre d'Erville (1805-1891) ;
  3. Alexandre de Berruyer (1804-1864), démissionnaire en 1827 ;
  4. Général Georges Beuret (1803-1859), mort au champ d'honneur en Italie ;
  5. Jules-André Boissonnet (1803-1848) ;
  6. Amédée de Chaumontel (1803-1869) ;
  7. Balthazar de Chevenon de Bigny (1803-1837) ;
  8. Napoléon-Joseph de Colbert-Chabanais (1805-1883) ;
  9. Léon des Courtils de Merlemont (1802-1875) ;
  10. Hippolyte Coustis de La Rivière (1804-1883) ;
  11. Alphonse de David-Beauregard (1802-1892) ;
  12. Constant d'Encausse de Labatut (1804-†) ;
  13. Alexandre d'Estienne-Chaussegros de Lioux (1804-1872) ;
  14. Jacques Denis Dortet de Tessan (1802-1847) ;
  15. Stanislas du Pontavice (1804-1865) ;
  16. Adolphe de Farcy de La Villedubois (1802-†) ;
  17. Emile de Faultrier (1804-1890) ;
  18. Olivier Fauveau de Frénilly (1804-1857) ;
  19. Général Florent du Fayet de Chabanes (1805-1878) ;
  20. Auguste Paul Fournier de Boisayrault d'Oyron (1804-1876) ;
  21. Général Charles Gustave de Goussencourt (1803-1884)) ;
  22. Louis Gonzalve Grimoult de Villemotte (1803-1852) ;
  23. Général Auguste Guerry de Beauregard (1803-1874) ;
  24. Nicolas Victor Guiot de Saint-Rémy (1803-†) ;
  25. Adolphe Hébrard de Veyrinas (1802-1895/1899) ;
  26. Ernest d'Hugonneau (1804-1867) ;
  27. Joseph de Jacquelot du Boisrouvray (1804-1883) ;
  28. Charles de La Broïse (1804-1847) ;
  29. Amador de La Porte d'Issertieux (1804-1848) ;
  30. Henri de La Porte du Theil (1805-1889) ;
  31. Henri du Vergier de La Rochejaquelein (1805-1867) ;
  32. Charles de La Serre (1805-1878) ;
  33. Adolphe Le Caruyer de Beauvais (1805-†) ;
  34. Antoine Levesque de Champeaux (1804-1838) ;
  35. Général de division Charles Philippe Édouard de Liniers (1805-1881) ;
  36. Général Dominique-Henri de Malherbe (1804-1879) ;
  37. Général-baron Charles Louis François Marion (1803-1866) ;
  38. Louis Michel Morris (1803-1867) ;
  39. Général Léon Valérien de Noüe (1805-1885) ;
  40. Adolphe Odoard du Hazé (1803-1879) ;
  41. Auguste Paul d'Oyron (1804-1876) ;
  42. Anne Victurnien René de Rochechouart de Mortemart (1804-1893), 11e duc de Mortemart, député du Rhône (1852-1863) ;
  43. Général Charles Joseph Marie Marius, comte de Salles[4] (1803-1858) ;
  44. Louis René Tiger de Rouffigny (1805-1877) ;
  45. Comte Ludovic Tyrel de Poix (1803-1868) ;
  46. Général Charles Nicolas Théodime de Vaudrimey-Davout (1802-1881) ;
  47. Général Joseph Hyacinthe Vernier de Byans (1805-1878) ;
  48. Lieutenant Alphonse de Vesvrotte (1803-1873) ;
  49. Jean Joseph Jules Léon de Vidart (1804-†) ;
  50. Jules de Villoutreys de Brignac (1801-1869)
Source 
[PDF]Historique de la 4e promotion de l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr sur www.saint-cyr.org. Consulté le 11 octobre 2011 ;

1822-1824 (5e promotion)

1823-1825 (6e promotion)

1824-1826 (7e promotion)

1825-1827 (8e promotion)

1826-1828 (9e promotion)

1827-1829 (10e promotion)

