Ethnographie


Ethnographie

L’ethnographie est la science de l'anthropologie dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives »[1].

Sommaire

Histoire

Cependant, et en particulier depuis le mouvement des indépendances des pays colonisés, l'ethnographie occidentale s'est tournée de plus en plus sur ses propres sociétés et groupes sociaux. L'ethnographie peut ainsi se porter sur des populations dont les origines sont très proches du chercheur (ce qui a soulevé des problématiques nouvelles d'observation). Il peut s'agir d'un groupe social large (la bourgeoisie parisienne) ou des usagers d'une institution, d'un groupe de jeunes, de SDF, des voyageurs des transports publics... Les possibilités sont tout aussi infinies qu'en terrain « exotique ».

Le mot, composé du préfixe « ethno » (dérivé du grec έθνος, proprement « toute classe d'êtres d'origine ou de condition commune ») et du suffixe « graphie » (emprunté au grec γράφειν « écrire »), signifie littéralement « description des peuples ».

  • Le terme est apparu pour la première fois en 1607[réf. nécessaire]. Il a été mentionné pour désigner des collections d'édition. En 1839 est fondée, à Paris, une société ethnologique[réf. nécessaire].
  • En Allemagne on utilise simultanément deux termes Volkskunde - « étude de son propre peuple » - et Völkerkunde - « description des peuples étrangers ».
  • En Russie cette discipline scientifique est appelée « étude des peuples » et dans les pays anglophones - « anthropologie culturelle et sociale ».

Les termes qui précèdent ne diffèrent pas seulement par les noms des sciences, mais aussi parce qu'ils traitent différemment leur objet d'étude : soit l'homme, soit la société, soit le peuple ou la culture.


Ethnologie et ethnographie sont deux démarches distinctes et qui ont été pensées comme des moments successifs par Claude Lévi-Strauss (qui y rajoutait l'anthropologie):

  • l'ethnographie, de type pratique, enregistre l'organisation d'une société ;
  • l'ethnologie, de type plus formel et réflexif, établit à partir de ces descriptions les lignes générales de structure et d'évolution de cette société ;
  • l'anthropologie serait alors une méta-analyse de dimension comparatiste entre différentes sociétés ethnographiées (sur une thématique précise cependant).

Note

  1. Le terme de « primitif » ne semble définitivement pas à l'abri des confusions impliquées par son étymologie et qui reflète un moment de la science et de l'histoire des idées dominé par un évolutionnisme foutus. Même s'il a été écrit qu'« Un peuple primitif n'est pas un peuple arriéré ou attardé » (Lévi-Strauss, Anthropologie structurale, 1958, p. 114), il est préférable (d'un point de vue éthique comme épistémologique) de reléguer le terme au musée. Aujourd’hui on parle parfois plus volontiers de « peuples premiers » (voir le nom initial du musée du Quai branly) en références aux populations autochtones (parfois majoritaires) qui ont vécu ou vivent encore aujourd’hui sur un territoire envahi à un moment de leur histoire, et éventuellement déplacées ou disséminées en diasporas qui en ont conservé la culture ou l’histoire. Cependant cette approche culturaliste est largement décriée par la communauté ethnologique aujourd'hui, car si elle peut servir d'un point de vue politique, elle est infondée scientifiquement et cette définition ne repose sur aucune réalité sociologique ou historique.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ethnographie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ethnographie — [ ɛtnɔgrafi ] n. f. • 1819; de ethno et graphie 1 ♦ Vx Classement des peuples d après leurs langues. 2 ♦ Mod. Étude descriptive des divers groupes humains (ethnies), de leurs caractères anthropologiques, sociaux, etc. « la sociologie devient une… …   Encyclopédie Universelle

  • Ethnŏgraphie — (v. gr., Völkerbeschreibung, Völkerkunde), diejenige Wissenschaft, welche die Menschen in ihrer Verbreitung über die Erde nach Völkern, im allgemeinen ethischen Sinne des Worts, als Gesellschaften, welche durch gemeinschaftliche sittliche Bande… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ethnographie — (griech., »Völkerbeschreibung«), beschreibende Völkerkunde, schildert die verschiedenen Kulturverhältnisse des Menschen. Weiteres s. Völkerkunde …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ethnographie — Ethnographie, Völkerbeschreibung, der Theil der Geographie, welcher sich vorzugsweise mit der Schilderung der Bewohner eines Landes, ihrer Sitten, Gebräuche, Kultur, Trachten etc. beschäftigt; daher ethnographisch, was zur Völkerkunde gehört …   Damen Conversations Lexikon

  • Ethnographie — Ethnographie, Völkerkunde, Völkerbeschreibung, früher theilweise in die Geographie, theilweise in die Geschichte aufgenommen, wie es auch ferner geschehen wird, hat sich in neuester Zeit zu 2 eigenen Disciplinen gestaltet, die Ethnologie und E.… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Ethnographie — Ethnografie bzw. Ethnographie (von grch. ἔθνος / ethnos: [nicht griechisches] Volk und γράφειν / graphein: [be]schreiben) ist eine Methode der Ethnologie, mittels derer die Eindrücke aus der teilnehmenden Beobachtung in der Feldforschung… …   Deutsch Wikipedia

  • Ethnographie — Eth|no|gra|phie 〈f. 19〉 = Ethnografie * * * I Ethnographie,   Kulturanthropologie. II Ethnographie   [griechisch] die, , Völkerkunde. * * * …   Universal-Lexikon

  • ETHNOGRAPHIE — s. f. Partie de la statistique qui a pour objet l étude et la description des divers peuples …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ETHNOGRAPHIE — n. f. Science qui traite des différents peuples, de leurs moeurs, coutumes, religions, langage …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ethnographie — (è tno gra fie) s. f. Science qui a pour objet l étude et la description des divers peuples. ÉTYMOLOGIE    Voy. ethnographe …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.