Premiere revolution anglaise


Premiere revolution anglaise

Première révolution anglaise

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Révolution anglaise et Guerre civile anglaise.
Gravure allemande représentant la décapitation de Charles Ier d'Angleterre, XVIIe siècle

La Première Révolution anglaise (appelée English Civil War par les historiens britanniques), dont les épisodes se déroulèrent entre 1641 et 1649, aboutit à la mise en jugement du roi Charles Ier d'Angleterre, puis à sa décapitation le 30 janvier 1649 à Whitehall près de Westminster, et à l'établissement d'une république, le Commonwealth de l'Angleterre qui durera jusqu'en 1660, date de la Restauration monarchique. Cette révolution est le conflit le plus connu des guerres des Trois Royaumes.

En 1688, une seconde révolution, très différente de la première, conduisit à un changement de dynastie, c'est la Glorieuse Révolution.

Sommaire

Le règne de Charles Ier jusqu'en 1642 : la marche vers la guerre civile

Depuis 1603, un même roi règne sur l'Angleterre, le pays de Galles et l'Écosse. Toutefois, l'Écosse et l'Angleterre étaient toujours deux royaumes distincts, disposant chacun d'un parlement propre. Charles Ier, roi depuis 1626 désire réaliser le rêve de son père Jacques Stuart: unifier l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande dans un même royaume. Ces aspirations inquiètent certains Anglais qui craignent pour leurs droits. En effet, Charles, comme son père, se réclame du droit divin, et n'accepte pas les limites que la tradition impose au roi d'Angleterre. D'autres événements contribuent à rendre la situation tendue. En 1625, Charles épouse Henriette-Marie de Bourbon, une catholique.

Jusqu'en 1627: premiers sujets de discorde

En 1627, le favori du roi, le duc de Buckingham échoue lors d'une expédition destinée à rompre le siège de la Rochelle; le parlement entreprend alors contre lui une procédure d'impeachment. Le roi y répond par la dissolution du parlement. Le nouveau parlement lui demande de signer la Petition of Right. Charles accepte, car il a besoin du soutien du parlement pour pouvoir lever de nouveaux impôts.

1627-1640: le règne solitaire de Charles

Sauf pour lever des impôts, le roi n'a pas besoin du parlement. Charles a besoin d'argent, mais sait qu'il ne peut pas compter sur un réel soutien de la part des parlementaires, et il s'abstient de convoquer un parlement. Il a recours à des moyens détournés pour tenter d'augmenter ses revenus. Ces procédés ne sont pas illégaux, mais sont perçus comme contraires à l'esprit de la tradition, et ils entretiennent des rancœurs.

Des réformes religieuses suscitent également des hostilités. En Angleterre, les puritains accusent Charles de vouloir rétablir le catholicisme. En Écosse, les dissensions sont plus graves encore. Charles, voulant unifier les pratiques religieuses de ces deux royaumes, cherche à imposer un nouveau livre de prières en Écosse. L'entreprise aboutit à des émeutes qui s'enveniment ; la guerre civile éclate et les insurgés écossais connaissent des succès.

1640-1641: nouveaux parlements, nouveaux conflits

En 1640, pour faire face à la rébellion, Charles a besoin de lever de nouveaux impôts. Un nouveau parlement est convoqué. Celui-ci profite de l'occasion pour exposer ses griefs au roi, qui le dissout au bout de quelques semaines, c'est le court parlement. Charles reprend donc la guerre en Écosse sans nouveaux moyens financiers. Mais, face à une situation financière intenable, il se résigne en novembre à convoquer un nouveau parlement.

Le nouveau parlement se montre encore plus hostile envers Charles : il fait passer plusieurs lois destinées à défendre ses droits contre le pouvoir royal, notamment la Grande Remontrance. Le parlement interdit notamment au roi de le dissoudre.

Première guerre civile (1642-1645)

Les positions royalistes sont en rouge et les parlementaires, en jaune (1642-1645)

La Première guerre civile a lieu de 1642 à 1645. Le Long Parlement contourne la volonté du roi et monte une armée dirigée par le comte d'Essex, afin de contrer une invasion écossaise ainsi que les actions de reprise de pouvoir du roi par les Royalists.

