Jacques CUJAS

Jacques Cujas

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éditions Cujas et Bibliothèque Cujas.
Portrait anonyme de Jacques Cujas, peint vers 1580
Statue de Jacques Cujas, à Toulouse, place du Salin, érigée en 1850

Jacques Cujas (ou Cujaus) dit Cujas, jurisconsulte français, né à Toulouse en 1520 ou 1522 et mort à Bourges le 4 octobre 1590, il est l'un des principaux représentants du courant dit de l'humanisme juridique.

Biographie

Issu d'un milieu modeste de Toulouse, Cujas suit les leçons d'Arnaud du Ferrier dans sa ville natale. À la fin de ses études, il ouvre un cours de droit et obtient une solide réputation, notamment grâce à son commentaire des Institutes de Justinien.

Ne pouvant obtenir la chaire de droit romain à Toulouse, il part pour Cahors, puis Bourges en 1555 - appelé dans cette dernière ville par Michel de L'Hospital, alors chancelier de Marguerite de Valois. Il doit y faire face à l'hostilité de François Douaren, professeur de droit dans la même ville. Après deux séjours à Valence, puis à Paris en 1576, il s'installe définitivement à Bourges. En faisant l'exégèse des textes latins, il cherche à replacer le droit romain dans son contexte historique.

Emmanuel-Philibert de Savoie, duc de Savoie, l'attira à Turin, et lui donna les plus grandes marques de son estime. Le pape Grégoire XIII l'invite à s'installer à Rome en 1584, mais il refuse. Il revient ensuite sa fixer à Bourges, où il a un nombre prodigieux d'écoliers; il ne se contentait pas de les instruire, mais il les assiste souvent de sa propre bourse.

Son érudition, la clarté de ses écrits et de son enseignement ont toujours fait l'admiration de ses élèves. Cujas a été longtemps l'oracle des jurisconsultes : on a souvent considéré que personne n'avait pénétré plus avant dans la connaissance et l'explication des lois romaines, ni écrit la langue latine avec plus de pureté.

Ses Œuvres, qui consistent principalement dans les Commentaires sur le Corpus juris, ont eu plusieurs éditions : la meilleure est celle de Charles Annibal Fabrot, Paris, 1658, réimprimée à Venise, 1758, 10 volumes in-folio, et à Prato, 1836-1847, 13 volumes in-8.

Sa vie a été écrite par Scévole de Sainte-Marthe, Papire Masson et Berryat-St-Prix. Toulouse lui a érigé une statue en 1850. Une maison d'édition juridique porte son nom (éditions Cujas). Une rue à Paris porte également son nom (dans le 5e arrondissement, près du Panthéon) ainsi que la célèbre bibliothèque universitaire de droit qui s'y trouve.

Il a eu pour élèves, entre autres, Jacques-Auguste de Thou, Joseph Juste Scaliger, Antoine Loysel, Paul de Foix, Pierre Pithou, Guy de Pibrac et Étienne Pasquier. Ce dernier aurait dit au sujet de son maître : « Le grand Cujas n'a et n'aura par aventure jamais son pareil[1] ».

Notes

  1. Cité dans Guérin, Paul, Dictionnaire des dictionnaires, 1884, article « Cujas, Jacques », p. 563
  • Portail du droit français Portail du droit français
Ce document provient de « Jacques Cujas ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques CUJAS de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Cujas — Jacques de Cujas by an anonymous painter Jacques Cujas (or Cujacius) (or as he called himself, Jacques de Cujas) (1520 – 4 October 1590) was a French legal expert. He was prominent among the legal humanists or mos gallicus school, which sought to …   Wikipedia

  • Jacques Cujas — Pour les articles homonymes, voir Éditions Cujas et Bibliothèque Cujas. Portrait anonyme de Jacques Cujas, peint vers 1580 …   Wikipédia en Français

  • Jacques Cujas — Porträt Cujas , um 1580 Jacques Cujas oder Cujacius oder – wie er sich selbst nannte – Jacques de Cujas (* 1522 in Toulouse; † 4. Oktober 1590 in Bourges) war ein französischer Jurist und der seinerzeit anerkannteste Experte für römisches Recht.… …   Deutsch Wikipedia

  • Cujas — Jacques Cujas Pour les articles homonymes, voir Éditions Cujas et Bibliothèque Cujas. Portrait anonyme de Jacques Cujas, peint vers 1580 …   Wikipédia en Français

  • CUJAS (J.) — CUJAS JACQUES (1520 1590) Né à Toulouse dans une famille roturière mais aisée, Jacques Cujas fit dans sa ville natale des études d’humaniste puis de juriste. Il est à la faculté de Toulouse, entre 1537 et 1544, l’élève de Du Ferrier, l’ami de… …   Encyclopédie Universelle

  • Jacques — Jacques, die französische Form des männlichen Vornamens Jakob. Bekannte Namensträger sind: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Auguste de Thou — (Thuanus) (October 8, 1553 – May 7, 1617) was a French historian, book collector and president of the Parlement de Paris. Contents 1 Life …   Wikipedia

  • Cujas — Porträt Cujas , um 1580 Jacques Cujas oder Cujacius oder – wie er sich selbst nannte – Jacques de Cujas (* 1522 in Toulouse; † 4. Oktober 1590 in Bourges) war ein französischer Jurist und der seinerzeit anerkannteste Experte für römisches Recht.… …   Deutsch Wikipedia

  • Cujas, Jacques — (1520 1590)    jurist    Born in Toulouse, Jacques Cujas dedicated himself to the study of law and taught at Toulouse (1547), Bourges (1555), and Valence (1567), inspiring his students, including pierre pithou. Favored by charles ix and henry ш,… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Jacques LECAILLON — est un économiste français, né en octobre 1925. Professeur agrégé, élève de l académicien Jean Marchal, il commence sa carrière à Lille puis est nommé à la rentrée universitaire 1960 1961, à l Université Paris I. Il est l auteur de nombreux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”