Stephane Guivarc'h


Stephane Guivarc'h

Stéphane Guivarc'h

Stéphane Guivarc'h Football pictogram.svg
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité France France
Naissance 6 septembre 1970
à Concarneau
Poste attaquant
Parcours professionnel*
Saison Club Matchs
(Buts)
1984-Déc 1991 Drapeau de la France Stade Brestois 16 (2)
Déc 1991-1995 Drapeau de la France EA Guingamp 120 (68)
1995-1996 Drapeau de la France AJ Auxerre 23 (3)
1996-1997 Prêt Drapeau de la France Stade rennais 36 (22)
1997-1998 Drapeau de la France AJ Auxerre 32 (21)
1998-Nov 1998 Angleterre Newcastle United 04 (1)
Nov 1998-1999 Écosse Glasgow Rangers 14 (5)
1999-2001 Drapeau de la France AJ Auxerre 60 (25)
2001-2002 Drapeau de la France EA Guingamp 11 (1)
Sélection(s) en équipe nationale**
Année(s) Équipe Matchs
(Buts)
1997-1999 France France 14 (1)
Équipes entraînées
Année(s) Équipe Stat
2007-... US Trégunc
* Statistiques en championnat national et en compétitions nationales et continentales.

** Statistiques en match officiel.

Stéphane Guivarc'h est un ancien footballeur français né le 6 septembre 1970 à Concarneau (Finistère). Il évoluait au poste d'attaquant.

Sommaire

Biographie

Les débuts

Stéphane Guivarc'h commence sa carrière de joueur de football à Brest. Il y passe deux saisons en D1 (9 matchs disputés en 1989 et 1991), puis six mois en D2 (1 but en 6 matchs) avec la perte par le club de son statut professionnel et la dispersion de l'effectif en décembre 1991.

Stéphane Guivarc'h rejoint alors un autre club breton de D2 : l'EA Guingamp où il s'affirme comme un buteur prolifique (28 buts en 46 matchs de décembre 1991 à mai 1993). À l'issue de la saison 1993, Guingamp est relégué en National. Grâce à ses 28 buts en 33 rencontres, Guivarc'h est l'un des grands artisans de la remontée du club en D2 dès 1994. En 1994-1995, avec 23 buts en 41 matchs, Guivarc'h réalise une nouvelle brillante saison, ce qui lui vaut d'être élu meilleur joueur de D2 par le magazine France Football et d'être recruté par Guy Roux et l'AJ Auxerre.

Ses grandes années

À Auxerre, il connaît quelques difficultés à s'adapter et à s'imposer comme un titulaire (3 buts en 23 matchs), étant barré par Lilian Laslandes. Il remporte quand même le Championnat de France de D1 et la Coupe de France, même s'il ne rentre pas en jeu lors de la finale contre le Nîmes Olympique. La saison suivante, il tente de se relancer et il rejoint Rennes en prêt. Il retrouve ses sensations de buteur (36 matchs, 22 buts) et devient pour la première fois meilleur buteur de D1. Guy Roux le réintègre dans son effectif pour la saison 1997-1998, étant donné que Lilian Laslandes a été transféré aux Girondins de Bordeaux. En grande confiance, sa saison s'avère excellente (32 matchs, 21 buts) puisque non seulement Stéphane conserve son titre de meilleur buteur de D1 mais termine également meilleur buteur de la Coupe Intertoto 1998 (10 buts), de la Coupe UEFA 1998 (7 buts) et de la Coupe de la Ligue 1998 (7 buts)(soit la bagatelle de 45 buts cette année là). Stéphane goûte aussi aux joies de l'équipe de France. Il connaît sa première sélection fin 1997 contre l'Afrique de Sud (2-1) et inscrit à cette occasion son premier but (qui sera le dernier) avec les Bleus.

Stéphane Guivarc'h décroche dans la foulée logiquement sa place dans la liste des 22 pour la Coupe du Monde 1998. Le bilan de cette Coupe du monde reste plus que mitigé pour Stéphane. Il connaît certes le bonheur d'être sacré champion du monde mais sans être parvenu à se mettre en évidence tout au long de la compétition. Blessé dès le premier match contre l'Afrique du Sud, il ne retrouve le terrain qu'à l'occasion du huitième de finale contre le Paraguay. Également titulaire lors de la finale contre le Brésil, Guivarc'h ne parvient pas à marquer. Pis, il manquera au cours de ce match 3 occasions très nettes. Ce manque de réussite chronique durant la compétition va peser lourd dans la suite de sa carrière, aussi bien en club qu'en équipe nationale.

Une délicate aventure à l'étranger

Pour Guivarc'h, c'est sa période auxerroise conclue par la Coupe du monde, qui est le sommet de sa carrière, où il se distingue en marquant 0 buts et faisant 0 passe décisive dont aucune en finale. La suite est en effet un lent déclin. Transféré à Newcastle, pour un peu plus de 30 millions de francs (somme très importante pour un transfert à l'époque), il éprouve les pires difficultés à s'y imposer (blessures à la cheville, concurrence, limogeage de l'entraîneur qui l'avait fait venir, mises à l'écart...). Son passage en Premier League ne reste pas dans les mémoires (4 matchs, 1 but). Après seulement quelques semaines à Newcastle, Guivarc'h tente de faire rebondir sa carrière aux Glasgow Rangers, où il retrouve notamment le gardien de but Lionel Charbonnier, son ancien coéquipier de l'AJ Auxerre et de l'équipe de France. Pour son premier match, Stéphane reçoit un accueil des plus chaleureux, les supporters entonnant la Marseillaise pour saluer son entrée en jeu. Pour son premier match à Ibrox Park, Guivarc'h inscrit d'ailleurs un doublé. Miné par des blessures à répétition (dues à sa première blessure à la cheville contractée à Newcastle et à un retour trop tôt à la compétition) il ne joue pas en Écosse en étant au meilleur de sa forme, mais remporte quand même le Championnat d'Écosse en 1999 (5 buts en 14 matchs). Cette expérience peut malgré tout, au vu du statut de "champion du monde" du joueur, être considéré comme étant un échec sportif.

