API ɫ

Consonne spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée

Consonne spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée
Numéro API 208
Symbole API ɫ
Unicode U+026B
X-SAMPA 5
Kirshenbaum l<vzd>
Loudspeaker.svg
 Écouter

La consonne spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée est un son consonantique présent dans certaines langues, également connu sous diverses appellations « impressionnistes » variables selon les langues considérées : l sombre, l gras, l dur. Le symbole le transcrivant dans l'alphabet phonétique international est [ɫ].

Dans certains cas, cette consonne est pharyngalisée plutôt que vélarisée ; il est cependant courant d'employer le même signe dans les transcriptions phonétiques larges (c'est-à-dire qui rentrent peu dans le détail de l'articulation des phones).

Dans les langues qui la connaissent, cette consonne est souvent un allophone de la consonne spirante latérale alvéolaire voisée [l]. Cependant, d'autres langues l'emploient comme phonème à part entière, et peuvent l'opposer à d'autres types de consonnes latérales.

La spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée est très susceptible de se vocaliser en [u], [w] ou d'autres sons proches : le phénomène se retrouve dans l'évolution de nombreuses langues, dont le français.

Sommaire

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de la consonne spirante latérale alvéolaire voisée :

  • Son mode d'articulation est spirant, ce qui signifie qu'elle est produite en amenant un point d'articulation près d'un autre, sans toutefois créer une turbulence dans le courant d'air.
  • Son point d’articulation est alvéolaire, ce qui signifie qu'elle est articulée avec soit la pointe (apical) soit la lame (laminal) de la langue contre la crête alvéolaire. Elle possède simultanément une articulation secondaire vélarisée, c'est-à-dire que la partie postérieure de la langue se rapproche du voile du palais. Lorsqu'il s'agit d'une variante pharyngalisée, l'articulation secondaire consiste en une constriction au niveau du pharynx.
  • Sa phonation est voisée, ce qui signifie que les cordes vocales vibrent lors de l’articulation.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne latérale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer sur les deux côtés de la langue, plutôt que dans le milieu.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français

Le français moderne ne possède pas le [ɫ].

Cependant, ce son a existé en ancien français en tant qu'allophone de [l] devant consonne, avant de se vocaliser en [u̯] en formant une diphtongue ou triphtongue avec la voyelle précédente. Plus tard dans l'évolution de la langue, ces diphtongues ou triphtongues ont été réduites à des voyelles simples par monophtongaison ou à des séquences semi-voyelle + voyelle, tandis que l'orthographe conserve la trace de la prononciation ancienne. Exemples :

  • latin alba > ancien français albe puis aube > français moderne aube
  • latin bellōs > ancien français bels puis beaus / biaus > français moderne beaux
  • latin melius > ancien français mielz puis mieuz > français moderne mieux
  • latin dulcem > ancien français dolz puis douz > français moderne doux
  • latin capillōs > ancien français chevels puis cheveus > français moderne cheveux

Ce phénomène est à l'origine de nombreux pluriels en x dans l'orthographe du français moderne : en ancien français, le combinaison -us en fin de mot, très fréquente du fait de cette vocalisation, pouvait être abrégée en -x (ainsi chevaus pouvait s'écrire chevax) et l'orthographe moderne procède d'une contamination entre ces deux graphies.

En moyen français, il était fréquent que le l d'origine soit réécrit après le u qui procédait de sa vocalisation : on pouvait ainsi écrire sault pour saut, chevaulx pour chevaux. Ce type de graphie persiste aujourd'hui dans certains noms propres (ex. Arnault) et dans quelques mots isolés comme pouls, aulx (pluriel de ail), aulne, moult. Le l est parfois réintroduit dans la prononciation par hypercorrection sous l'influence de l'orthographe.

