Longeville-Lès-Metz


Longeville-Lès-Metz

Longeville-lès-Metz

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Longeville
Longeville-lès-Metz

{{{image-desc}}}

Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Metz-Campagne
Canton Woippy
Code Insee abr. 57412
Code postal 57050
Maire
Mandat en cours
Alain Chapelain
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Metz Métropole
Démographie
Population 3 834 hab. (2006)
Densité 1 415 hab./km²
Gentilé Longevillois
Géographie
Coordonnées 49° 06′ 55″ Nord
       6° 08′ 10″ Est
/ 49.1152777778, 6.13611111111
Altitudes mini. 165 m — maxi. 315 m
Superficie 2,71 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Longeville-lès-Metz est une commune française située dans le département de la Moselle. Ses habitants sont appelés les Longevillois(es).

Sommaire

Géographie

Longeville-lès-Metz est une commune située sur la Moselle et contigüe à Metz. Adossée au mont Saint-Quentin, point culminant de l'agglomération messine, la ville est divisée en deux quartiers de taille voisine : l'Île Saint-Symphorien et Longeville-Centre. Le pont de Verdun, qui enjambe la Moselle, relie les quartiers entre-eux. Les contours de l'île ont beaucoup évolué au cours du temps. La forme actuelle de l'île Saint-Symphorien date du XVIIIe siècle, quand deux îles séparées par un bras de la rivière ont été réunies[1].

L'étymologie du nom de la ville provient de sa situation géographique - A l'époque Gallo-Romaine, la ville était nommée 'Longa Villa', la ville qui longe le mont Saint-Quentin.

Histoire

Époque gallo-romaine

L'histoire de la ville remonte à l'époque gallo-romaine où Longa-Villa est traversée par une voie romaine. L’île Saint-Symphorien est une zone marécageuse et inondable. Elle complète les fortifications romaines qui la surplombent.

XIXe siècle et XIXe siècle

Le développement de la ville prend véritablement son essor fin XIXe siècle-début XXe siècle avec la création de casernes au centre-ville et l'urbanisation progressive de l'Île Saint-Symphorien, le long du boulevard du même nom.

La construction du pont du Sauvage en 1906 (l'ancêtre du pont de Verdun) et l'assèchement des marécages de l'île lance son développement. En effet, les fréquentes crues de la Moselle, la piètre qualité des terrains et le caractère militaire de l'endroit (utilisé comme terrain d'exercice) rendaient l'endroit peu attractif.

Les pâturages sont remplacés peu à peu par des habitations. Horticulteurs et pépiniéristes font leur apparition sur l'île après la mise en service du pont. Les pépinières existent d'ailleurs encore aujourd'hui. Elles donnent leur nom à plusieurs rues de la commune (rue des pépinières, rue de l'horticulture).

Le pont du Sauvage est détruit par les allemands le 18 novembre 1944, pendant l'épisode de la Libération de Metz. Il est remplacé peu après par un ouvrage provisoire de construction américaine[2].

Les travaux de canalisation de la Moselle qui débutent à la fin des années 1950 et se terminent en 1964) rendent nécessaire le remplacement du pont provisoire. Le Pont de Verdun est mis en construction en 1965 et inauguré le 12 septembre 1967. La canalisation de la Moselle limite alors l'impact des inondations et facilite le développement de l'île.

Blasonnement

Armes de la commune de Longeville-lès-Metz

Les armes de la ville sont : « D'argent au mont de sinople, mouvant d'une champagne ondulée d'azur, surmonté d'une tour de sable au chef de gueules, chargé de trois besants d'or jaune ».


Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 1989 mars 2001 Pierre Rodesch DVD
mars 2001 Alain Chapelain DVD
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
4 058 4 379 4 136 4 078 4 134 4 012 3 834
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Accès et transports

Axes de communication

Deux routes principales traversent la commune :

Transports en commun

Deux lignes de bus des TCRM[4] et une des Transports Interurbains de la Moselle (TIM) desservent la commune.

  • La ligne 4/34 (TCRM) passe par l'île Saint-Symphorien en partant du Ban Saint-Martin et en se dirigeant vers Metz-Queuleu au sud. La fréquence est d'un bus tous les quarts d'heure.
  • La ligne 5/25 (TCRM) passe par le centre-ville en provenance de l'ouest de l'agglomération (Moulins-lès-Metz, Scy-Chazelles) et à destination de Metz-Magny au sud. Un bus passe toutes les douze minutes.
  • Le Noctambus 52 (TCRM) part en soirée de la résidence Saint-Quentin (pont de Verdun) pour se diriger vers le Technopôle via la place de la République.
  • La ligne 69 (TIM) Metz-Gravelotte-Mars-la-Tour passe par l'île Saint-Symphorien à raison de 6 ou 7 rotations par jour. Au départ de Longeville, il n'est possible de l'emprunter qu'en direction de Gravelotte, les TCRM ayant le monopole de la desserte Metz-Longeville.

