42 (réponse)

La grande question sur la vie, l'univers et le reste

La grande question sur la vie, l'univers et le reste est, dans l'œuvre de Douglas Adams Le Guide du voyageur galactique, la question ultime sur le sens de la vie. Une réponse est proposée, mais le problème est que personne n'a jamais su la question précise. Dans l'histoire, la réponse est cherchée par le super-ordinateur Pensées Profondes (Deep Thought en version originale[1] — dans les anciennes éditions, Compute Un). Cependant, il n'était pas assez puissant pour fournir la Question ultime après avoir trouvé la réponse (à la suite de 7,5 millions d'années de calculs). La réponse de Pensées Profondes embarque les protagonistes dans une quête pour découvrir la question qui y correspond.

Sommaire

Dans l'histoire

La Réponse ultime
« Astuce du jour » sous pgAdmin III
"Aide au sujet de 42" sous vi

La recherche de la Réponse ultime

Selon Le Guide du voyageur galactique, des chercheurs d'une race hyper-intelligente et pan-dimensionnelle construisirent le deuxième plus grand ordinateur de tous les temps, Pensées Profondes, pour calculer la réponse à la Grande Question sur la Vie, l'Univers et le Reste. Après sept millions et demi d'années à réfléchir à la question, Pensées Profondes fournit enfin la réponse : « quarante-deux ».

« Quarante-deux ! cria Loonquawl. Et c'est tout ce que t'as à nous montrer au bout de sept millions et demi d'années de boulot ?
— J'ai vérifié très soigneusement, dit l'ordinateur, et c'est incontestablement la réponse exacte. Je crois que le problème, pour être tout à fait franc avec vous, est que vous n'avez jamais vraiment bien saisi la question. »

La recherche de la Question ultime

Pensées Profondes informa les chercheurs qu'il construirait un deuxième ordinateur plus puissant, qui inclurait des êtres vivants dans son processus, pour leur dire quelle est la question. Cet ordinateur s'appelait la Terre et était si grand qu'on le confondait souvent avec une planète. Les chercheurs eux-mêmes prirent l'apparence de souris pour faire fonctionner le programme. Mais la question fut perdue cinq minutes avant le moment où elle devait être trouvée, à cause de la démolition de la Terre par les Vogons, soi-disant pour construire une voie hyperspatiale. Plus tard dans la série, on apprend que les Vogons ont été engagés pour détruire la Terre par une association de philosophes et de psychiatres qui craignaient de perdre leur travail, une fois que tout le monde connaîtrait le sens de la vie.

Faute de connaître la question, les souris proposèrent « Combien de routes un homme doit parcourir ? » (en anglais How many roads must a man walk down?, le premier vers de la chanson Blowin' in the Wind de Bob Dylan), après avoir envisagé et rejeté diverses autres questions comme « Qu'est-ce qui est jaune et dangereux ? » (la réponse est « un flan infesté de requins »).

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

À la fin de Globalement inoffensive, qui est le dernier roman de la série, il y a une dernière apparition du nombre 42. Tandis qu'Arthur et Ford sont déposés au club Beta, Ford crie au chauffeur de taxi de s'arrêter « là, au quarante-deux... juste ici ! » La Terre entière (dans toutes les dimensions) est immédiatement détruite après cette dernière référence, ce qui pourrait laisser penser que la Question ultime est « Où est-ce que tout se finit ? »

Les pièces de Scrabble d'Arthur

À la fin de la première série radiophonique, de la série télévisée et du livre Le Dernier Restaurant avant la fin du monde, le deuxième de la pentalogie, Arthur Dent — le dernier humain à avoir quitté la Terre avant sa destruction, et donc la partie de l'ordinateur la plus susceptible de trouver la question — essaie de la découvrir en l'extrayant de son subconscient, en piochant au hasard des lettres de Scrabble. Il obtient ainsi la phrase « Quel est le produit de six par neuf ».

« Six fois neuf. Quarante-deux.
— C'est tout. Il n'y a rien d'autre. »

Bien sûr, 6 × 9 = 54, pas 42. Il y a plusieurs interprétations possibles. L'une d'entre elles serait qu'Arthur a effectivement découvert la Question ultime, et que celle-ci ne correspond pas à la Réponse simplement parce que l'Univers est absurde et irrationnel. Arthur Dent accepte cette explication dans la série radiophonique, quand il remarque : « J'ai toujours dit qu'il y avait quelque chose de fondamental qui n'allait pas avec l'Univers. » Cependant, cette explication est contredite par le livre, principalement par le fait que la réflexion de la Terre n'était pas finie quand elle a été détruite.

