Protea


Protea

Protea

Comment lire une taxobox
Protea
 Protea cynaroides
Protea cynaroides
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Proteales
Famille Proteaceae
Genre
Protea
L., 1771
Classification phylogénétique
Ordre Proteales
Famille Proteaceae
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'héroïne de cinéma, voir Protéa

Protea est un genre de plantes de la famille des Proteaceae. Il comprend près d'une centaine de plantes originaires d'Afrique du Sud.

Sommaire

Historique

Le nom « Protea » fut donné en 1771 par Carl von Linné. Quelques plantes du Cap lui avaient été envoyées : il a recouru au nom du dieu grec, Protée, qui pouvait changer de forme à volonté, car à partir de la même fleur de base, ce genre montre une étonnante variation de formes et de couleurs suivant l’espèce.

Distribution

Ces plantes font partie intégrante de la Région floristique du Cap. La plupart des Protea sud-africaines se rencontrent dans cette région c'est-à-dire dans le Cap-Occidental, poussant le long de la côte et dans les régions montagneuses vers l'est à Port Elizabeth et s’écartant de la côte occidentale à Vanrhynsdorp. Elles font partie du fynbos et se développent dans des sols variables qui sont généralement pauvres avec une prédominance de grès de la Montagne de la Table, en particulier dans les régions montagneuses. Elles poussent également dans les schistes de Bokkeveld. Cependant même si on trouve près de 90% des proteas en Afrique du Sud, un certain nombre d'espèce vivent ailleurs en Afrique notamment dans les plateaux et les landes de haute-altitude au Kenya, Tanzanie, Ouganda, Zimbabwe et Éthiopie, où elles retrouvent un climat similaire aux fynbos de montagnes sud-africains.

Conditions de vie

Ces plantes forment tout particulièrement un biome appelé improprement "fynbos", c'est à dire du macchia. Les Protea, comme toutes les plantes de cette zone, prospèrent dans des conditions climatiques fortement variables. Une température maximale de 32 °C n'est pas rare pendant les mois d'été, en particulier dans les régions du Sandveld et du Cederberg. Les montagnes sont plus froides, éprouvant les effets des vents dominants, des brumes et des nuages. Les températures minima descendent de temps en temps au-dessous de 0 °C dans plusieurs de ces secteurs pour de courtes périodes. La neige tombe aussi régulièrement dans les montagnes du Cap chaque hiver. Les Protea se rencontrent dans les régions où les précipitations varient de 180 mm à 2500 mm par an, mais beaucoup d'espèces poussent dans les dépressions, les petits ravins, les vallées et sur les pentes sud des collines où les plantes utilisent l'humidité souterraine accumulée pendant les mois d'hiver. Protea cynaroides, la protée royale, en est un bon exemple. Elle se développe dans les secteurs avec une infiltration souterraine abondante mais des précipitations annuelles qui varient de 300 mm à 1500 mm. Les feux sont très courants dans les fynbos durant l'été austral. De nombreuses espèces de Protea sont particulièrement adaptées à ces incendies et y survivent sans problèmes. D'autres sont détruites complètement. Par contre les feux de brousse sont extrêmement importants pour ces plantes car il est indispensable pour permettre l'ouverture du fruit ligneux et la dispersion des graines.

Ce sont essentiellement des plantes sociales, bien qu'il y ait un certain nombre d'exceptions : plusieurs des espèces, dans leur habitat normal, poussent dans la proximité immédiate d’autres, formant des communautés liées étroitement. Les plantes individuelles se protègent les unes les autres contre les vents dominants. Elles créent une couverture dense qui empêche l’érosion, maintient le sol frais et réduit le taux d'évaporation.Les protées sont pollinisées soit par des oiseaux (principalement Souïmangas et Promerops), soit par des coléoptères (des scarabées), soit par des rongeurs. Les inflorescences bisexuées sont en fait composées d’une tête comprenant une multitude de vraies fleurs entourées de bractées colorées. Le fruit reste sur la plante parfois 1 ou 2 ans après la pollinisation, parfois plus.

Nature du sol

Le sol où s'enracinent les Protea est particulièrement drainant et généralement pauvre en matières organiques. Certaines se développent même dans du sable pratiquement pur, en particulier le long des régions côtières. Le pH des sols est acide bien qu'il y ait quelques secteurs avec des sols alcalins avec un pH aussi haut que 8. Les racines se sont adaptées à la pauvreté des sols et arrivent à en extraire ce qui leur est nécessaire pour vivre. Un facteur très important dans l’écologie des protéacées est un drainage efficace.

