Ottange


Ottange

49° 26′ 35″ N 6° 01′ 09″ E / 49.4431, 6.0192

Ottange
La mairie
La mairie
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Thionville-Ouest
Canton Fontoy
Code commune 57529
Code postal 57840
Maire
Mandat en cours
Georges Oblet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays-Haut Val d'Alzette
Démographie
Population 2 685 hab. (2008)
Densité 173 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 26′ 35″ Nord
       6° 01′ 09″ Est
/ 49.4431, 6.0192
Altitudes mini. 295 m — maxi. 428 m
Superficie 15,48 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ottange est une commune française située dans le département de la Moselle.

Sommaire

Localisation

La commune est composée d'Ottange et Nondkeil.

Géographie

Ottange est située à la frontière Luxembourgeoise, à vingt-cinq kilomètres de la capitale du Luxembourg, et cinquante kilomètres de Metz.

Les communes voisines d'Ottange et de Nondkeil qui lui est rattaché, sont Volmerange-les-Mines et Rochonvillers du côté français, et Rumelange du côté luxembourgeois. Une partie de la frontière franco-luxembourgeoise est matérialisée par la route départementale D59.

Histoire

Cité en 1051 sous le nom Ottingin. Ottange dépendait de l’ancienne province du Barrois.

Du XIIIe au XVIIIe siècle, la seigneurie appartenait à la famille d’Eltz, puis d’Hunolstein. Christophe d’Eltz : y établit des hauts fourneaux en 1518. Paroisse de l’ancien archevêché de Trèves. Commune indépendante jusqu’en 1812, Nondkeil est aujourd’hui rattachée à la commune de Ottange. En 1817, Ottange, village de l’ancienne province du barrois avait pour annexes les villages de Nondkeil et de Rochonvillers. À cette époque il y avait 537 habitants répartis dans 106 maisons. À Nondkeil, village de l’ancienne province du barrois il y avait 176 habitants répartis dans 36 maisons. À Rochonvillers, village de l’ancienne province des Trois-Évêchés. À cette époque il y avait 79 habitants répartis dans 52 maisons.

Toponymie

  • En 1051: Ottingin
  • En 1940–1944: Ottingen

Sidérurgie

Les hauts-fourneaux d’Ottange font partie des sites répertoriés les plus anciens. Au milieu du XIXe siècle, il semble que trois hauts-fourneaux y soient en activité. Au début du XXe siècle, la société de Rumelange exploite deux hauts-fourneaux à Ottange.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 mars 1989 Henri Klenne PCF  
mars 1989 mai 2010 ( démission ) Georges Oblet PS  
mai 2010   Fabienne Menichetti PS  

Démographie

Évolution démographique
(Source : Insee[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008
2 797 3 180 2 852 2 621 2 482 2 590 2 685
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • Nécropoles mérovingiennes.
  • Château fort, mentionné au XIIIe siècle ; en partie détruit en 1671 par le maréchal François de Créquy, le château médiéval fut entièrement démoli en 1734 par Jean-Antoine d’Eltz et remplacé par un somptueux édifice. En 1792, un incendie détruisit le château. Vers 1810, le comte Philippe-Antoine d’Hunolstein fit démolir ce qui en restait. L'édifice est classé monument historique dès la première liste en 1840[2]. Restauré en 1894, il est actuellement laissé à l’abandon : il ne reste plus qu’une grosse tour ronde, quelques murs de terrasses, vestiges de courtines, communs et la chapelle.

Édifices religieux

Église Saint-Willibrord d'Ottange.
Chapelle Nondkeil.
  • Église Saint-Willibrord 1757, remaniée XIXe siècle ; relique de sainte Lucie, sépulture des d’Hunolstein.
  • Croix Saint-Marc (campagne), croix Darata (village), croix Saint-Roch (forêt).
  • Chapelle de Nondkeil

Personnalités liées à la commune

Bibliographie

  • Olivier Cortesi, Ottange 2000 ans d’histoire, éditions Cœur d’Occident, 2005, 250 p.
  • Joël Nicolino, Glossaire de l’ancien patois d’Ottange suivi du patois de Fontoy par J.P. Leclère, 1998, 87 p.
  • Romain Wagner, Seigneurie de Volmerange, paroisse de Keybourg, Éditions Hemechtland a Sproch, 1986, 210 p.
  • Eugène Gaspard & Alain Simmer, Le Canton du Fer, 1978, 268 p.

Notes et références

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ottange de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ottange — Ottange …   Deutsch Wikipedia

  • Ottange — Ottange …   Wikipedia

  • Ottange — País …   Wikipedia Español

  • Ottange — Original name in latin Ottange Name in other language Ottange State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.44191 latitude 6.01734 altitude 306 Population 2666 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Nondkeil — Ottange Ottange Pays  France …   Wikipédia en Français

  • Landkreis Diedenhofen — Der deutsch lothringische Landkreis Diedenhofen (französisch: Thionville) – zeitweilig geteilt in die Kreise „Diedenhofen Ost“ und „Diedenhofen West“ – bestand in der Zeit zwischen 1871 und 1918/1920 und zwischen 1940 und 1944. Der Landkreis… …   Deutsch Wikipedia

  • De Wendel — Famille de Wendel Pour les articles homonymes, voir Wendel. Château Wendel avec sa chapelle à Hayange, en ruines (état 2009) La famille de …   Wikipédia en Français

  • Famille De Wendel — Pour les articles homonymes, voir Wendel. Château Wendel avec sa chapelle à Hayange, en ruines (état 2009) La famille de …   Wikipédia en Français

  • Famille Wendel — Famille de Wendel Pour les articles homonymes, voir Wendel. Château Wendel avec sa chapelle à Hayange, en ruines (état 2009) La famille de …   Wikipédia en Français

  • Famille de Wendel — Pour les articles homonymes, voir Wendel. La famille de Wendel est une dynastie industrielle de maîtres de forges, propriétaire des aciéries de Lorraine, présente dans l industrie depuis trois siècles. Elle joua un rôle politique significatif de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.