Megleno-roumain


Megleno-roumain

Mégléno-roumain

Mégléno-roumain
Limba vlăşească
Parlée en Grèce, République de Macédoine, Roumanie
Région Balkans
Nombre de locuteurs 5 000
Classification par famille

 -  Langues indo-européennes
    -  Langues italiques
       -  Langues romanes
          -  Langues romanes orientales
             -  Mégléno-roumain

(Dérivée de la classification SIL)
Codes de langue
IETF (en) ruq
ISO 639-2 roa¹
ISO/DIS 639-3 ruq
SIL RUQ

Le mégléno-roumain est considéré par certains linguistes comme une langue à part, faisant partie de la branche orientale des langues romanes, avec le roumain, l’aroumain et l’istro-roumain. Pour d’autres linguistes, c’est un dialecte du roumain, à côté des dialectes daco-roumain (connu généralement comme le roumain), aroumain et istro-roumain. Le mégléno-roumain n’est plus parlé que par une population estimée à 5 000 locuteurs[1] qui se donnent le nom de « Vlaşi »[2] (prononcé « Vlach »), principalement en Macédoine de Grèce, dans quelques villages de la République de Macédoine et dans quelques villages de Roumanie.

Sommaire

Histoire

Le mégléno-roumain est la langue romane orientale dont l’histoire est la moins connue, puisqu’elle n’a pas d’attestations anciennes. Alors que l’aroumain se sépara des autres langues romanes orientales dès le IXe siècle, on suppose que le mégléno-roumain rompit son union avec le roumain à une époque plus récente. L’une des hypothèses est que cela se produisit aux XIe-XIIe siècles. Une autre théorie affirme que les Mégléno-roumains[3] ne furent établis dans la région où ils vivent actuellement qu’au XIVe siècle, par les Byzantins.

Le mégléno-roumain n’est guère une langue écrite. Les premiers textes dans cette langue furent notés par des linguistes[4]. Il y a aussi quelques recueils de littérature folklorique[5] parus entre 1900 et 1930 et un seul ouvrage non folklorique, une brochure de vulgarisation sur la sériciculture[6], avec la graphie du roumain et des termes empruntés à cette langue.

Entre 1862 et 1912 il y eut quelques tentatives d’enseignement en roumain standard et d’introduction de celui-ci dans la liturgie orthodoxe destinée aux Mégléno-roumains.

Distribution géographique

Le mégléno-roumain est parlé autour d’un massif frontalier entre la Grèce et la République de Macédoine : le Méglen (ou Mogléna). On le rencontre surtout en Macédoine de Grèce (préfectures de Kilkis et de Serrès), et dans plusieurs villages de la République de Macédoine. Dans l’un de ces villages, Huma, il est parlé par la plupart des habitants. Après la première guerre mondiale, un certain nombre de Mégléno-roumains émigrèrent en Roumanie, dans le village Cerna du département de Tulcea. En 1940, 30 familles environ s’établirent dans la région roumaine de Banat, dans les villages Variaş et Biled.

Quelques particularités par rapport au roumain

Le mégléno-roumain est plus proche du roumain que l’aroumain, ce qui s’explique par sa séparation plus tardive du premier. Certains linguistes le considèrent comme une langue de transition entre les deux premières.

Phonétiques

Phonèmes spécifiques (avec la notation de Theodor Capidan):

Phonème Description Exemple
entre [a] et [ə], plus près de [a] – seulement atone, initial de mot mpirat ’empereur’
i [i] un peu plus « aigu » (terme de Capidan) qu’en roumain izvor ’source’
ǫ [ɔ] – entre [o] et [a], plus près de [a] cǫnt ’je chante’
dz [d͡z] dzăc ’je dis’
l’ [ʎ] il’ă ’fille’
ł « l guttural » (terme de Capidan) – surtout en fin de mot cał ’cheval’
ń [ɲ] ńel ’agneau’

Phonèmes existant en roumain aussi, avec la notation de Capidan:

Graphème Prononciation Lettre correspondante en roumain Exemple
[j] i undi ’où’
[w] u ou o ală ’pot’
[d͡ʒ] g (devant e et i) am ’vitre’
ts ou ţ [t͡s] ţ tser ou ţer ’ciel’
[t͡ʃ] c (devant e et i) ărapă ’bas’ (vêtement)

Les lettres a, ă, b, c, d, e, f, g, h, j, l, m, n, o, p, r, s, ş, t, v, z, ainsi que les digraphes ch et gh rendent les mêmes phonèmes qu’en roumain, à moins qu’ils ne fassent partie de graphèmes notant des phonèmes du tableau ci-dessus.

