Vincent Moscato


Vincent Moscato
Vincent Moscato Portail du rugby à XV
Consulter les données associées à cette image, dont la description suit ci-après
Fiche d'identité
Naissance 28 juillet 1965 (1965-07-28) (46 ans)
à Paris (France)
Taille 1,79 m
Poids 98 kg
Surnom Rapetou, Moscatte, Le gros
Position talonneur
Carrière en junior
Période Équipe
UA Gaillac
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)*
1983-1988
1988-1993
1993-1995
1995-1996
1996-1999
SC Graulhet
CA Bègles-Bordeaux
Stade bordelais
CA Brive
Stade français
 
 
 
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)**
1991-1992 Drapeau : France France 4 (0)
Carrière d'entraîneur
1999-2001
2001-2002
2003-2004
2006
Paris université club
Racing Métro 92
Paris université club
Paris université club

* Matchs joués et points marqués dans chaque équipe comptant
pour les compétitions nationales et continentales officielles.
** Matchs joués et points marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Vincent Moscato, est un ancien international de rugby à XV français, né le 28 juillet 1965 à Paris dans le 14e arrondissement, évoluant au poste de talonneur (plus rarement pilier gauche), et qui débuta à Gaillac. Il est aujourd'hui animateur radio, comédien et humoriste.

Sommaire

Carrière de rugbyman

Formé à l'UA Gaillac, il a été à deux reprises champion de France juniors, pendant cette période il fait la rencontre d'un certain Bernard Laporte.

Il fait ses premiers pas dans l'élite du rugby français dans le club du Sporting Club Graulhetois. Mais se fait connaître à Bordeaux-Bègles, qu'il rejoint en 1988, pour la fameuse première ligne qu'il formait avec ses compagnons Serge Simon et Philippe Gimbert, tous les trois avec le crâne rasé à blanc et surnommés les « Rapetous ». Il est l'un des membres essentiels de la « tortue » béglaise, sorte de maul ou groupé pénétrant intraitable qui brisa plus d'un pack de l'Hexagone lors de la saison 1990-1991 et amena l'équipe de Bègles au titre de champion de France.

Suite à ce titre, il est sélectionné en équipe de France lors de l'été 1991 face à la Roumanie puis aux États-Unis. Il participe au Tournoi des cinq nations 1992 en battant le pays de Galles mais est écarté du XV de France après un carton rouge reçu lors du match suivant contre l'Angleterre : on lui reproche à l'époque de s'être jeté sur un joueur anglais (Brian Moore) en le menaçant de mort, paroles qu'il a toujours niées. C'est durant cette période qu'il s'essaie à la boxe, il fera 9 combats.

En 1995, il intègre le CA Brive de Patrick Sébastien avec lequel il remporte le challenge Yves du Manoir et atteint la finale du Championnat perdue contre le Stade toulousain. L'année suivante, il accepte de rejoindre le club ambitieux du Stade français Paris promu en seconde division, présidé par Max Guazzini et coaché par Bernard Laporte, son ami et ancien partenaire de Gaillac et de Bègles. Après une saison en seconde division, le club remonte dans l'élite et Vincent Moscato obtient avec ses compères Gimbert et Simon un second titre de champion de France en 1998, il est alors le capitaine. Il est d'ailleurs le premier capitaine d'une équipe à soulever un trophée dans le tout récent Stade de France.

Il fait partie, selon The Times, des 10 joueurs[1] de rugby Français les plus effrayants[2].

Après sa carrière en 1999, il commence une carrière d'entraîneur en entrainant le PUC avec Jean Trillo en Fédérale 1 puis il rejoint le Métro-Racing en Pro D2 pour la saison 2001-2002. Par la suite, il fera deux retours au PUC en janvier 2003 et en novembre 2005 avec Lionel Marin.

Palmarès

Reconversion

Consultant/animateur radio

Pour la Coupe du Monde 2003, il occupe un rôle de consultant à France Télévisions où il a écrit une série de programmes courts diffusés comiques, dans lequel il apparaissait aussi comme comédien : Allez la Saussouze !. Il fut également consultant pour Sud Radio et pour Midi Olympique.

En 2005, il rejoint RMC en tant que consultant rugby au sein de la « Dream Team RMC » pour les émissions Viril mais Correct et À vos marques.

Sensible à son charisme, François Pesenti lui propose d'être animateur en 2006, d'abord de Radio Moscato une libre antenne sportive en soirée le temps d'une saison.

Pour la coupe du monde 2007, il intègre Eurosport et TF1. Il fera d'ailleurs partie du "XV des amnésiques et des raisonnements" créé par les joueurs du XV de France. On y retrouve plusieurs anciens internationaux (Serge Simon, Laurent Benezech, Abdelatif Benazzi, Olivier Roumat, Thierry Lacroix, Olivier Magne...) qui selon les joueurs, les ont critiqués à tort pendant la CM 2007[3]. Vincent Moscato répond donc de manière violente : « Je balance pas et crois-moi je pourrais balancer, avec le match de cochon qu’on a fait en ouverture mais je dis rien, je ferme ma gueule parce que c'est Bernard qui est à la tête (...) T'as Poitrenaud qui nous fait un truc d'amnésique et tout ça, tu veux que j'envoie du pâté tous les jours, y’en a quelques uns qui vont pleurer (...) Moi j'ai quatre sélections et il y a des gens qui en ont cent sélections mais on en a vu passé à côté de nous : des trompettes qui ont trente sélections, des manges-merde, des lèches-cul, qui ont fait des pipes aux entraîneurs comme s'il en pleuvait... »[4]

