Abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Croix.
Abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux
Image illustrative de l'article Abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux
Présentation
Culte Catholique romain
Type Ancien monastère
Rattaché à Ordre de Saint-Benoît
Début de la construction XIe siècle
Style(s) dominant(s) Architecture romane
Protection  Classé MH (1840)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Ville Bordeaux
Coordonnées 44° 49′ 52″ N 0° 33′ 40″ W / 44.831111, -0.56111144° 49′ 52″ Nord
       0° 33′ 40″ Ouest
/ 44.831111, -0.561111
  

Géolocalisation sur la carte : Bordeaux

(Voir situation sur carte : Bordeaux)
Abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux

L'église Sainte-Croix[1], à Bordeaux, est l'abbatiale d'un ancien monastère bénédictin.

Ce monument fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840[2].

Sommaire

Présentation

Elle se situe place Pierre Renaudel près du conservatoire de Bordeaux.

L'église

Elle a la forme d'une croix latine. Elle se compose d'une nef de cinq travées à collatéraux, d'un transept avec une grande absidiole sur chaque bras et d'une abside polygonale.

  • Longueur de la nef : 39 m
  • Hauteur de l'abside : 15,30 m
  • Elle fut restaurée par Paul Abadie au XIXe siècle, qui rajouta un clocher symétrique à l'original à gauche de la façade.
  • Le moine Dom Bedos de Celles réalisa son orgue en 1750, considéré actuellement comme un chef-d'œuvre. Il fut restauré en 1995 par le facteur Pascal Quoirin.

Tableaux:

  • Deux œuvres du peintre Guillaume Cureau (vers 1595-1648) y sont conservés: Saint Mommolin guérissant un possédé et Saint Maur guérissant un malade[3]
  • Exaltation de la Croix, par A. Bourgneuf, 1636.

Histoire de l'abbaye

Elle a été fondée à l'époque mérovingienne, au sud de Bordeaux, sur une élévation de terrain, au milieu d'un marécage traversé par un petit cours d'eau, un « estey » nommé l'Eau Bourde, qui se jetait dans la Garonne à quelques centaines de mètres de l'église actuelle. On ne connaît pas la date exacte de sa fondation. D'après une épitaphe datant du VIIe siècle, saint Mommolin, abbé de Fleury sur Loire (aujourd'hui Saint-Benoît-sur-Loire) y est mort vers l'année 679. Les moines y suivaient la règle bénédictine.

L'abbaye originale est détruite par les Sarrazins autour de 730, puis probablement reconstruite à la fin du même siècle. Elle est de nouveau totalement détruite par les terribles raids normands de la moitié du IXe siècle, qui laissent le pays exsangue.

On attribue sa réédification à Guillaume le Bon, comte de Bordeaux, sur l'emplacement de l'oratoire dédié à saint Mommolin, peut-être en 970. L'abbaye possède les villes de Saint-Hilaire du Taillan, et de Soulac. Plus tard, elle agrandit ses possessions de Saint-Macaire et Macau. Dès lors, de donations en acquisitions, le domaine s'étend peu à peu. Les ducs d'Aquitaine successifs confirment les privilèges. L'église abbatiale est bâtie à la fin du XIe siècle ou au début du XIIe siècle, en même temps que la basilique de Soulac et l'église de Macau.

Les abbés laissent peu à peu s'écrouler les « lieux réguliers », cuisines, dortoirs, réfectoires, etc. Les moines de la Congrégation de Saint-Maur obtiennent en 1664 la permission de construire un nouveau monastère qui est terminé en 1672.

L'abbaye est affectée en 1793 à un hospice. En 1890, on y installe l'École des Beaux-Arts.

Vie paroissiale

L'église Saint-Michel, l'église Saint-Pierre, l'abbatiale Sainte-Croix, l'église Saint-Paul et l'église Saint-Éloi forment le secteur pastoral du Port, regroupé en une paroisse confiée en 2009 à la Communauté du Chemin-Neuf[4]. L'église saint-Paul reste toutefois gérée par les Dominicains ; quant à l'église Saint-Éloi, elle est gérée par l'Institut du Bon Pasteur.

Galerie

Bibliographie

  • A. Chauliac : Histoire de l'abbaye de Sainte-Croix de Bordeaux.
  • Abbé Louis Darnis, vicaire à Sainte-Croix Guide de l'église Sainte-Croix de Bordeaux, Bordeaux, 1950, impr. A. Cabiro.

Notes

  1. Jacques Gardelles - Aquitaine gothique - pp. 173-174 - Picard - Paris - 1992 - ISBN 978-2-7084-0421-2
  2. Ministère de la Culture, base Mérimée, « Notice no PA00083177 » sur www.culture.gouv.fr.
  3. Ce dernier malheureusement lacéré par un vandale.
  4. (fr) L'Aquitaine N°19 - Vendredi 06 novembre 2009 (page 6), Bimensuel de l'archidiocèse de Bordeaux et de Bazas, 06 novembre 2009. Consulté le 19 octobre 2011.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”