179 élèves nommés officiers dont 8 morts au champ d'honneur (4%)
  • Général Alfred Frédéric Philippe Auguste Napoléon Ameil (1810-1886) ;
  • François Aubourg de Boury (1811-1893) ;
  • Gustave de Badereau de Saint-Martin (1810-1857) ;
  • Général Jérôme de Bailliencourt dit Courcol (1808-1869) ;
  • Général Alfred Becquet de Sonnay (1811-1893) ;
  • Oscar Valéry Becquet de Mégille (1809-1878) ;
  • Ernest Bourrée de Vorberon (1870-1888) ;
  • Charles de Broc (1811-1856) ;
  • Lieutenant Léonce Briot de La Mallerie (1810-1841) ;
  • Gabriel de Charnacé (1809-1883) ;
  • Général Gustave Coste de Champéron (1807-1874) ;
  • Pierre Dominique Charles de Michel du Roc, comte de Brion (1810-1843) ;
  • Joseph d'Exéa 1809-1898), démissionnaire ;
  • Intendant Ambroise Filhol de Camas (1808-1856) ;
  • Capitaine Jules Gentil de Saint-Alphonse (1811-1845, mort au champ d'honneur en Algérie) ;
  • Ernest Harscouët de Saint-George (1809-1880) ;
  • Charles Théodore Ernest de Hédouville (1809-1890) ;
  • Charles Auguste Mathieu Horix de Valdan (mort en 1883) ;
  • Général Louis de L'Abadie d'Aydrein (1809-1895), commandant de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (1860-1866) ;
  • Général Louis René Paul de Ladmirault (1808-1898) ;
  • Gustave Le Bas du Plessis (1808-†) ;
  • Ernest de L'Espinasse Page d'aide sur l'homonymie (1809-1854) ;
  • Louis Malet de Graville (1809-†) ;
  • Général Ange Auguste de Martimprey (1809-1875) ;
  • Napoléon de Montesquiou-Fezensac (1810-1872) ;
  • Jules Pissonnet de Bellefonds (1810-1870) ;
  • René de Poilloüe de Saint-Périer (1810-1888) ;
  • Chef de bataillon Louis de Pontual (1809-1870) ;
  • Charles Potier de Raynan (1810-†) ;
  • Joseph-Léonode de Sabran-Pontevès (1811-1883) ;
  • Général Jules de Saint-Pol (1810-1855, mort au champ d'honneur au siège de Sébastopol) ;
  • Georges Smith d'Ergny (né en 1809) ;
  • Général Élie de Vassoigne (1811-1898) ;
  • Colonel Charles Henry Marc de Waubert de Genlis (1814-1859, mort au champ d'honneur à la bataille de Solférino) ;
Voir aussi 
[PDF]Historique de la 10e promotion (1827-29), (sans nom de promotion) sur www.saint-cyr.org, Association des anciens élèves de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr - La Saint-Cyrienne. Consulté le 18 août 2011 ;

1828-1830 (11e promotion)

1829-1831 (12e promotion)

  • Paul, vicomte Daru (° 30 décembre 1810 - Paris † 15 avril 1877 - Paris), capitaine des hussards, attaché d'ambassade, député de Seine-et-Oise (1842-1848), président de la société d'encouragement des courses de chevaux[5].

1830-1839

1830-1832 (promotion du Firmament)

1831-1833 (14e promotion)

1832-1834 (15e promotion)

1833-1835 (16e promotion)

148 élèves nommés officiers dont 13 morts pour la France (9%)
  • Chef de bataillon Louis Jules d'Avout (1814-1886), chevalier de la Légion d'honneur (Notice no LH/675/36) ;
  • Symphorien Casimir Joseph Boitelle (1813-1897) ;
  • Louis-Antoine de Chappedelaine (1814-1845), lieutenant de chasseurs, mort au champ d'honneur à Sidi-Brahim ;
  • Louis Eugène Charmet (1815-1871) ;
  • Siméon Amaury Tancrède Couppel du Lude (1815-1854), capitaine au 2e zouaves, Tué au siège de Sébastopol (1854-1855) (« mort à l'ennemi ») ;
  • Général de division Charles-Marie-Esprit Espinasse (1815-1859), aide de camp de l'empereur Napoléon III, sénateur du Second Empire (1858), ministre français de l'Intérieur (1858), tué le 4 juin 1859 à Magenta : mort au champ d'honneur dans l'accomplissement de son devoir ;
  • Arsène Gosse (1810-1866) ;
  • François Roger Guéneau de Montbeillard (né en 1813), intendant militaire ;
  • Louis Joseph Huyn de Vernéville (1815-1886) ;
  • chef d'escadrons de cavalerie, commandant des chasses à cour de Napoléon III (1868), officier de la Légion d'honneur (Notice no LH/1455/15) ;
  • Marie René Amable Louveau de La Guigneraye (1814-1874) ;
  • Louis-Thomas Mariani (1815-1890) ;
  • Commandant Pierre de Maud'huy (1813-1859), officier de la Légion d'honneur (Notice no LH/1796/42), tué le 4 juin 1859 à à Magenta : mort au champ d'honneur ;
  • Charles-René de Maupeou (1814-1882, château d'Eguilly à Saint-Avit-les-Guespières), officier jusqu'en 1840, trésorier payeur général, chevalier de la Légion d'honneur (Notice no LH/1455/15) ;
  • Paul Nicolazo de Barmon (1815-1845) ;
  • Gustave de Place (1813-1892) ;
  • Général de division modifier] 1834-1836 (17e promotion)

    1835-1837 (promotion de la Comète)

    Première promotion de l'ESM à qui il fut donné un nom, le choix du nom de la 18e promotion correspond au passage de la comète de Halley, qui frôle la Terre tous les soixante-seize ans.

    142 élèves nommés officiers dont 17 morts pour la France (12%)
    • Général Alfred d'Alton (1815-1866) ;
    • Henri Victor Bolot (1817-1848), « père système » ;
    • Alfred Cordier de Ribeauville (1814-1894) ;
    • Chef de bataillon Casimir Desmé de L'Isle (1817-1859, tué le 4 juin 1859 à à Magenta : mort au champ d'honneur ;
    • Général de division Auguste-Alexandre Ducrot (1817-1882) ;
    • Général Charles Eugène Durand de Villers (1816-1893) ;
    • Général de division Joseph Henri Fortuné Fraboulet de Kerléadec (1817-1887) ;
    • Adrien Giraud (1814-1902) ;
    • Jean Louis Guiomar (1817-1887) ;
    • Léonor de Kadot de Sébeville (1817-1879) ;
    • Ferdinand Auguste Lapasset (1817-1875) ;
    • Claude Martin Lecomte (1817-1871) ;
    • Ernest Auguste Lion (1817-1854) ;
    • Charles Martenot de Cordoue (né en 1816) ;
    • Louis Mennessier (1815-1859) ;
    • Ernest Emmanuel Pradier (1813-1875) ;
    • Robert Sanson de Sansal (1817-1886) ;
    • Henri Louis, 2e baron de Séganville (1817-1921), intendant général, commandeur de la Légion d'honneur (Notice no LH/2491/47) ;
    • Edmond-Eugène de Toulongeon (1814-1868), aide de camp de Napoléon III, premier veneur de l'empereur (1866) ;
    • Général Louis Jules Trochu (1817-1896) ;
    • Charles Louis Xavier de Vassinhac d'Imécourt (1814-1871) ;