En octobre 2007, il devient animateur du Moscato Show sur RMC avec la collaboration d'Éric Di Meco, Maryse Éwanjé-Épée et Pierre Dorian. Dans cette émission, il débat sur les principaux thèmes de l'actualité sportive (rugby, football, Formule 1, tennis...) et reçoit les plus grands sportifs français. Il se distingue par certaines de ses expressions ("au fond du fétou", "lancé comme un frelon", "allez, on y revient au mastic"), par sa difficulté à prononcer les mots avec la lettre X (esseptionnel pour dire exceptionnel) et certains noms propres (comme Szarzewski, Pitkowski, Diawara, Joakim) au point de confondre certains noms (Henri Emile avec Emile Louis, Elvis Vermeulen avec Régis Vermeulen). À cause de ça, il est souvent victime de railleries de la part de ses acolytes, une rubrique hebdomadaire a même été créée dans l'émission, elle se nomme Les Saucisses.

Lors des Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin, Vincent Moscato anime de 16h à 18h, l'Intégrale Olympique en direct de Pékin avec la Dream Team RMC.

Depuis avril 2009, il anime Les Paris RMC une émission de paris sportifs avec Luis Fernandez, Rolland Courbis et Eric Di Meco. Dans cette émission, le 22 août 2009, a lieu un dérapage verbal de Vincent Moscato à l'encontre de Vincent Tong-Cuong le directeur général du club de football de l'AS Saint-Étienne. En effet, suite aux propos d'un auditeur qui a déclaré « parce que les deux pipes en bois qu'ils nous ont mis, comment il s'appelle l'autre-là, le Chinois "Tchong tchong" », un fou rire s'est déclenché parmi les chroniqueurs. Et Vincent Moscato s'est laissé emporter en enchérissant derrière, n'hésitant pas à parler de délocalisation. Cependant, ce genre d'humour n'a pas vraiment amusé le club stéphanois, et malgré les excuses de Moscato, l'ASSE a déposé plainte contre l'animateur devant le procureur de la République de Saint-Étienne[5].

Pour la coupe du monde 2011, Sébastien Chabal ou encore Bernard Laporte rejoignent l'équipe du Moscato Show[6].

Le 3 octobre 2011, il présente des propos qualifiés par certains d'apologie du harcèlement sexuel[7].

Filmographie

Télévision

Télé réalité

En 2005, il participe à une émission de téléréalité : Première compagnie sur TF1.

Théâtre

Humoriste

Il fait son premier one man show à Marseille au Théâtre de la Grande Comédie du 21 juin 2010 au 3 juillet 2010, puis à Avignon au Théâtre Le Paris du 8 juillet 2010 au 31 juillet 2010, et à Paris au Théâtre du Petit Gymnase du 7 septembre 2010 au 8 janvier 2011 puis du 14 février 2011 au 4 juin 2011. Il est co-écrit et mis en scène par lui-même et par Éric Carrière, et produit par son épouse Krystel Moscato.

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vincent Moscato de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Moscato Show — Présentateur(s) Vincent Moscato Pays  France Langue Français …   Wikipédia en Français

  • Moscato — can have several meanings see: Muscat (grape and wine) Judah Moscato (Italian rabbi, poet, and philosopher of the sixteenth century) Vincent Moscato (former French international rugby player, now radio host, actor and comedian) This… …   Wikipedia

  • RMC — Création 1er juillet 1943 Propriétaire NextRadioTV Slogan « Info Talk Sport » Langue Français Pays …   Wikipédia en Français

  • RMC Info — Radio Monte Carlo Création 1er juillet 1943 Propriétaire NextRadioTV Slogan « C est là que ça se passe ! » Langue Français Statut généraliste privée An …   Wikipédia en Français

  • RMC info — Radio Monte Carlo Création 1er juillet 1943 Propriétaire NextRadioTV Slogan « C est là que ça se passe ! » Langue Français Statut généraliste privée An …   Wikipédia en Français

  • Radio Monte-Carlo — Création 1er juillet 1943 Propriétaire NextRadioTV Slogan « C est là que ça se passe ! » Langue Français Statut généraliste privée An …   Wikipédia en Français

  • Radio Monte-carlo — Création 1er juillet 1943 Propriétaire NextRadioTV Slogan « C est là que ça se passe ! » Langue Français Statut généraliste privée An …   Wikipédia en Français

  • Radio Monte Carlo — Création 1er juillet 1943 Propriétaire NextRadioTV Slogan « C est là que ça se passe ! » Langue Français Statut généraliste privée An …   Wikipédia en Français

  • Radio monte-carlo — Création 1er juillet 1943 Propriétaire NextRadioTV Slogan « C est là que ça se passe ! » Langue Français Statut généraliste privée An …   Wikipédia en Français

  • Rmc info — Radio Monte Carlo Création 1er juillet 1943 Propriétaire NextRadioTV Slogan « C est là que ça se passe ! » Langue Français Statut généraliste privée An …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.