Achille Chavée
Achille Chavée
Activités poète
Naissance 6 juin 1906
Charleroi, (Belgique)
Décès 4 décembre 1969
La Hestre
Mouvement surréalisme hennuyer et wallon


Achille Chavée, né à Charleroi, (Belgique) le 6 juin 1906 et mort à La Hestre le 4 décembre 1969 était un poète belge de langue française. Il fut une figure du surréalisme hennuyer et wallon.

Sommaire

Biographie

Issu d'une famille catholique installée en 1922 à La Louvière, Achille Chavée entame des études de droit à Bruxelles (1925) puis s'inscrit en 1930 au barreau de Mons. Il s'engage en 1927 dans l'action politique et fonde avec Walter Thibaut l'Union fédéraliste wallonne qui revendique l'autonomie culturelle et politique de la Wallonie. Il participe à la création de la revue La Bataille wallonne qui paraît en 1929. Il prend la défense des ouvriers et des mineurs après les grandes grèves débutées dans le borinage et la région du Centre ensuite étendues au bassin industriel Wallon en 1932.

Membres de Rupture le 08.05.38. 1er rg: Havrenne, Lorent, Bovy, Chavée. 2e rg: Deplus, Lefrancq. 3e rg: Michotte, Malva. Tête de Rimbaud par Van de Spiegele

C’est le 29 mars 1934 que Chavée crée à La Louvière, chez Albert Ludé, futur chimiste, avec André Lorent, bibliothécaire, et Marcel Parfondry, instituteur, le groupe « Rupture », mouvement dont l’engagement politique est la principale motivation. Fernand Dumont, invité aux premières réunions du groupe, le rejoint rapidement. En 1935 Chavée publie son premier recueil Pour cause déterminée et le premier (et unique) numéro annuel de la revue Mauvais temps au sommaire duquel figure, entre autres, Fernand Dumont, André Lorent, René Magritte, Constant Malva... La même année, Chavée collabore au Bulletin international du Surréalisme et est co-signataire du Couteau dans la plaie qui réunit pour la première fois le groupe surréaliste de Bruxelles : Magritte, Mesens, Paul Nougé, Louis Scutenaire, André Souris, et celui du Hainaut. Deux autres recueils de Chavée paraissent aux éditions Rupture : Le Cendrier de chair (1936) et Une fois pour toutes (1938).

En 1936, Achille Chavée rencontre André Breton et Paul Éluard, à Paris, et cosigne à Bruxelles l'exclusion du groupe belge du musicien André Souris. En novembre, il part en en Espagne et s'engage dans la brigade Dombrovski des brigades internationales en tant qu'officier puis auditeur militaire. [Il y participera au processus d'élimination physique des militants anarchistes par les staliniens : à sourcer]. De retour en Belgique en 1937, il fait, en 1938, la connaissance de Pol Bury. Après la dissolution de Rupture (fin 1938), Achille Chavée fonde, le 1er juillet 1939 à Mons, « Le Groupe surréaliste en Hainaut », avec Fernand Dumont, Marcel Lefrancq, Armand Simon, Louis Van de Spiegele. En 1940, il collabore aux deux numéros de la revue L'invention collective créée par Magritte et Raoul Ubac. Résistant communiste durant la Seconde Guerre mondiale et recherché par la Gestapo, il entre dans la clandestinité en 1941.

En 1946, Achille Chavée dissout le "Groupe surréaliste en Hainaut" et fonde, le 19 février 1947, le groupe "Haute Nuit" avec Lefrancq, Van de Spiegele et Simon. Ce groupe proclame le rejet de tout dogmatisme, son hostilité au conformisme dans l'art et sa croyance en l'avant-garde. « Nous avions senti que le surréalisme était devenu une mode, une étiquette dont des tas de gens s'affublaient : il fallait continuer autrement l'aventure. » Le groupe « s'est donné pour mission d'encourager toutes les manifestations originales et tous les mouvements d'avant-garde dans l'art et la pensée, d'où qu'ils viennent. »[réf. nécessaire]

Chavée participe activement au "Surréalisme révolutionnaire". En 1956, il fonde le groupe "Schéma" et adhére en 1961 au Mouvement populaire wallon.

Achille Chavée collabore encore à plusieurs revues surréalistes belges et publie une trentaine de recueils de poèmes.

Jusqu’à sa mort en 1969, il encourage de nombreux jeunes artistes, écrivains, sculpteurs, peintres et photographes.