    1836-1838 (promotion de l'Obélisque)

    1837-1839 (promotion de Constantine)

    1838-1840 (promotion de l'An Quarante)

    1839-1841 (promotion de Mazagran)

    1840-1849

    1840-1842 (promotion des Cendres)

    1841-1843 (promotion de la Nécessité)

    Général de Division Charles Nicolas LACRETELLE (1822-1891) Député du Maine-et-Loire (1888-1891). Grand Officier de la Légion d'Honneur

    1841-1843 (promotion d'Orient)

    1842-1844 (promotion du Tremblement)

    1843-1845 (promotion d'Isly)

    • Pierre Léon Bouisset (1824-1900), officier militaire français, auteur du chant de La Galette. Ce chant est devenu l'hymne traditionnel des élèves officiers de l'école militaire de Saint-Cyr.

    1844-1846 (promotion de Djemmah)

    1845-1847 (promotion d'Ibrahim)

    1846-1848 (promotion d'Italie)

    1847-1849 (promotion de la République)

    1848-1850 (promotion de Hongrie)

    1849-1851 (promotion de Zaatcha)

    1850-1859

    1850-1852 (promotion de Kabylie)

    1851-1853 (promotion de l'Aigle)

    1852-1854 (promotion de l'Empire)

    La 36e promotion choisit ce nom à la suite de la proclamation du « Prince-président », Louis-Napoléon Bonaparte, empereur des Français, le 2 décembre 1852.

    287 élèves nommés officiers dont 32 morts pour la France (5%).
    • Chef de bataillon Arsène Abrial (†1891) ;
    • Général marquis Arsène d'Aubigny (1832-1912) ;
    • François Gaston Barbier d'Aucourt (1834-1908) ;
    • Léon Blanc-Tugnot de Lanoye (1829-1892) ;
    • Sous-lieutenant Henri du Boisrouvray (1834-1855) tué au siège de Sébastopol ;
    • Jacques Marie Aristide Bonnet (1833-1888) ;
    • Ernest Bossan (1832-1909) ;
    • Jean Jules Bousson (1834-1906) ;
    • Cyprien Alphonse Cary (1833-1897) ;
    • Oscar de Cassin de Kainlis (1833-1914) ;
    • Marie-Joseph de Castillon de Saint-Victor (1834-1892), lieutenant démissionnaire ;
    • Général Jules Chanoine (1835-1915) ;
    • Général Charles Eugène Cœuret de Saint-Georges (1832-1893) ;
    • Pélage de Coniac (1832-1902) ;
    • Théodore Cord (1833- ) ;
    • Victor Bernard Derrecagaix (1833-1915) ;
    • Henri Desgrées du Loû (1833-†), capitaine de cavalerie démissionnaire ;
    • Colonel Alexandre Dupuy-Montbrun (1832-1906) ;
    • Guillain Henri de France (1834-1904) ;
    • Albert Gouy ;
    • Pierre Florentin Louis Guioth (1834-1899) ;
    • Général Olivier Harty (1833-1912), baron de Pierrebourg ;
    • Paul-Henri de Lanjuinais (1834-1916), député du Morbihan (1881-1914), conseiller général du Morbihan
    • Ernest Larchey (1834- ) ;
    • Général Léopold Magnan (1833-1898) ;
    • Colonel Alfred Masson (1834-1917) ;
    • Eugène Motas d'Hestreux ;
    • Ernest d'Ollone (1833-1896) ;
    • Charles Toussaint Paillard de Chenay (1828-1896), sous-lieutenant démissionnaire ;
    • Vincent Prioul (1835-1900) ;
    • Georges Raynal de Tissonière (1833-1905) ;
    • Général auxiliaire René Charles François, baron Reille, (1835-1898), général de brigade, conseiller général et député du Tarn, président et administrateur de sociétés, président du Comité des forges de France  ;
    • Alphonse Rispaud (1833-1899) ;
    • Sixte de Saint-Seine (1832-1904), lieutenant démissionnaire ;
    • Colonel Albert de Taffanel de La Jonquière (1834-1918) ;
    • Chef d'escadrons Edgard Testu de Balincourt (1832-1914) ;
    • Jules Alfred Thiroux (1833- ) ;
    • Général Georges Raynal de Tissonnière (1833-1906) ;
    • Lieutenant-colonel René de La Tour du Pin Chambly de La Charce (1834-1924) ;
    • Henry Berlion de La Tour du Pin Chambly de La Charce (1834-1885) ;

    1853-1855 (promotion de Turquie)

    Général Alexandre POTELLERET 1835-1915 Président du comité technique de la gendarmerie, commandeur de la légion d'honneur

    1854-1856 (promotion de Crimée) / 1855-1856 (promotion de Sébastopol)

    Promotions presque simultanées et difficiles à séparer l'une de l'autre ; les chiffres d'élèves et de tués totalisent les deux promotions.

