Albert III Achille De Brandebourg

Albert III Achille de Brandebourg

Albert III Achille de Brandebourg.

Albert III de Brandebourg dit "L'Achille" ou "L'Ulysse", (en allemand Albrecht III Achilles von Brandenburg), né le 9 novembre 1414 à Tangemünde, décédé le 11 mars 1486 à Francfort-sur-le-Main.

Il fut burgrave de Bayreuth, burgrave d'Ansbach de 1440 à 1486, électeur de Brandebourg, burgrave de Nuremberg de 1470 à 1486.

Sommaire

Famille

Fils de Frédéric Ier de Brandebourg et de Élisabeth de Bavière-Landshut.

Mariage et descendance

En 1446, Albert III de Brandebourg épousa Marguerite de Bade (1431-1457), (fille du margrave Jacques Ier de Bade)

Six enfants sont nés de cette union :

  • Ursula de Brandebourg (1450-1508), en 1476, elle épousa le duc Henri II de Münsterberg (†1498)
  • Élisabeth de Brandebourg (1451-1524), en 1467, elle épousa le duc Eberhard II de Wurtemberg (†1504)
  • Marguerite de Brandebourg (1453-1509) elle fut abbesse au monastère de Sainte-Claire
  • Frédéric de Brandebourg


Veuf, Albert III de Brandebourg épousa le 12 novembre 1458 Anne de Saxe (†1512), (fille de l'électeur de Thuringe Frédéric II de Saxe).

Treize enfants sont nés de cette union :

  • Amélie de Brandebourg (1461-1481), en 1478, elle épousa Gaspard des Deux-Ponts (†1527)
  • Sibylle de Brandebourg (1467-1524), en 1481, elle épousa Guillaume IV de Julliers (†1511)
  • Dorothée de Brandebourg (1471-1520), elle fut abbesse
  • Élisabeth de Brandebourg (1474-1507), en 1491, elle épousa le comte Hermann VIII d'Henneberg (†1535)
  • Anastasie de Brandebourg (1478-1534), en 1500, elle épousa le comte Guillaume VII d'Henneberg (†1559)

Biographie

Albert III de Brandebourg participa à la guerre contre les Hussites, puis apporta son soutien à Albert II du Saint-Empire contre la Pologne. Après le décès son père en 1440, Albert III de Brandebourg reçut en héritage la principauté d'Ansbach. Malgré son peu de ressources, il prit une place importante parmi les princes allemands, il résista aux villes désireuses d'obtenir leur indépendance.

En 1443, il forma une ligue dirigée principalement contre Nuremberg, jadis ses aïeux avaient exercé sur cette ville le pouvoir de burgrave. Cette lutte se déclencha seulement en 1448. Après sa défaite à la bataille de Pilenreuther Weiher, le traité de Barnberg fut signé le 22 juin 1450, Albert III de Brandebourg dut rendre les territoires conquis et reconnaître l'indépendance de Nuremberg et des villes avoisinantes.

Albert III de Brandebourg soutint Frédéric III du Saint-Empire lors de sa lutte contre les princes désireux d'apporter des réformes au Saint-Empire romain germanique, en échange de sa fidélité, Albert III reçut de l'empereur un grand nombre de faveurs y compris des droits juridiques qui éveillèrent l'irritation des princes voisins.

En 1457, Albert III de Brandebourg arrangea le mariage de son fils aîné Jean Cicéron avec Marguerite de Saxe (fille du landgrave de Thuringe Frédéric III, par sa mère, héritier des droits de succession sur la Hongrie et la Bohême (petite-fille de Sigismond Ier du Saint-Empire). Cette tentative d'acquisition de ces deux trônes pour la Maison de Hohenzollern échoua, une tentative de restauration du titre de duc de Franconie par Albert III de Brandebourg échoua également. Les dissensions existantes entre les princes concernant la Réforme aboutirent à une guerre ouverte en 1460. Albert III fut confronté à une ligue conduite par le comte palatin Frédéric Ier du Rhin et Louis IX de Bavière-Landshut. Défait dans ce conflit qui trouva son terme en 1462, Albert III s'allia avec son ancien ennemi, Georges de Podiebrady, roi de Bohême, une action qui poussa le pape Paul II à excommunier Albert III.