Dans les autres langues

L'anglais fait usage du [ɫ] dit « l sombre » (dark l) comme allophone de la consonne non vélarisée correspondante l dite « l clair » (clear l). La distribution de ces deux sons varie selon les usages de l'anglais. Dans la Received Pronunciation, ils sont en distribution complémentaire : le [l] s'emploie devant voyelle, le [ɫ] dans les autres positions (y compris celle de consonne syllabique).

Le latin classique connaissait également le [ɫ] dit « l gras » (l pinguis) comme allophone de [l] dit « l mince » (l exilis).

[ɫ] est également un allophone de [l] en portugais européen. En portugais brésilien, il s'est vocalisé en [u̯] en fin de syllabe.

Dans d'autres langues, [ɫ] et [l] sont des phonèmes distincts et peuvent servir à différencier des mots. C'est par exemple le cas en albanais[ɫ] s'écrit ll tandis que [l] s'écrit l.

Le polonais connaissait historiquement un contraste entre [ɫ] et [l], écrits respectivement ł et l. En polonais moderne, le [ɫ] s'est aujourd'hui vocalisé en [w]. Cependant, l'ancienne prononciation est toujours utilisée dans l'est de la Pologne et parmi la minorité polonaise de Lituanie, de Biélorussie et d'Ukraine.

En russe, le [ɫ] est appelé « l dur » et contraste avec un l palatalisé [] dit « l mou ».

Voir aussi

  Consonnes (Image) Voir aussi : API, Voyelles  
Modes
d’articulation
Points d’articulation  
Labial Labial-vél. Coronal Dorsal Laryngal (aucun)  
 Pulmoniques   Bilabial  Lab-dent.  Dental    Alvéol.  Post-alv. Rétro. Alv.-pal. Palatal  Vélaire  Labio-vél. Uvulaire Pharyn.  Épiglott.    Glottal    
Nasales   m   ɱ       n     ɳ     ɲ   ŋ     ɴ    
Occl. prénasalisées            
Occlusives p b k͡p ɡ͡b t d   ʈ ɖ   c ɟ k ɡ ɡʷ q ɢ   ʡ   ʔ    
Affriquées p͡ɸ b͡β p͡f b͡v   t͡θ t͡s d͡z t͡ʃ d͡ʒ t͡ʂ d͡ʐ t͡ɕ d͡ʑ c͡ç ɟ͡ʝ k͡x ɡ͡ɣ   q͡χ ɢ͡ʁ        
Fric. prénasalisées                  
Fricatives ɸ β f v   θ ð s z ʃ ʒ ʂ ʐ ɕ ʑ ç ʝ x ɣ   χ ʁ ħ ʕ ʜ ʢ h ɦ  
Spirantes   β̞   ʋ     ð̞   ɹ     ɻ     j   ɰ ʍ w              
Roulées   ʙ       r     *           ʀ     *    
Battues   *       ɾ̪   ɾ     ɽ               *    
Affriquées latér.     t͡ɬ d͡ɮ                            
Fricatives latér.     ɬ ɮ   *     *   *          
Spirantes latér.     l     ɭ     ʎ   ʟ        
Battues latér.       ɺ     *     *   *        
Non pulmoniques  
Occl. injectives ƥ ɓ       ƭ ɗ     *   ƈ ʄ ƙ ɠ   ʠ ʛ    
Occl. éjectives       t̪ʼ       ʈʼ                
Fric. éjectives ɸʼ           ʃʼ   ʂʼ   ɕʼ   çʼ       χʼ      
Clics centraux ʘ     ǀ   ǃ   ǂ        
Clics latéraux     ǁ            

Divers consonnes pulmoniques qui ne font pas partie d'un autre point d'articulation:

Description Symbole
Consonne spirante labio-palatale voisée ɥ
Consonne fricative post-alvéolo-vélaire sourde ɧ
Consonne spirante latérale alvéolaire vélarisée voisée ɫ

