Alea jacta est

Alea jacta est, est une locution latine signifiant « le sort en est jeté », ou « les dés sont jetés ». Selon les historiens Plutarque[1], puis Suétone[2], puis Appien[3], ces paroles furent prononcées par Jules César, le 12 janvier -49 lors du passage du fleuve Rubicon. La phrase correspondante en grec ancien est « Ἀνεῤῥίφθω κύϐος. » (Anerrhíphtô kýbos.)

Sommaire

Précisions historiques

Sommé de remettre ses légions au Sénat et de rentrer en Italie comme civil ordinaire[4], Jules César décida de braver l’autorité du Sénat romain et d’affronter Pompée.

Plutarque, Suétone et Appien dépeignent César réfléchissant longuement face à l’importance de son entreprise qui allait bouleverser la République. De plus, selon Suétone, César prit sa décision à la suite d’un signe miraculeux[5] qui entraîna ses troupes à franchir le pont du Rubicon[6]. Toujours selon ces trois historiens, il prononça alors la célèbre phrase « Alea jacta est », « le sort en est jeté ».

La rivière du Rubicon marquait la limite entre la Gaule cisalpine, province sous l’autorité du proconsul Jules César, et l’Italie.

Signification et interprétation

Généralement la traduction de cette locution latine est « le sort en est jeté » ou « les dés sont jetés » ce qui signifierait l'abandon de l'individu au hasard, aux évènements sur lesquels il n'aurait aucune emprise, n'ayant plus la possibilité de revenir sur ce qui a été commis. Mais une autre interprétation tendrait à indiquer que le locuteur choisit de prendre un risque en précipitant les évènements, même s'il n'en est pas totalement le maître : il prend en main sa vie. La première interprétation est fataliste alors que la seconde est une apologie du libre-arbitre.

Remarques linguistiques

Plusieurs articles modernes parus dans les années 1950[7],[8],[9] parviennent indépendamment aux mêmes conclusions : César cita dans la langue originale le proverbe grec bien connu « ἀνεῤῥίφθω κύϐος » que Suétone rendit mal par iacta alea est. En effet, le sens de l’expression grecque n’est pas « le dé est jeté », mais bien « le dé soit jeté ». Dès lors, il faudrait peut-être adopter la correction qui remonte à Érasme : jacta alea esto.

Réserves

Parmi les nombreux historiens antiques qui ont couvert cette période, seuls Plutarque, puis Suétone et enfin Appien évoquent ce qui deviendra un mot historique de César.

Au début de ses Commentarii de bello ciuili, Jules César ne dit pas un mot sur cette anecdote, ni sur le passage du Rubicon, franchi en toute illégalité, passage sur lequel César préféra probablement ne pas abonder. L’historien Velleius Paterculus, qui écrit sous Tibère - donc avant Plutarque -, évoque le passage du Rubicon, mais ne rapporte aucune parole historique[10]. Dion Cassius, historien postérieur à Plutarque, Suétone et Appien, est encore plus laconique : « César mit, alors pour la première fois, le pied hors de son gouvernement et s’avança jusqu’à Ariminum »[11].

Source bibliographique

  • Michel Dubuisson, « Toi aussi, mon fils », dans Latomus, 39, pp. 881-891, 1980.

Notes

  1. Plutarque, Vie de César, 32, 8
  2. Suétone, Vie des douze Césars, César, 32, 3
  3. Appien, Guerres civiles, livre 2, 38, Plutarque, Vie de César, 37
  4. Plutarque, Vie de César, 35
  5. D’après Suétone, un berger d’une grande prestance se saisit d’une trompette militaire et franchit le pont sur la rivière en jouant une marche tonitruante (Suétone, Vie des Douze César, César, 32)
  6. Ici, au sens propre, mais c’est une expression signifiant avoir franchi le point de non-retour
  7. E. Bickel, Iacta alea est, dans Paideia, 7, pp. 269-273, 1952
  8. M. Markovic, Was hat Caesar bei Rubico eigentlich gesagt ?, dans Z. Ant., 2, pp. 53-64, 1952
  9. H. Glaesener, Un mot historique de César, dans Ant. Cl., 22, pp. 103-105, 1953
  10. Velleius Paterculus, Histoire romaine, livre II, 49.
  11. Dion Cassius, livre XLI, 4.

Voir aussi

Liens internes

Autres citations célèbres de Jules César :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alea jacta est de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alea Jacta Est — Alea jacta est, ou Alea iacta est – le latin ignorant la lettre j –, est une locution latine signifiant « le sort en est jeté ». Selon les historiens Plutarque[1], puis Suétone[2], puis Appien[3] …   Wikipédia en Français

  • Aléa jacta est — Alea jacta est Alea jacta est, ou Alea iacta est – le latin ignorant la lettre j –, est une locution latine signifiant « le sort en est jeté ». Selon les historiens Plutarque[1], puis Suétone[2], puis Appien[3] …   Wikipédia en Français

  • alea jacta est — [aleaʒaktaɛst] ÉTYM. Locution latine signifiant : « le sort en est jeté », « les dés sont jetés », des paroles attribuées à César franchissant le Rubicon (Suétone, Caesar, 32 : Jacta alea esto : que le sort en soit jeté). ❖ ♦ (Souvent par plais.) …   Encyclopédie Universelle

  • alea jacta est — (pronunc. [álea iácta ést]) Frase latina que significa «la suerte está echada» y se emplea cuando se da en algún asunto un paso decisivo, del que ya no se puede retroceder …   Enciclopedia Universal

  • Alĕa jacta est — (lat., »der Würfel ist geworfen«), Ausruf Cäsars, als er, den Rubicon überschreitend, den Bürgerkrieg begann; nach andern rief er vielmehr »Der Würfel sei geworfen«, auf griechisch ἁνερρίφϑω ὁ κύβος, ein Zitat aus einer Komödie Menanders. Später… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Alea jacta est — Alĕa jacta est (lat.), der Würfel ist gefallen, angeblicher Ausruf Cäsars beim Überschreiten des Rubikon …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Alea Jacta Est — Infobox Album Name = Alea Jacta Est Type = Studio album Artist = WarCry Genre = Heavy metal Power metal Length = 58:22 Language = Spanish Recorded = 2003 Released = January 1, 2004 Label = Jaus/Avispa Producer = Víctor García Alberto Ardines… …   Wikipedia

  • Alea Jacta Est — Para la frase en latín, véase alea iacta est. Alea Jacta Est Álbum de estudio de WarCry Publicación 1 de enero de 2004 Género(s) Heavy metal, power metal …   Wikipedia Español

  • alea jacta est — foreign term Etymology: Latin the die is cast …   New Collegiate Dictionary

  • Alea jacta est — (лат. жребий брошен ) фраза, приписываемая Ю. Цезарю при переходе граничной реки Рубикон (см.). Надо, однако ж, заметить, что Цезарь при переходе через Рубикон высказал эту фразу не на латинском, а на греческом языке: ανερρίφζω ό κύβος (да будет… …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”