    615 élèves nommés officiers dont 76 morts pour la France (12%)

    1857-1858 (promotion du Prince Impérial)

    1856-1858 (promotion de Djurdjura)

    1857-1859 (promotion de l'Indoustan)

    1858-1860 (promotion de Solférino)

    1859-1861 (promotion de Nice et Savoie)

    1860-1869

    1860-1862 (du Céleste Empire)

    1861-1863 (du Mexique)

    • Réné Hurault de Vibraye (1842-1907)

    1862-1864 (de Puebla)

    1863-1865 (du Danemark)

    1864-1866 (d'Oajaca)

    1865-1867 (de Vénétie)

    1866-1868 (de Sultan)

    1867-1869 (de Mentana)

    1868-1870 (de Suez)

    La 53e promotion choisit ce nom en l’honneur de l’inauguration du canal de Suez par l’impératrice Eugénie, le 17 novembre 1869.

    289 élèves nommés officiers dont 29 morts pour la France (10%)
    • Colonel René d'Adhémar (1850-† )
    • Jules Alexandre Louis Adenot (1848-1911)
    • Charles Théodore Allenet (1848-1909)
    • Chef d'escadrons Alexandre d'Assailly (1850-1898)
    • Lieutenant Hugues d'Aurelle de Montmorin de Saint-Hérem
    • Colonel Charles de Bastier de Villards de Bez d'Arre (1849-1920)
    • Jean Baugillot 1848-1919, mort pour la France
    • Victor Antoine (Bazin 1849-1930
    • Lieutenant-colonel Fernand de Bellescize (1849-1939)
    • Lieutenant Georges Elie Berthier de Grandry (1848-1907)
    • Albert Bertrand de Launay ( -1911)
    • Paul de Biré (1850-†)
    • Colonel Auguste Bougon (1850-†)
    • Lieutenant-colonel Edouard Bramaud du Boucheron (1850-1910)
    • Lieutenant Alfred Edmond de Broc (1848-1912), démissionnaire
    • Henri Amédée de Broglie (1848-1917), chef d'escadrons démissionnaire
    • Henri de Campou (1850-1885)
    • Chef d'escadrons Albert Chicoyneau de Lavalette (1845-1917)
    • Pierre de Chilly (ca 1851-?)
    • Gustave de Corlieu (1848-1907)
    • Capitaine Adhémar de Cosnac (1849-1909)
    • Capitaine Gérard de Dampierre (1851-1926)
    • Général de division Aymar Dor de Lastours (1850-1921)
    • Auguste Dubail (1851-)
    • Charles Eugène Dubern (1850-1930)
    • Jacques du Crest (1848-†), Intendant de première classe)
    • Général de division Paul-Louis Duparge (1849-1931)
    • Général Louis du Pré de Saint-Maur-Cossigny (1849-)
    • Général de division Paul Frédéric Emmanuel Durand de Villers (1850-1933)
    • Général Philippe Jacques d'Etchandy (1849-)
    • Joseph Gallieni (1849-1916), gouverneur militaire de Paris en 1914, Maréchal de France
    • Colonel François Gard (1850-†)
    • Général Auguste Gaudin de Villaine (1851-1904)
    • Dieudonné de Ghaisne de Bourmont (1848-1921), capitaine démissionnaire
    • Capitaine Florent Gillet (1849-1884)
    • Lieutenant-colonel Charles de Goislard de Monsabert (1848-1925)
    • Chef de bataillon Emile de Goy (1850-)
    • Aimery-Marie-Médéric, 2e comte de Goyon (1849-1918), attaché d'ambassade, député de Guingamp
    • Colonel Amédée d'Harcourt (1848-1935)
    • Général Charles-Eugène d'Haudicourt de Tartigny (1849-1928)
    • Lieutenant-colonel Albert Maurice d'Hauterive (1850-†)
    • R.P. François de Hédouville (181-1935), reçu 98e au concours de 1868, lieutenant au 2e régiment de dragons (1870), capitaine instructeur à l'École de cavalerie de Saumur (1878-1880), capitaine de cavalerie démissionnaire (1889), chanoine titulaire de la cathédrale de Beauvais.
    • Capitaine Edgard de Heurtaumont (1849-1890)
    • Carle Marie d'Ivoley (1848-†)
    • Laurent Joubert (1851-1923
    • Lieutenant-colonel Gustave de Jourdan (1849-1907)
    • Capitaine Albéric de Joussineau de Tourdonnet (1848-1876)
    • Théodore Kerdrain (1848-1912)
    • Colonel Paul de Kergariou (1849-)
    • Colonel François Labat (1849-1916)
    • Capitaine Antoine Lacoste de Laval (1851-1928)
    • Fernand de Lapasse (1850-†)
    • Chef de bataillon Erard de La Vaulx (1850-1895)
    • Lieutenant-colonel Louis Lemau de Talancé (1848-1914)
    • Gaston Le Mousin de Saint-Germain (1849-†)
    • Capitaine Adrien de Léon des Ormeaux (1850-)
    • Colonel Adrien de Mévis-Mirepoix (1849-1931)
    • Capitaine Alexis de Miniers (1850-1886)
    • Capitaine Richard de L'Isle de Falcon de Saint-Geniès (1849-†)
    • Général Maximilien Maillot (1848-1916)
    • Capitaine Antoine Mariani (1850-1896)
    • Général de division Jacques Marie Joseph Armand de Mas-Latrie (1851-1927)
    • Henri Meneust (1848-1911)
    • Amédée Marie Monnier (1850-1882)
    • Général Jehan Gabriel de Noüe (1849-†)
    • Georges Oudot de Dainville (1850-1890)
    • Chef de bataillon Bernard-Edmond de Parseval (1850-†)
    • Théophile Pennequin (1849-1916)
    • Colonel Maurice de Percin (1850-1916)
    • Général Christian Perez (général) (1849-)
    • Sous-lieutenant Auguste de Pérusse des Cars (1848-1871)
    • Colonel Armand Plocque (1849-1923)
    • Louis du Pré de Saint-Maur (1849-)
    • Chef de bataillon Emile Quarré de Verneuil (1849-1917)
    • Colonel René de Reviers de Mauny (1850-1940)
    • René de Reviers de Mauny (1850-?)
    • Sous-lieutenant Charles Robinet de Cléry (1850-1870), mort pour la France
    • Lieutenant-Colonel Saint-Ange Roze des Ordons (1848-1826)
    • Général Maurice Saisset-Schneider (1849-1921)
    • Lieutenant-colonel Albert Sanson de Sansal (1850-1936)
    • Chef d'escadrons Robert de Soubeyran (1848-1919)
    • Lieutenant Alexandre de Sparre (1848-1876)
    • Léonce de Tarragon (1848-1928)
    • Chef d'escadrons Pierre Marie Eugène de Terves (1849-)
    • René Etienne Triboudet de Mainbray (1850-1875)
    • Capitaine Roger de Vanssay (1849-1917)
    • Septime de Vanssay de Blavous (1848-1934), capitaine démissionnaire
    • Sous-lieutenant Olivier de Vassinhac d'Imécourt (+1870), mort pour la France
    • Général François Vidal de La Blache (1848-1917)
    • Colonel Gaston de Visdelou de Bonamour (1848-1905)
    • Paul Vonderscherr (1849-)
    • Emile Woirhayes (1849-1931)