Lorsque deux symboles apparaissent dans une case, celui de gauche représente une consonne sourde, celui de droite une consonne voisée (ne s’applique pas aux clics).
Les cases séparées par des pointillés emploient normalement les mêmes symboles API de base, et ne diffèrent éventuellement que par les diacritiques appliqués pour déplacer leur articulation.
Les cases marquées d’un astérisque (*) indiquent des sons attestés non encore représentés officiellement dans l’API.
Les parties grisées indiquent une articulation jugée impossible. Les cases blanches vides indiquent des articulations théoriques possibles mais non encore attestés.
Les affriquées t͡s, d͡z, t͡ʃ, d͡ʒ, t͡ɕ, d͡ʑ sont notées à l'aide des ligatures ʦ, ʣ, ʧ, ʤ, ʨ, ʥ d’usage courant, ne faisant plus partie de l’API (il est recommandé de les remplacer par les deux articulations, liées avec une barre ou avec la fricative en exposant).
Les occlusives injectives sourdes en italique, parfois employées, ne font plus partie de l’API (il est recommandé de les remplacer par le symbole de la consonne voisée avec le diacritique de dévoisement).

  • Portail de la linguistique Portail de la linguistique
Ce document provient de « Consonne spirante lat%C3%A9rale alv%C3%A9olaire v%C3%A9laris%C3%A9e vois%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article API ɫ de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • api — (d ) [ dapi ] loc. adj. • pomme d api 1653; pomme apie 1571; lat. appiana (mala) « pommes appiennes », c. à d. d Appius, qui les aurait introduites à Rome ♦ Anciennt Pomme d api : variété de pomme très rouge d un côté. Pomme de reinette et pomme… …   Encyclopédie Universelle

  • api — api·a·ca; api·a·ce·ae; api·a·ceous; api·an; api·ar·i·an; api·a·rist; api·ary; api·cian; api·cul·tur·al; api·cul·ture; api·cul·tur·ist; api·gen·in; api·in; api·ko·res; api·na·vé; api·ole; api·ol·o·gy; api·on; api·os; api·ose; api·o·so·ma;… …   English syllables

  • Api — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • API — (American Petroleum Institute) – Американский Нефтяной Институт. Система классификации масел API разработана в 1947 году Американским Институтом Нефти. Стандарты рабочих характеристик API указываются при помощи сокращений API SJ и API CE: первая… …   Автомобильный словарь

  • API — (de or. quechua; Arg., Bol.) m. *Maíz blanco molido y cocido que se come en frío, generalmente con leche y azúcar. * * * api. (De or. quechua). m. NO Arg. y Bol. Mazamorra de maíz morado triturado, sazonada con diversos ingredientes …   Enciclopedia Universal

  • API — steht für: Active Pharmaceutical Ingredient, englische Bezeichnung für einen Arzneistoff (Wirkstoff) in einem Medikament Adaptive Planungsintelligenz, mathematische Methoden für industrielle Planungsaufgaben African Plants Initiative, ein Projekt …   Deutsch Wikipedia

  • Api — steht für: Active Pharmaceutical Ingredient, englische Bezeichnung für einen Wirkstoff in einem Medikament Adaptive Planungsintelligenz, mathematische Methoden für industrielle Planungsaufgaben African Plants Initiative, ein Projekt zur Förderung …   Deutsch Wikipedia

  • api — API. s. m. Sorte de pomme, petite, et ordinairement colorée d un rouge assez vif. Des pommes d Api. Voilà de sort bel Api. J ai beaucoup d Api dans mon jardin …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • api — Element de compunere savantă care are semnificaţia referitor la albină , de albină . [< fr. api , lat. apis – albină]. Trimis de LauraGellner, 04.11.2004. Sursa: DN  API elem. albină . (< fr. api , cf. lat. apis) Trimis de raduborza, 15.09 …   Dicționar Român

  • API — sąsaja statusas T sritis informatika atitikmenys: angl. API ryšiai: žiūrėk – programų sąsaja …   Enciklopedinis kompiuterijos žodynas

  • api — àpi m. céleri. Anar a l api : coïter. voir besonhar,vedilha …   Diccionari Personau e Evolutiu

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”