Évolutions spécifiques de certains phonèmes

Roumain Mégléno-roumain Traduction
voyelles toniques de durée moyenne voyelles toniques longues : [aː], [eː], [iː], [oː], [uː]
[a] initial atone : afară absence de [a] initial atone : fară ’dehors’
[ə] : rău [ɔ] : rǫ ’méchant’
[ɨ] : cânt [ɔ] : cǫnt ’je chante’
[e] atone : capete [i] : capiti ’têtes’
[o] atone : dormim [u] : durmim ’nous dormons’
[f] initial devant [i] et [j] : fier absence de [f] initial : er ’fer’
[t͡ʃ] : ceva [t͡s] : tsiva ’quelque chose’
[d͡ʒ] : ginere [z] ou [d͡z] : ziniri ’gendre’
[h] initial ou final de mot : hrănesc absence de [h] : rănes ’je nourris’
[vi] : viu [gi] : ghi ’vivant’

Morphologiques

Roumain Mégléno-roumain Traduction
masculin pluriel en -i semi-vocalique : lupi indistinct du singulier : lup ’loups’
génitif (al) unui împărat lu un ạmpirat ’d’un empereur’
datif unui împărat la un ạmpirat ’à un empereur’
indicatif présent, 2e personne, singulier, IVe conjugaison dite « à suffixe » serveşti sans -ti : sirbeş ’tu sers’
infinitif infinitif court à valeur verbale : putem face ceva infinitif long à valeur verbale : putem fatsiri tsiva ’nous pouvons faire quelque chose’
gérondif plângând la terminaison -ăra ajoutée au gérondif proprement-dit : plăngǫndăra ’en pleurant’
la catégorie d’aspect verbal inconnue en roumain : încep să învârt nvărtes (aspect inchoatif) ’je commence à tourner’

Dans l’ordre des mots

Il est à noter la préférence du mégléno-roumain à placer les adjectifs démonstratifs et possessifs, ainsi que l’épithète et aussi le complément du nom au génitif devant le nom déterminé.

Roumain Mégléno-roumain Traduction
dracul acesta ou acest drac tsista drac(u) ’ce diable’
stăpânul meu meu stăpǫn ’mon maître’
fata împăratului lu ạmpiratu il’ă ’la fille de l’empereur’

Lexicales

À côté des vocables d’origine latine, le lexique mégléno-roumain contient beaucoup d’emprunts aux langues environnantes : la plupart au macédonien, mais aussi au grec et au turc. Les emprunts à ce dernier sont plus nombreux que dans les autres langues romanes orientales.

Notes

  1. (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  2. Appellation qui peut prêter à confusion, puisqu’elle est utilisée également pour désigner les Aroumains.
  3. Appellation qui n'est pas utilisée par la population en cause, mais par les linguistes, dans la perspective du statut de dialecte du roumain qu’on attribue à l’idiome de cette population.
  4. Le premier: WEIGAND, Gustav, Vlacho-Meglen, eine ethnographisch-philologische Untersuchung, Leipzig, 1892.
  5. CANDREA, I.-Aurel, Texte meglenite. Grai şi suflet (Textes mégléno-roumains. Parole et âme), 2 fascicules, 1923, 1924 ; PAPAHAGI, Pericle, Românii din Meglenia. Texte şi glosar (Les Roumains de Mogléna. Textes et glossaire), Bucarest, 1900 ; PAPAHAGI, Pericle, Meglenoromânii. Studiu etnografico-filologic (Les Mégléno-roumains. Étude ethno-philologique), 2 vol., Bucarest, 1902.
  6. Cum si cată bubili (Comment élever les vers à soie), Thessalonique, 1907.

