2e Régiment Étranger de Parachutistes

2e régiment étranger de parachutistes


2e régiment étranger de parachutistes
Insigne2REP.jpg

Insigne régimentaire
Période 9 novembre 1948
Pays France France
Branche Légion étrangère
Type régiment d'infanterie parachutiste
Taille 1 190 personnes
Fait partie de 11e brigade parachutiste
Garnison Calvi (Corse)
Couleurs vert et rouge
Devise More Majorum
D'après la coutume des ancêtres
Marche La Légion marche
Inscriptions sur l’emblème CAMERONE 1863
INDOCHINE 1948-1954
AFN 1952-1962
Anniversaire Camerone (30 avril)
Saint-Michel (29 septembre)
Saint-Antoine (17 janvier)
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Légion d'honneur
Décorations Croix de guerre des TOE sept palmes

Le 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP) est l'un des quatre régiments d'infanterie de la 11e brigade parachutiste.

Il est stationné au Camp Raffalli à Calvi depuis son arrivée de Bou-Sfer (Algérie) en juin 1967.

Régiment parachutiste, il est néanmoins équipé de VAB (Véhicules de l'Avant Blindé). Il est le seul régiment de la brigade à former lui-même son personnel aux techniques parachutistes grâce à son centre d'entraînement au saut.

C'est le régiment qui s'illustra à Kolwezi (Zaire) lors de l'opération Bonite en 1978. En 1997, il fut engagé au Congo-Brazzaville lors de l'opération Pélican. En 2002-2003, il fut engagé en Côte d'Ivoire pour le début de l'opération Licorne.

Sommaire

Création et différentes dénominations [1],[2]

  • 1er octobre 1948 : création à Sétif du 2e bataillon étranger de parachutistes (2e BEP),
  • 1er juin 1954, anéanti à Dien Bien Phu, le bataillon est recréé sous le même nom à partir de sa base arrière et du 3e BEP.
  • 1er décembre 1955, le 2e BEP devient 2e REP, son nom actuel. Il est ainsi l'héritier du 2e BEP, mais incorpore aussi des éléments du 3e REP, dissous en 1955.

Historique des garnisons, campagnes et batailles

1948-1955 le 2e BEP en Indochine

Le 2e BEP est créé officiellement en Algérie à Sétif le 1er octobre 1948. Il comporte à l'origine une CCB et trois compagnies de combat.

Le bataillon embarque à Mers el-Kébir le 13 janvier 1949 à bord du Maréchal Joffre, destination l'Indochine, et débarque à Saigon le 9 février.

Sous l'impulsion du général de Lattre de Tassigny, nouveau commandant civil et militaire de l'Indochine, la 3e compagnie de combat est remplacée début 1951 par la 2e CIPLE (Compagnie indochinoise parachutiste de la Légion étrangère) constituée principalement de Vietnamiens. En juin une quatrième compagnie sera constituée (compagnie de marche).

Le bataillon, qui interviendra principalement au Tonkin et au nord Annam, se distinguera particulièrement lors de la bataille de Nghia Lo en octobre 1951. Il perdra son chef de corps, le chef d’escadrons Rémy Raffalli le 10 septembre 1952 et sera anéanti lors de la bataille de Điện Biên Phủ (12 avril au 7 mai 1954).

Le 2e BEP est reconstitué le 1er juin 1954 avec les effectif du 3e BEP en provenance d’Algérie.

Le 2e BEP embarque sur le Pasteur à Saigon le 1er novembre 1955.

1954-1962 Guerre d'Algérie

1962-1967 la transition

À compter de 1962 et de la signature des accords d'Évian, l'armée française quitte progressivement l'Algérie pour être rapatriée en garnison en France métropolitaine. La Légion étrangère n'y échappe pas et ses unités commencent, pour la première fois de leur histoire à tenir garnison en métropole.

Pour le 2e REP, ce déménagement se fera progressivement entre 1965 et 1967. Depuis sa nouvelle garnison de Bou-Sfer, dernière base française sur le territoire algérien, le régiment va envoyer des unités préparer le nouveau quartier, situé à Calvi, en Corse. Ce quartier est l'ancienne base du 1er bataillon de Choc de la 11e demi-brigade parachutiste de choc, dissoute en 1963.

Le déménagement complet du régiment sera effectif en 1967.

Cette période, première période de paix dans l'histoire du régiment après 14 ans d'existence, est synonyme d'un grand désœuvrement et d'une baisse de moral significative des légionnaires. Ceux-ci, forts de leurs victoires militaires en Indochine et sur le territoire nord-africain, doivent faire face à des décisions politiques qu'ils ont du mal à comprendre. Par ailleurs, la dissolution de leur "régiment frère", le 1erREP, à l'issue du putsch des Généraux, laisse place à un grand désarroi.

