Coupe D'Europe De Rugby À XV

Coupe d'Europe de rugby à XV

Coupe d'Europe de rugby à XV
Logo h cup.jpg
Création 1995
Organisateur(s) European Rugby Cup
Périodicité Annuelle
Participants 24 équipes en 2009-2010
Statut des participants Professionnels
Tenant du titre IrlandeLeinster
Plus titré(s) France Stade toulousain (3)
Site Web officiel Site officiel
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition à venir, voir :
Coupe d'Europe 2009-2010
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours, voir :
Coupe d'Europe 2008-2009

La Coupe d'Europe de rugby à XV ou Coupe Heineken ou H Cup, est une compétition de rugby à XV disputée chaque année par des équipes de clubs, de franchises régionales et provinciales d'Angleterre, d'Écosse, de France, d'Irlande, d'Italie et du pays de Galles. La compétition est organisée par l'European Rugby Cup, qui gère également le Challenge européen de rugby à XV, compétition secondaire.

La compétition est sponsorisée par Heineken et porte donc le nom de cette marque de bière partout en Europe (elle y est couramment appelée H-Cup), sauf en France, en raison des restriction sur le parrainage des compétitions sportives par les fabricants d'alcool (loi Évin).

Le tournoi est lancé l'été 1995 à l'initiative du Comité des cinq nations du Tournoi pour proposer une nouvelle compétition professionnelle internationale annuelle au niveau des clubs ou des provinces.

Le titre de champion d'Europe de rugby à XV est détenu actuellement par le Leinster et sera remis en jeu lors de la Coupe d'Europe de rugby à XV 2009-2010. Le club français du Stade toulousain possède le meilleur palmarès pour avoir remporté à trois reprises le trophée.

Sommaire

Historique

1995 - 1998

Enfin, une Coupe d'Europe de rugby à XV officielle a lieu lors de la saison 1995-1996[1]. La Coupe d'Europe de rugby à XV a été créée en 1995 par le Comité des cinq nations « afin de proposer un nouveau niveau de compétition professionnelle transfrontalière[2]. » Douze équipes représentant l'Irlande, le Pays de Galles, l'Italie, la Roumanie et la France s'affrontent en quatre poules dont le premier est qualifié pour les demi-finales[3]. Les équipes anglaises et écossaises n'y participent pas[4]. Après un début de mauvaises augures en Roumanie, où le Stade toulousain bat le Farul Constanţa 54-10 devant un public peu nombreux, la compétition gagne en intérêt et le public se montre plus nombreux. Toulouse devient le premier champion en battant Cardiff 21-18 après prolongations devant les 21 800 spectateurs de l'Arms Park de Cardiff[3].

L'Angleterre et l'Écosse rejoignent la compétition pour l'édition 1996-1997[5]. Le rugby européen voit également la création du Challenge européen, réunissant les équipes n'ayant pu se qualifier pour la Heineken Cup. Celle-ci voit s'affronter vingt équipes réparties en quatre poules. Après 46 matchs, Brive et Leicester s'affrontent en finale, après avoir battu tous leurs adversaires, dont Toulouse et Cardiff en demi-finales. Les Corréziens l'emportent 28-9 devant 41 661 personnes réunies à l'Arms Park et plus de 35 millions de téléspectateurs disséminés dans 86 pays[5]. La saison suivante voit l'introduction des matchs aller et retour, ce qui permet à chaque équipe de disputer six matchs. Au total, la compétition 97-98 est composée de 70 matchs. Les finalistes, Brive et Bath, se sont ainsi rencontrés trois fois[6]. Les Anglais l'emportent 19-18 grâce notamment à une pénalité à la toute fin du match.

Les clubs anglais décident de ne pas participer à la compétition en 98-99 pour protester contre son organisation[4]. La Heineken Cup ne comporte cette année-là que seize équipes, réparties en quatre poules ; l'Ulster est invité pour parvenir à ce nombre. Les clubs français dominent l'épreuve. Trois d'entre eux terminent premier de leur groupe et, pour la quatrième année consécutive, ils sont représentés en finale, en l'occurrence par l'US Colomiers, ville de la banlieue de Toulouse. Toutefois, ce sont les Irlandais de l'Ulster qui remportent le tournoi après avoir battu Toulouse deux fois, le Stade français en demi-finale et Colomiers 21-6 à Lansdowne Road, à Dublin, devant 49 000 personnes[7].

1999 à aujourd'hui

La finale 2005-06 au Millennium Stadium

Les clubs anglais réintègrent la compétition en 1999-2000. Les phases de poules sont échelonnées sur trois mois pour permettre au tournoi de se dérouler en même temps que les championnats respectifs.