    1869-1871 (du 14 août 1870)

    1870-1879

    1870-1872 (promotion de la Revanche)

    1872-1873 (promotion d'Alsace-Lorraine)

    1872-1874 (promotion du Shah)

    1873-1875 (promotion de l'Archiduc Albert)

    • Hubert Lyautey, Maréchal de France, résident général au Maroc en 1912

    1874-1876 (promotion la Grande Promotion)

    1875-1877 (promotion Dernière de Wagram)

    1876-1878 (promotion de Plewna)

    1877-1879 (promotion de Novi Bazar)

    1878-1880 (promotion des Zoulous)

    1879-1881 (promotion des Drapeaux)

    1880-1889

    1880-1882 (promotion des Kroumirs)

    • Louis Frédéric Guillaume, comte de Ségur-Lamoignon (° 8 novembre 1860 - Paris † 31 janvier 1930 - Méry-sur-Oise), Saint-Cyrien (1880-1882 : promotion des Kroumirs), officier de cavalerie puis président de la Cie internationale des wagons-lits

    1881-1883 (promotion d'Égypte)

    1882-1884 (promotion des Pavillons noirs)

    • Fernand Joseph Guillaume Septime de Mandell d'Écosse[8] (7 octobre 1863 † 27 novembre 1900), marquis de La Tour-Maubourg, reçu n°285 au concours de 1882, sorti n°105 sur 422 élèves officiers de la promotion), officier de cavalerie

    1883-1885 (promotion de Madagascar)

    1884-1886 (promotion de Fou Tchéou)

    1885-1887 (promotion de l'Annam)

    1886-1888 (promotion de Châlons)

    1887-1889 (promotion de Tombouctou)

    1888-1890 (promotion du Grand Triomphe)

    1889-1891 (promotion du Dahomey)

    1890-1899

    1890-1892 (promotion de Cronstadt)

    1891-1893 (promotion du Soudan)

    1892-1894 (promotion du Siam)

    1893-1895 (promotion de Jeanne d'Arc)

    1894-1896 (promotion d'Alexandre III)

    1895-1897 (promotion de Tananarive)

    1896-1898 (promotion la Première des Grandes Manœuvres)

    1897-1899 (promotion de Bourbaki)

    « Cette promotion choisit son nom en l’honneur du général de division, commandant d'armée Charles Denis Bourbaki, grand-croix de la Légion d’honneur, commandant de la Garde impériale en 1870 puis commandant successivement de l’Armée du Nord et de l’Armée de l'Est ; vainqueur des Prussiens à Villersexel (1871), il est battu à Lisaine, ce qui l’a forcé à passer en Suisse avec son armée.
    Le général de division, commandant d’armée Charles Bourbaki (1816-1897) appartient à la 17e promotion de l’Ecole spéciale militaire (1834-1836).
     »

