Ali Ibn Sahl Rabban al-Tabari
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tabari.

Abou al-Hassan Ali Ibn Sahl Rabban al-Tabari (en Persan: علی ابن سهل ربان طبری) born Amol (c. 838 -c. 870 CE) était un Hakim Musulman, un érudit islamique (Ouléma), un médecin et un précurseur de la sociologie et de la psychologie issu de la communauté Juive persanne et de la communauté zoroastrienne[1] qui a rédigé la première Encyclopédie de médecine. Il a été un pionnier de la Pédiatrie et de l’étude du développement de l'enfant[2]. Sa stature, a cependant, été éclipsée par son élève le plus célèbre, Abu Bakr Mohammad Ibn Zakariya al-Razi ( "Rhazes").

Ali est un descendant d'une famille juive bien connue de Merv au Tabaristan (d'où al-Tabari- "originaire du Tabaristan") mais il s’est converti à l’Islam sous le règne du calife abbasside Al-Mu'tasim (833-842) qui l’a pris au service de la cour, fonctions qu’il a conservés sous Al-Mutawakkil (847-861 ). Son père Sahl ibn Bishr était un astrologue célèbre.

Ali ibn Sahl parlait le Syriaque et le Grec, les deux sources de la tradition médicale de l’Antiquité qui avait été perdues par l’Europe médiévale, et transcrites en calligraphie minutieuse.

Sommaire

Ses œuvres

  1. Son Firdous al-Hikmah ("Paradise de la sagesse ") qu’il a écrit en Arabe, connu aussi sous le nom d’Al-Kunnash est un traité de médecine en sept parties. Il l’a également traduit en syriaque, pour lui assurer une plus large diffusion. Les informations contenues dans le Firdous al-Hikmah n'ont jamais circulé en occident parce qu'il n'a pas été publié avant le XXe siècle, lorsque Mohammed Zubair Siddiqui a rassemblé une édition en utilisant les cinq manuscrits contenant les fragments encore disponibles. Il n'existe pas encore de traduction en anglais.
  2. Tuhfat al-Muluk ("Le roi actuel")
  3. Un travail sur le bon usage des aliments, des boissons et des médicaments.
  4. Hafzh al-Sihhah ("les meilleurs soins de santé"), suivant les auteurs grecs et indiens.
  5. Kitab al-Ruqa ("Livre de la magie et des Amulettes")
  6. Kitab fi al-hijamah ( "Traité de l’usage des ventouses")
  7. Kitab fi Tartib al-'Ardhiyah ("Traité sur la préparation des aliments")

Le Firdous al-Hikmah

Le Firdous al-Hikmah a été la première Encyclopédie de médecine dans la civilisation islamique. Il était divisé en 7 sections et 30 parties, avec 360 chapitres au total. Il traite de la Pédiatrie et du développement de l'enfant d’une manière approfondie, ainsi que de la Psychologie et de la Psychothérapie. Dans les domaines de la médecine et de la psychothérapie, son travail a été influencé principalement par la pensée islamique et les anciens médecins Indiens Ayurvédiques tels que Sushruta et Charaka. Contrairement aux médecins précédents, toutefois, Al-Tabari a souligné les liens étroits existant entre la psychologie et la médecine et la nécessité de la psychothérapie et du soutien psychologique dans la prise en charge thérapeutique des patients. Il a écrit que les patients se sentent souvent malades en raison d’un Délire ou de maux imaginaires et qu’ils peuvent être traités par le biais de "sages conseils" délivrés par des médecins spirituels et intelligents capables d’établir un rapport de confiance avec leurs patients, qui aboutit à un résultat thérapeutique positif[2].

