D'Hautefeuille


D'Hautefeuille
Famille Boudoux d'Hautefeuille[1]
Blason de la famille de Famille Boudoux d'Hautefeuille[1]
Blasonnement : d'or au chevron de gueules, accompagné de trois coquilles de même
Devise(s) : Hardi Loup
Période : XIIIe siècle-XXIe siècle
Pays ou province d'origine : Gâtinais Picardie
Royaume de France Royaume de France
Allégeance(s) : Royaume de France Royaume de France
Fonction(s) civile(s) : -Gentilshommes de la chambre
-Conseillers d'État
-Plusieurs Baillis
-Ambassadeur extraordinaire de l'Ordre de Malte à la Cour de France
Fonction(s) militaire(s) : Plusieurs lieutenants généraux et maréchaux de camp
-Chevaliers de Malte
-Un Bailli de l'Ordre de Malte
-Gouverneur du Mont-Saint-Michel
Récompense(s) militaire(s) : Chevaliers des ordres du roi
Grand'Croix de l'Ordre de Malte
Grand Prieur d'Aquitaine

Hautefeuille est le patronyme de deux vieilles Maisons françaises, dont l'histoire lie plusieurs familles entres elles.

La première est à l'origine de la ville de Chaumont, dont la cité appartient jusqu'au XIe siècle à la Maison des Seigneurs de Chaumont et d'Hautefeuille, à l'époque grande seigneurie qui passa dans les mains des Comtes de Champagne[2]. Cette Maison laissa son nom au château qui domina Chaumont avant d'être détruit par les guerres, il reste actuellement une tour qui porte toujours le nom de cette famille.

L'autre famille tire ses origines non loin de la précédente, ses plus anciens écrits remontent au XIIIe siècle, et portent sur le chevalier de Chante-Loup[3], seigneur de Hautefeuille et de Jossigny bien que ces deux seigneuries du Gâtinais soient éloignées de six lieues.

Sommaire

Les Texier d'Hautefeuille

Armes, blasons, devises

  • De gueules, à un lévrier d'argent passant, ayant son collier de gueules, cloué, bouclé et virolé d'or, surmonté en chef d'un croissant d'or.

Blason Texier d'Hautefeuille.png

Devise : Splendor Honoris, Virtuti Fidelitas[4].

L'origine de cette famille vient du Gâtinais, elle est issue de Jean Texier, écuyer, seigneur de La Lande, né en 1345, échevin de la ville d'Orléans[5], dont l'arrière petit-fils Germain I Texier, Chevalier, Seigneur de Grandervilliers, Baron de Malicorne fût le premier Baron d'Hautefeuille[6].

Son fils Germain II, Chevalier, Comte d'Hautefeuille, Baron de Malicorne, Seigneur de Grandervilliers né en 1626[7]. Gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi et Conseiller d'Etat d'Épée, rendit à Sa Majesté des services importants en Allemagne et dans d'autres négociations au-dedans du Royaume, il fit ses preuves de noblesse devant le Duc de Noailles qui certifiat au Roi le 7 juillet 1668 qu'il était Gentilhomme de nom et d'armes d'ancienne et d'illustre maison. Il obtint par lettre patente au mois d'août 1689 l'érection de la terre d'Hautefeuille en Comté.

Cette famille donna à la France de nombreux et brillants chefs militaires, dont:

Bailli Étienne d'Hautefeuille, 1626-1703, Bailli de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Grand-Prieur d'Aquitaine de ce même ordre ; Ambassadeur extraordinaire de l'Ordre de Malte à la Cour de France ; lieutenant général des Armées du Roi.

Comte Gabriel d'Hautefeuille, né en 1671, baron de Malicorne, seigneur de Charny. Il est mestre de camp du Régiment de la Reine, mestre de camp général des dragons en 1703[8], puis lieutenant général des Armées du Roi en 1718. Sa fille Louise-Élisabeth épouse en août 1723 le comte Alexandre de Monchy, sénéchal et gouverneur de Ponthieu.[9]

Comte Eugène d'Hautefeuille, 1779-1846. Général d'Empire, à la Restauration il est chargé de réorganiser le 3e Régiment de Lanciers le 20 avril 1814, devient chevalier de l’Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis et officier de la Légion d’honneur. Il passe en suite au 2e Régiment de Lanciers le 30 novembre 1814. A la seconde Restauration, il devient colonel des Dragons du Calvados (1er de l’arme) en 1815. Passé au corps d’état-major en 1819, il est promu commandeur de la Légion d’honneur en 1821. En 1822, il est nommé colonel du 7e régiment de Dragons avec lequel il fait la campagne d'Espagne de 1823, ce qui lui vaut d’être promu Maréchal de camp. En 1830, il commande la 1re subdivision de la 14e division à Caen.