Une autre explication serait que le programme (la Terre) aurait fonctionné correctement s'il n'avait pas été dérangé par des événements comme l'écrasement des Golganfricheux. Ces modifications importantes provoquèrent des erreurs dans le programme et lui firent découvrir la mauvaise question. Cela témoigne de la nature irrationnelle de la question dans l'esprit d'Arthur, puisqu'il est lui-même un descendant des Golganfrincheux. En fait, la question dans l'esprit d'Arthur pourrait être une version altérée de la vraie question.

Il est également possible, étant donné la vision pessimiste de la technologie d'Adams (à la fin des années 1970), que la réponse 6×9 = 42 indique que le projet de la Terre était défectueux, et qu'il finirait par donner une réponse erronée, même si le programme avait été achevé avec succès. Cependant, si la Terre était un meilleur ordinateur que Pensées Profondes et pourtant défectueux, il est possible que « 42 » soit une réponse incorrecte.

Certains lecteurs remarquèrent plus tard que 6 × 9 = 42 est exact si les calculs sont effectués en base 13 et non en base 10. Douglas Adams a signalé qu'il n'avait pas pensé à ce détail, et répéta que cela n'était pas pertinent : « Personne n'écrit de blagues en base 13. [...] Je suis peut-être une personne plutôt triste, mais je ne fais pas de blagues en base 13. »

La question de Marvin

Une autre possibilité de Question ultime est présentée dans le troisième tome, La Vie, l'Univers et le Reste. Se plaignant souvent d'avoir « le cerveau de la taille d'une planète » et affirmant une fois qu'il peut voir la Question dans les ondes cérébrales d'Arthur, il est possible que Marvin, le robot dépressif, connaisse la question. Si ceci est vrai, il est possible qu'elle apparaisse dans le paragraphe suivant, extrait de La Vie, l'Univers et le Reste, où Marvin parle à un matelas nommé Laplupard.

« …Je suis — c'est une très grossière approximation — trente milliards de fois plus intelligent que vous [dit Marvin]. Laissez-moi vous fournir un exemple. Pensez à un chiffre, n'importe lequel.
— Euh, cinq [répondit le matelas].
— Faux. Vous voyez ? »

Étant donnée la situation, et quelques autres indices, il est possible que la Question ultime soit « Pensez à un nombre, n'importe lequel. » Ce serait ironique, puisque ce n'est pas vraiment une question.

« Pensez à un nombre, n'importe lequel » est répété par l'ordinateur du Cœur-en-Or dans l'épilogue de La Vie, l'Univers et le Reste juste après qu'Arthur Dent suggère que Prak connaît peut-être la Question ultime et se lamente que « Ça m'a toujours turlupiné qu'on ne l'ait jamais trouvée… »

L'impossibilité de découvrir la Question ultime

Une blague sur l'impossibilité de comprendre le vrai sens de l'Univers apparut d'abord dans la phase secondaire du feuilleton radiophonique en 1978. Elle disait ceci :

« D'après une théorie, le jour où quelqu'un découvrira exactement à quoi sert l'Univers et pourquoi il est là, ledit Univers disparaîtra sur-le-champ pour se voir remplacé par quelque chose de considérablement plus bizarre et inexplicable.
Selon une autre théorie, la chose se serait en fait déjà produite. »

La plaisanterie fut réimprimée dans Le Dernier Restaurant avant la fin du monde. Dans La Vie, l'Univers et le Reste, Arthur rencontre Prak, qui, grâce à une importante overdose d'un sérum de vérité particulièrement efficace, a acquis la connaissance de la vérité. Prak confirme que 42 est effectivement la Réponse ultime à la grande question sur la vie, l'univers et le reste, mais révèle qu'il est impossible que la Question et la Réponse ultime soient à la fois connues pour le même Univers (une sorte de moyen de garder la clé loin de la serrure). Il affirme que si une telle chose se produisait, l'Univers disparaîtrait et serait remplacé par quelque chose encore plus bizarre et inexplicable. Il spécule ensuite sur le fait que cela se serait déjà produit.

L'avis de Douglas Adams

On demanda souvent à Douglas Adams pendant sa carrière pourquoi il avait choisi le nombre 42. Beaucoup de théories furent proposées, mais il les rejeta toutes. Le 3 novembre 1993, il répondit sur le groupe de discussion alt.fan.douglas-adams[2] :

« La réponse à ceci est très simple. C'était une plaisanterie. Ce devait être un nombre, ordinaire et plutôt petit, et j'ai choisi celui-ci. Les représentations binaires, la base treize, les moines tibétains ne sont que des balivernes. Je me suis assis à mon bureau, j'ai regardé dans le jardin et je me suis dit « 42 ira » et je l'ai écrit. Fin de l'histoire. »

Bien qu'il fût certainement vrai que la réponse ne devait être qu'un nombre sans signification cachée, le fait qu'il ait choisi 42 fut expliqué plus en détails lors d'une interview avec Ian Johnstone sur la BBC Radio 4 enregistrée en 1998[3] pour célébrer le vingtième anniversaire de la première émission radio du Guide galactique.