Références

  1. SN Nasr, "Life Sciences, Alchemy and Medicine", The Cambridge History of Iran, Cambridge, Volume 4, 1975, p. 416:"Ali b. Rabbani Tabari qui se convertit du Zoroastrisme à l’islam est l’auteur du premier traité majeur de médecine de la civilisation islamique, intitulé Firdaus al-Hikma."
  2. a et b Amber Haque (2004), "Psychology from Islamic Perspective: Contributions of Early Muslim Scholars and Challenges to Contemporary Muslim Psychologists", Journal of Religion and Health 43 (4): 357-377 [361]

Sources

  • H. Suter: Die Mathematiker und Astronomen der Araber (l0, 1900)
  • M. Steinschneider: Die arabische Literatur der Juden (23-34, Frankfurt, 1902).
  • Edward G. Browne, Islamic Medicine, 2002, p. 37-38, ISBN 81-87570-19-9

Voir aussi

  • Liste des érudits en études islamiques
  • Liste des scientifiques et érudits iraniens

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ali Ibn Sahl Rabban al-Tabari de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ali ibn Sahl Rabban al-Tabari — Abu al Hasan Ali ibn Sahl Rabban al Tabari (PerB|علی ابن سهل ربان طبری) (c. 838 ndash;c. 870 CE) was a Muslim hakim, Islamic scholar, physician and psychologist of Persian Jewish or Zoroastrian [SN Nasr, Life Sciences, Alchemy and Medicine , The… …   Wikipedia

  • Ali ibn Sahl Rabban al-Tabari — Abu al Hasan Ali ibn Sahl Rabban al Tabari Amoli (ca. 838 – ca. 870) war ein persischer Arzt und Gelehrter (Hakim), der die erste medizinische Enzyklopädie schrieb. Sein berühmter Schüler Abu Bakr Mohammad Ibn Zakariya al Razi hat seinen Ruhm… …   Deutsch Wikipedia

  • ALI IBN SAHL IBN RABBĀN AL-ŢABARĪ — (ninth century), physician and medical writer in Iraq. He was born in Tabaristan, south of the Caspian Sea, son of a well known Jewish astronomer and mathematician, Sahl ibn Rabbān, whose   greatest astronomical feat was his translation into… …   Encyclopedia of Judaism

  • 'Ali ibn al-'Abbas al-Majusi — (died 982 994), also known as Masoudi, or Latinized as Haly Abbas, was a Persian physician and psychologist most famous for the Kitab al Maliki or Complete Book of the Medical Art, his textbook on medicine and psychology. Contents 1 Biography 2… …   Wikipedia

  • ʿAlī ibn ʿĪsā al-Kahhal — ʿAlī ibn ʿĪsā redirects here. For the 9th century astronomer, see ʿAlī ibn ʿĪsā al Asṭurlābī. ʿAlī ibn ʿĪsā al Kahhal (fl. 1010 CE), surnamed the oculist (al kahhal) was one of Islam s most famous ophthalmologists. He was known in medieval Europe …   Wikipedia

  • Ibn Sahl — ist der Name folgender Personen: Abu Sad al Ala ibn Sahl ( 940–1000), Mathematiker, Physiker und Optiker Ali ibn Sahl Rabban al Tabari (838–870), Mediziner, Sohn des Gelehrten Saul ben ibn Bishr Ibrahim ibn Sahl (genannt al Andalus; 1212–1251),… …   Deutsch Wikipedia

  • Ibn Sahl (disambiguation) — Ibn Sahl may refer to:* Ahmed ibn Sahl al Balkhi (850 934), a Persian Muslim polymath: * Ali ibn Sahl Rabban al Tabari (838–870), a Muslim hakim, Islamic scholar, physician and psychologist * Fadl ibn Sahl, a Persian vizier of the Abbasid era *… …   Wikipedia

  • Ali ibn Ridwan — Abu l Hasan Ali ibn Ridwan Al Misri (c. 988 – c. 1061) was an Egyptian Muslim physician, astrologer and astronomer, born in Giza. He was a commentator on ancient Greek medicine, and in particular on Galen; his commentary on Galen s Ars Parva was… …   Wikipedia

  • Ibn Sahl — This article is about the physicist. For the physician, see Ali ibn Sahl Rabban al Tabari. For the poet, see Ibn Sahl of Sevilla. Ibn Sahl (Abu Sa d al Ala ibn Sahl) (c. 940 1000) was an Arabian mathematician, physicist and optics engineer of the …   Wikipedia

  • Sahl — ist der Name folgender Personen: Charlotte Sahl Madsen (* 1964), dänische Politikerin der Konservativen Volkspartei; Wissenschaftsministerin von Dänemark Hans Sahl, Pseudonym von Hans Salomon (1902–1993), deutscher Autor, Literatur und… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”