Ahmadou Kourouma
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kourouma.

Ahmadou Kourouma est un écrivain ivoirien né le 24 novembre 1927 à Boundiali (Côte d'Ivoire) et mort le 11 décembre 2003 à Lyon (France).

Sommaire

Biographie

Né en 1927, à Boundiali, au nord de la Côte d'Ivoire, Ahmadou Kourouma est un écrivain d’origine malinké, une ethnie présente dans différents pays d’Afrique de l’ouest. Son nom signifie « guerrier » en langue malinké. Élevé par un oncle il suit des études à Bamako au Mali.

De 1950 à 1954 (pendant la colonisation française), il est « tirailleur sénégalais » en Indochine avant de rejoindre la métropole pour suivre des études de mathématiques à Lyon en France.

En 1960, lors de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, il revient vivre dans son pays natal mais est très vite inquiété par le régime du président Félix Houphouët-Boigny. Il connaît la prison avant de partir en exil dans différents pays, en Algérie (1964-1969), Cameroun (1974-1984) et Togo (1984-1994) avant de revenir vivre en Côte d’Ivoire.

En 1968, il publie son premier roman Les soleils des indépendances qui porte un regard très critique sur les gouvernants de l’après-décolonisation. Vingt ans plus tard, il publie son deuxième livre Monnè, outrages et défis, où il retrace un siècle d’histoire coloniale. En 1998, il publie En attendant le vote des bêtes sauvages qui raconte l’histoire d’un chasseur de la « tribu des hommes nus » qui devient dictateur. À travers ce roman, qui obtiendra le Prix du Livre Inter, on reconnaît facilement le parcours du chef d'État togolais Gnassingbé Eyadéma. En 2000, il publie Allah n’est pas obligé qui raconte l’histoire d’un enfant orphelin qui parti rejoindre sa tante au Libéria devient un enfant soldat. Ce livre obtiendra le Prix Renaudot et le Prix Goncourt des lycéens.

Lorsqu’en septembre 2002, la guerre civile éclate en Côte d’Ivoire, il prend position contre l’ivoirité, « une absurdité qui nous a menés au désordre » et pour le retour de la paix dans son pays.

Au moment de sa mort, il travaillait à la rédaction d’un nouveau livre Quand on refuse on dit non, une suite d’Allah n'est pas obligé : le jeune héros, enfant soldat démobilisé retourne en Côte d’Ivoire à Daloa et vit le conflit ivoirien. Ce roman sera publié après sa mort.

En hommage à son œuvre, une maison porte son nom à Lyon. Située au Jardin des Chartreux dans le 1er arrondissement, la maison Ahmadou KOUROUMA accueille des associations. L'inauguration a eu lieu le 20 novembre 2010.

Publications

Théâtre

  • Tougnantigui ou le Diseur de vérité, censurée au bout de quelques représentations à Abidjan en 1972, reprise en 1996, puis éditée en 1998 chez Acoria
  • Allah n'est pas obligé a été créé au Théâtre de Poche de Bruxelles en mai 2004 (adaptation de Christian Leblicq) avec Ansou Diedhiou, Enrico Lukaya Kabaka et Florin Siniha. Musicien : Adama Ouedraogo. Mise en scène de René Georges, assisté de Grazia Di vincenzo.

Romans

Œuvres complètes : Ahmadou Kourouma, Les Soleils des indépendances ; Monnè, outrages et défis ; En attendant le vote des bêtes sauvages ; Allah n'est pas obligé ; Quand on refuse on dit non ; Le Diseur de vérité, Paris, Le Seuil, 2010 (ISBN 978-2-02-103461-5) 

Livres pour enfants

  • Yacouba, chasseur africain (1998, Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior, illustrations de Claude et Denise Millet)
  • Le griot, homme de parole (2000, Édition Grandir)
  • Le chasseur, héros africain (2000, Édition Grandir)
  • Le forgeron, homme de savoir (2000, Édition Grandir)
  • Prince, suzerain actif (2000, Édition Grandir)

Publications avec Ousmane Sow et Mathilde Voinchet

Autres livres

Voir aussi

Article connexe

Bibliographie

Liens externes

Sommaire complet du numéro ci-dessus

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ahmadou Kourouma de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ahmadou Kourouma — (* 24. November 1927 in Togobala oder Boundiali Elfenbeinküste (Côte d’Ivoire); † 11. Dezember 2003 in Lyon) war ein ivorischer Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Biographie 2 Literarisches Werk 3 Werke …   Deutsch Wikipedia

  • Ahmadou Kourouma — Ahmadou Kourouma, (November 24, 1927 ndash; December 11, 2003) was an Ivorian novelist.The eldest son of a distinguished Malinké family, Ahmadou Kourouma was born in 1927 in Côte d Ivoire. Raised by his uncle, he initially pursued studies in… …   Wikipedia

  • Ahmadou Kourouma — Nacimiento 24 de noviembre de 1927 Boundiali, Costa de Marfil Defunción 11 de diciembre de 2003 Lyon, Francia Ocupación escritor …   Wikipedia Español

  • Prix Ahmadou Kourouma — Le prix Ahmadou Kourouma est un prix littéraire décerné par le Salon international du livre et de la presse de Genève portant le nom de l’écrivain ivoirien Ahmadou Kourouma. Il récompense un ouvrage de fiction ou un essai consacré à l’Afrique… …   Wikipédia en Français

  • Kourouma (Begriffsklärung) — Kourouma steht für eine Gemeinde und ein dasselbe Gebiet umfassendes Departement im westafrikanischen Staat Burkina Faso, siehe Kourouma Kourouma ist der Familienname folgender Personen: Ahmadou Kourouma (1927–2003), afrikanischer Schriftsteller… …   Deutsch Wikipedia

  • Kourouma — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymie Ahmadou Kourouma (1927 2003) est un écrivain ivoirien. Le Prix Ahmadou Kourouma est un prix littéraire décerné par le Salon international du… …   Wikipédia en Français

  • Kourouma —   [ku ruːma], Ahmadou, ivorischer Schriftsteller, * Boundiali (Elfenbeinküste) nach 1927; in seinem Roman »Les soleils des indépendences« (1968; deutsch »Der Fürst von Horodougou«, auch unter dem Titel »Der schwarze Fürst«) setzt sich Kourouma… …   Universal-Lexikon

  • Kourouma — (Ahmadou) (né en 1927) romancier ivoirien: les Soleils des indépendances (1968), qui narre la déchéance d un prince malinké, quand l argent l emporte sur les traditions; Monnè, outrages et défis (1990), fresque historique du pays mandingue.… …   Encyclopédie Universelle

  • Kourouma, Ahmadou — ▪ 2004       Ivorian novelist and playwright (b. November 1927, Boundiali, French West Africa [now in Côte d Ivoire] d. Dec. 11, 2003, Lyon, France), wrote in a form of French that scandalized the establishment and affected French colonial… …   Universalium

  • Amadou kourouma — Ahmadou Kourouma Pour les articles homonymes, voir Kourouma. Ahmadou Kourouma est un écrivain ivoirien né le 24 novembre 1927 à Boundiali (Côte d Ivoire) et mort le 11 décembre 2003 à Lyon (France). Sommaire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”