Élection présidentielle française de 1913


Élection présidentielle française de 1913
Caricature de Raymond Poincaré par le Canadien Boardman Robinson (en) (vers 1923).

L'élection présidentielle française du 17 janvier 1913 vise à choisir le successeur d'Armand Fallières. Elle se fait au suffrage indirect.

Le républicain modéré, membre de l'Alliance libérale démocratique (centre-droit) et président du Conseil Raymond Poincaré est élu à Versailles grâce à l'appui des voix de la droite, contre Jules Pams, son ministre de l'Agriculture, qui avait pourtant remporté, la veille, les primaires, au sein du camp républicain, contre Poincaré. Ce non-respect de la discipline républicaine par Poincaré conduira le radical Clemenceau à éprouver une rancune tenace contre lui. Poincaré prend officiellement ses fonctions le 18 février 1913.

Sommaire

Elections

Alors que le septennat d'Armand Fallières touche à sa fin, Poincaré se présente comme candidat à la présidentielle. Le président du Conseil est en lice face au président de la Chambre, Paul Deschanel, qui est du même parti que Poincaré, et au président du Sénat, Antonin Dubost. Avec Clemenceau et Joseph Caillaux, les radicaux soutiennent Pams, le ministre de l'Agriculture, une personnalité considérée comme effacée et dont la candidature vise essentiellement à contrer Poincaré[1].

Selon la tradition républicaine, un scrutin préparatoire a lieu pour choisir le candidat du « camp républicain »; les « modérés » (républicains de droite) d'un côté, de l'autre les socialistes, refusent toutefois d'y participer. Au troisième tour, Pams l'emporte avec 323 voix contre 309 pour Poincaré, classé à gauche à l'époque (dreyfusard, laïc, il s'était marié civilement)[1]. La discipline républicaine aurait voulu que, battu à ces primaires, il se retire, et c'est ce que lui demande une délégation conduite par les radicaux Combes et Clemenceau[1].

Mais Poincaré refuse, sachant que lors du scrutin officiel, il serait soutenu par la droite républicaine: il se présente donc à Versailles, et est élu le 17 janvier 1913 au deuxième tour, avec 482 voix contre 296 à Pams et 69 pour le socialiste Édouard Vaillant[1]. Clemenceau conservera une rancune tenace contre Poincaré pour n'avoir pas respecté la discipline républicaine, que lui-même respectera lors de l'élection présidentielle de 1920.

Tableau des résultats du scrutin officiel

Candidats Appartenance politique Premier tour Second tour
Raymond Poincaré PRD 49,48 % (429) 56,23 % (483)
Jules Pams Radical 37,72 % (327) 34,46 % (296)
Édouard Vaillant SFIO 7,27 % (63) 8,03 % (69)
Divers - 5,54 % (48) 1,28 % (11)

Références

  1. a, b, c et d Michel Winock, Clemenceau, éd. Perrin, 2007, p. 388

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Élection présidentielle française de 1913 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Élection présidentielle française de 1873 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1879 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1885 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1887 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1894 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1895 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1899 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1906 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1924 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français

  • Élection présidentielle française de 1931 — Élections présidentielles sous la Troisième République Troisième République Cet article fait partie de la série sur la politique de la France, sous série sur la Troisième République …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.