Dans l'interview, Adams dit qu'après avoir décidé que ce devrait être un nombre, il essaya de penser à ce que devrait être un « nombre ordinaire ». Il élimina les non-entiers, puis il se souvint avoir travaillé comme « emprunteur d'accessoires » pour John Cleese dans ses vidéos de Video Arts. Cleese avait besoin d'un nombre amusant qui servirait de chute à un long sketche le mettant en scène (dans le rôle d'un caissier de banque) et Tim Brooke-Taylor (dans le rôle d'un client). Adams pensait que le nombre que Cleese avait trouvé était 42 et décida de l'utiliser.

Plusieurs tentatives de fans de retrouver cette vidéo ont été vaines, et il est possible qu'elle n'ait jamais été publiée ou qu'elle ait été effacée depuis.

Allusions

  • Le nombre fétiche du Dr House est 42[4].
  • Le groupe Level 42 doit son nom à l'oeuvre de Douglas Adams[5].
  • Le moteur de recherche Google répond 42 à la recherche « the answer to life, the universe and everything[6] ».
  • Dans le jeu vidéo Spore, le succès "42" est attribué à quiconque découvrant le centre de la galaxie [7]. C'est également le nombre de munitions de la Crosse de Vie que reçoit le joueur en traversant celui-ci.
  • Dans le jeu vidéo SimCity 4, lorsque on installe le jeu, le nombre d'habitant indique exactement 42 personnes.
  • Dans la première saison de X-Files le numéro de l'appartement de Fox Mulder est 42.[8]
  • Dans la série Stargate Atlantis (saison 4, épisode 13) 42 est le dernier élément du mot de passe du Dr Rodney McKay qui est 16431879196842[9]. Dans l'épisode 4 de cette même saison, le Dr Rodney McKay demande "avez vous la moindre idée du nombre d'adresses répertoriés par les anciens qui n'ont pas de descriptions?" Le colonnel Shepard répond alors très passivement "42?"
  • Dans Galactic Civilizations 2 quand on a découvert la technologie "victoire technologique" le robot nous dit que toutes les horloges montrent le nombre 42.
  • 42 est le titre d'une chanson de Coldplay, sur leur album Viva la Vida.
  • 42 fait aussi partie des mystérieux nombres maudits de la série LOST (4,8,15,16,23,42)
  • 42 est le titre original du 7ème épisode de la saison 3 (Brûle avec moi) de la série Doctor Who: il reste 42 minutes au Docteur pour sauver le vaisseau de sa chute vers le soleil.
  • Lors des écrans de chargement de jeu vidéo World of Warcraft, un message d'astuce se trouve parfois être "Quelle que soit la question, la réponse est 42."
  • Le surnom de l'environnement graphique KDE 4.2 est "The answer" (La réponse).
  • Lorsqu'on demande au moteur de recherche Wolfram Alpha la signification de la vie ou une question proche, il répond "42".
  • Dans l'épisode 13 de Reflets d'Acide, le nombre de portes à ouvrir pour atteindre le "grimoire des secrets" est de 42. Les personnages s'exclament "Quoi!?", ce à quoi le prêtre répond "C'est une bonne question!".
  • Dans le jeu vidéo Fable 2, un parchemin nécessaire à l'ouverture d'une porte indique : "il suffit de penser au nombre 42".

Une inspiration scientifique ?

Intéressante coïncidence : en 1979, la même année que Le Guide du voyageur galactique, le prix Nobel de Physique Richard Feynman sort ses fameux Cours de physique de Feynman[10] en 5 volumes.

Dans le premier volume, à la fin du 7ème cours sur la théorie de la gravitation, il fait remarquer que le rapport des intensités entre les forces gravitationnelles et électriques vaut 4,17.1042.

« Ce nombre fantastique est une constante naturelle, aussi contient-il quelque chose de très profond dans sa nature. (...) Certains disent que nous trouverons un jour "l'équation universelle", et de cette équation une des racines sera le nombre. (...) D'autres possibilités ont été avancées; l'une est de le relier à l'âge de l'univers. »

Et il montre qu'en faisant le rapport entre l'âge de l'univers, et le temps qu'il faut à la lumière pour traverser un proton, on obtient environ 1042 soit à nouveau le même ordre de grandeur.