    — Général Jean Boÿ, La Saint-Cyrienne

    575 élèves nommés officiers dont 172 morts pour la France (30%)
    • Chef d'escadrons Jean d'Abzac (1878-1918), mort pour la France ;
    • Capitaine Louis Amyot d'Inville (1876-1915), mort au champ d'honneur ;
    • Capitaine Georges Archambeaud (1876-1914), mort pour la France ;
    • Général de division Charles Pierre Martial Ardant du Picq (1879-1940), mort au cours des opérations de mai-juin 1940 ;
    • François d'Aviau de Piolant (1876-1949) ;
    • Eugène Baffet (1876-1935) ;
    • Capitaine René Belin de Chantemèle (1877-1916), mort au champ d'honneur ;
    • Capitaine Etienne de Bellaigue de Bughas ;
    • Capitaine Robert Boas (1876-1915), mort pour la France des suites de blessures reçues à Saint-Pol ;
    • Capitaine Henri de Boisanger (1877-1914), mort pour la France ;
    • Capitaine Joseph de Boisdeffre (1876-1918), mort pour la France ;
    • Alain de Boisfleury (1875-1960) ;
    • Père Bernard du Boisrouvray (1877-1970) ;
    • André de Boissonneaux de Chevigny (1876-1954) ;
    • Lieutenant François de Broissia (1877-1930) ;
    • Chef d'escadrons Henri de Buisseret (1877-1929) ;
    • Capitaine Augustin de Cambourg (1877-1918), mort pour la France ;
    • Capitaine Henri Carpentier de Changy 1876-1915), mort pour la France ;
    • Capitaine René de Chauvenet (1876-1914), mort pour la France ;
    • Capitaine Guy de Chalvron (1877-1916), mort pour la France ;
    • Guy, marquis de Coligny-Chatillon (1876-1951) ;
    • Capitaine René Colmet Daâge (1876-1915), mort pour la France ;
    • Colonel Jean de Colombel (1876-1960) ;
    • Capitaine Guy Conte Roy de Puyfontaine (1877-1914), mort au champ d'honneur ;
    • Lieutenant-colonel Charles des Isnards (1874-1964) ;
    • Capitaine Charles Desjobert (1876-1914), mort pour la France ;
    • Capitaine Léonce Marie François de Dreüille (1876-1950) ;
    • Général de division Jean Duhesme (1878-1945) ;
    • Alexandre Etignard de La Faulotte (1876-1957) ;
    • Commandant Pierre de Fabre de Latude (1877-1974) ;
    • Xavier Fine (1876-1962) ;
    • Georges Emmanuel Marie Fleury (1877-1914), mort pour la France ;
    • Gaspard Fouache d'Halloy (1897-1931) ;
    • Colonel vicomte Guy de Froidefond des Farges (1876-1933) ;
    • Capitaine Georges de Gaulejac (1877-1915), mort pour la France ;
    • Capitaine Auguste Gauquelin des Pallières (1876-1914), mort pour la France ;
    • Antonin Gautier de Charnacé (1874-1924) ;
    • Colonel Louis Georgette du Buisson de La Boulaye (1877-1975) ;
    • Général de division Adolphe Guntz (1878-1938) ;
    • Commandant Louis d'Herbigny (1877-1967) ;
    • Capitaine Henry d'Hérouville (1877-1916), mort pour la France ;
    • Louis Heurtault de Lammerville (1877-1957) ;
    • Lieutenant Hervé Huon de Kermadec (1877-1951) ;
    • Chef de bataillon Pierre Husson de Sampigny (1876-1918), mort pour la France ;
    • Lieutenant Louis de Javel (1878-†), démissionnaire ;
    • Général Jean de La Baume (1878-1963) ;
    • Général Henri de Laclos (1878-1970) ;
    • Emmanuel de Lambert des Granges ;
    • Capitaine Mortimer de Lassence (1877-1917), mort au champ d'honneur ;
    • François de La Taille-Trétinville (1876-1940) ;
    • Pierre Le Bègue de Germiny (1876-) ;
    • René Le Brecq (1876-1952) ;
    • Chef de bataillon Marie Marcel Hervé Le Caron de Chocqueuse (1878-1942) ;
    • Général René de Lescazes (1877-1951) ;
    • Robert de Lestapis (1977-1954) ;
    • Général Jean Martin-Prevel (1879-1942) ;
    • Général Jean Tiburce de Mesmay (1879-1966) ;
    • Chef d'escadrons Christian Millon de La Verteville (1877-1953) ;
    • Capitaine Roger de Montjamont (1877-1914), mort pour la France ;
    • Colonel Lionel Paul Nadal (1877-1960) ;
    • Gaston Pleuvier de La Pontais (1876-1939) ;
    • François de Poulpiquet du Halgouët (1876-1956) ;
    • Lieutenant-colonel Edouard de Pradel de Lamaze (1878-1947) ;
    • Commandant Maurice des Prez de La Morlais ;
    • Chef d'escadrons Constant Rimoz de La Rochette (1876-1936) ;
    • Ferdinand du Rivau (1876-1954) ;
    • Général de division Eugène Rochard (1879-1959) ;
    • Geoffroi/Geoffroy de Rohan-Chabot (1878-1899), élève en 2e année ;
    • Capitaine Auguste Schürr (1877-†) ;
    • Eugène de Terrier-Santans (1878-†) ;
    • Capitaine Pierre Teyssonnière de Gramont (1876-1919), mort pour la France au Cameroun ;
    • Gustave Adolphe Thierry-Mieg (1879-1938), sous-lieutenant démissionnaire ;
    • Capitaine François de Torquat de La Coulerie (1878-1915), mort pour la France ;
    • Lieutenant-colonel Jean de Vanssay (1877-1946) ;
    • Joseph de Vassal-Montviel (1876-) ;
    • André Voisin (1877-1966) ;
    • Capitaine Marc-Pierre de Voyer d'Argenson (1877-1915), mort pour la France ;
    • Chef d'escadrons Adolphe de Waru (1876-1955) ;
    • Colonel André de Witasse (1876-1958) ;