Depuis le 1er janvier 2008, la nouvelle ligne 5b remplace la miniligne et relie directement le centre-ville à l'île Saint-Symphorien. Les étudiants logés à la résidence Saint-Quentin peuvent désormais plus facilement se rendre sur le campus du Saulcy de l'Université Paul-Verlaine... et les habitants des quartiers se déplacer plus facilement sur la commune. Il ne s'agit ni plus ni moins que de la remise en service de la ligne 24, supprimée à la fin des années 1980.

Lieux et monuments

Édifices civils

La ville héberge deux installations sportives situées sur l'île Saint-Symphorien à proximité du centre-ville et dont la ville de Metz est propriétaire :

  • le complexe sportif Saint-Symphorien qui correspond à l'ancien Palais des sports de Metz, détruit le 7 mars 1999 par un incendie criminel ;
  • le stade Saint-Symphorien où évolue le FC Metz. Les architectes des tribunes sont Jean-Luc Gibert et Gérard Hypolite, puis Patrick Triacca et Roland Carta, 1988, 1999, 2001 ;
  • le plan d’eau Saint-Symphorien (ou du Saulcy) ;
  • la tour Bismarck, sur la pente du mont Saint-Quentin. La seule, parmi les très nombreuses tours Bismarck érigées dans l'empire allemand, qui soit située en France. Elle est aujourd'hui noyée dans la forêt et assez dégradée.

Édifices religieux

Longeville-lès-Metz compte trois lieux de culte :

  • l’église Saint-Quentin, à Longeville-Centre, de style néo-gothique 1867 ;
  • l’église Saint-Symphorien, 1 rue des Pépinières sur l'île Saint-Symphorien, architectes Félix Madeline et Yves Rolland ; commencée en 1955 ; inaugurée le 14 avril 1957 par Mgr Louis, vicaire général ; Pierre Koppe, des ateliers Simminger, a exécuté les vitraux[5] ;
  • le temple protestant, à Longeville-Centre.

Édifices militaires

Plusieurs édifices témoignent du passé militaires de la ville :

  • la caserne Roques, élevée par les allemands fin XIXe siècle pendant l'annexion, au pied du Mont Saint-Quentin et bordant la Moselle. Cette caserne est transformée en cité universitaire à la fin des années 1970. Elle se nomme désormais Résidence Saint-Quentin ;
  • le groupe fortifié Saint-Quentin, construit sur les flancs du mont. Les premiers bâtiments sont une initiative de Napoléon III. Les ouvrages sont achevés par les Allemands. Un grand projet de mise en valeur du secteur est en cours. Il ne devrait pas voir le jour avant le début des années 2020. Les acquisitions foncières par la Communauté d’agglomération de Metz Métropole ont commencé début 2008. Les premiers travaux de dépollution et de débroussaillage du site ont été lancés en décembre de cette année. Le fort de Plappeville est également concerné[6].
  • le château construit au XVIIe siècle, démoli en 1970. Une salle des fêtes l'a remplacé depuis.
  • l'ancien donjon des Gournay, des XIIe siècle-XVIe siècle, situé 78-80 rue du Général-de-Gaulle.

Loisir

La majeure partie du plan d'eau de Metz, où les Messins aiment se retrouver les week-ends ensoleillés, est située sur le ban de la commune.

Personnalités liées à la commune

Notes et références

  1. «L'Île Saint-Symphorien», dans Carte des balades nature Metz Métropole, édition 2007
  2. [1] 95th Infantry Division, le pont du Sauvage
  3. INSEE
  4. [2]
  5. L’île Saint-Symphorien. Consulté le 10 octobre 2009.
  6. «Attention travaux», dans Metz Métropole, numéro 31, novembre 2008, p. 8

Liens externes

  • Portail de Metz Portail de Metz
  • Portail de la Lorraine Portail de la Lorraine
Ce document provient de « Longeville-l%C3%A8s-Metz ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Longeville-Lès-Metz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Longeville-les-Metz — Longeville lès Metz  Pour l’article homonyme, voir Longeville.  Longeville lès Metz Administration …   Wikipédia en Français

  • Longeville-lès-metz —  Pour l’article homonyme, voir Longeville.  Longeville lès Metz Administration …   Wikipédia en Français

  • Longeville-les-Metz — Longeville lès Metz …   Deutsch Wikipedia

  • Longeville-lès-Metz — Longeville lès Metz …   Deutsch Wikipedia

  • Longeville-lès-Metz — País …   Wikipedia Español

  • Longeville-lès-Metz — is a village and commune in the Moselle département of France.ee alsoCommunes of the Moselle department …   Wikipedia

  • Longeville-lès-Metz — Pour les articles homonymes, voir Longeville lès Saint Avold pour la commune du même département et Longeville (homonymie). 49°  …   Wikipédia en Français

  • Longeville-les-Metz — Original name in latin Longeville ls Metz Name in other language Longeville, Longeville les Metz, Longeville ls Metz State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.11277 latitude 6.1353 altitude 168 Population 3970 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Temple protestant de Longeville-lès-Metz — Présentation Culte Luthérien Type Église Début de la constructi …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Quentin de Longeville-lès-Metz — Pour les articles homonymes, voir église Saint Quentin. Église Saint Quentin de Longeville lès Metz …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.