Œuvres

Poésie
  • 1935 : Pour cause déterminée, Bruxelles, René Henriquez.
  • 1936 : Le Cendrier de chair, La Louvière, Cahiers de Rupture.
  • 1938 : Une fois pour toutes, La Louvière, Cahiers de Rupture.
  • 1940 : La Question de confiance, Mons, Groupe surréaliste en Hainaut.
  • 1946 : D'ombre et de sang, La Louvière, Éditions du Boomerang, avec un dessin de Pol Bury.
  • 1948 : Écorces du temps, Mons, Haute Nuit.
  • 1948 : De neige rouge, Mons, Haute Nuit.
  • 1948 : Écrit sur un drapeau qui brûle, Mons, Haute Nuit.
  • 1949 : Au jour la vie, Mons, Haute Nuit.
  • 1950 : Blason d'amour, Mons, Haute Nuit.
  • 1951 : Éphémérides, Mons, Haute Nuit.
  • 1952 : À pierre fendre, Mons, Haute Nuit.
  • 1954 : Cristal de vivre, Mons, Haute Nuit.
  • 1956 : Entre puce et tigre, La Louvière, Éditions de Montbliard.
  • 1956 : Catalogue du seul, La Louvière, Éditions de Montbliard.
  • 1957 : Les Traces de l'intelligible, La Louvière, Éditions de Montbliard.
  • 1958 : Quatrains pour Hélène, Mons, Haute Nuit, 1958, avec un portrait de l'auteur par Freddy Plongin.
  • 1958 : L'Enseignement libre, poème, notes, moralités, aphorismes. Mons, Haute Nuit, avec un portrait de l'auteur par lui-même.
  • 1959 : Lætare 59, aphorismes, La Louvière, Daily-Bul.
  • 1960 : Le Prix de l'évidence, Paris-Bruxelles, Bibliothèques Phantomas.
  • 1961 : L'Éléphant blanc, 1961, La Louvière, Daily-Bul.
  • 1962 : Poèmes choisis, Bruxelles-Paris, Anthologie de l'Audiothèque.
  • 1963 : Tendances nouvelles de la littérature et de l'art dans la région du Centre, dans la revue "Rencontre", La Louvière, Cahiers de l'IPEL, n° 1-2, janvier-juin 1963.
  • 1963 : Le Sablier d'absence, Bruxelles, Editions Edda s.d.
  • 1964 : Décoctions, La Louvière, Daily-Bul.
  • 1965 : De vie et de mort naturelles, La Louvière, Éditions de Montbliard.
  • 1966 : Adjugé, La Louvière, Daily-Bul, collection "Les Poquettes volantes".
  • 1967 : L'Agenda d'émeraude, La Louvière, Éditions de Montbliard, avec quatre dessins d'Urbain Herregodts.
  • 1969 : Ego-Textes d'Achille Chavée, précédés d'un Mélangeur de Pol Bury, poèmes et aphorismes (choisis par André Balthazar), La Louvière, Daily-Bul.
  • 1969 : Le Grand cardiaque, 1969, La Louvière, Daily-Bul.
  • 1969 : Au demeurant, 1969, aphorismes, La Louvière, Daily-Bul.
Publications posthumes
  • 1974 : Décoctions II - Aphorismes, La Louvière, Daily-Bul, pour Les amis d'Achille Chavée.
  • 1975 : 7 poèmes de haute négligence, La Louvière, Les amis d'Achille Chavée 1975, illustrations d'Armand Simon.
  • 1979 : Petit traité d'agnostisme - Aphorismes, La Louvière, Daily-Bul.
Discographie
  • 1971 : Achille Chavée, disque microsillon 33 Tours & livret. Poèmes et aphorismes dits par l'auteur, Robert Delieu et Paul Louka, Musique de Paul Louka, La Louvière, Daily-Bul.
  • 1979 : Achille Chavée vu par Daniel Sottiaux, coffret contenant un livret avec de nombreux fac-similés de documents et une cassette audio avec les voix d'Alexandre Von Sivers, Jean-Pol Ganty et Achille Chavée, Éditions Décembre-CEALI, 1979.

