Jean Poton De Xaintrailles

Jean Poton de Xaintrailles

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Xaintrailles.
Jean Poton seigneur de Xaintrailles
Jean Poton seigneur de Xaintrailles
Surnom Xaintrailles
Naissance vers 1390 - 1400
Décès 7 octobre 1461 60-70 ans)
Bordeaux, Château Trompette
Origine Blason province fr Gascogne.svg Gascon
Allégeance Blason France moderne.svg Royaume de France
Grade Capitaine
Service 1423 - vers 1450
Conflits Guerre de Cent Ans
Faits d’armes Bataille de Cravant
Bataille de Verneuil
Bataille de Patay
Bataille de Gerberoy
Siège d'Orléans
Distinctions Maître de l'écurie royale ; Gouverneur de Falaise (1450), Maréchal de France (1454), Gouverneur de Guyenne (1458).

Jean Poton, seigneur de Xaintrailles, gentilhomme de Gascogne, maître de l’Écurie du roi, bailli de Berry et sénéchal du Limousin, prit part à la Guerre de Cent Ans et en particulier à la bataille de Verneuil en 1424.

Sommaire

Blason

Blason Jean Poton de Xaintrailles.svg Blasonnement : écartelé, aux 1 et 4 de gueules au lion d'argent armé et lampassé de sable, aux 2 et 3 d'argent à la croix de gueules (alésée ou non).

Biographie

L’armée française

Étienne de Vignolles (La Hire) et Xaintrailles, enluminure du XVe siècle.

Il se fait remarquer par son courage, son audace, son ardeur contre les Anglais au cours de la guerre de Cent Ans. Fait prisonnier à Cravant, il est échangé contre John Talbot.

S’attachant à Jeanne d’Arc dès son apparition, il participe et la seconde au siège d'Orléans où il est blessé, à Patay, et force les Anglais à lever le siège de Compiègne. Avec Étienne de Vignolles dit La Hire (souvent orthographié Lahire), il gagne la bataille de Gerberoy où il fait prisonnier le comte d'Arundel. Il prend une part active à la conquête de la Normandie et de la Guyenne.

En récompense de tous ses loyaux services, le roi Charles VII le nomme maréchal de France en 1454 et lui donne la ville de Saint-Macaire.

Fin de vie

Il meurt au château Trompette à Bordeaux le 7 octobre 1461, sans postérité. Le texte de son testament, en langue gasconne, nous est resté. Il légue la plus grande partie de ses biens à des œuvres pieuses. Les registres du Parlement le qualifient ainsi : « Un des plus vaillants capitaines du royaume de France, qui fut cause avec La Hire de chasser les Anglais ».

Éventuelle descendance

Selon une étude généalogique publiée à Orléans au début du XXe siècle, et dont la pertinence reste à confirmer, Poton de Xaintrailles passe pour être, par son mariage avec une demoiselle Hureau, l'ancêtre des nombreuses familles Hureau présentes dans le Gâtinais et la Beauce, leurs enfants ayant repris le nom maternel[1]

Littérature

Un brave chevalier Poton de Xaintrailles apparaît dans la première pièce de la trilogie Henri VI, 1re partie, 2e partie, 3e partie (Henry VI, Part 1, Part 2, Part 3) dont l'attribution à Shakespeare n'est que partielle.

Orthographe voisine

  • Jean Poton de Xaintrailles est parfois orthographié Jean Poton de Saintrailles[2][3]

Voir aussi

Notes et références

  1. Cette assertion est citée dans « À la découverte de leurs racines », première série, 1988, de Joseph Valynseele et Denis Grando, dans le chapitre consacré à Maurice Pujo. Étant donné que dans son testament, Xaintrailles lui-même n'a pas mentionné d'enfant, cette hypothèse est très douteuse.
  2. La Guerre de Cent Ans, Jean Favier, Avril 1983
  3. Selon cerraines sources non précisées, "Saintrailles" serait une déformation de sainte Araille autre déformation gasconne de sainte Eulalie comme l'est aussi Sainte-Aulaye (24). Selon d'autres sources non précisées, "Xaintrailles" aurait évolué vers la prononciation puis l'orhographe "Saintrailles" par déformation
Ce document provient de « Jean Poton de Xaintrailles ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Poton De Xaintrailles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean poton de xaintrailles — Pour les articles homonymes, voir Xaintrailles. Jean Poton seigneur de Xaintrailles …   Wikipédia en Français

  • Jean Poton de Xaintrailles — (1390? ndash; 7 October, 1461), a minor noble of Gascon origin, was one of the chief lieutenants of Joan of Arc. He served as master of the royal stables, as royal bailiff in Berry and as seneschal of Limousin. In 1454 he was appointed a Marshal… …   Wikipedia

  • Jean Poton de Xaintrailles — Pour les articles homonymes, voir Xaintrailles. Jean Poton Seigneur de Xaintrailles …   Wikipédia en Français

  • Jean Poton de Xaintrailles — Étienne de Vignolles und Jean Poton de Xaintrailles (Buchmalerei aus dem Vigiles du roi Charles VII von Martial d Auvergne, 15. Jahrhundert) …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Poton de Saintrailles — Jean Poton de Xaintrailles Pour les articles homonymes, voir Xaintrailles. Jean Poton seigneur de Xaintrailles …   Wikipédia en Français

  • Poton de Xaintrailles — Jean Poton de Xaintrailles Pour les articles homonymes, voir Xaintrailles. Jean Poton seigneur de Xaintrailles …   Wikipédia en Français

  • Xaintrailles, Jean Poton, seigneur de — (unknown 1461)    military figure    A companion in arms to joan of arc, Jean Poton, seigneur de Xaintrailles began as a mercenary (1424) in the service of the duke of Burgundy, then went over to fight for King charles vii. Captured by the… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Xaintrailles (lot-et-garonne) — Pour les articles homonymes, voir Xaintrailles. Xaintrailles …   Wikipédia en Français

  • Poton — steht für Jean Poton de Xaintrailles (1390/1400–1461) französischer Ritter und Mitstreiter Jeanne d’Arcs Orte in der Slowakei: Horná Potôň Orechová Potôň Siehe auch Potone Potton …   Deutsch Wikipedia

  • Jean II De Châtillon — Blason Châtillon Naissance 1283 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”