Retour en France et fin de carrière

Après cette expérience étrangère plutôt mitigée, Stéphane Guivarc'h revient à l'AJ Auxerre, pour la même somme qu'il était parti, c'est à dire aux alentours de 30 millions de francs. Guy Roux avait appelé Stéphane pour qu'il revienne en France afin qu'il retrouve son niveau mais également pour qu'il apporte son expérience aux jeunes joueurs d'alors (la génération des Cissé, Kapo, Mexès, Boumsong...). Son retour est prometteur, puisqu'il prend rapidement la tête du classement des buteurs de Division 1. Cette forme lui permet d'être rappelé par Roger Lemerre en équipe de France. Il connaît contre la Croatie sa dernière sélection avec les Bleus (il sera une dernière fois convoqué pour le match du 23 février 2000 contre la Pologne, mais il ne rentrera pas en jeu).

L'année 2000 est difficile pour Guivarc'h. Il marque moins, voire plus, et voit poindre l'émergence du jeune attaquant auxerrois Djibril Cissé. Malgré son statut de capitaine, il est relégué à la fin de l'exercice 2000-2001 sur le banc des remplaçants. Si sa troisième expérience auxerroise aura été moins prolifique que la précédente, Guivarc'h aura inscrit tout de même 25 buts en 60 matchs pour le club bourguignon.

Son avenir n'étant plus dans l'Yonne, Guivarc'h retrouve à l'été 2001 le club qui l'a fait connaître, à savoir Guingamp. Mais l'expérience est de courte durée, puisque l'ancien attaquant des Bleus se blesse assez rapidement grièvement (11 matchs, 1 but en championnat). Diminué par une blessure récurrente au cartilage du genou, il ne retrouvera jamais la compétition. Il met fin à sa carrière à l'issue de la saison 2001-2002.

À l'issue de sa retraite sportive, Stéphane Guivarc'h collabore avec le service des sports de CANAL+ en tant que consultant. Il intègre en parallèle le staff technique de l'En Avant de Guingamp.

Débuts d'entraîneur

En mai 2007, il s'engage avec le club de l'US Trégunc (Promotion d'honneur), le club de ses débuts situé dans la Ligue de Bretagne, pour y débuter sa carrière d'entraîneur.

Les jeux vidéos

Il prête sa voix dans le jeu vidéo Pro Evolution Soccer 3 ( PES3 ) pour commenter les matchs.

Palmarès

  • 14 sélections en équipe de France A - 1 but
  • 162 matchs en D1 française - 72 buts

Liens externes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « St%C3%A9phane Guivarc%27h ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stephane Guivarc'h de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stéphane Guivarc'h — Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Club actuel Retraité …   Wikipédia en Français

  • Stéphane Guivarc'h — Guivarc h Nombre Stéphane Guivarc h Nacimiento 6 de septiembre de 1970 (41 años) Concarneau, Francia Nacionalidad …   Wikipedia Español

  • Stéphane Guivarc’h —  Stéphane Guivarc’h Spielerinformationen Voller Name Stéphane Pierre Yves Guivarc’h Geburtstag 6. September 1970 Geburtsort Concarneau, Frankreich Größe 179 cm …   Deutsch Wikipedia

  • Stephane Guivarc'h — Stéphane Guivarc h (* 6. September 1970 in Concarneau) ist ein ehemaliger französischer Fußballspieler. Die Vereinskarriere Der torgefährliche, aber verletzungsanfällige Stürmer begann und beendete seine aktive Zeit bei zwei Vereinen (Brest,… …   Deutsch Wikipedia

  • Stéphane Guivarc'h — (* 6. September 1970 in Concarneau) ist ein ehemaliger französischer Fußballspieler. Die Vereinskarriere Der torgefährliche, aber verletzungsanfällige Stürmer begann und beendete seine aktive Zeit bei zwei Vereinen (Brest, Guingamp) aus seiner… …   Deutsch Wikipedia

  • Stéphane Guivarc'h — Infobox Football biography playername = Stéphane Guivarc h fullname = Stéphane Guivarc h dateofbirth = Birth date and age|df=yes|1970|9|6 cityofbirth = Concarneau countryofbirth = France currentclub = position = Striker years = 1989 ndash;1991… …   Wikipedia

  • Stéphane Guivarch — Stéphane Guivarc h Stéphane Guivarc h Pas d image ? Cliquez ici. Biographie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Stéphane — Artículos en Wikipedia Todas las páginas que comienzan por «Stéphane» Stéphane puede referirse a: Nombre Stéphane, nombre propio: Personajes Stéphane Audran Stéphane Augé Stéphane Besle …   Wikipedia Español

  • Stéphane et prénoms voisins — Cette page donne par ordre alphabétique de noms les 700 et quelques pages commençant par Stéphane, ou un prénom similaire, car on dénombre une dizaine d orthographes différentes, pour un prénom qui est essentiellement le même, et avec des noms… …   Wikipédia en Français

  • Saison 1996-1997 du Stade rennais FC — Stade rennais football club 1996 1997 Généralités Président René Ruello …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.