Agamemnon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agamemnon (homonymie).
Agamemnon assis tenant son sceptre, fragment d'un couvercle de lékanis attique à figures rouges, v. 410-400 av. J.-C., Musée national archéologique de Tarente

Agamemnon (en grec ancien Ἀγαμέμνων / Agamémnôn, « immuable, obstiné ») est un héros grec. Fils d'Atrée, roi de Mycènes ou d'Argos, selon les versions, et de la reine Érope, et frère de Ménélas, il assume le commandement de l'armée achéenne durant la guerre de Troie. Durant le siège, son refus de rendre une captive de guerre à son père, prêtre d'Apollon, déclenche une peste dans le camp achéen. Forcé de rendre la jeune fille, il s'empare de Briséis, butin d'Achille, poussant ce dernier à se retirer sous sa tente. Ce sont les événements décrits dans l’Iliade. Après la chute de Troie, il essaie de rentrer chez lui mais il est assassiné (après la version la plus ancienne : L'Odyssée Livre 11, l.409f.) par Égisthe, l'amant de sa femme Clytemnestre, qui elle-même tue sa concubine Cassandre. Dans quelques versions plus tardives c'est Clytemnestre, soit seule, soit avec son amant, qui tue Agamemnon. Agamemnon eut trois filles, Iphigénie, Crysothémis et Électre (=Laodicé), et un fils, Oreste, qu'il eut avec Clytemnestre.

Sommaire

Légende

Famille

Agamemnon est le fils du roi Atrée de Mycènes (ou d'Argos) et de la reine Érope, et frère de Ménélas. D'autres sources en font le fils de Plisthène (le fils ou père d'Atrée), que l'on dit avoir été le premier mari d'Érope. Agamemnon eut trois filles, Iphigénie, Chrysothémis et Électre (Laodicé), et un fils, Oreste, qu'il eut avec Clytemnestre.

Atrée ayant été assassiné par Égisthe et Thyeste, qui prennent possession du trône d'Argos, Agamemnon et Ménélas sont contraints à l'exil. Ils trouvent refuge chez Tyndare, roi de Sparte, dont ils épousent les filles : respectivement Clytemnestre et Hélène.

Selon une version transmise par Apollodore, Tantale, fils de Thyeste, fut le premier mari de Clytemnestre avant que Agamemnon ne le tue ainsi que leur enfant, et épouse sa veuve.

De Clytemnestre, Agamemnon aura trois filles — Iphigénie (parfois identifiée à une autre fille, Iphianassa), Chrysothémis et Laodicé (Électre est un ajout tardif à la légende) — et un fils, Oreste.

Ménélas ayant succédé à Tyndare, il aide Agamemnon à récupérer le royaume de son père, faisant ainsi de lui le prince le plus puissant de Grèce.

La guerre de Troie

Chrysès réclame sa fille à Agamemnon, cratère apulien à figures rouges, v. 360–350 av. J.-C.

Après l'enlèvement d'Hélène par Pâris, et à l'issue de longues tractations, Agamemnon est désigné pour mener l'expédition contre Troie. Cependant, avant que la flotte d'Agamemnon ait pu lever l'ancre, les vents s'arrêtent soudain, immobilisant les navires. C'est qu'Agamemnon a offensé la déesse Artémis en prétendant avoir tué une biche avec une adresse que la déesse même n'aurait pu égaler (on dit qu'il aurait plutôt prétendu être meilleur à la chasse que la déesse). Le devin Calchas annonce alors que la colère de la déesse ne saurait être apaisée que par le sacrifice d'Iphigénie, fille d'Agamemnon lui-même. Agamemnon y consent. Heureusement, peu avant le sacrifice, la colère d'Artémis s'apaise et elle remplace Iphigénie par une biche. La flotte peut alors prendre la mer.

On connaît peu l'histoire d'Agamemnon jusqu'à sa querelle avec Achille. Agamemnon reçoit comme part d'honneur du butin la captive Chryséis, fille de Chrysès, prêtre troyen d'Apollon. Il aura d'elle un fils, Chrysès II. Il refuse de la rendre contre rançon à son père, et Apollon, pour venger l'honneur de son prêtre, frappe les Grecs d'une peste dévastatrice. Calchas ayant expliqué la colère du dieu, Agamemnon doit rendre Chryséis, mais à titre de compensation, s'attribue Briséis, la part d'honneur d'Achille. La colère d'Achille se renfermant dans sa tente forme l'histoire principale de l’Iliade. Après la prise de Troie, Agamemnon obtient Cassandre, la fille de Priam, lors de la distribution du butin de guerre. Cassandre lui donnera deux fils, Pélops et Télédamos.

Le retour

À son retour, il est accueilli par Égisthe. Celui-ci, qui dans l'intervalle a séduit Clytemnestre, l'invite à un banquet durant lequel il le tue de manière déloyale. Cassandre est mise à mort par Clytemnestre. Selon Pindare et les tragédiens, Agamemnon a été tué dans son bain par sa femme seule, après avoir été immobilisé à l'aide d'un chiffon ou d'un filet. Elle se serait ainsi vengée du sacrifice d'Iphigénie et aurait laissé libre cours à sa jalousie vis-à-vis de Cassandre. Le meurtre d'Agamemnon sera vengé par son fils Oreste.

