Neufchef


Neufchef

49° 19′ 03″ N 6° 01′ 27″ E / 49.3175, 6.0242

Neufchef
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Thionville-Ouest
Canton Algrange
Code commune 57498
Code postal 57700
Maire
Mandat en cours
Daniel Priscal
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Val de Fensch
Démographie
Population 2 483 hab. (1999)
Densité 149 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 19′ 03″ Nord
       6° 01′ 27″ Est
/ 49.3175, 6.0242
Altitudes mini. 205 m — maxi. 365 m
Superficie 16,72 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Neufchef est une commune française située dans le département de la Moselle en Lorraine.

Sommaire

Géographie

La ville de Neufchef se situe dans le département de la Moselle. La ville a été construite sur le plateau entre la vallée de la Fensch et le vallon du Conroy à une altitude moyenne de 310 m. En observant la carte géologique on remarque que le sillon dans lequel elle s’est installée correspond à la faille géologique de Hayange. Et c’est le long de la route qui reprend cet axe naturel de communication, que la ville s’est établie.

Sous le plateau, où se trouve la ville, les galeries de la mine d’Hayange engendrent des zones d’effondrements comme dans de nombreuses communes de cette région.

Depuis peu la cité artisanale et ses habitants ont été rattachés administrativement au ban communal de Neufchef.

Paysage

Le vallon du Conroy est classé en zone naturelle d’interêt écologique, faunistique et floristique de type 1 (ZNIEFF).

Communauté d'Agglomération du Val de Fensch

La Ville de Neufchef et 9 autres communes (Algrange, Fameck, Florange, Hayange, Knutange, Serémange-Erzange, Nilvange, Ranguevaux et Uckange, soit près de 70 000 habitants) constituent la Communauté d'Agglomération du Val de Fensh CAVF, entité homogène et cohérente.

Histoire

Dépendait de l’ancienne province du Barrois, dans la seigneurie de Sancy. La première occupation humaine du territoire de Neufchef semble remonter à l’implantation d’une famille franque dans le vallon du Conroy, près de la ferme du Perrotin. La carte archéologique, conservée au Service Régional d’Archéologie de Metz, nous apprend que des éléments de colonne y ont été retrouvés. Mais le plus intéressant est la découverte de nombreux restes de bas-fourneaux. Neufchef se trouve dans le bassin ferrifère lorrain, et l’exploitation de minerai et son traitement semble donc remonter à cette époque.

Le village de Neufchef, à proprement parlé, n’est mentionné qu’en 1183. On voit donc un déplacement de la population du Vallon du Conroy vers le plateau afin de pouvoir étendre les zones de culture. En dehors des données iconographiques du XVIIIe siècle, comme la carte de Naudin ou celle de Cassini, la première véritable image de Neufchef que nous possédons remonte au cadastre « napoléonien » de 1826. Le village s’étend alors le long de la rue principale qui relie la vallée de la Fensch au vallon du Conroy. En 1817, Neufchef village de l’ancienne province du Barrois avait pour annexes la ferme de Homesweiller et le moulin du Pérotin ce qui représente 434 habitants répartis dans 100 maisons. Les grands changements dans l’urbanisme de Neufchef vont se manifester à partir des années 1950. L’économie à nouveau florissante et la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier transforment cette région de Lorraine en véritable El Dorado. Les entreprises De Wendel, propriétaires de la mine d’Hayange, aident à la construction des premières cités. La cité artisanale en 1951, puis les cité Pinay, Castors, CECA, et Cherez sortent rapidement de terre. La ville va continuer sa progression durant les années 1960 et 70.

À partir des années 1970, la sidérurgie lorraine entame sa reconversion. Usinor-Sacilor qui a fédéré toute la sidérurgie Lorraine va commencer à fermer les mines. Neufchef marque donc un temps d’arrêt dans sa croissance.

À partir des années 1980, le développement ne s’opère plus par la construction de lotissements avec une unité architecturale. C’est l’explosion du pavillonnaire.