En 1470, à la mort de son frère Jean IV de Brandebourg-Külmbach, Albert III de Brandebourg hérita de Bayreuth et devint margrave de Bayreuth, à la mort de Frédéric II de Brandebourg (10 février 1471) il hérita de l'électorat de Brandebourg. Par le traité de Prenzlau en 1472, il apporta à la Maison de Hohenzollern la Poméranie. En février 1473, Albert III de Brandebourg décréta que le margravat de Brandebourg devait revenir dans sa totalité au fils le plus âgé, alors que les plus jeunes recevraient les possessions franconiennes de la Maison de Hohenzollern.

Albert III de Brandebourg participa à l'élection de Maximilien Ier du Saint-Empire.

Albert III de Brandebourg décéda le 11 mars 1486 à Francfort-sur-le-Main, il fut inhumé en la cathédrale de Heilsbronn, il laissa une grosse fortune à ses héritiers.

Généalogie

Albert III de Brandebourg appartient à la première branche de la Maison de Hohenzollern. Cette lignée donna des électeurs, des rois, des empereurs à la Prusse et l'Allemagne. Albert III de Brandebourg est l'ascendant de l'actuel chef de la Maison impériale d'Allemagne, le prince Georges Frédéric de Prusse.

Voir aussi

  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Albert III Achille de Brandebourg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert III Achille De Brandebourg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albert iii achille de brandebourg — Albert III Achille de Brandebourg. Albert III de Brandebourg dit L Achille ou L Ulysse , (en allemand Albrecht III Achilles von Brandenburg), né le 9 novembre 1414 à Tangemünde, décédé le 11 mars 1486 à Francfort sur le Main. Il fut burgra …   Wikipédia en Français

  • Albert III Achille de Brandebourg — Albert III Achille de Brandebourg. Albert III de Brandebourg dit L Achille ou L Ulysse, (en allemand Albrecht III Achilles von Brandenburg), né le 9 novembre 1414 à Tangermünde, mort le 11 mars 1486 à Francfort sur le Main. Il est burgrave de… …   Wikipédia en Français

  • Albert De Brandebourg — Portrait par Lucas Cranach l Ancien …   Wikipédia en Français

  • Albert de Brandebourg — Titre 37e Grand maître de l ordre Teutonique …   Wikipédia en Français

  • Albert de Brandebourg-Ansbach — Albert de Brandebourg Albert de Brandebourg Portrait par Lucas Cranach l Ancien …   Wikipédia en Français

  • Albert de brandebourg — Portrait par Lucas Cranach l Ancien …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Souverains De Brandebourg — d argent, à l aigle de gueules, membrée, becquée et languée d or Les souverains de la Marche de Brandebourg, puis du Duché de Prusse inclut sont successivement seigneurs, margraves puis princes électeurs de Brandebourg. En 1618, ils portent l …   Wikipédia en Français

  • Liste des souverains de Brandebourg — d argent, à l aigle de gueules, membrée, becquée et languée d or Les souverains de la Marche de Brandebourg, puis du Duché de Prusse inclut sont successivement seigneurs, margraves puis princes électeurs de Brandebourg. En 1618, ils portent le… …   Wikipédia en Français

  • Liste des souverains de brandebourg — d argent, à l aigle de gueules, membrée, becquée et languée d or Les souverains de la Marche de Brandebourg, puis du Duché de Prusse inclut sont successivement seigneurs, margraves puis princes électeurs de Brandebourg. En 1618, ils portent l …   Wikipédia en Français

  • Liste des électeurs de Brandebourg — Liste des souverains de Brandebourg d argent, à l aigle de gueules, membrée, becquée et languée d or Les souverains de la Marche de Brandebourg, puis du Duché de Prusse inclut sont successivement seigneurs, margraves puis princes électeurs de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”