Beatification

Béatification

La béatification est un rite en usage dans les Églises anglicane, catholique et orthodoxe, consistant à déclarer une personne « bienheureuse » suite à une vie jugée exemplaire. Le bienheureux reçoit ensuite un culte public, mais déterminé à un lieu, à une famille religieuse ...

Elle prend place après une déclaration de « vénérabilité » mais précède l'étape de la canonisation.

Au sein de l’Église catholique romaine

Selon l'article 9a des Normes pour la cause des saints (Novæ leges pro causis sanctorum), promulguées le 7 février 1983, les évêques doivent attendre cinq ans après la mort de la personne concernée avant d'introduire sa cause, afin que l'émotion n'entre pas en ligne de compte.

La plupart des théologiens ne considèrent pas la béatitude comme une déclaration infaillible de la part de l'Église, contrairement à la canonisation.

Le pape Jean-Paul II a, lors de son pontificat, modifié considérablement la pratique de la béatification. Jusqu'en octobre 2004, il a béatifié 1340 individus, soit plus que l'ensemble des béatifications effectuées par ses prédécesseurs depuis le pape Sixte V, qui établit une procédure de béatification similaire à celle en pratique aujourd'hui. En outre, Jean-Paul II a introduit lui-même une cause en canonisation, ce qui permet d'écarter la réserve des cinq ans : la béatification de mère Teresa en 2003 fut en effet prononcée seulement six ans après sa mort. De même, le pape Benoît XVI a autorisé le début du procès en béatification de Jean-Paul II avant les cinq ans.

Béatification et canonisation ont pour but, de la part de l'Église catholique, de proposer en exemple au peuple chrétien le témoignage d'un de ses membres défunts, désigné sous le titre de bienheureux et de saint.

Le culte du saint est proposé à l'Église universelle.

Le culte se traduit par l'attribution d'un jour de fête au calendrier, autant que possible celui de la mort terrestre du canonisé.

Pour les catholiques, ce culte n'est pas un culte des morts, puisque les bienheureux et les saints sont considérés « dans la Vie Éternelle ». La communion des saints est d'ailleurs un dogme de foi repris au « credo ». Plusieurs passages des évangiles l'attestent.

Exemples de bienheureux


Étapes de la canonisation dans l’Église catholique romaine
  Serviteur de Dieu  →  Vénérable  →  Bienheureux  →  Saint

Articles connexes

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
Ce document provient de « B%C3%A9atification ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Beatification de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • béatification — [ beatifikasjɔ̃ ] n. f. • 1372; de béatifier ♦ Acte de l autorité pontificale par lequel une personne défunte est mise au rang des bienheureux. La béatification est un préliminaire à la canonisation. ● béatification nom féminin Acte par lequel le …   Encyclopédie Universelle

  • Beatification — Be*at i*fi*ca tion (b[ e]*[a^]t [i^]*f[i^]*k[=a] sh[u^]n), n. [Cf. F. b[ e]atification.] The act of beatifying, or the state of being beatified; esp., in the R. C. Church, the act or process of ascertaining and declaring that a deceased person is …   The Collaborative International Dictionary of English

  • beatification — c.1500, act of rendering blessed, from M.Fr. béatification, noun of action and state from pp. stem of L.L. beatificare (see BEATIFY (Cf. beatify)). As a papal declaration about the status of a deceased person, it dates from c.1600 …   Etymology dictionary

  • beatification — [bē at΄ə fi kā′shən] n. [Fr béatification < MFr: see BEATIFY] 1. a beatifying or being beatified 2. R.C.Ch. a) investigation, now formal, of whether a deceased person should be publicly declared to be in heaven and so entitled to some public… …   English World dictionary

  • Beatification — (v. lat.), 1) Seligsprechung einer verstorbenen Person durch den Papst. Wenn nämlich ein Individuum seiner Tugend wegen von einigen Bischöfen für heilig erkannt wird, so erhält es, doch erst 50 Jahre nach seinem Tode, von dem Papste den Titel:… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Beatification — Beatification, d.h. Seligsprechung, ist die erste Stufe zur Kanonisation od. Heiligsprechung und besteht in der vorläufigen Erklärung des Papstes, daß eine verstorbene Person um ihrer Tugenden und Wunder willen für selig gehalten, öffentlich von… …   Herders Conversations-Lexikon

  • beatification — BEATIFICATION. s. f. Acte par lequel le Pape, après la mort d une personne, déclare qu elle est au nombre des Bienheureux …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • beatification — Beatification. subst. fem. Acte par lequel le Pape declare qu une personne est bienheureuse aprés sa mort …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Béatification —  Ne doit pas être confondu avec Canonisation. Une béatification est la déclaration, par décret pontifical, qu une personne de foi chrétienne a pratiqué les vertus naturelles et chrétiennes de façon exemplaire, ou même héroïque. La vénération …   Wikipédia en Français

  • Beatification — Pope John Paul II beatified more people than many of his predecessors combined and was himself beatified six years after his death Beatification (from Latin beatus, blessed) is a recognition accorded by the Catholic Church of a dead person s… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”