11e régiment du génie
11e régiment du génie
Insigne régimentaire du 11° Régiment du Génie (1949).jpg
Insigne régimentaire du 11e Régiment du Génie Saharien.jpg
Insigne régimentaire du 11e Régiment du Génie.jpg

Insignes régimentaires du 11e régiment du génie

Période 1914 – 1997
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de terre
Type Régiment du Génie
Inscriptions sur l’emblème Notre-Dame-de-Lorette 1915
Verdun 1916
L'Aisne 1918
Somme-Py 1918
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Batailles Bataille de Verdun
Bataille de la Somme
Fourragères aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918
Décorations seule l'unité citée, en l'occurrence, la compagnie, a droit au port de ses décorations

Le 11e régiment du génie (ou 11e RG) est un régiment du génie militaire de l'armée française.

Sommaire

Création et différentes dénominations

Créé le 1er mai 1914 en garnison à Épinal[1].

Historique des garnisons, combats et batailles

Première Guerre mondiale

À la déclaration de guerre, il est dissout, et réduit à un dépôt de guerre. Il forme des compagnies divisionnaires et de corps d'armée, formant le 21e et 27e Bataillon du Génie[2].

Rattachement de ses unités à la mobilisation :

1914

1915

1916

1917

1918

La Cie 24/2 du 7e régiment du génie devient la 51e compagnie du 11e régiment après l'Armistice de 1918 et ensuite devient Bataillon des Pontonniers[3]

Entre-deux guerres

En juin 1919, toutes les compagnies sont débaptisées et renommés avant scission du régiment entre Épinal et Strasbourg. Le 11e RG n'est reconstitué qu'en septembre 1919. Après avoir été regroupé à Épinal en 1923, le régiment est dissous le 20 avril 1928 [4].

Seconde Guerre mondiale


Depuis 1945

Le régiment est reconstitué à Libourne le 1er mai 1948 sous le nom de 11e bataillon du génie. De là, il entreprend un long périple qui va le mener du Maroc à Tahiti en passant par le Sahara où il œuvre pour le Centre d'expérimentation militaire d'où explosera le 13 février 1960 la première bombe atomique française, Gerboise bleue.

Insigne de béret du génie

Le 11e régiment du génie (Saharien) a été le régiment constructeur de la base du CESM à Reggane. Il a ensuite construit le camp Saint-Laurent, la base du CEMO à In Amguel, dans le Hoggar, où ont eu lieu les 13 explosions nucléaires souterraines françaises.

C'est au cours de l'année 1967 que le 11e régiment du génie, issu du 23e régiment du génie, est recréé à Rastatt.

Sa dissolution en 1997 dans le cadre de la réorganisation des troupes stationnées en Allemagne (forces françaises en Allemagne).

Chefs de corps

  • 1966-1968 : lieutenant-colonel puis colonel Marcel Guerin (Transformation du régiment),

(a terminé sa carrière comme général ***, commandant du Génie de Paris )

Drapeau

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[5]:

Décorations

NB : seule l'unité citée, en l'occurrence, la compagnie, a droit au port de ses décorations.
La fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918 pour deux ou trois citations à l’ordre de l’armée. La compagnie 21/1 du 11e régiment du génie le 6 juillet 1918. Les compagnies 27/3 et 27/53 du 11e régiment du génie 19 décembre 1918. La Compagnie 21/51 du 11e régiment du génie 21 mars 1919.

Insigne d’épaule du 11e régiment du Génie

Devise

Insignes

  • Numéro un : créé à Libourne en décembre 1949, ce bataillon reprend les les traditions du dépôt de guerre du Génie N° 11. Insigne homologué le 25 févier 1949. Arche coupée blanche et or ciel bleu clair flots bleus fouine bateau dorés.
  • Numéro deux : bégiment du Génie saharien, rectangle doré fouine rouge croix du Sud Agadès noire ivoire avec pot en tête doré, en argent.
  • Numéro trois : rectangle doré rouge pot en tête cuirasse fouine pont noirs flots bleus.

Sources et bibliographies

Notes et références

  1. Création sous le nom de 11e régiment du génie.
  2. Journal Officiel du 4 novembre 1919 qui établit un tableau des unités combattantes au regard de la loi du 19 août 1917
  3. Historique de la compagnie 24/2 du 7e régiment du génie, sans auteur
  4. TAM Magazine
  5. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 11e régiment du génie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Regiment du genie francais — Régiment du génie français L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans le génie militaire. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Unités régulières 2 …   Wikipédia en Français

  • Régiment du génie français — L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans le génie militaire. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Unités régulières 2.2 …   Wikipédia en Français

  • GENIE : 3e régiment du génie — 3e régiment du génie 3e Régiment du Génie insigne régimentaire. Période 11 septembre 1814 Pays …   Wikipédia en Français

  • 10e régiment du génie — 10e régiment du Génie …   Wikipédia en Français

  • 10e regiment du genie — 10e régiment du génie 10e régiment du Génie insigne régimentaire du 10e régiment de génie. Période 1er avril 1914 – 1997 Pays …   Wikipédia en Français

  • 6e régiment du génie — Insigne régimentaire du 6e Régiment du Génie …   Wikipédia en Français

  • 6e regiment du genie — 6e régiment du génie 6e Régiment du Génie Période 1894 Pays …   Wikipédia en Français

  • 13e régiment du génie — 13e Régiment du Génie …   Wikipédia en Français

  • 13e regiment du genie — 13e régiment du génie 13e régiment du génie insigne régimentaire du 13e RG Période 1er octobre 1943 Pays …   Wikipédia en Français

  • 72e régiment du génie — insigne régimentaire du 72e Régiment du Génie Période 1er Octobre 1982 – 20 Juin 1996 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”