Pour l'édition 2003-2004, la distribution des points pendant la phase de poules est réadaptée. Une victoire rapporte 4 points et un match nul 2 points. De plus, un point de bonus est accordé aux équipes marquant au moins quatre essais (bonus offensif) et/ou perdant par 7 pts au plus (bonus défensif). Cette redistribution des points est la dernière modification en date du déroulement de la compétition puisque c'est encore cette forme qui prévaut aujourd'hui.

Le 5 avril 2007 la Ligue nationale de rugby (LNR) avait annoncé que les clubs français ne participeraient pas à l'édition 2007-08 de la coupe d'Europe. La LNR souhaitait que les clubs soient actionnaires de l'ERC qui organise la compétition afin d'éviter que la Coupe d'Europe ne devienne une épreuve entre franchises[8]. Les clubs anglais devaient également boycotter la compétition mais un accord a été trouvé le 20 mai 2007, entre Français, Anglais et les responsables des fédérations internationales et européennes de rugby[9] : les clubs français et anglais jouent la coupe d'Europe en 2007-08.

Pour l'édition 2008-09, l'ERC décide d'introduire des têtes de série pour le tirage au sort des poules. Cette nouveauté est destinée à équilibrer les poules. En effet, lors de l'édition précédente, les deux derniers vainqueurs (le Munster et les London Wasps) ainsi qu'un demi-finaliste de 2007 (les Llanelli Scarlets) s'étaient retrouvés dans la même poule[10].

Qualification

European Rugby-fr.svg

24 équipes sont sélectionnées parmi les meilleures équipes de chaque pays participant au Tournoi des six nations

La 23ème équipe est sélectionnée parmi les clubs d’Angleterre, de France ou d’Italie en fonction du pays dont l'une des équipes sera allé plus loin dans la compétition que toutes les équipes des deux autres nations lors de l'édition précédente.

La 24ème équipe de H Cup est irlandaise, galloise ou italienne : c'est le vainqueur d’un match où s'affrontent la première équipe non qualifiée dans la Ligue Celte (i.e. la quatrième équipe galloise ou irlandaise) au troisième du championnat italien de Super 10.

Organisation

Lawrence Dallaglio champion avec les Wasps

Les équipes sont réparties en 6 poules de 4 équipes. Chacune joue 2 fois contre ses adversaires de poule (à domicile et à l'extérieur) ce qui fait un total de 12 matchs par poules. On effectue un classement sur la base suivante : 4 points pour une victoire, 2 points pour un match nul et aucun point en cas de défaite. En outre, deux types de points de bonus peuvent être obtenus :

  • Bonus offensif: 1 point si l'équipe marque 4 essais ou plus
  • Bonus défensif: 1 point si l'équipe perd avec un écart maximal de 7 points

Une équipe qui perd par moins de 8 points en marquant au moins 4 essais remporte donc deux points de bonus.

Les six équipes classées premières ainsi que les deux meilleurs seconds sont qualifiés pour les quarts de finale. Les équipes à égalité de points d'une même poule sont départagées par les résultats de leur affrontement direct sur deux matchs (d'abord au nombre de points gagnés, puis au nombre d'essais marqués et enfin au meilleur pointaverage)[11]. Si les équipes appartiennent à des poules différentes, on considère l'ensemble de leurs matchs de poule (d'abord au nombre d'essais marqués, puis au pointaverage, au nombre de joueurs suspendus et en dernier recours par tirage au sort)[11]. Les six premiers de poule sont ainsi classés de 1 à 6 et les deux meilleurs seconds sont classés 7 et 8. Les équipes classées de 1 à 4 ont l’avantage de jouer à domicile pour les quarts de finale qui se présentent comme suit :

  • Équipe 1 vs. équipe 8
  • Équipe 2 vs. équipe 7
  • Équipe 3 vs. équipe 6
  • Équipe 4 vs. équipe 5

Cette façon très carrée de définir les quarts amène à une singularité : depuis l'instauration du nouveau décompte de points (donc sur 5 compétitions), un quart de finale a opposé 4 années le premier et le second de la même poule pour une belle. Pour le brassage de la phase finale, c'est un peu dommageable et une modification serait la bienvenue pour éviter cela.

Palmarès

On accède à l'article qui traite d'une édition particulière en cliquant sur le score de la finale.

