Regie interessee


Regie interessee

Régie intéressée

Droit administratif | Flag of France.svg
Généralités
Organisation administrative
Principes d'organisation
Administrations publiques françaises
Juridictions administratives
Droit de l'administration
Acte administratif
Contentieux administratif
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 
Portail Portail Droit administratif

En droit administratif français, la régie intéressée constitue un mode de gestion du Service public dans lequel une personne morale de droit public va faire assurer le fonctionnement d'un service public par un délégataire tiers. Traditionnellement, la collectivité conserve la responsabilité financière de l’exploitation, ce qui fait peser sur elle le « risque ».

En effet, elle conserve un droit de regard important sur la gestion du service, le gérant n’étant qu’associé, et non concessionnaire. Ce dernier a néanmoins la possibilité d’être invité à collaborer aux prises de décisions et peut même bénéficier d’une certaine autonomie de gestion.

Sommaire

Le champ d’application

Les compétences déléguées au cocontractant peuvent concerner tous les travaux d’entretien ou de gestion du service, à l’exclusion des travaux importants( comme dans une concession de service public).

La rémunération du cocontractant

Le régisseur intéressé perçoit une rémunération mixte :

  • pour partie, cette rémunération consiste en une redevance fixe.
  • pour partie, elle est fonction de l’amélioration de la qualité du service, du niveau des économies réalisées et du résultat financier de l’exploitation; c’est l’« intéressement».

Le régime juridique

La jurisprudence considère la régie intéressée comme une délégation de service public. Le critère retenu par le juge est celui du mode de rémunération que la personne publique adopte dans le contrat. Ainsi, parce que la rémunération principale du régisseur est « substantiellement liée aux résultats de l’exploitation » (définition de la délégation de service public par la loi MURCEF de 2001), le juge qualifie la régie intéressée de délégation de service public. A l’inverse, si la rémunération du régisseur était exclusivement constituée par un prix forfaitaire, le contrat serait (le cas échéant) requalifié en marché public, et devrait en conséquence être encadré par le code des marchés publics.

Exemples

Conseil d'Etat, 6 avril 1895, Deshayes, Rec. CE, p. 344 Conseil d'Etat, 19 janvier 1912, Marc et Béranger, Rec. CE, p. 75 (exploitation du service de gaz à Paris) Conseil d'Etat, 30 juin 1999, Synd. mixte du traitement des ordures ménagères Centre Ouest Seine-et-Marnais, AJDA 1999.714, concl. Bergeal, note Peyrical .Conseil d'Etat, 7 avril 1999 Commune de Guilherand-Granges

  • Le site de Légifrance:[1]

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie


  • Portail du droit français Portail du droit français
Ce document provient de « R%C3%A9gie int%C3%A9ress%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Regie interessee de Wikipédia en français (auteurs)