Ce sont ainsi deux valeurs fondamentales distinctes indispensables à l'apparition de la vie, et tout simplement de l'univers sous la forme que nous lui connaissons, qui font intervenir (en base 10) le nombre 42.

Par ailleurs, en langage leet, 42 se traduit par "AZ", le début et la fin de l'alphabet. On peut éventuellement y voir une allusion à l'Alpha et l'Oméga de la bible, le commencement et la fin de toute chose.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Jeu de mot avec le film pornographique Deep Throat, Gorge Profonde, dont le nom est très connu.[réf. nécessaire]
  2. (en) Why 42 ? sur alt.fan.douglas-adams.
  3. Cette interview a été publiée dans Douglas Adams's Guide to The Hitch-Hiker's Guide to the Galaxy, Cassette BBC ISBN 0-563-55236-0 et dans The Hitchhiker's Guide to the Galaxy - The Collectors Edition CD BBC ISBN 0-563-47702-4.
  4. Saison 2, épisode 17 à 13min 10sec.
  5. Duncan, Amy, Level 42: British rockers with jazz roots ride high in US, Christian Science Monitor, 19 novembre 1987, consulté en ligne le 18 octobre 2008.
  6. http://www.google.com/search?q=the+answer+to+life,+the+universe+and+everything
  7. Langer, Jörg, Spore: Not a bad game, GamersGlobal, consulté en ligne le 21 octobre 2008.
  8. Trivia for The X Files (1993), IMDB, consulté en ligne le 21 ocotobre 2008.
  9. (en) Stargate Atlantis: Quarantine sur tv.com
  10. Richard P. Feynman ; Le cours de physique de Feynman (5 volumes), InterEditions (1979), réédité par Dunod (1999). Traduction française des célèbres Lectures on physics. Mécanique (volume 1) : ISBN 2-10-004504-0


  • Portail de la science-fiction Portail de la science-fiction
Ce document provient de « La grande question sur la vie, l%27univers et le reste ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 42 (réponse) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • réponse — [ repɔ̃s ] n. f. • response XIIe; respuns n. m. 1050; lat. responsum 1 ♦ Ce qu on dit en retour à la personne qui vous a posé une question, fait une demande, ou s est adressée à vous; ce qui annule une question (complément, confirmation,… …   Encyclopédie Universelle

  • 42 av. J.-C. — 42 Années : 45 44 43   42  41 40 39 Décennies : 70 60 50   40  30 20 10 Siècles : IIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 42 et le Guide du Voyageur Galactique — La grande question sur la vie, l univers et le reste La grande question sur la vie, l univers et le reste est, dans l œuvre de Douglas Adams Le Guide du voyageur galactique, la question ultime sur le sens de la vie. Une réponse est proposée, mais …   Wikipédia en Français

  • 42 (nombre) — « Quarante deux » redirige ici. Cet article concerne le nombre 42. Pour l année, voir 42. Pour la réponse, voir La grande question sur la vie, l univers et le reste …   Wikipédia en Français

  • -42 — Années : 45 44 43   42  41 40 39 Décennies : 70 60 50   40  30 20 10 Siècles : IIe siècle av. J.‑C.   …   Wikipédia en Français

  • 42 — ● nb. ►CHIFFRE La réponse, selon Douglas Adams, de la question de la vie, de l univers et du reste. Chiffre mythique pour les informaticiens [Stéphane Écolivet]. Cette référence culturelle essentielle est aussi partagée par les astronomes …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Évolution en réponse aux changements climatiques — Le changement climatique se rapporte à tout changement du climat dans le temps, qu il soit dû à la variabilité naturelle ou à l activité humaine[1]. Au XXIe siècle, les changements climatiques, présumés d origine anthropiques, sont plus… …   Wikipédia en Français

  • V.42 — Liste des normes de l Union internationale des télécommunications Les normes et recommandations principales de l UIT T sont : Sommaire 1 A Organisation du travail de l UIT T 2 B Signification des expressions : définitions, symboles,… …   Wikipédia en Français

  • The Kumars at No. 42 — Titre original The Kumars at No. 42 Genre Série comique, talk show Créateur(s) Sanjeev Bhaskar Production Hat Trick Productions Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Type 42 — Fontes PostScript Les fontes PostScript sont un ensemble de spécifications de fontes par contours développées par la société Adobe pour les polices de caractères digitales professionnelles, qui utilisent le format PostScript pour encoder l… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”