Les Baudoult d'Hautefeuille (alias Boudoux d'Hautefeuille)

Armes, blasons, devises

  • d'or au chevron de gueules, accompagné de trois coquilles de même.

Blason Boudoux d'Hautefeuille.gif

Devise: Hardi Loup[10].


La famille Baudoult d'Hautefeuille est une ancienne famille de Picardie installée depuis plus de 450 ans au Domaine de Curchy[11] dans le Santerre en Picardie .

Elle remonte par filiation à Jean Claude Baudoult, noble homme, Écuyer, Seigneur de Hautefeuille, officier au chevaux-légers dans la compagnie de Monmort, échevin et lieutenant de Maïeur de la ville de Péronne dont le père, Antoine Baudoult, noble homme de la ville de Péronne, né en 1530 avait épousé Marie Briois. La tradition fait arriver cette famille du Gâtinais comme les Texier d'Hautefeuille au moment ou disparaissent les premiers Seigneurs de Hautefeuille du canton de Chanteloup[12].

La branche des Baudoult d'Hautefeuille qui est toujours fixée en Picardie a donné à la France de nombreux militaires dont:

Claude Baudoult, seigneur de Hautefeuille, qui servit avec armes, chevaux et bagages[13] auprès de Gaston d'Orléans, frère du Roi Louis XIII. Il prit part entre autres aux sièges de Gravelines (mai 1644), de Lanoy, de Courtrai (juin 1646), de Bergues, de Bourbourg, de Marrdicq (1645-1646). Il quitta l'armée pour s'occuper de ses terres en Picardie, et épousa en mars 1649, Antoinette Gérault de Boisleux.

Charles Boudoux d'Hautefeuille, 1890-1918, Commandant par intérim de l'Escadrille S.P.A.77 puis Commandant de l'Escadrille S.P.A.100, du Groupe de Combat 17 de la 2ème Brigade Aérienne. As de l'aviation française pendant la Première Guerre Mondiale, mort en combat aérien en 1918. Chevalier de la Légion d'Honneur, Médaille militaire, Croix de Guerre avec 7 palmes, 6 Citations à l'Ordre de l'Armée, 1 Citation à l'Ordre de l'Aéronautique

Gilles Boudoux d'Hautefeuille, 1921-1945, ESM Saint-Cyr, promotion Maréchal Pétain, lieutenant à la 2e Division Blindée, tué au combat à Fontbedeau. Chevalier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 1939-1945[14].

Colonel Jean Baudoult d'Hautefeuille, né le 23 octobre 1904, ESM Saint-Cyr, promotion du Rif. Colonel de l'Armée de l'Air, Officier de la Légion d'Honneur, Croix de guerre 1939-1945.

Colonel Claude Boudoux d'Hautefeuille, 1913-2000, ESM Saint-Cyr, promotion du Tafilalet, Officier de la Légion d'Honneur, Croix de guerre 1939-1945, président du Syndicat des Grandes Marques de Champagne, directeur des Champagnes Bollinger, Colonel de la Légion étrangère.

Général Stéphane Boudoux d'Hautefeuille, né le 9 août 1911, ESM Saint-Cyr, promotion Général Mangin. Général de Brigade aérienne, Commandeur de la Légion d'Honneur, Croix de guerre 1939-1945, Croix de la Valeur militaire.

Lieutenant Gaëtan Boudoux d'Hautefeuille, 1972-2001, Chevalier de la Légion d’honneur, Médaille militaire, lieutenant au 2e régiment étranger de parachutistes, chef d'équipe à la section C.R.A.P.S. Décédé en service aérien commandé le 17 juin 2003.

