Wolfgang Doblin


Wolfgang Doblin

Wolfgang Döblin

Wolfgang Döblin alias Wolfgang Dœblin et Vincent Doblin, né à Berlin le 17 mars 1915 et mort à Housseras le 21 juin 1940, était un mathématicien d'origine allemande travaillant en France.

Sommaire

Biographie

Wolfgang était le deuxième des quatre enfants du médecin et écrivain allemand Alfred Döblin et de son épouse Erna.

Le 28 février 1933, au lendemain de l'incendie du Reichstag, son père, homme de gauche, neuropsychiatre et éminent homme de lettres, auteur de nombreux romans dont Berlin Alexanderplatz,, opposant au nazisme, s'enfuit à Zurich suvi de sa femme et de son plus jeune fils. Wolfgang les rejoint en avril 1933, après avoir passé à Berlin son Abitur (baccalauréat). A l'automne 1933, la famille s'installe en France, tout d'abord à Maisons-Laffitte, puis à partir de décembre 1934 à Paris (14e), au 5, square Henri-Delormel.

À la rentrée universitaire 1933, il reprend ses études supérieures, commencées à Zurich, à la Faculté des sciences de Paris. Il commence à travailler sur la théorie des probabilités en 1935, sous la direction de Maurice Fréchet, à l'Institut Henri Poincaré.

Ses travaux portent sur les chaînes de Markov et il commence à s'intéresser aux processus en temps continu, un domaine alors en plein essor, notamment grâce aux travaux d'Andrey Kolmogorov. Lycéen à Berlin, il était passionné par la politique et par l'économie, domaine lié aux probabilités et aux statistiques.

En octobre 1936, il obtient, avec deux de ses frères et ses parents, la nationalité française. Désormais, il s'appelle souvent « Vincent Doblin ». En tant que mathématicien, il continue de signer « Wolfgang Doeblin ».

Wolfgang Döblin soutient sa thèse sur le sujet des martingales, sujet lié aux chaînes de Markov, en mars 1938, sous la direction de Maurice Fréchet.

Après sa thèse d'État, il est incorporé, en novembre 1938, pour faire son service militaire de deux ans. Refusant, jusqu'au printemps 1940, toute formation d'officier, il reste simple soldat. Malgré ses activités militaires, il réussit à poursuivre son travail, en s'attaquant entre autres à l'équation de Chapman-Kolmogorov, qui est à la base du lien entre la théorie des probabilités et celle des équations aux dérivées partielles. Fin août 1939, il est affecté comme téléphoniste dans le 291e régiment d'infanterie, stationné dans les Ardennes, à Givet, jusqu'en janvier 1940.

Il termine la rédaction de son mémoire Sur l'équation de Kolmogoroff en cantonnement, en Lorraine, et l'envoie sous forme de « pli cacheté » à l'Académie des sciences (pli cacheté 11-668). Il se bat héroïquement sur le front de la Sarre et en Lorraine et est décoré de la croix de guerre.

Après la capitulation de la France et la dislocation de son régiment, il se sépare de ses camarades au col de la Chipotte (Vosges). Il se tue, le 21 juin 1940, dans le village de Housseras, au nord-est d'Épinal, au moment de l'arrivée d'un groupe d'éclaireurs de la Wehrmacht, par refus de tomber aux mains des Allemands. Inhumé le même jour comme « soldat anonyme ». Il ne sera identifié qu'en 1944.

Ses parents seront enterrés à ses côtés en 1957.

Le pli cacheté 11-668

Le pli cacheté 11-668 qu'il envoya à l'Académie des sciences lorsqu'il se trouvait sous les drapeaux, à la mi-février 1940, ne fut ouvert qu'en 2000.

Il contenait des travaux sur la résolution de l'équation de Kolmogorov (théorème démontré indépendamment en 1965), c'est-à-dire des calculs sur la densité de la position d'une particule soumise à des phénomènes de diffusion, mais en utilisant des méthodes trajectorielles sur ces généralisations du mouvement brownien plutôt que des méthodes analytiques. Ces idées, sur lesquelles sont fondées le calcul stochastique ou calcul d'Itô, seront retrouvées indépendamment à partir des années 1940, notamment par le mathématicien Kiyosi Itô.