Proche de la ville de Luxembourg, de nombreux travailleurs transfrontaliers viennent s’établir dans cette partie de la Lorraine. La vallée de la Moselle, entre Metz et Luxembourg voit de plus en plus la construction de lotissements. La constitution de ce type d’habitat pose des problèmes en termes de gestion de l’espace, de relation avec le paysage, d’environnement urbain et de collectivité. Il arrive souvent de voir certains lotissements former de véritables écarts avec la ville. Ce genre d’intervention pose donc le problème très actuel, de la vie au sein d’une commune et d’une communauté.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1929 1935 Eugène Leleyter    
1935 1940 Eugène Friser    
1946 1947 Joseph Leleyter    
1947 1949 Prosper Friser    
1949 1959 Joseph Leleyter    
1983 2001 André Pauly PS Conseiller général
2001 2001 Alain Favre    
2003   Daniel Priscal    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
2616 2935 3226 2922 2521 2483
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Oratoire Notre-Dame-des-Neiges.

Ecomusée des Mines de fer de Lorraine

Haut lieu chargé de mémoire (on y a retrouvé une activité métallurgique datant de l’époque gallo-romaine, musée de la découverte de l’histoire et de l’univers de l’exploitation du minerai (la minette lorraine) et des mineurs, "les gueules jaunes" dans de véritables galeries de mines de fer exploitées il y a 200 ans. Visite guidée par d’anciens mineurs, parcours souterrain long d’un kilomètre, 3 salles d’expositions, projection d’images d’archives anciennes et contemporaines, collection unique de gros engins miniers et ferroviaires.

Moulin de Pérotin

D’après les vestiges découverts il serait bâti sur les fondations d’une ancienne villa gallo-romaine.Le premier meunier fut Jean Demesse en 1747 et le dernier Jean-François Saint-Antoine.En 1860 Jean-François Saint-Antoine fait démolir l’ancien moulin et en reconstruit un autre plus moderne. En 1872 après l’annexion il y établit une auberge et une épicerie. Du temps des l’annexions il fallait marcher sur le sol français sur une longueur de 200 mètres pour arriver au moulin. La route à partir du pont au coin de la forêt de Colmont était restés français tandis que le pré et le moulin se trouvaient en Allemagne.Plus tard Saint-Antoine vendit la propriété à monsieur Guy de Wendel qui en 1914 fit du moulin une maison de pêche, le moulin avait fini d’exister.Pendant la guerre de 1914-1918 en décembre 1916, les allemands firent un dépôt de 50 prisonniers Russes qui travaillèrent comme bûcherons.Trois de ces malheureux, sont morts de faim et de fatigue, ils sont enterrés l’hiver 1917 dans le cimetière de Neufchef, dans le quartier protestant.

Édifices religieux

  • Église Saint-Denis néo-gothique 1864 : Christ de Pitié 16e, saint Denis 16e.
  • Oratoire Notre-Dame-des-Neiges 1862 : statue 15e (emplacement de l’ancien couvent Saint-Blaise de Haméviller) construit entre 1154 et 1184.Au 18e siècle, la chapelle et les bâtiments tombaient en ruine. Sur cet emplacement, on éleva un oratoire.
Église Saint-Denis.

Personnalités liées à la commune

Notes et références

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Neufchef de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Neufchef — Neufchef …   Deutsch Wikipedia

  • Neufchef — Neufchef …   Wikipedia

  • Neufchef — Neufchef …   Wikipedia Español

  • Neufchef — Original name in latin Neufchef Name in other language Neufchef, Neunhauser, Neunhaser State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.31514 latitude 6.02341 altitude 313 Population 2557 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Musée des mines de fer de Lorraine — Écomusée des mines de fer de Lorraine L’écomusée des mines de fer de Lorraine propose une immersion souterraine dans le cadre de vie et de travail des mineurs de fer lorrain de 1820 à nos jours. Sommaire 1 Histoire 2 Le site de Neufchef 3 Le site …   Wikipédia en Français

  • Écomusée des mines de fer — de Lorraine L’écomusée des mines de fer de Lorraine propose une immersion souterraine dans le cadre de vie et de travail des mineurs de fer lorrain de 1820 à nos jours. Sommaire 1 Histoire 2 Le site de Neufchef 3 Le site d’Aumetz …   Wikipédia en Français

  • Écomusée des mines de fer de Lorraine — Vue du chevalement de la mine d Aumetz. Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Hayange — 49° 19′ 48″ N 6° 03′ 46″ E / 49.33, 6.06277777778 …   Wikipédia en Français

  • Mine en France — En France, le code minier donne la définition légale d une mine. La notion repose uniquement sur la nature du matériau, que l extraction se fasse à ciel ouvert ou en sous sol. Sont concernés, les combustibles (charbon, hydrocarbures, gaz), les… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Nicolas-en-Forêt — Hayange Hayange Château Wendel Administration Pays France Région Lorraine Département Moselle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.