Bibliographie

  • 1968 : Achille Béchet, Achille Chavée, Tournai, Unimuse
  • 1972 : Christian Bussy, Anthologie du surréalisme en Belgique, Paris, Gallimard.
  • 1969 : André Miguel, Achille Chavée, collection "Poètes d'aujourd'hui", Paris, Editions Pierre Seghers.
  • 1979 : Marcel Mariën, L'Activité surréaliste en Belgique (1924-1950), Bruxelles, Lebeer-Hossmann.
  • 1982 : René Magritte et le surréalisme en Belgique, Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles.
  • 1988 : Le Mouvement surréaliste à Bruxelles et en Wallonie (1924-1947), Paris, Centre Culturel Wallonie Bruxelles.
  • 1991 : Alain Dantinne, Achile Chavée, le trafiquant de l'invisible dans Textyles n°8, novembre 1991.
  • 1996 : Irène, Scut, Magritte & C°, Bruxelles, Musée Royaux des Beaux-Arts de Belgique, 558 p.
  • 2005 : Marie-Paule Berranger, Achille Chavée, surréaliste dans la révolte, dans "Europe", "Les surréalistes belges", n° 912, Paris, avril 2005, p. 132-134.
  • 2006 : Xavier Canonne, Le Surréalisme en Belgique, 1924-2000, Fonds Mercator, Bruxelles, 2006 (ISBN 978-90-6153-659-8); Actes Sud, Paris, 2007, 352 p (ISBN 978-2-7427-7209-4)

Autre article

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Achille Chavée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Achille Chavee — Achille Chavée Achille Chavée, né à Charleroi, (Belgique) le 6 juin 1906 et mort à La Hestre le 4 décembre 1969 était un poète belge de langue française. Il fut une figure du surréalisme hennuyer et wallon. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres …   Wikipédia en Français

  • Chavée — (Achille) (1906 1970) poète surréaliste belge d expression française: Pour cause déterminée (1935), le Cendrier de chair (1936), D ombre et de sang (1946), le Grand Cardiaque (1969) …   Encyclopédie Universelle

  • Surréalisme en Belgique — Le surréalisme s’est manifesté dans l’entre deux guerres en Belgique francophone à travers deux groupes distincts, le groupe de Bruxelles, autour de Paul Nougé et René Magritte, et le groupe du Hainaut, autour d Achille Chavée et de Fernand… …   Wikipédia en Français

  • Rupture (groupe surrealiste) — Rupture (groupe surréaliste) Pour les articles homonymes, voir Rupture. Membres de Rupture le 08.05.38. 1er rg: Havrenne, Lorent, Bovy, Chavée. 2e …   Wikipédia en Français

  • Rupture (groupe surréaliste) — Pour les articles homonymes, voir Rupture. Membres de Rupture le 08.05.38. 1er rg: Havrenne, Lorent, Bovy, Chavée. 2e rg: Deplus, Lefrancq. 3e rg: Michotte, Malva. Tête de Rimbaud par Van de Spiegele …   Wikipédia en Français

  • Biographie succincte des personnalités de la constellation surréaliste — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Remy van den Abeele, (Dampreny, 1918 Dampreny, 2006). Peintre et sculpteur belge. Initié au surréalisme par Marcel Parfondr …   Wikipédia en Français

  • Fernand Demoustier — Fernand Dumont (écrivain belge) Pour les articles homonymes, voir Fernand Dumont et Dumont. Fernand Demoustier, qui utilisa le pseudonyme de Fernand Dumont, est un écrivain surréaliste belge né à Mons le 28 décembre 1906 et mort le 15 mars 1945… …   Wikipédia en Français

  • Fernand Dumont (ecrivain surrealiste belge) — Fernand Dumont (écrivain belge) Pour les articles homonymes, voir Fernand Dumont et Dumont. Fernand Demoustier, qui utilisa le pseudonyme de Fernand Dumont, est un écrivain surréaliste belge né à Mons le 28 décembre 1906 et mort le 15 mars 1945… …   Wikipédia en Français

  • Fernand Dumont (Écrivain Surréaliste Belge) — Fernand Dumont (écrivain belge) Pour les articles homonymes, voir Fernand Dumont et Dumont. Fernand Demoustier, qui utilisa le pseudonyme de Fernand Dumont, est un écrivain surréaliste belge né à Mons le 28 décembre 1906 et mort le 15 mars 1945… …   Wikipédia en Français

  • Fernand Dumont (écrivain belge) — Pour les articles homonymes, voir Fernand Dumont et Dumont. Fernand Demoustier, qui utilisa le pseudonyme de Fernand Dumont, est un écrivain surréaliste belge né à Mons le 28 décembre 1906 et mort le 15 mars 1945 au camp de concentration de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”