Membres notables

Notes et références

  1. Archive de la Famille Boudoux d'Hautefeuille
  2. Nouvelle description de la France, contenant la description du Gouvernement de la Champagne. Par M.Piganol de La Force. Page 296
  3. Histoire topographique, politique, physique et statistique du département de Seine-et Marne, par le docteur Félix Pascal en 1836
  4. Dictionnaire de la Noblesse, par M. de La Chesnaye-Desbois, tome XII
  5. Histoire du Berry, par Gaspard Thaumas de La Thaumassière, Billaine, Morel
  6. Le grand dictionnaire historique ou le mélange curieux de l'histoire sacrée... Par Louis Moreri, Claude-Pierre Goujet, Étienne-François Drouet
  7. Table ou abrégé des cent trente-cinq volumes de la Gazette de France Volume 3
  8. Saint-Simon, Mémoires, « Bibliothèque de La Pléiade », Gallimard, 1948, t. II, p. 178 et 179.
  9. Nobiliaire de Ponthieu - Tome II, p. 223
  10. Descendance de Jean Claude Baudoult, Seigneur de Haultefeuille
  11. Dictionnaire historique de Picardie, arrondissement de Montdidier
  12. Archive de la ville de Péronne
  13. Arsenal, manuscrit 6590, page 223
  14. Journal Officiel du 27/09/1945, page 751

Bibliographie

  • Descendance de Jean Claude Baudoult, seigneur de Haultefeuille, par Joseph Boudoux d'Hautefeuille
  • Histoire du Berry, par Gaspard Thaumas de La Thaumassière,Billaine,Morel
  • Le grand dictionnaire historique ou le mélange curieux de l'histoire sacrée, par Louis Moreri, Claude-Pierre Goujet, Etienne-François Drouet
  • Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies. Tome XII. Par Franc̜ois Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois,Badier,
  • Dictionnaire historique de Picardie, arrondissement de Montdidier

Sources

  • Fulgence Girard, Histoire géologique, archéologique et pittoresque de Mont Saint-Michel, Avranches, E. Tostain, 1843, p. 327-49.
  • Edmond Bonnaffé, Dictionnaire des amateurs français au XVIIe siècle, Paris, A. Quantin, 1884, p. 136.
  • Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies. Tome XII. Par Franc̜ois Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois,Badier,
  • Descendance de Jean Claude Baudoult, seigneur de Haultefeuille, par Joseph Boudoux d'Hautefeuille

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article D'Hautefeuille de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hautefeuille (seine-et-marne) — Pour les articles homonymes, voir Hautefeuille. Hautefeuille …   Wikipédia en Français

  • Hautefeuille — ist der Familienname folgender Personen: Jean de Hautefeuille (1647–1724), französischer Abt, Physiker und Erfinder Paul Hautefeuille (1836–1902), französischer Mineraloge, Chemiker und Arzt Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Untersc …   Deutsch Wikipedia

  • Hautefeuille — País …   Wikipedia Español

  • Hautefeuille — Désigne celui qui est originaire d une localité portant ce nom. Sens du toponyme : haute feuillée, autrement dit un abri formé par le feuillage des arbres. Une commune de la Seine et Marne s appelle Hautefeuille, mais c est en Picardie que le… …   Noms de famille

  • Hautefeuille — (spr. Hohtfolj), Jean de H., geb. 1647 in Orleans u. st. daselbst 1724 im Besitz geistlicher Pfründen; als Mechaniker bes. dadurch bekannt, daß er die Spiralfeder zur Regulirung des Ganges der Taschenuhren zuerst anwendete (nachher von Huyghens… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Hautefeuille, Jean de — • French physicist, b. at Orléans, 20 March, 1647; d. there, 18 October, 1724 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Hautefeuille (Seine-et-Marne) — Pour les articles homonymes, voir Hautefeuille et d Hautefeuille. 48° 45′ 58″ N 2° 58′ …   Wikipédia en Français

  • Hautefeuille — French commune nomcommune=Hautefeuille x = 150 y = 76 lat long=coord|48|45|57|N|2|58|2|E insee=77224 cp=77515 région=Île de France département=Seine et Marne arrondissement=Provins canton=Rozay en Brie maire=Joël Chauvin mandat=2008 2014… …   Wikipedia

  • Hautefeuille — Pour les articles homonymes, voir d Hautefeuille. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Famille d Hautefeuille Hautefeuille, lieu dit appartenant à la commune française de Montmirail, dans le… …   Wikipédia en Français

  • Hautefeuille, Jean de — ▪ French physicist born March 20, 1647, Orléans, France died Oct. 18, 1724, Orléans       French physicist who built a primitive internal combustion engine.       Born of poor parents, Hautefeuille was reared by the Duchess of Bouillon and… …   Universalium