En outre, le régiment, cantonné, dans un camp, dont il n'a pas le droit de sortir, encerclé de toutes parts par l'armée algérienne contre laquelle il venait de mener 8 années de guerre, ne mène plus d'activités opérationnelles. L'entraînement et la routine minent l'esprit des légionnaires.

C'est à cette époque, sous l'impulsion du colonel Caillaud, que les compagnies commencent à se spécialiser dans un combat particulier : combat anti-chars pour la 1re, montagne pour la 2e, amphibie pour la 3e et destruction pour la 4e.

1967-1978

Depuis 1978

Traditions

Devise

  • More majorum (Sur le modèle des anciens)

Insigne

Drapeau

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes [3],[4]:


2e régiment étranger de parachutistes-drapeau.svg

Chant


Décorations

Sa cravate est décorée:

Chefs de corps

2e BEP[5]

  • Capitaine Solnon : 1948 - 1950
  • Capitaine Dussert : 1950
  • Chef d'escadrons Raffalli : 1950 - 1952
  • Chef de bataillon Bloch : 1952 - 1953
  • Chef de bataillon Merglen : 1953
  • Chef de bataillon Liesenfelt : 1953 - 1954
  • Capitaine Vial : 1954
  • Chef de bataillon Masselot : 1954 - 1955

2e REP

  • Lieutenant-colonel Devismes : 1955 - 1958
  • Chef de bataillon Masselot : 1958
  • Colonel Lefort : 1958 - 1960
  • Lieutenant-colonel Darmuzai : 1960 - 1961
  • Lieutenant-colonel Chenel : 1961 - 1963
  • Lieutenant-colonel Caillaud : 1963 - 1965
  • Lieutenant-colonel Arnaud de Foïard : 1965 - 1967
  • Lieutenant-colonel Lacaze : 1967 - 1970
  • Lieutenant-colonel Dupoux : 1970 - 1972
  • Lieutenant-colonel Goupil : 1972 - 1974
  • Lieutenant-colonel Brette : 1974 - 1976
  • Colonel Erulin : 1976 - 1978
  • Lieutenant-colonel Roué : 1978 - 1980
  • Colonel Guignon : 1980 - 1982
  • Lieutenant-colonel Janvier : 1982 - 1984
  • Colonel Germanos : 1984 - 1986
  • Colonel Wabinski : 1986 - 1988
  • Colonel Coevoet : 1988 - 1990
  • Colonel Gausserès : 1990 - 1992
  • Colonel Poulet : 1992 - 1994
  • Colonel Dary : 1994 - 1996
  • Colonel Puga : 1996 - 1998
  • Lieutenant-colonel Prevost : 1998 - 2000
  • Colonel Bouquin : 2000 - 2002
  • Colonel Maurin : 2002 - 2004
  • Colonel Paulet : 2004 - 2006
  • Colonel Houdet : 2006 - 2008
  • Colonel Bellot des Minières : 2008 - 2010

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment

Personnalités ayant servi au sein du régiment

Organisation actuelle

Le 2e Régiment étranger de parachutistes compte 5 compagnies de combat, 3 compagnies de soutien et une compagnie d'intervention de réserve pour environ 1 200 hommes.

