1794 en France


1794 en France

Années :
1791 1792 1793  1794  1795 1796 1797

Décennies :
1760 1770 1780  1790  1800 1810 1820
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Droit • Littérature Musique classique Photographie • Science Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Flag of France.svg
Chronologie de la France

Cette page concerne l'année 1794 du calendrier grégorien.

Événements

An II et an III du calendrier républicain.

Janvier

Février

  • Saint-Just préside la Convention.
  • La Terreur fait 16 594 victimes de mars 1793 à août 1794, pour 500 000 arrestations. Les trois quart sont exécutés au terme de la loi martiale applicable dans les départements insurgés, 15% pour crime de contre-révolution (conspiration, émigration, trahison, intelligence avec l’ennemi). 2% sont des prêtres réfractaires, 1,5% des accapareurs. 28% des victimes sont des paysans, 31,25% sont des « travailleurs ».
  • 4 février (16 pluviôse) : La Convention abolit l'esclavage en métropole et dans l'ensemble des colonies françaises.
  • 21 février : Généralisation du maximum des prix et des salaires à toute la France.
  • 26 février et 2 mars : Confiscation et distribution des biens des émigrés.
  • 28 février : Massacre des Lucs-sur-Boulogne par les Colonnes infernales. Plus de 500 femmes et enfants sont brûlés vifs dans l'église. #massacre n'ayant sans doute jamais eu lieu voir l'article de Jean Clément Martin, professeur émérite à Paris I, Le Massacre des Lucs, Vendée 1794 (en collaboration avec Xavier Lardière), Geste Éditions, La Crèche, 1992#

Mars

    • Le Comité peut épurer la Commune, faire disparaître les sociétés populaires (mai) et institutionnaliser le fonctionnement des sections en réduisant les séances à deux par décades. Il renforce encore la centralisation du pouvoir en obtenant de la Convention la suppression des ministres, remplacés par douze commissions exécutives élues par la Convention. L'opinion publique commence à dénoncer la dictature de Robespierre.
    • Début de la Chouannerie.

Avril

Mai

  • 4 mai : Répression des mouvements de grèves ; les ouvriers travaillant dans les branches d'intérêt général peuvent être réquisitionnés.
  • 7 mai : Culte de l'Être suprême.
  • 8 mai : À la suite de leur procès, vingt-sept fermiers généraux sont guillotinés, dont le chimiste Antoine Lavoisier.
  • 10 mai :
    • Arrestation de Pache, maire de Paris, remplacé par Fleuriot-Lescot.
    • Jugement du Tribunal révolutionnaire établi à Arras qui condamne Eugénie Lochtembergh, ci-devant noble, demeurant à Racquinghem, district de Saint-Omer, convaincue, d’après la déclaration du jury, d’être traîtraisse à la patrie, auteur ou complice de la conspiration ourdie et continuée depuis l’origine de la Révolution contre le peuple français et sa liberté, ayant méchamment et à dessein conservé soigneusement des lettres fanatiques propres à opérer la corruption des citoyens et ébranler leur fidélité à la Nation française, à la peine de mort.
  • Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI, guillotinée.
  • 18 mai : Suppression des tribunaux révolutionnaires de province.
  • 31 mai (12 prairial an II) : Exécution d' Eugénie Lochtenbergh, veuve de M. de la Forge, mère de quatre enfants, condamnée à mort par le Tribunal révolutionnaire d' Arras, pour s'être montrée traître à la patrie en conservant des lettres.

Juin

Fête de l'Être suprême
Vue du jardin national (actuel jardin des Tuileries).
    • Crise politique à la fin du printemps. Le Comité de salut public perd le soutien de l'opinion, excédée par la politique de terreur. Des dissensions apparaissent dans le personnel politique. Les députés de la Plaine pensent que la rigueur n'est plus de mise avec l'éloignement du péril extérieur et l'affaiblissement de la contre-révolution. Arrestation de la maîtresse de Tallien, un des “ fripons ” notoires dénoncé par Robespierre. Tentative d'assassinat contre Robespierre d'Amiral et de Cécile Renault. En prairial, Fouché, représentant en mission menacé par Robespierre, est élu président des Jacobins.

Juillet

27 juillet : Arrestation de Robespierre

Août

    • Récolte de blé médiocre du fait de l’échaudage.

Septembre

    • Vendanges précoces dans le Nord de la France.

Octobre

Novembre

  • 9 novembre : La loi sur l'accaparement est amendée. La confiscation des denrées remplace la peine de mort. La fixation du maximum des prix passe de la Conventions aux autorités de district.
  • 11 novembre : Fermeture du club des Jacobins.
  • 16 novembre : Les lois contre les émigrés et les prêtres réfractaires sont maintenues.
  • 18 novembre : Décrets Lakanal sur l’instruction publique.
  • 27 novembre : Organisation des écoles de santé à Paris, Montpellier et Strasbourg. Elles délivrent des doctorats en médecine et en chirurgie après 4 ans d’études.

Décembre

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1794 en France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1794 in France — See also: 1793 in France, other events of 1794, 1795 in France. Events from the year 1794 in France.Events*4 February The French Republic abolishes slavery. *26 February Ventôse Decrees, proposed to confiscate the property of exiles and opponents …   Wikipedia

  • 1794 — Années : 1791 1792 1793  1794  1795 1796 1797 Décennies : 1760 1770 1780  1790  1800 1810 1820 Siècles : XVIIe siècle  XVIIIe …   Wikipédia en Français

  • France — • Geography, statistics, and history Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. France     France     † …   Catholic encyclopedia

  • FRANCE - Achèvement de l’unité — L’unité de la France est pratiquement achevée au XIXe siècle. Cet ensemble de provinces acquises par une politique habile et patiente d’annexions forme désormais une nation, c’est à dire, selon la définition de Renan, «une grande solidarité… …   Encyclopédie Universelle

  • France terroriste — Terreur (Révolution française) Estampe de la Guillotine, « la Garde qui veille aux barrières du Louvre », durant la Terreur. La Terreur est le nom par lequel on désigne[1] deux périodes de la Révolution française au cours desquelles la… …   Wikipédia en Français

  • France révolutionnaire — Révolution française  Cet article concerne la Révolution française de 1789. Pour celle de 1830, voir Trois Glorieuses. Pour celle de 1848, voir Révolution française de 1848 …   Wikipédia en Français

  • 1794 Treason Trials — The 1794 Treason Trials, arranged by the administration of William Pitt, were intended to cripple the British radical movement of the 1790s. Over thirty radicals were initially arrested; three were tried for high treason: Thomas Hardy, John Horne …   Wikipedia

  • France — /frans, frahns/; Fr. /frddahonns/, n. 1. Anatole /ann nann tawl /, (Jacques Anatole Thibault), 1844 1924, French novelist and essayist: Nobel prize 1921. 2. a republic in W Europe. 58,470,421; 212,736 sq. mi. (550,985 sq. km). Cap.: Paris. 3.… …   Universalium

  • France in the long nineteenth century — History of France …   Wikipedia

  • France in the nineteenth century — The History of France from 1789 to 1914 (the long 19th century) extends from the French Revolution to World War I and includes:*French Revolution (1789–1792) *French First Republic (1792–1804) *First French Empire under Napoleon (1804–1814)… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.