405e regiment d'artillerie anti-aeriens

405e régiment d'artillerie anti-aérienne

405e régiment d’artillerie anti-aérienne
405e RADCA.jpg

insigne régimentaire du 405e RADCA (1939)
Période 19221984
Pays France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment d'Artillerie
Rôle Artillerie Anti-Aérienne
Garnison Sathonay-Camp, Hyères
Inscriptions sur l’emblème Grande Guerre 1914-1918
AFN 1952-1962
Guerres Seconde Guerre mondiale

Le 405e régiment d'artillerie de défense contre les aéronefs (405e RADCA) a été créé en 1922, il prend garnison à Sathonay-Camp (au nord-est de Lyon). Il participe à la défense improvisée de Lyon à Chasselay (juin 1940). Ses batteries ont été équipées tour à tour de canons Schneider 75 mm Modèle 32 et de canons automatiques Hotchkiss 25 mm Modèle 29, puis après 1946 de canons automatiques Bofors 40 mm.


Création et différentes dénominations

C'est l'engagement d'aéronefs sur le champ de bataille de la Première Guerre mondiale qui entraine la création d'une artillerie de défense contre avions. Les batteries de DCA dispersées dans les grandes unités sont présentes dans toutes les grandes batailles (Marne, Champagne, Verdun,Picardie) ce qui lui vaut l'inscription « Grande Guerre 1914-1918 ».

En 1920 le 5e DCA rattaché à l'aéronautique puis à l'artillerie en 1922, devient le 405e RA de DCA.

En garnison à Sathonay de 1924 à 1939 il sera partout ou la menace pésera au début de la Seconde Guerre mondiale.

En Belgique, dans les Ardennes, dans le Nord en Norvège à Narvik, à Lyon et Marseille. Le 405e RADCA sera dissous en août 1940. Il sera reformé en 1944 à partir des unités de Marseille et Lyon. Dissous à nouveau en 1945 il sera recréé en 1946 dans la caserne de Vassoigne à Hyères. Un groupe de marche s'en détache en 1956 pour participer à la guerre d'Algérie. Une citation à l'ordre de l'armée lui sera attribué.

Devient centre d'instruction 405e R.A.A en 1962 il lui sera successivement rattaché le centre de perfectionnement des sous-officiers d'artillerie puis des exploitants radars, jusqu'à sa dissolution en 1984.

Il est remplacé par le RA sol-air qui s'installe au quartier Vassoigne. Il a assuré la formation des artilleurs anti-aérien chargés de la protection des bases des Forces aériennes stratégiques (Mirage IV) comme Mérignac (Gironde), Mont-de-Marsan (Landes), Istres, Avord, Luxeuil, etc.

Etendard

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes [1],[2]:

Insigne de béret d'artillerie.jpg

405e régiment d'artillerie anti-aérienne.svg

Notes

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  2. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie


  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « 405e r%C3%A9giment d%27artillerie anti-a%C3%A9rienne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 405e regiment d'artillerie anti-aeriens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 405e régiment d'artillerie anti-aériens — 405e régiment d artillerie anti aérienne 405e régiment d’artillerie anti aérienne insigne régimentaire du 405e RADCA (1939) Période 1922 – 1984 Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”