Dans le récit, Agamemnon représente l'autorité royale. Comme commandant en chef (ἄναξ / anax), il appelle les princes au conseil et mène l'armée dans la bataille. Son sceptre, forgé par Héphaïstos, a transité par Zeus, Hermès, Pélops, Atrée et Thyeste. Il prend part aux combats lui-même, tuant en tout onze Troyens, et accomplit beaucoup d'actes d'héroïsme avant d'être blessé et contraint de se retirer dans sa tente. Par deux reprises cependant, il est aveuglé par l'até (l'erreur envoyée par les dieux), ce qui l'amène à insulter Chrysès et Achille, apportant ainsi le désastre sur les Grecs.

Le destin de sa famille, les Atrides, a été marqué du malheur depuis le début. De génération en génération, ils se sont querellés avec les dieux en commettant des crimes qui furent payés par des supplices ou des morts. Sa royauté lui vient de Pélops par les mains tachées de sang d'Atrée et de Thyeste.

Les fortunes d'Agamemnon ont formé le sujet de nombreuses tragédies, antiques et modernes, la plus célèbre étant L'Orestie d'Eschyle. Dans les légendes du Péloponnèse, Agamemnon a été considéré comme l'archétype du monarque puissant et dans Sparte on l'a adoré sous le titre de Zeus Agamemnon. Son tombeau est situé à Mycènes et à Amyclées.

Sources

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agamemnon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agamemnon — {{Agamemnon}} Sohn des Atreus* und der Aerope*, Bruder des Menelaos*, Ehemann der Klytaimestra*, Vater des Orestes*, der Elektra*, der Iphigenie* und der Chrysothemis*. Als Atreus durch Aigisthos* ermordet und Thyestes** Herr von Mykene geworden… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • AGAMEMNON — AGAMEM Roi de Mycènes et d’Argos, fils d’Atrée, et frère de Ménélas. Après le meurtre d’Atrée par Thyeste et son fils Égisthe, Agamemnon et Ménélas se réfugièrent chez Tyndare, roi de Sparte, et épousèrent ses filles, Clytemnestre et Hélène.… …   Encyclopédie Universelle

  • Agamemnon — AGAMEMNON, ŏnis, Ἀγαμέμνων, όνος, (⇒ Tab. XXX.) 1 §. Aeltern. Sein Vater war Plisthenes, des Atreus Sohn, Apollod. lib. III. c. 2. §. 2. welcher ihn, den Menelaus und die Anaxibia, nach einigen, mit der Eriphyle, Scholiast. Eurip. ad Orest. v. 5 …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • AGAMEMNON — Atrei ex Aerope fil. ut Homer. Il. α. ait, Plisthenis vero, ut Hesiod. in θεογον. et frater Menelai, Mycenarum et Argivorum Rex a Perseo IX. ab Atreo (sub quo Pelopidae Perseidas regnô summoverunt) IV. quasi ἄγαν μένων h. c. perseverans, qui… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Agamemnon — Agamemnon, des Atreus Sohn oder Enkel, Fürst von Mycene und Sicyon, führte die Griechen nach Troja zur 10jährigen Belagerung. Homer schildert ihn als guten König und tapfern Kämpfer. Nach seiner Rückkehr wurde er von seinem Weibe Klytemnestra und …   Herders Conversations-Lexikon

  • Agamemnon — Agamemnon, Sohn des Atreus und der Aërope, Enkel des Pelops, Urenkel des Tantalos. Von Thyestes aus Mykenä vertrieben (s. Atreus), flüchteten er und sein Bruder Menelaos nach Sparta zu König Tyndareos und vermählten sich mit dessen Töchtern,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Agamémnon — Agamémnon, Sohn des Atreus, Königs von Mykenä, und der Aerope, Bruder des Menelaos, Hauptanführer des griech. Heers vor Troja, nach seiner Rückkehr auf Anstiften seiner Gemahlin Klytaimnestra von Aigisthos ermordet; sein und seiner Nachkommen… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Agamemnon — king of Mycenae, leader of the Greeks in the Trojan War, his name perhaps represents Gk. Aga medmon, lit. ruling mightily, from agan very much + medon ruler (see MEDITATION (Cf. meditation)) …   Etymology dictionary

  • Agamemnon — Agamèmnōn m <G Agamemnóna> DEFINICIJA mit. mikenski kralj i vrhovni zapovjednik grčke vojske u Trojanskom ratu; za uspjeh u tom pohodu žrtvovao je kćerku Ifigeniju i time začeo cijeli niz velikih tragedija u grčkoj mitologiji i književnosti …   Hrvatski jezični portal

  • Agamemnon — [ag΄ə mem′nän΄, ag΄ə mem′nən] n. [Gr] Gr. Myth. king of Mycenae and commander in chief of the Greek army in the Trojan War, killed by his wife Clytemnestra …   English World dictionary

  • Agamemnon — In Greek mythology, Agamemnon (very resolute) / (ancient Greek: polytonic|Ἀγαμέμνων) is a hero, the son of King Atreus of Mycenae and Queen Aerope, the brother of Menelaus and the husband of Clytemnestra; different mythological versions make him… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”