    1898-1900 (promotion Marchand)

    1899-1901 (promotion d'In Salah)

    De 1900 à 1999

    1900-1909

    1900-1902 (promotion du Tchad)

    1901-1903 (promotion du centenaire de la Légion d'honneur)

    1902-1904 (promotion du Sud-Oranais)

    La 87e promotion doit son nom à la « pacification » française de ce territoire algérien au cours des années 1900 à 1903 (combat d'El Moungar, occupation de la région d'Aïn-Sefra, ville située au pied des monts des Ksours dans l'Ouest algérien). Lyautey y avait son poste de commandement de 1903 à 1906. La pénétration française se poursuit et Béchar est occupée le 13 novembre 1903.

    360 élèves nommés officiers dont 121 morts pour la France (34%)
    • Capitaine Antoine de Balorre (1883-1956) ;
    • Lieutenant Charles Belhomme de Franqueville (1881-1914), mort au champ d'honneur ;
    • Jean de Bellomayre (1882-1944) ;
    • Capitaine Eugène de Benoist (-1915), mort pour la France ;
    • Jean de Bourdès (1881- ?) ;
    • Edmond de Chalonge (1881- ?) ;
    • Pierre Charié-Marsaines (1881-1914), officier d'infanterie, mort pour la France ;
    • Colonel Denis dit "le Gaulois" Clouët des Pesruches (1881-1958) ;
    • Général Maurice Dodard des Loges (1883-1967) ;
    • Charles Marie Dubois de La Patellière (1881-1952), lieutenant au 4e dragons ;
    • Capitaine Alain du Breil de Pontbriand (1882-1914), mort au champ d'honneur ;
    • Colonel Louis de Camaret (1881-1977) ;
    • Colonel Louis du Couëdic de Kergoaler (1881- ?) ;
    • Georges Marie Filiol de Raimond (1881-1915), capitaine au 63e régiment d'infanterie, mort au champ d'honneur / mort pour la France[réf. nécessaire] ;
    • Colonel Jacques de Geyer d'Orth (1881-1968) ;
    • Chef d'escadrons Foulques de Girard de Charnacé (1882-1957) ;
    • Capitaine Jacques de Guigné (1883-1915), mort au champ d'honneur ;
    • Chef de bataillon Jean Héliot (1882-1971) ;
    • Général Alain d'Humières[9] (1884-1940), mort au champ d'honneur ;
    • Louis Hussenot-Desenonges (1881-1943) ;
    • Patrice Jollan de Clerville (1882-1915), capitaine au 279e régiment d'infanterie, venant du 10e Hussards, mort au champ d'honneur / mort pour la France[réf. nécessaire] ;
    • Chef de bataillon Louis de Kerautem (1881-1917), mort pour la France ;
    • Bernard de Kergorlay (1882-1937) ;
    • Général Henri Lafontaine (1882-1966) ;
    • Vicomte Palamède de La Grandière (1881-1947), lieutenant-colonel (démissionnaire) d'infanterie, conseiller municipal d'Angers, sénateur de Maine-et-Loire ;
    • Capitaine Gabriel de Laitre (1881-1969) ;
    • Olivier Lejéas (1881-1918) ;
    • Lieutenant-colonel Guy de Lestapis (1881-1971) ;
    • Général Louis Maillard (1882-1956) ;
    • Lieutenant-colonel Pierre de Martignac (1881-1962) ;
    • Colonel Pierre de Mazenod (1883-1951) ;
    • Capitaine Henri de Monclin (1883-1914), mort pour la France ;
    • Capitaine Adrien de Nnonville (1881-1915), mort pour la France ;
    • Chef d'escadrons Albert de percin (1881- ?) ;
    • Colonel Georges de Persan (1883-1957) ;
    • Lieutenant Henri Puget (1882-1914), mort au champ d'honneur ;
    • Lieutenant Gontran de Robin de Barbentane (1881-1947) ;
    • Capitaine Gustave Saisset (1883-1918, mort pour la France des suites de ses blessures) ;
    • Jean de Sigalas (1882-1949) ;
    • Alain Mullot de Villenaut (1882-1815), capitaine au 8e bataillon de chasseurs à pied, mort pour la France ;

    1903-1905 (promotion de La Tour-d'Auvergne)

    1904-1906 (promotion du Centenaire d'Austerlitz)

    1905-1907 (promotion de la Dernière du Vieux Bahut)

    1906-1909 (promotion du Centenaire)

    1907-1910 (promotion du Maroc)

    1908-1911 (promotion de Mauritanie)

    1909-1911 (promotion de Fès)

    1910-1919

    1910-1913 (promotion de la Moskova)

    1911-1914 (promotion des Marie-Louise)

    1912-1914 (promotion de Montmirail)

    1913-1914 (promotion de la Croix du Drapeau)

    1914 (promotion de la Grande Revanche)

    1916-1917 (promotion des Drapeaux et de l'Amitié Américaine)

    1917-1918 (promotion de Sainte Odile)

    1917-1918 (promotion La Fayette)

    1918-1920 (promotion de la Victoire)

    1919-1920 (promotion des Croix de Guerre 1914-1918)

    1920-1929

    1920-1922 (promotion de la Devise du Drapeau)

