230 Est 230 103 à 230 280

Les Ten wheel numéros 230 103 à 230 280 sont des locomotives à vapeur construites par la Compagnie des chemins de fer de l'Est.

Cette série, de disposition d'essieux 230, fut obtenue par la transformation des 230 Est 3103 à 3280 (futures : 1-230 J entre 108 et 219 ).

Sommaire

Genèse

À partir de 1932 la série des 230 Est 3103 à 3280 commença à subir des modifications pour améliorer les rendements. Ces modifications ce poursuivirent jusqu'en 1946 et concernèrent toute la série ce qui impliqua la disparition à cette date des 1-230 J entre 108 et 219.

Description

Les modifications apportées furent :

  • Amélioration des cicuits vapeur
  • Timbre de la chaudière porté à 18 bars
  • Montage d'un réchauffeur de type « Worthington » sur 53 machines
  • Montage d'un réchauffeur de type « ACFI » sur 21 machines
  • Montage d'un réchauffeur de type « Dabeg » sur 2 machines mais à titre d'essais
  • Pose d'un injecteur de type « Metcalfe » sur 36 machines
  • Pose d'un injecteur de type « Thermix » sur toutes les autres machines
  • Pose d'un échappement à cône variable et à large section de type « Bourges »
  • Et enfin pose d'écrans pare-fumées de petite taille de forme rectangulaire à bords arrondis, après les essais effectués sur la 230 Est 3244 notamment.

Une autre amélioration fut la pose de la plate-forme de type « Mestre » et de l'attelage de type « TI (tender interchangeable) » pour pouvoir accoupler des tenders de type 32 m³ ou 35 m³ à bogies. Les essais furent effectués sur la 230 230 et concernèrent par la suite la sous-série 230 231 à 230 280 (futures : 1-230 K 230 à 280 ).

Les autres machines conservèrent les tenders d'origine de type 22 m³ à trois essieux.

Utilisation et services

La 1-230 K 248 modifiée pour les trains drapeaux

Ainsi transformées ces machines faisaient les rapides et express sans relais sur les parcours les plus long. Après la Seconde Guerre mondiale, ces machines, moins les 1-230 K 106, 140, 172 et 218 perdues par fait de guerre, furent mises à contribution pour relever le pays car leur faible poids par essieux et leur puissance leurs permettaient de circuler sur toutes les lignes. Elles remorquaient alors tous les types de trains mais ce uniquement sur une courte période.

Affectées aux dépôts de vitesse de la Compagnie, comme leurs devancières, on les retrouve ainsi à : Paris la Villette, Noisy-le-Sec, Chaumont, Châlons-sur-Marne, Reims, Nancy, Mohon, Château-Thierry, Givet, Longuyon, Hausbergen et Chalindrey.

À partir des années 50 le service commença à diminuer et les radiations commencèrent. La première unité radiée étant la 1-230 K 264 en octobre 1950 et la dernière fut la 1-230 K 238 en août 1965

Néanmois pour 12 unités il y eut une seconde période d'âge d'or lorsqu'elles furent modifiées pour la remorque des trains drapeaux entre Paris et Strasbourg. Ces trains étaient constitués par les trois Rames sur pneus et devant le poids léger de celles-ci il fut décidé d'en confier la remorque aux 1-230 K. Pour cela les locomotives 1-230 K 241, 242, 245, 248, 248, 251, 254, 267, 269, 273, 274 et 276 subirent les modifications suivantes:

  • remplacement des injecteurs d'origine par deux de type « Thermix »
  • montage d'un réchauffeur de type « ACFI »
  • nouveau bogie moulé
  • adoption de la chauffe au fuel
  • mise en place d'une pompe de frein bi-compound
  • et enfin habillage en tôles pour simuler un carénage

Ainsi transformé ces machines furent peintes en bleu clair avec des bandeaux en inox et affectées au dépôt de Hausbergen. Elles assuraient les 504 km du trajet en 5 h 15 avec des arrêts intermédiaires à Bar-le-Duc et Nancy[1].Par la suite, avec la venue de Pacific ex-Sud-Est, ces machines terminèrent leurs carrières sur la ligne Strasbourg-Bâle.

Étant les plus lourdes et les plus puissantes des Ten wheel elles connurent une longévité relativement longue pour des machines de vitesse et on ne peut que regretter qu'aucune ne figure dans la collection de la Cité du train.