Liste d'espèces

  • Protea acerosa R.Br.
  • Protea amplexicaulis (Salisb.) R.Br.
  • Protea aristata E.Phillips
  • Protea asper E.Phillips
  • Protea aurea (Burm.f.) Rourke
  • Protea barbigera Meisn.
  • Protea biloba R.Br.
  • Protea caffra Meisn.
  • Protea cedromontana Schltr.
  • Protea compacta R.Br.
  • Protea cynaroides (L.) L.
  • Protea effusa E.Mey. ex Meisn.
  • Protea eximia (Knight) Fourc.
  • Protea gaguedi J.F.Gmel.
  • Protea grandiceps Tratt.
  • Protea grandiflora Thunb.
  • Protea humiflora Andrews
  • Protea lacticolor Salisb.
  • Protea lanceolata E.Mey. ex Meisn.
  • Protea latifolia R.Br.
  • Protea lepidocarpodendron L.
  • Protea longifolia Andrews
  • Protea magnifica Link
  • Protea marginata Thunb.
  • Protea mundii Klotzsch
  • Protea nana Thunb.
  • Protea neriifolia R.Br.
  • Protea obtusifolia H.Buek ex Meisn.
  • Protea odorata Thunb.
  • Protea repens (L.) L.
  • Protea rosacea L.
  • Protea rouppelliae Meisn.
  • Protea scolymocephala (L.) Reichard
  • Protea susannae E.Phillips

Culture

Subissant donc les aléas d'un climat capricieux, les Protea sont des plantes d'une grande résistance. Elles demandent non seulement un sol bien aéré, mais également un environnement frais pour les racines. Il ne faut jamais déranger les racines avec un outil. Il vaut mieux utiliser un paillage en écorce de pin puisqu’elles supportent l’acidité.

Liens externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Protea ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Protea de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Protea — Saltar a navegación, búsqueda No debe confundirse con Proteas. ? Protea Protea lepidocarpodendron x nerifola …   Wikipedia Español

  • protea — [prōt′ē ə] n. any of a genus (Protea) of mostly tropical, evergreen shrubs and small trees of the protea family, with very large, colorful flowers resembling sunflowers adj. designating a family (Proteaceae, order Proteales) of ornamental,… …   Universalium

  • protea — [prōt′ē ə] n. any of a genus (Protea) of mostly tropical, evergreen shrubs and small trees of the protea family, with very large, colorful flowers resembling sunflowers adj. designating a family (Proteaceae, order Proteales) of ornamental,… …   English World dictionary

  • Protea — bezeichnet: Zuckerbüsche, eine Pflanzenart aus Südafrika GRP Engineering, eine ehemalige Automobilmarke aus Südafrika (9313) Protea, ein Asteroid des Hauptgürtels Diese Seite ist eine Begriffsklärung …   Deutsch Wikipedia

  • prótea — s. f. [Botânica] Planta ornamental exótica, da família das proteáceas.   ‣ Etimologia: latim científico protea …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Protĕa — (P. L., Schiller , Silberbaum), Pflanzengattung aus der Familie der Proteaceae Proteinae, 4. Kl. 4. Ordn. L.; Arten meist durch zierlichen Bau u. schöne, oft prachtvoll gefärbte Blüthenköpfe ausgezeichnet, deshalb häufig als Zierpflanzen… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Protea — Protea, Silberbaum, Pflanzengattung aus der natürlichen Familie der P.ceae, Sträucher mit zierlichem Bau, langen Blättern, großen, oft prachtvollen Blütenköpfen, besonders am Cap heimisch …   Herders Conversations-Lexikon

  • Protea —   [nach Proteus], Gattung der Silberbaumgewächse mit etwa 115 Arten im tropischen und v. a. im südlichen Afrika (allein 85 Arten in Kapland); immergrüne Sträucher mit wechselständigen, lederartigen, oft seidenglänzenden Blättern und von… …   Universal-Lexikon

  • Protea — This article is about the plant genus. For further uses, see Protea (disambiguation). Protea Protea lepidocarpodendron x neriifolia Scientific classification …   Wikipedia

  • Protea — Protea …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.