    1921-1923 (promotion du Souvenir)

    1922-1924 (promotion de Metz et Strasbourg)

    1923-1925 (promotion du Chevalier Bayard)

    • Roger Demarque (1904-1988), Lieutenant-colonel

    1924-1926 (promotion du Rif)

    1925-1927 (promotion du Maroc et Syrie)

    1926-1928 (promotion du Sous-Lieutenant Pol Lapeyre)

    1927-1929 (promotion du Maréchal Galliéni)

    1928-1930 (promotion du Maréchal Foch)

    1929-1931 (promotion Mangin)

    1930-1939

    1930-1932 (promotion Joffre)

    1931-1933 (promotion du Tafilalet)

    1932-1934 (promotion de Bournazel)

    1933-1935 (promotion du Roi Albert Ier)

    1934-1936 (promotion du Roi Alexandre Ier Page d'aide sur l'homonymie)

    1935-1937 (promotion du Maréchal Lyautey)

    1936-1938 (promotion du Soldat inconnu)

    1937-1939 (promotion Marne et Verdun)

    (dernière promotion à faire toute sa scolarité à Saint-Cyr-l'École)

    1938-1939 (promotion de la Plus Grande France)

    1939-1940 (promotion de l'Amitié Franco-Britannique)

    1940-1942 (promotion Maréchal Pétain)

    1950-1959

    1956

    1960-1969

    1968-1970 (promotion Souvenir de Napoléon)


    Notes et références

    1. gw4.geneanet.org, Général Eugène d'ASTORG. Consulté le 11 juillet 2011
    2. Prosper Jean Levot, Biographie bretonne : recueil de notices sur tous les Bretons qui se sont fait un nom soit par leurs vertus ou leurs crimes, soit dans les arts, dans les sciences, dans les lettres, dans la magistrature, dans la politique, dans la guerre, etc., depuis le commencement de l'ère chrétienne jusqu'à nos jours, vol. 2, Cauderan, 1857 [lire en ligne], p. Marbeuf (Louis-Charles-René, comte de) 
    3. Marbeuf (Laurent baron de) sur empire.histofig.com. Consulté le 19 novembre 2011
    4. Jean-Pierre BIBET, « SALLES (de) (Charles) Général de division Gendre Mal Valée » sur lesapn.forumactif.fr. Consulté le 22 mai 2011
    5. Son souvenir s'est perpétué à travers le Prix Daru.
    6. Fils aîné de César Waldner de Freundstein (8 septembre 1792 - Strasbourg8 octobre 1865 - Belfort), capitaine de grenadiers de la Garde impériale, officier de la Légion d'honneur, receveur Page d'aide sur l'homonymie particulier des Finances à Belfort, associé de « Koechlin, Favre, Waldner, Filatures et Tissages » à Massevaux, marié en 1823 et Amélie Koechlin (1801-1895) et petit-fils de Godefroy Waldner de Freundstein (1757-1818), conseiller général et député du Haut-Rhin (1811-1814).
    7. Côte S.H.A.T. : 10 Yd 1 316
    8. Septime de MANDELL d'ÉCOSSE sur gw4.geneanet.org. Consulté le 12 novembre 2011. Il est l'auteur d'un Historique du 14e régiment de hussards, impr. de Lafolye, 1er mars 1900, 54 p. [lire en ligne] 
    9. [1] Courte biographie en anglais

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste de Saint-Cyriens par promotion de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste des promotions de Saint-Cyr — L École spéciale militaire de Saint Cyr, comme de nombreuses écoles française, militaire ou non procède par promotion. Chaque année, une nouvelle entrée se fait pour un cursus de trois années qui s achève par un cérémonie de promotion, chaque… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Cyr-Coëtquidan — École spéciale militaire de Saint Cyr École spéciale militaire de Saint Cyr Saint Cyriens Période 1er mai 1802 Pays …   Wikipédia en Français

  • École spéciale militaire de Saint-Cyr — Pour les articles homonymes, voir Saint Cyr. École spéciale militaire de Saint Cyr Devise Ils s instruisent po …   Wikipédia en Français

  • Wikipédia:Liste des listes — Cette liste des listes rassemble des liens vers des pages qui consistent en une liste ou qui comportent une liste. Sommaire 1 Chronologies 2 Sciences exactes et naturelles 2.1 Astronomie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • ESM de Saint-Cyr — École spéciale militaire de Saint Cyr École spéciale militaire de Saint Cyr Saint Cyriens Période 1er mai 1802 Pays …   Wikipédia en Français

  • Ecole speciale militaire de Saint-Cyr — École spéciale militaire de Saint Cyr École spéciale militaire de Saint Cyr Saint Cyriens Période 1er mai 1802 Pays …   Wikipédia en Français

  • Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr — École spéciale militaire de Saint Cyr École spéciale militaire de Saint Cyr Saint Cyriens Période 1er mai 1802 Pays …   Wikipédia en Français

  • École Spéciale Militaire de Saint-Cyr — Saint Cyriens Période 1er mai 1802 Pays …   Wikipédia en Français

  • École de Saint-Cyr — École spéciale militaire de Saint Cyr École spéciale militaire de Saint Cyr Saint Cyriens Période 1er mai 1802 Pays …   Wikipédia en Français

  • École militaire de Saint-Cyr — École spéciale militaire de Saint Cyr École spéciale militaire de Saint Cyr Saint Cyriens Période 1er mai 1802 Pays …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.