Restauration anglaise


Restauration anglaise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Restauration.
Portrait de Charles II d'Angleterre
Attribué à Thomas Hawker
Vers 1680 (226,7 x 135,6 cm)
National Portrait Gallery, Londres

La Restauration anglaise (English Restoration, ou parfois simplement Restoration en anglais) est un épisode de l’histoire de l'Angleterre qui débute en 1660 lorsque la monarchie fut restaurée sous le règne de Charles II d'Angleterre, après la Première révolution anglaise et l'Interrègne anglais et s'achève en 1688 avec la Glorieuse Révolution. Le terme de Restauration peut désigner les événements ayant mené au retour du roi, mais aussi la période suivant immédiatement l’accession au pouvoir de Charles II.

La restauration de la monarchie Stuart en 1660, après la Première révolution anglaise et une décennie d'occupation du pouvoir par le parlement protestant et son dirigeant Oliver Cromwell, est une période importante de l'histoire britannique car elle correspond à l'expansion de l'empire colonial outre-mer, où s'étaient réfugiés de nombreux partisans du roi Charles II d'Angleterre, dont le père Charles Ier d'Angleterre avait été décapité le 30 janvier 1649 à Whitehall près de Westminster.

Sommaire

La mort de Cromwell (1658)

En exil, Charles II s'était efforcé de prendre le commandement des armées écossaises mais il doit surtout son rétablissement à la mort d'Oliver Cromwell (3 septembre 1658), dont le fils est incapable de réunir les partisans, une partie des chefs militaires de la New Model Army décidant de revenir dans le giron de la royauté. Charles II les remercie par l'octroi d'immenses propriétés dans le Nouveau-Monde, en particulier en Virginie, dans le New-Jersey et surtout en Caroline. Cette expansion amène tout naturellement le roi d'Angleterre à prendre en 1664 le contrôle, plus au nord, des colonies suédoises, wallonnes et hollandaises en particulier celle de la Nouvelle-Hollande, qu'il rebaptise New York, en l'honneur de son frère le duc d'York Jacques II. Dès lors, les protestants, appelés aussi puritains, sont isolés à l'extrémité nord-est de la côte américaine, dans la Nouvelle-Angleterre, plus peuplée que les autres colonies mais excentrée.

L'expansion coloniale

Cette politique d'expansion coloniale passe par la mise au pas des corsaires, pirates et autres boucaniers qui sévissaient dans la Caraïbe et qui avaient leur principal quartier général à la Jamaïque, dont les gouverneurs successifs, Thomas Modyford et Thomas Lynch, sont chargés de mettre au pas les pirates pour favoriser l'avènement de la culture du sucre, l'un d'eux, Henry Morgan, ancien chef des pirates, devenant l'un des plus riches planteurs de l'île.

L'expansion coloniale correspond pendant cette période à la mise en place de lois facilitant le développement de l'esclavage et par une série de trois guerres anglo-néerlandaises essentiellement confinées aux mers du Nouveau-Monde, même si l'amiral hollandais De Ruyter créera l'émotion en remontant la Tamise. C'est aussi l'époque du grand incendie de Londres. L'essor rapide de la traite négrière dans les colonies, jusque-là monopole des Hollandais, est facilité par la création de la Compagnie Royale d'Afrique, dont le gouverneur et frère du roi, le duc d'York Jacques II, fait imprimer au fer rouge ses initiales "DY" sur l'épaule des captifs, avant de monter sur le trône pour seulement trois ans en 1685.

La fin des Stuart et la Glorieuse Révolution

La période de la Restauration s’achève avec la fin de la dynastie des Stuarts et l’éclatement de la Glorieuse Révolution, en 1688. Elle donne lieu à une activité intellectuelle foisonnante : la littérature de la Restauration anglaise, période dont les bornes chronologiques sont cependant affaire de conventions contestées, et qui diffèrent très sensiblement selon le genre littéraire envisagé. Ainsi, le théâtre conserve une influence dominante jusqu'en 1700, alors que la poésie du même esprit décline dès 1666, au cours de la fameuse « année des miracles » (Annus Mirabilis) mise en vers par John Dryden. La prose de la Restauration, quant à elle, connaît sa crise à partir de 1688, suite au conflit militaire européen engendré par la Glorieuse Révolution, qui se traduit par la montée en puissance du journalisme et des périodiques, portée par le non renouvellement de la censure à partir de la Glorieuse Révolution, la Restauration ayant au contraire coïncidé avec un durcissement de la loi dans ce domaine.

Voir aussi

Liens internes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Restauration anglaise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Litterature de la Restauration anglaise — Littérature de la Restauration anglaise Portrait de Charles II d Angleterre Attribué à Thomas Hawker Vers 1680 (226,7 x 135,6 cm) National Portrait Gallery, Londres La littérature de la Restauration anglaise (Restoration literature en …   Wikipédia en Français

  • Littérature de la restauration anglaise — Portrait de Charles II d Angleterre Attribué à Thomas Hawker Vers 1680 (226,7 x 135,6 cm) National Portrait Gallery, Londres La littérature de la Restauration anglaise (Restoration literature en …   Wikipédia en Français

  • Littérature de la Restauration anglaise — Portrait de Charles II d Angleterre Attribué à Thomas Hawker Vers 1680 (226,7 x 135,6 cm) National Portrait Gallery, Londres La littérature de la Restauration anglaise (Restoration literature en anglais) est la …   Wikipédia en Français

  • Comédie de la Restauration anglaise — Charles II appréciait les comédies de la Restauration. La comédie de la Restauration anglaise désigne les comédies écrites et jouées depuis la Restauration anglaise (1660) jusqu au début du XVIIIe siècle. Après l interdiction des… …   Wikipédia en Français

  • Restauration britannique — Restauration anglaise Pour les articles homonymes, voir Restauration. Portrait de Charles II d Angleterre Attribué à …   Wikipédia en Français

  • Restauration (histoire) — Restauration (politique) Pour les articles homonymes, voir Restauration. Une restauration est une période de l histoire où un gouvernement d une époque précédente est réinstauré. En Europe Dans l histoire de France : la Restauration… …   Wikipédia en Français

  • Restauration (politique) — Pour les articles homonymes, voir Restauration. Une restauration est une période de l histoire où un gouvernement d une époque précédente est réinstauré. En Europe Dans l histoire de France : la Restauration française. Dans l histoire de l… …   Wikipédia en Français

  • ANGLAISE (LITTÉRATURE) — Toute histoire littéraire sous entend une perspective et la perspective a rapport au temps présent, le passé étant vu en fonction de problèmes contemporains; ainsi, maint écrivain dont le nom est consacré dans le panthéon des célébrités peut se… …   Encyclopédie Universelle

  • ANGLAISE (MUSIQUE) — Les arts sont les témoins des civilisations et sont, comme elles, largement façonnés par le contexte géographique et historique qui les voit naître et se développer. La musique anglaise n’échappe pas à cette loi. Protégée de l’influence immédiate …   Encyclopédie Universelle

  • ANGLAISE (ARCHITECTURE) — L’architecture anglaise reste étrangement méconnue en France. Or le développement de cet art au cours des quatre siècles qui vont de la Renaissance à l’orée des temps contemporains, de l’avènement d’Élisabeth à la mort de Victoria, prouve qu’à… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.