Année Vainqueur Score Finaliste Lieu Affluence
1996 France Stade toulousain 21 - 18 * Pays de Galles Cardiff RFC Arms Park, Cardiff Pays de Galles 21 800
1997 France CA Brive 28 - 9 Angleterre Leicester Tigers Arms Park, Cardiff Pays de Galles 41 664
1998 Angleterre Bath Rugby 19 - 18 France CA Brive Parc Lescure, Bordeaux France 36 500
1999 Irlande Ulster 21 - 6 France US Colomiers Lansdowne Road, Dublin Irlande 49 000
2000 Angleterre Northampton Saints 9 - 8 Irlande Munster Twickenham, Londres Angleterre 68 441
2001 Angleterre Leicester Tigers 34 - 30 France Stade français Paris Parc des Princes, Paris France 44 000
2002 Angleterre Leicester Tigers 15 - 9 Irlande Munster Millennium Stadium, Cardiff Pays de Galles 74 600
2003 France Stade toulousain 22 - 17 France USA Perpignan Lansdowne Road, Dublin Irlande 28 600
2004 Angleterre London Wasps 27 - 20 France Stade toulousain Twickenham, Londres Angleterre 73 057
2005 France Stade toulousain 18 - 12 * France Stade français Paris Murrayfield, Édimbourg Écosse 51 326
2006 Irlande Munster 23 - 19 France Biarritz olympique Millennium Stadium, Cardiff Pays de Galles 74 534
2007 Angleterre London Wasps 25 - 9 Angleterre Leicester Tigers Twickenham, Londres Angleterre 81 076
2008 Irlande Munster 16 - 13 France Stade toulousain Millennium Stadium, Cardiff Pays de Galles 75 650
2009 Irlande Leinster 19 - 16 Angleterre Leicester Tigers Murrayfield, Édimbourg Écosse 66 523

* Après prolongation

Bilan

Par club

Rang Club Titres Finales Demi-finales Quarts de finale Années de sacre Années de finale perdue
1 France Stade toulousain 3 2 3 2 1995-1996, 2002-2003, 2004-2005 2003-2004, 2007-2008
2 Angleterre Leicester Tigers 2 3 1 3 2000-2001, 2001-2002 1996-1997, 2006-2007, 2008-2009
3 Irlande Munster 2 2 3 3 2005-2006, 2007-2008 1999-2000, 2001-2002
4 Angleterre London Wasps 2 0 0 2 2003-2004, 2006-2007
5 France CA Brive 1 1 0 0 1996-1997 1997-1998
6 Irlande Leinster 1 0 3 3 2008-2009
7 Angleterre Bath Rugby 1 0 1 2 1997-1998
- Angleterre Northampton Saints 1 0 1 2 1999-2000
9 Irlande Ulster 1 0 0 0 1998-1999
10 France Stade français Paris 0 2 1 4 2000-2001, 2004-2005
11 France Biarritz olympique 0 1 2 3 2005-2006
12 Pays de Galles Cardiff Blues * 0 1 1 5 1995-1996
13 France USA Perpignan 0 1 1 2 2002-2003
14 France US Colomiers 0 1 0 0 1998-1999
15 Pays de Galles Llanelli Scarlets ** 0 0 3 4
16 Angleterre Gloucester RFC 0 0 1 2
- Pays de Galles Ospreys *** 0 0 1 2
18 France Section paloise 0 0 1 1
19 France Castres olympique 0 0 1 0
- Angleterre Saracens 0 0 1 0
- Angleterre London Irish 0 0 1 0
22 Angleterre Harlequins 0 0 0 2
- France ASM Clermont 0 0 0 2
24 France US Dax 0 0 0 1
- Angleterre Sale Sharks 0 0 0 1
- Angleterre Newcastle Falcons 0 0 0 1
- Écosse Edinburgh 0 0 0 1

* Ont été pris en compte les résultats de Cardiff RFC et Pontypridd RFC avant l'édition 2003-2004. Ces deux clubs fournissent maintenant des joueurs à la franchise galloise.

** Ont été pris en compte les résultats de Llanelli RFC avant l'édition 2003-2004. Ce club fournit maintenant des joueurs à la franchise galloise.

*** Ont été pris en compte les résultats de Neath RFC et Swansea RFC avant l'édition 2003-2004. Ces deux clubs fournissent maintenant des joueurs à la franchise galloise.

Par nation

Rang Nation Participations Victoires Finales 1/2 finales 1/4 de finale
1 Angleterre Angleterre 64 6 3 6 15
2 France France 72 4 8 9 15
3 Irlande Irlande 39 4 2 6 6
4 Pays de Galles Pays de Galles 55 0 1 5 11
5 Écosse Écosse 26 0 0 0 1
6 Italie Italie 27 0 0 0 0
- Roumanie Roumanie 1 0 0 0 0

La Roumanie a participé à la première édition de la compétition avec le club de Farul Constanta, mais avec le système de qualification actuel aucune équipe roumaine ne peut plus y participer. Il serait sûrement difficile pour que le rugby roumain s'élève au rang des six grandes nations européennes, mais la décision de ne pas ouvrir la compétition aux meilleures équipes roumaines, géorgiennes, portugaises, espagnoles ou russes est souvent critiquée dans ces nations par les fans qui veulent avoir la chance de voir leurs meilleures équipes jouer avec les "grands" du rugby européen.

