Germination

Pour la germination en science des matériaux (métallurgie), voir l'article Précipité Page d'aide sur l'homonymie.

Germination épigée de graines de tournesol

La germination est la reprise du développement et du métabolisme – absorption d'eau (imbibition), respiration, activité enzymatique, etc. – d'un embryon de spermatophyte, jusqu'à ce qu'il devienne une plante adulte. Cette germination étant naturellement inhibée tant que la graine est dans le fruit, et souvent durant un certain temps (selon un cycle saisonnier ou plus long); des corps chimiques produits par la plante et accumulés dans le fruit et ou la graine sont des hormones végétales inhibant la germination (ex : acide abscissique). Avec le déclin de cette substance, la germination peut commencer. La germination peut aussi être bloquée par des substances émises par les racines de la plante-mère ou d'autres plantes (arbres notamment). Quand ces derniers meurent, les graines peuvent alors germer.

Pour lever la dormance, des réactions chimiques doivent se produire. Humidité, température et/ou luminosité déterminées agissent sur la production des hormones végétales, et donc sur la durée de dormance.

Sommaire

Définition

On considère que la germination commence lorsque la graine est mise en contact avec de l'eau, (si les conditions extérieures sont favorables), et se termine lorsque la radicule a percé la cuticule.

Conditions

Elle ne se produit que si des conditions extérieures (humidité, température, oxygène, luminosité ou durée du jour, etc.) sont conjointement présentes et favorables; de même que les facteurs internes (maturité, viabilité, dormance, effet de la lumière).

Certaines graines ne peuvent germer (ou ont une germination fortement facilitée) qu'après avoir subi :

  • un froid intense qui lève les dormances, c'est la vernalisation (aussi appelée « stratification »);
  • un passage dans le tube digestif d'un animal, voire d'un animal spécifique (herbivore, vers de terre...);
  • une dégradation de leur cuticule externe par un acide (graines de milieux acides, ou germant dans certaines fourmilières;
  • un passage dans les flammes (plantes résistantes aux incendies);
  • une abrasion (pour des plantes dont les graines sont dispersées par l'eau ou en contact avec les grains de sables); l'épersillage désigne l'abrasion artificielle du « liège » entourant certaines graines (ex. : d'angélique) pour initier leur germination);
  • une dégradation de la cuticule hydrophobe (ex. du marron d'Inde) par des bactéries et/ou champignons.

On peut provoquer une dégradation de la cuticule des graines dures en faisant chauffer de l'eau jusqu'à apparition des premières bulles (80° C) puis en versant l'eau chaude sur les graines placées dans un autre récipient (afin de ne pas trop chauffer les graines par le contact avec le fond de la casserole chaude), laisser tremper six à 12 heures avant de semer dans un substrat léger (sable + terre + terreau). Les premières graines lèvent généralement quelques jours après le semis.

Le « pouvoir germinatif » varie beaucoup selon l'espèce (en particulier selon leur caractère pionnier ou secondaire) et les conditions du milieu ; il persiste de quelques jours à plusieurs siècles.

À la fin de la germination, les cotylédons, ayant rempli leur rôle, se flétrissent et laissent la place aux vraies feuilles qui prennent leur relais pour alimenter la plante grâce à la photosynthèse.

Types de germination

  • la germination épigée : comme chez le haricot par exemple. La graine est soulevée hors du sol par accroissement rapide de la tigelle qui donne l’axe hypocotyle qui soulève les deux cotylédons hors du sol. La gemmule se développe (après la radicule) et donne une tige feuillée au-dessus des deux cotylédons. Le premier entre-nœud donne l’épicotyle. Les premières feuilles, au-dessus des cotylédons sont les feuilles primordiales (elles sont plus simples que les futures feuilles).
  • La germination hypogée: comme chez le maïs. La graine reste dans le sol, la tigelle ne se développe pas et les cotylédons restent dans le sol.

Technique de germination

Dans la plupart des cas, il suffit de mettre la graine dans l'eau jusqu'à ce qu'elle coule. Elle est alors assez hydratée. En la plaçant ensuite entre deux morceaux de papier absorbant ou coton hydrophile imbibés d'eau, dans un milieu conservant l'humidité (entre deux assiettes par exemple (face creuse contre face creuse). Beaucoup de graines germent en étant conservées dans le noir à une température se situant autour de 20 °C. Après une période ne dépassant généralement pas les 72 heures, les graines ont germé. Certaines graines nécessitent des protocoles plus complexes.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Germination de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GERMINATION — En biologie végétale, la germination se définit, à quelques nuances près, comme le «phénomène par lequel l’embryon croît en utilisant les réserves de la graine; la germination peut être considérée comme terminée lorsque la plantule est autotrophe …   Encyclopédie Universelle

  • Germination — is the process whereby growth emerges from a period of dormancy. The most common example of germination is the sprouting of a seedling from a seed of an angiosperm or gymnosperm. However, the growth of a sporeling from a spore, for example the… …   Wikipedia

  • Germination — Ger mi*na tion, n. [L. germinatio: cf. F. germination.] The process of germinating; the beginning of vegetation or growth in a seed or plant; the first development of germs, either animal or vegetable. [1913 Webster] {Germination apparatus}, an… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Germination — (v. lat.), das Keimen, Sprossen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Germination — (lat.), das Keimen, Keimzeit; germinieren, keimen, sprossen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Germination — Germination, lat. deutsch, das Keimen. Sprossen …   Herders Conversations-Lexikon

  • germination — index development (progression), growth (evolution) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • germination — mid 15c., from L. germinationem (nom. germinatio) sprouting forth, budding, noun of action from pp. stem of germinare to sprout, put forth shoots, from germen (gen. germinis) a sprout or bud (see GERM (Cf. germ)) …   Etymology dictionary

  • germination — See germinate. * * * Sprouting of a seed, spore, or other reproductive body, usually after a period of dormancy. Absorption of water, passage of time, chilling, warming, oxygen availability, and light exposure may all operate in initiating the… …   Universalium

  • GERMINATION — s. f. T. de Botan. Il se dit Du premier développement des parties qui sont contenues dans le germe d une semence. La chaleur et l humidité avancent la germination des semences. Il est curieux d observer les progrès de la germination des plantes.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”