  • La CCL ou Compagnie de commandement et de logistique, regroupe tous les services opérationnels, nécessaire au commandement du régiment en projection(transmissions, bureau opérations instruction, service médical, section transport, maintenance, etc.). Elle a en outre pour mission de former les jeunes légionnaires issus de l'instruction en vue de l'obtention du brevet parachutiste militaire (BPM).
  • La CAS ou Compagnie d'administration et de soutien. Elle regroupe tous les services chargés du suivi administratif du régiment (direction des ressources humaines, direction administrative et financière, Bureau environnement social et humain, section infrastructure, cercle mess, etc.). Elle gère traditionnellement la "base arrière" du régiment (aux ordres du commandant en second) si le chef de corps est appelé à être projeté, avec quelques compagnies, comme GTIA (groupement tactique inter armes).
  • La 1recompagnie : A l'origine spécialisée dans le combat de nuit, la 1re compagnie est aujourd'hui spécialisée dans le combat en localités, en zones urbaines et dans le contrôle de foules.
  • La 2ecompagnie : Spécialisée dans le combat en montagne. Les cadres sont formés au sein de l'EMHM (Ecole militaire de Haute Montagne) à Chamonix.
  • La 3ecompagnie : Spécialisée dans le combat amphibie et plus particulièrement la saisie de tête de pont (plage, zone de beach). Certains personnels sont formés comme plongeur de l'Armée de Terre. Cette compagnie s'appuie sur son centre amphibie pour perfectionner son entraînement.
  • La 4ecompagnie : Regroupant les tireurs d'élites et spécialistes en explosifs du régiment, cette compagnie est spécialisée dans le combat de rupture sur les arrières de l'ennemi.
  • La CEA ou Compagnie d'éclairage et d'appuis. Elle regroupe en son sein les appuis du régiment, directement aux ordres du chef de corps. Elle est constituée d'une section de reconnaissance régimentaire (SRR), d'une section antichars (SAC, équipée de missiles Milan), d'une section de tireurs d'élites (STE, équipée de fusils PGM en calibre 12,7 mm) et de la section des commandos parachutistes appartenant au Groupement des commandos parachutistes (GCP).
  • La 5e compagnie ou compagnie de maintenance. Dernière née des compagnie en 1994, elle assure le soutien des matériels du régiment et de tous les organismes militaires stationnés en Corse. Elle est armée, dans certaines spécialités de maintenance, par du personnel de l'Armée de Terre appartenant au régime général.
  • La 6ecompagnie d'intervention de réserve. Héritière des traditions du 173e régiment d'infanterie (régiment stationné en corse), elle permet, entre autres, d'armer des patrouilles de surveillance des feux de forêts en Corse lors du déclenchement des alertes Héphaïstos. La 6e compagnie monte actuellement en puissance avec des entrainements divers (TIOR, ISTC, articulation des groupes de combat, secourisme), afin de pouvoir très prochainement remplir des missions intérieures ou autres.

Toutes les Compagnies de combat sont constituées d'une section commandement, d'une section appuis (mortiers de 81 mm LLR et missiles anti-chars Milan) et de 3 sections de combat.

Le 2e REP dispose du chalet du Vergio pour ses entraînements en montagne, d'un centre nautique en baie de Calvi ainsi que d'un village de combat dans le sud de la Corse.

Notes et références

  1. In Histoire des parachutistes français pages 354 à 355.
  2. In Képi blanc Hors série 2008 n°1 pages 5 et 24.
  3. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  4. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie
  5. In Histoire des parachutistes français page 342.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la Légion étrangère Portail de la Légion étrangère
Ce document provient de « 2e r%C3%A9giment %C3%A9tranger de parachutistes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 2e Régiment Étranger de Parachutistes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 2e régiment étranger de parachutistes — 2e régiment étranger de parachutistes Insigne régimentaire Période 9 novembre 1948 Pays …   Wikipédia en Français

  • 2e regiment etranger de parachutistes — 2e régiment étranger de parachutistes 2e régiment étranger de parachutistes Insigne régimentaire Période 9 novembre 1948 Pays …   Wikipédia en Français

  • 2e régiment étranger de parachutistes — Insigne régimentaire Période 9 novembre 1948 Pays …   Wikipédia en Français

  • 2e régiment étranger de parachutistes — Abzeichen des 2e REP Das 2e Régiment Étranger de Parachutistes (2e REP) (2. Fallschirmjägerregiment der Fremdenlegion) ist ein Luftlande Verband und eine Spezialeinheit der Fremdenlegion. Sein Einsatzschwerpunkt ist die Kommandokriegführung. Das… …   Deutsch Wikipedia

  • 2e Régiment Étranger de Parachutistes — Abzeichen des 2e REP Das 2e Régiment Étranger de Parachutistes (2e REP) (2. Fremdenregiment der Fallschirmjäger) ist ein Luftlande Verband und eine Spezialeinheit der französischen Fremdenlegion. Es untersteht der 11e brigade parachutiste (11.… …   Deutsch Wikipedia

  • 2e Régiment Étranger de Génie — Insigne régimentaire Période 1999 Pays …   Wikipédia en Français

  • 2e regiment etranger de genie — 2e régiment étranger de génie 2e régiment étranger de génie Insigne régimentaire Période 1999 Pays …   Wikipédia en Français

  • 2e régiment étranger de génie — Insigne régimentaire Période 1999 Pays …   Wikipédia en Français

  • 1er regiment etranger de parachutistes — 1er régiment étranger de parachutistes 1er Régiment Etranger de Parachutistes Insigne régimentaire Période 1er juillet 1948 – 30 avril 1961 …   Wikipédia en Français

  • 1er régiment étranger de parachutistes — Insigne régimentaire Période 1er juillet 1948 – 30 avril …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”