Ailante Glanduleux

Ailante glanduleux

Comment lire une taxobox
Ailante glanduleux
  Feuilles et graines d'Ailanthus altissima
Feuilles et graines d'Ailanthus altissima
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Sapindales
Famille Simaroubaceae
Genre Ailanthus
Nom binominal
Ailanthus altissima
(Mill.) Swingle, 1916
Classification phylogénétique
Angiospermes arbre8.png
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Malvidées
Ordre Sapindales
Famille Simaroubaceae
Synonymes
  • Ailanthus glandulosa
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

L'Ailante glanduleux, Ailanthe ou Faux vernis du Japon (Ailanthus altissima) est un arbre de la famille des Simaroubaceae. Il est présent aussi bien dans la forêt tempérée que dans la forêt subtropicale d’Extrême-Orient.

Il est souvent confondu avec le Vernis du Japon.

Sommaire

Caractéristiques[1]

  • Graine (300 000 graines par plante et par an) :
    • Type de fruit : samare
    • Mode de dissémination : anémochore, chaque fragment de racine peut constituer une bouture.
  • Habitat et répartition :
    • Habitat type : bois caducifoliés médioeuropéens, planitiaires-collinéens, eutrophiles
    • Aire de répartition : introduit (Asie orient.)
    • Sols ingrats.

Histoire

Après son introduction comme arbre ornemental, l'ailante a (comme la renouée du Japon) notamment diffusé le long des voies ferrées ou des routes

Cette espèce originaire de Chine (régions de Fujian, Guangdong, Guangxi, Yunnan) a été introduite en Europe en 1750 par Chéron d'Incarville. Elle est vite plantée comme arbre d’ornement et d’alignement le long des rues en raison de sa rapide vitesse de croissance.

En moins d’un siècle, l'ailante, qui produit de nombreuses graines (300 000 graines par plante et par an) mais surtout drageonne, devient un élément du paysage arboré européen malgré ses nombreux défauts (odeur désagréable de son feuillage froissé, bois cassant sans valeur, fort pouvoir allergisant de sa sève et un miel fabriqué à partir de son nectar qui sent l’urine de chat).

Actuellement pour l'Europe occidentale, il est présent notamment en Grande-Bretagne, Belgique, France (forêt de Fontainebleau, Marquenterre, côtes méditerranéennes[2]) et Allemagne.

La maladie du ver à soie

L'espèce a bénéficié pour son extension, notamment dans les Cévennes, de la catastrophe causée par la maladie des vers à soie. En effet, dès 1856, on multiplia abondamment cet arbre car il est l’hôte du bombyx de l'ailante. Les cocons de celui-ci étaient renommés en Chine pour la production d’une matière textile, l’ailantine. Cette soie ne connut pas en Europe le succès escompté car le brin moins fin ne pouvait servir qu'à des tissus inférieurs.

L'ailante est aujourd'hui naturalisé dans de nombreuses régions du monde où il se reproduit et se répand sans intervention humaine. C’est même une plante très prolifique considérée comme une espèce invasive en Australie et en Amérique du Nord.

Il peut être remplacé par le frêne ou le micocoulier (Celtis australis).

Notes

  1. Ph. Julve, Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France, 1998, version de 23 avril 2004, Baseflor
  2. Liste des plantes envahissantes, éditée par l'Agence Méditerranéenne de l'Environnement (juillet 2003)

Voir aussi

Références externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique

Ce document provient de « Ailante glanduleux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ailante Glanduleux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ailante glanduleux — Ailante glanduleux …   Wikipédia en Français

  • ailante — [ ɛlɑ̃t ] n. m. • 1845; lat. bot. ailantus, d un mot malais ♦ Arbre ornemental (simarubacées), d origine asiatique, à grandes feuilles, appelé aussi vernis du Japon. La teinture d ailante est utilisée en homéopathie. ● ailante nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • Ailante — Ailanthus Ailante …   Wikipédia en Français

  • ailante — (entrée créée par le supplément) (è lan t ) s. m. Genre de plantes dicotylédones de la famille des simaroubées. On y distingue l ailante glanduleux, ailantus glandulosa, Desf., ou vernis du Japon, bien qu il ne donne pas de vernis ; ses feuilles… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AILANTE — n. m. T. de Botanique Arbre de l’Asie orientale, de la famille des Rutacées, dont les feuilles servent à la nourriture d’une certaine espèce de vers à soie. L’ailante glanduleux ou vernis du Japon …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Ailanthe — Ailante glanduleux Ailante glanduleux …   Wikipédia en Français

  • Ailanthus altissima — Ailante glanduleux Ailante glanduleux …   Wikipédia en Français

  • Faux vernis du Japon — Ailante glanduleux Ailante glanduleux …   Wikipédia en Français

  • Ailanthus altissima — Ailante glanduleux Aila …   Wikipédia en Français

  • Place Jamblinne — Place de Jamblinne de Meux 50° 50′ 50″ N 4° 23′ 40″ E / 50.847319, 4.394507 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”