Tenders

Les tenders qui leur étaient accouplés furent les mêmes que ceux des 230 Est 3103 à 3280 dont étaient tirées ces machines, à savoir :

  • des tenders à 3 essieux contenant 22 m³ d'eau et 8 t de charbon immatriculés 3103 à 3230 puis 1-22 A 103 à 230

Les 3231 à 3280 étant destinées à faire de longs trajets il fut décidé de les équipées de l'attelage côté tender du type « TI (tender interchangeable) » et de la plate-forme du type « Mestre ». On trouve ainsi accouplés les tenders des types :

  • des tenders à bogies contenant 26,6 m³ d'eau et 7 t de charbon immatriculés 25041 à 25094 puis 1-25 C 41 à 94
  • des tenders toujours à bogies mais contenant 32 m³ d'eau et 10 t de charbon immatriculés 32001 à 32025 puis 1-32 A 1 à 25
  • des tenders toujours à bogies mais avec la même contenance que les 1-32 A 1 à 25 mais différents immatriculés 32026 à 32050 puis 1-32 B 26 à 50
  • et enfin des tenders toujours à bogies et analogues aux 32 B, du moins par le châssis, contenant 35 m³ d'eau et 7 t de charbon immatriculés 35001 à 35082 puis 1-35 A 1 à 82

Pour les machines chauffées au fuel il fut pris les tenders des 1-231 C 51 à 73 en les adaptant à ce type de chauffe. Ces tenders à bogies contenaientt 35 m³ d'eau et il y fut substitué une bâche à combustible de 10 m³ de fuel à la place de la soute à charbon. La caisse était à arrêtes arrondies et était peinte de la même manière que les locomotives en étant immatriculés 1-35 B 101 à 113.

Caractéristiques

  • Pression de la chaudière : 18 kg/cm²
  • Surface de grille : 3,16 m² sauf pour les 230 K 231 à 280 : 3,14 m²
  • Surface de chauffe : de 131,3 m² à 135,5 m²
  • Surface de surchauffe : de 34,8 m² à 54,2 m² selon le type
  • Diamètre et course des cylindres HP : 370 mm * 680 mm
  • Diamètre et course des cylindres BP : 590 mm * 680 mm
  • Diamètre des roues du bogie : 920 mm
  • Diamètre des roues motrices : 2090 mm
  • Masse à vide : de 73 t à 76 t
  • Masse en ordre de marche : de 79 t à 84 t
  • Masse adhérente : de 55 t à 58 t
  • Longueur hors tout : 11,790 m et 11,820 m pour les 230 K équipées de la plateforme Mestre
  • Masse du tender en ordre de marche : sera mis plus tard
    • 84 t pour les 35 B
  • Masse totale : sera mis plus tard
    • 164 t pour l'ensemble équipé des 35 B
  • Longueur totale : ?
  • Vitesse maxi en service : 120 km/h

Notes et références

  1. S.N.C.F. Notre métier 1950

Sources

Voir aussi

Articles connexes

Articles connexes étrangers

Liens externes

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 230 Est 230 103 à 230 280 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 230 Est 3103 a 3280 — 230 Est 3103 à 3280 Les Ten wheel série 11 S numéros 3103 à 3280 sont des locomotives à vapeur construites par la Compagnie des chemins de fer de l Est. Cette série, de disposition d essieux 230, fut construite en neuf lots : 3103 à 3132 de… …   Wikipédia en Français

  • 230 Est 3501 a 3890 — 230 Est 3501 à 3890 Les Ten wheel série 11, série 11s et série 11s bis numéros 3501 à 3890 sont des locomotives à vapeur construites pour la Compagnie des chemins de fer de l Est. Cette série, de disposition d essieux 230, qui est la continuation …   Wikipédia en Français

  • 230 Est 3103 à 3280 — Les Ten wheel série 11 S numéros 3103 à 3280 sont des locomotives à vapeur construites par la Compagnie des chemins de fer de l Est. Cette série, de disposition d essieux 230, fut construite en neuf lots : 3103 à 3132 de 1906 à 1907 par les… …   Wikipédia en Français

  • 230 Est 3501 à 3890 — Les Ten wheel série 11, série 11s et série 11s bis numéros 3501 à 3890 sont des locomotives à vapeur construites pour la Compagnie des chemins de fer de l Est. Cette série, de disposition d essieux 230, qui est la continuation des 230 Est 3401 à… …   Wikipédia en Français

  • 230 (locomotive) — Ten wheel (locomotive) Locomotive « Ten wheel » de la London, Midland and Scottish Railway (exhibition en Angleterre, 2003). Ten wheel est le nom donné à un type de locomotive à vapeur dont les essieux ont la configuration suivante (de… …   Wikipédia en Français

  • Est du Québec — Québec  Cet article concerne la province canadienne. Pour l article sur la capitale, voir Québec (ville). Pour les autres significations, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

  • Locomotives a vapeur francaises — Locomotives à vapeur françaises Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Locomotives À Vapeur Françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Locomotives à vapeur françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferroviaire impérial d Alsace Lo …   Wikipédia en Français

  • Compania de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante — Compañia de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante La Compañia de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante ou MZA est l une des principales entités à entrer dans la formation de la RENFE en 1941 avec près de 3670 kilomètres de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”