Bibliographie

  • Atanasov, Petar, « Le mégléno-roumain de nos jours. Une approche linguistique », 1990, dans Balkan-Archiv, nouvelle série, supplément, tome 7, Hambourg, 1990
  • (ro) Capidan, Theodor, Meglenoromânii (Les Mégléno-roumains), tome 1, Istoria şi graiul lor (Leur histoire et leur dialecte), Cultura Naţională, Bucarest, 1925
  • (ro) Sala, Marius et al., Enciclopedia limbilor romanice (Encyclopédie des langues romanes), Editura Ştiinţifică şi Enciclopedică, Bucarest, 1989, ISBN 973-29-0043-1

Liens externes

  • (de) Atanasov, Petar, Meglenorumänisch (Le mégléno-roumain)
  • (ro) Capidan, Theodor, Meglenoromânii (Les Mégléno-roumains), tome 2, Literatura populară la meglenoromâni (La littérature folklorique chez les Mégléno-roumains), Cultura Naţională, Bucarest, 1928
  • (ro) Capidan, Theodor, Meglenoromânii, tome 3, Dicţionar meglenoromân (Dictionnaire mégléno-roumain). Monitorul Oficial şi Imprimeriile Statului, Imprimeria Naţională, Depozitul General Cartea Românească, Bucarest
  • (en) Koukoudis, Asterios, Studies on the Vlachs (Études sur les Valaques)
  • (en) « Report – The Vlachs » (Rapport – Les Valaques), dans Greek Monitor of Human & Minority Rights, tome 1.,n° 3, 1995, décembre


  • Portail de la Roumanie Portail de la Roumanie
Ce document provient de « M%C3%A9gl%C3%A9no-roumain ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Megleno-roumain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mégléno-Roumain — Limba vlăşească Parlée en Grèce, République de Macédoine, Roumanie Région Balkans Nombre de locuteurs 5 000 Classification par famille      …   Wikipédia en Français

  • Mégléno-roumain — Limba vlășească Parlée en Grèce, République de Macédoine, Roumanie Région Balkans Nombre de locuteurs 5 000 Classification par famille …   Wikipédia en Français

  • Megleno-Roumains — Mégléno Roumains Carte des Balkans avec les régions habitées par les mégléno roumains en jaune foncé Les Mégléno roumains (En mégléno roumain: Vlashi, en grec: Βλαχομογλενίτες; Vlachomoglenítes) sont une population de langue romane habitant six… …   Wikipédia en Français

  • Mégléno-roumains — Carte des Balkans avec les régions habitées par les mégléno roumains en jaune foncé Les Mégléno roumains (En mégléno roumain: Vlashi, en grec: Βλαχομογλενίτες; Vlachomoglenítes) sont une population de langue romane habitant six villages dans la… …   Wikipédia en Français

  • Roumain — Română Parlée en  Roumanie  Moldavie …   Wikipédia en Français

  • Mégléno-Roumains — Carte des Balkans avec les régions habitées par les mégléno roumains en jaune foncé Les Mégléno roumains (En mégléno roumain: Vlashi, en grec: Βλαχομογλενίτες; Vlachomoglenítes) sont une population de langue romane habitant six villages dans la… …   Wikipédia en Français

  • Daco-roumain — Roumain Roumain Română Parlée en Roumanie, République de Moldavie, Russie, Ukraine, Serbie, Hongrie, Balkans, Canada, États Unis, Allemagne Nombre de locuteurs 25 30 millions, 24 millions natifs Typologie SVO + OSV …   Wikipédia en Français

  • Istrio-roumain — Istro roumain Istro roumain Parlée en Croatie Région Europe Centrale Nombre de locuteurs 500 à 1000 Classification par famille     Langues indo européennes         …   Wikipédia en Français

  • Istro-Roumain — Parlée en Croatie Région Europe Centrale Nombre de locuteurs 500 à 1000 Classification par famille     Langues indo européennes         …   Wikipédia en Français

  • Istro-roumain — Parlée en Croatie Région Europe centrale Nombre de locuteurs 500 à 1000 Classification par famille    …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.