Parmi les forces royalistes se distingue un neveu du roi, le prince Rupert, et parmi les forces parlementaires, un puritain représentant au Parlement, Oliver Cromwell. Suite aux tournures des débuts de la Première guerre civile, la New Model Army est constituée par le parlement.

La bataille de Naseby est la bataille clé de la Première révolution anglaise. Le 14 juillet 1645, l'armée de Charles Ier d'Angleterre est détruite par celle des Parliamentarians, la New Model Army, dirigée par Thomas Fairfax.

La fin de la première guerre civile est marquée par la retraite du roi avec une armée écossaise à Southwell en 1645.

Deuxième guerre civile (1648-1649)

La Deuxième guerre civile a lieu de 1648 à 1649. La New Model Army met en déroute des insurrections royalistes dans le Surrey et le Kent. Lors de la bataille de Preston, elle met fin à une invasion écossaise. C'est une bataille clé de la première révolution anglaise, remportant la victoire sur les royalistes et les Écossais.

Décapitation de Charles Ier

Tout membre de la Chambre des communes qui n'est pas du côté de la religion des Independents ou du côté des Grandees, les officiers supérieurs de la New Model Army, est exclu d'office du Parlement. Le très réduit Parlement croupion fait voter une loi afin que le roi soit jugé. Il est jugé coupable de haute trahison en janvier 1649 et est décapité le 30 janvier.

Troisième guerre civile (1649-1651)

La Troisième guerre civile a lieu de 1649 à 1651. Tandis que la Conquête cromwellienne de l'Irlande continue, une partie de la New Model Army est rappelée en Écosse afin de lutter contre les Covenanters, au début de la Troisième guerre civile.

Charles II est en exil et s'efforce de prendre le commandement des armées écossaises.

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Premi%C3%A8re r%C3%A9volution anglaise ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Premiere revolution anglaise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Première révolution anglaise — Pour les articles homonymes, voir Révolution anglaise et Guerre civile anglaise …   Wikipédia en Français

  • Première Révolution anglaise — Pour les articles homonymes, voir Révolution anglaise et Guerre civile anglaise. Gravure allemande représentant la décapitation de Charle …   Wikipédia en Français

  • Révolution anglaise de 1641 — Première révolution anglaise Pour les articles homonymes, voir Révolution anglaise et Guerre civile anglaise …   Wikipédia en Français

  • RÉVOLUTION ANGLAISE (SECONDE, 1688) — RÉVOLUTION ANGLAISE SECONDE, dite GLORIEUSE RÉVOLUTION (1688) Le débarquement de Guillaume d’Orange à Torbay, le 5 novembre 1688, donne le signal d’une révolution aussi remarquable par sa brièveté que par sa portée: le 22 décembre, le roi Jacques …   Encyclopédie Universelle

  • Revolution anglaise — Révolution anglaise Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La Première révolution anglaise (1641 1649) appelée « Grande Rébellion » renversa le roi Charles Ier. La Deuxième révolution …   Wikipédia en Français

  • Révolution anglaise — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La Première Révolution anglaise (1641 1649) appelée « Grande Rébellion » renversa le roi Charles Ier. La Deuxième Révolution anglaise (1688… …   Wikipédia en Français

  • Première révolution industrielle — Révolution industrielle La révolution industrielle, expression créée par Adolphe Blanqui[1], désigne le phénomène majeur du XIXe siècle qui se caractérise par le passage d une société à dominante agraire à une société industrielle. Ce… …   Wikipédia en Français

  • Révolution anglaise de 1660 — Glorieuse Révolution Pour les articles homonymes, voir Révolution anglaise et Glorieuse. La Glorieuse Révolution d’Angleterre (en anglais Glorious Revolution ou encore Bloodless Revolution (en anglais Révolution sans effusion de sang), aussi… …   Wikipédia en Français

  • Deuxième révolution anglaise — Glorieuse Révolution Pour les articles homonymes, voir Révolution anglaise et Glorieuse. La Glorieuse Révolution d’Angleterre (en anglais Glorious Revolution ou encore Bloodless Revolution (en anglais Révolution sans effusion de sang), aussi… …   Wikipédia en Français

  • Seconde révolution anglaise — Glorieuse Révolution Pour les articles homonymes, voir Révolution anglaise et Glorieuse. La Glorieuse Révolution d’Angleterre (en anglais Glorious Revolution ou encore Bloodless Revolution (en anglais Révolution sans effusion de sang), aussi… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.