Prémisses à cette véritable Coupe d'Europe, la FIRA avait déjà organisé dans les années 1960 une mini-coupe d'Europe -mais sans la participation des nations britanniques- durant 4 années consécutives et avec la participation des clubs français suivants : 1962 AS Béziers, 1963 FC Grenoble, 1964 Stade montois et 1965 SU Agen. Les nations roumaine (où la compétition se déroulait) et allemande y étaient conviées. Il ne faut pas la confondre ni avec la H-Cup, ni avec la nouvelle coupe d'Europe des clubs de la FIRA, compétition créée lors de la saison 2005-2006 et réservée aux clubs des « petits pays » rugbystiques.

Les affrontements

Le tableau ci-dessous récapitule les affrontements entre nations des clubs depuis l'origine de la compétition jusqu'à l'édition 2007-2008. Les clubs français ont joué le plus de matchs dans la compétition mais le bilan des affrontements contre les clubs anglais et irlandais est en leur défaveur, en particulier pour les confrontations en phase finale où les clubs français ont bien du mal à s'imposer face aux clubs irlandais (8 défaites sur 10 matchs en quart-de-finale et 3 défaites sur 3 en finale). Les clubs irlandais ont un bilan toujours positif voire neutre (face à l'Écosse) en phase de poules. Les clubs italiens ont gagné au moins un match contre un club de chacune des autres nations. Mais l'Italie est la seule nation à n'avoir pas placé un club en quart de finale.

Rang Nations opposées Affontements Finale 1/2 finales 1/4 de finales Barrages Poules (V-N-D)
1 Angleterre Angleterre - France France 145 4 (3-1) 5 (2-3) 10 (3-7) 0 126( 66-3-57)
2 France France - Pays de Galles Pays de Galles 114 1 (1-0) 2 (2-0) 6 (6-0) 1 (1-0) 104 (61-3-40)
3 Angleterre Angleterre - Pays de Galles Pays de Galles 101 0 3 (3-0) 6 (4-2) 0 92 (53-2-37)
4 Irlande Irlande - France France 90 3 (3-0) 6 (3-3) 10 (8-2) 0 71 (37-1-33)
5 Angleterre Angleterre - Irlande Irlande 72 2 (2-0) 2 (1-1) 5 (3-2) 0 63 (28-0-35)
6 Irlande Irlande - Pays de Galles Pays de Galles 52 0 1 (1-0) 1 (1-0) 0 50(31-1-18)
7 France France - Italie Italie 51 0 0 0 0 51 (47-0-4)
8 France France - Écosse Écosse 48 0 0 1(1-0) 0 47 (36-2-9)
9 Angleterre Angleterre - Écosse Écosse 44 0 0 0 1(1-0) 43(33-0-10)
10 Angleterre Angleterre - Italie Italie 44 0 0 0 0 44 (40-0-4)
11 Pays de Galles Pays de Galles - Écosse Écosse 35 0 0 0 0 35 (22-0-13)
12 Pays de Galles Pays de Galles - Italie Italie 29 0 0 0 0 29 (23-0-6)
13 Irlande Irlande - Écosse Écosse 16 0 0 0 0 16 (7-2-7)
14 Irlande Irlande - Italie Italie 16 0 0 0 0 16 (15-0-1)
15 France France - France France 16 2 4 4 0 6
16 Angleterre Angleterre - Angleterre Angleterre 11 1 2 4 0 4
17 Écosse Écosse - Italie Italie 9 0 0 0 0 9 (5-0-4)
18 Pays de Galles Pays de Galles - Pays de Galles Pays de Galles 2 0 0 1 1 0
19 Irlande Irlande - Irlande Irlande 1 0 1 0 0 0
20 France France - Roumanie Roumanie 1 0 0 0 0 1 (1-0-0)
21 Italie Italie - Roumanie Roumanie 1 0 0 0 0 1 (1-0-0)

Statistiques

Notes et Références

Annexes

Commons-logo.svg

Articles connexes

Lien externe

  • Portail du rugby à XV Portail du rugby à XV
Ce document provient de « Coupe d%27Europe de rugby %C3%A0 XV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Coupe D'Europe De Rugby À XV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”