L'enveloppe du pli cacheté comporte en titre Sur l'équation de Kolmogoroff de W. Dœblin.

Liens externes

Références

  • W. Doeblin, Sur l'équation de Kolmogoroff, Pli cacheté déposé le 26 février 1940, ouvert le 18 mai 2000, Comptes-Rendus à l'Académie des sciences de Paris, série 1, 331, 1031-1187, 2000.
  • M. Petit, L'équation de Kolmogoroff. Vie et mort de Wolfgang Doeblin, un génie dans la tourmente nazie, Ramsay, 2003. ISBN 2-84114-641-3
  • Documentaire de Jürgen Ellinghaus et Hubert Ferry, La lettre scellée du soldat Doblin, 2006. DVD :[2]
  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Wolfgang D%C3%B6blin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wolfgang Doblin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wolfgang Döblin — Wolfgang Döblin, auch Wolfgang Doeblin oder Vincent Doblin (* 17. März 1915 in Berlin; † 21. Juni 1940 in Housseras, Vogesen), der zweite Sohn des deutschen Schriftstellers Alfred Döblin, war ein deutsch französischer Mathematiker.… …   Deutsch Wikipedia

  • Wolfgang Döblin — alias Wolfgang Dœblin et Vincent Doblin, né à Berlin le 17 mars 1915 et mort à Housseras le 21 juin 1940, était un mathématicien d origine allemande travaillant en France. Sommaire 1 Biographie 2 Le pli cacheté 11 668 3 …   Wikipédia en Français

  • Wolfgang Doeblin — Wolfgang Döblin Wolfgang Döblin alias Wolfgang Dœblin et Vincent Doblin, né à Berlin le 17 mars 1915 et mort à Housseras le 21 juin 1940, était un mathématicien d origine allemande travaillant en France. Sommaire 1 Biographie 2 Le pli cacheté 11… …   Wikipédia en Français

  • Döblin — oder auch Doeblin ist der Name folgender Personen: Alfred Döblin (1878–1957), deutscher Arzt und gesellschaftskritischer Schriftsteller Hugo Döblin (1876–1960), deutscher Schauspieler, Bruder Alfred Döblins Jürgen Doeblin (* 1946), deutscher… …   Deutsch Wikipedia

  • Döblin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Alfred Döblin (1878 1957), écrivain allemand. Wolfgang Döblin (1915 1940), mathématicien français, fils du précédent. Prix Prix Alfred Döblin,… …   Wikipédia en Français

  • Wolfgang Doeblin — known in France as Vincent Doblin, (born 17 March 1915 in Berlin, died in Housseras 21 June 1940) was a German French mathematician.LifeWolfgang is the son of the Jewish German novelist, Alfred Döblin. His family escaped from Nazi Germany to… …   Wikipedia

  • Wolfgang Koeppen — Wolfgang Arthur Reinhold Koeppen (* 23. Juni 1906 in Greifswald; † 15. März 1996 in München) gilt als einer der bedeutendsten deutschen Schriftsteller der Nachkriegszeit. Er wurde vor allem durch seine Romantrilogie Trilogie des Scheiterns… …   Deutsch Wikipedia

  • Wolfgang Schlenker — (* 26. Juli 1964 in Nürnberg) ist ein deutscher Autor und Übersetzer von Lyrik. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Veröffentlichungen 3 Übersetzungen …   Deutsch Wikipedia

  • Vincent Döblin — Wolfgang Döblin, auch Wolfgang Doeblin oder Vincent Doblin (* 17. März 1915 in Berlin; † 21. Juni 1940 in Housseras, Vogesen), der zweite Sohn des deutschen Schriftstellers Alfred Döblin, war ein deutsch französischer Mathematiker.… …   Deutsch Wikipedia

  • Wolfang Döblin — Wolfgang Döblin Wolfgang Döblin alias Wolfgang Dœblin et Vincent Doblin, né à Berlin le 17 mars 1915 et mort à Housseras le 21 juin 1940, était un mathématicien d origine allemande travaillant en France. Sommaire 1 Biographie 2 Le pli cacheté 11… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.