Baleine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baleine (homonymie).
Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme «  Baleine  » s'applique en français à
plusieurs taxons distincts.
Baleine
Deux baleines franches de l'Atlantique Nord.
Deux baleines franches de l'Atlantique Nord.
Taxons concernés

2 sous-ordres :

La baleine est un mammifère marin de grande taille classé dans l'ordre des cétacés. Le terme s'applique à plusieurs espèces différentes dans les sous-ordres des mysticètes (baleines à fanons) et des odontocètes (baleines à dents). Les baleines représentent des animaux parmi les plus gros ; et deux espèces (respectivement la baleine bleue et le rorqual commun) qui sont les deux animaux les plus imposants ayant jamais existé.

Sommaire

Terminologie

Le terme baleine est issu du latin ballaena, ballena dont Plaute fait la description. Le terme latin est probablement un emprunt de φάλλαινα [phallaina] issu d'une des œuvres d'Aristote[1] et pouvant se traduire par « chose gonflée »[2]. Le petit de la baleine est appelé baleineau.

Aujourd'hui, ce terme décrit les espèces de grands cétacés, et regroupe toutes les espèces de cétacé à fanons et certaines espèces à dents parmi les baleines à bec, les cachalots, la baleine blanche et la baleine tueuse, à savoir l'orque[réf. nécessaire].

Notons que le requin baleine n'est pas une baleine mais un poisson cartilagineux, le plus grand d'entre eux d'ailleurs. Le terme baleine dénote ici le gigantisme ; ce nom est donné génériquement aux plus grandes espèces de cétacés ; les cétacés plus petits pouvant être désignées par un autre terme générique comme celui de dauphin.

Zoologie

Généralités

On a longtemps cru que les baleines étaient des poissons. Pourtant, Aristote avait déjà observé qu'elles possèdent des évents et non des branchies, ce qui indique qu'elles ont des poumons. Elles allaitent leurs petits ce qui les classe comme mammifère.

Il existe de nombreuses espèces de baleines (bleues, blanches, grises, à bosse, à bec etc.), leur taille diffère : la baleine bleue (ou rorqual bleu) dépasse 33 m de long et pèse plus de 100 tonnes (le cœur de ce type de baleine, à lui seul peut atteindre 1 tonne tandis que sa langue peut peser 3 tonnes) alors que d'autres espèces ont la taille d'un homme.

Les scientifiques partagent les baleines en deux groupes :

  • les odontocètes, ou baleines à dents ;
  • et les mysticètes, ou baleines à fanons. Les fanons sont des lames cornées (de la même matière que celle de nos ongles) qui permettent de séparer la nourriture de l'eau.

Parmi les baleines à dents, les grands cachalots (les plus grandes des baleines à dents, pouvant atteindre 18 m) ont une nourriture à base de calmars, de seiches et de pieuvres. Les orques ont une nourriture variée, constituée de poissons, de coquillages et parfois d'autres baleines et de mammifères marins.

Types de baleines

Migrations

Article détaillé : Migration des cétacés.

Les grandes baleines effectuent les plus longues migrations de tous les mammifères. Dans l'hémisphère Nord, elles partent des côtes occidentales du Mexique, où elles viennent mettre bas l'hiver, et parcourent 9 500 km jusqu'aux eaux glacées de l'Arctique.

Échouages et fleuves

Article détaillé : Échouage des cétacés.
« Baleine dévorée par des loups » (1871), gravure tirée de L'opinion publique périodique montréalais.

Étant donné que les cétacés suivent les lignes du champ magnétique terrestre lors de leurs déplacements, et que celui-ci peut être affecté par des tempêtes ou par des anomalies dans certaines régions où les courbes du niveau magnétique coupent la côte à angle droit, ils foncent alors vers la côte en étant persuadés de la longer. Si le meneur d'un groupe « perd la tête », c'est tout le groupe qui est en danger. On évoque aussi les ondes des sonars utilisés par l'armée qui altéreraient le système d'écholocation de la baleine.

En 1989 à Port-la-Nouvelle, sur la plage du Rouet, une baleine s'est échouée, récupérée par Jean-Louis Fabre, on peut la voir au Domaine de Jugnes.

Le 20 janvier 2006, une baleine surnommée « Baleine de la Tamise » est apparue dans le fleuve londonien. Elle a nagé jusqu'à l'Albert Bridge, avant que des experts essaient de la reconduire jusqu'à la Mer du Nord. Elle est néanmoins morte le 21 janvier dans la soirée.

Carcasse de baleine

Article détaillé : Carcasse de baleine.

Les carcasses de baleines sont les cadavres de baleines qui s'échouent sur les littoraux, se décomposent en flottant à la surface de la mer ou dans la plupart des cas, coulent vers le plancher océanique. Dans ce dernier cas, c'est l’équivalent de 2 000 ans d’apport en carbone organique qui se concentre sur environ 50  de sédiments. Dans les années 1980, l'exploration sous-marine robotisée a pu confirmer que la décomposition de ces énormes charognes sur la plaine abyssale, donne lieu à l'apparition d'écosystèmes pouvant durer une centaine d'années.

La baleine et l'Homme

Chasse à la baleine

Article détaillé : Chasse à la baleine.

Ces animaux sont recherchés pour leur chair, et leur graisse qui fut largement utilisée par l'industrie cosmétique. À la suite d'une chasse intensive, de nombreuses espèces sont maintenant en voie de disparition. Des traités internationaux limitent aujourd'hui de façon très stricte la chasse à la baleine. Cependant certains pays, comme le Japon et la Norvège, invoquant l'impact négatif des cétacés sur les stocks de poissons, dont leurs économies dépendent, continuent à ne pas respecter les moratoires successifs votés lors des réunions de la Commission baleinière internationale. Ils chassent des espèces en minimisant la menace d'extinction, et en avançant comme justification la recherche scientifique. Cet argument est contesté par des organisations écologistes telles que Greenpeace et Sea Shepherd, qui constatent l'apparition peu après de ces baleines aux menus des restaurants ; elles considèrent qu'il s'agit d'un détournement du moratoire. Réciproquement, le Japon et la Norvège considèrent les actions de Sea Shepherd comme des atteintes à la souveraineté nationale. Leur disparition risque ainsi d'amplifier un bouleversement du peuplement des océans, en entraînant la disparition de nombreuses espèces de planctons, dont dépendent de nombreux poissons et crustacés.

L'impact des cétacés sur l'écosystème est controversé. Le cadavre des baleines est lui-même à la base d'une chaîne alimentaire océanique.

Rôle culturel de la baleine

Tailles comparées de la baleine bleue, d'un dauphin d'Hector et d'un homme

Au XIXe siècle, certaines villes de la Nouvelle-Angleterre, sur la côte est des États-Unis, dépendaient entièrement de la chasse à la baleine. Aujourd'hui, la baleine joue un rôle culturel important chez de nombreux peuples qui pratiquaient ou pratiquent encore la chasse traditionnelle, tels les Amérindiens de la côte ouest du Canada, ceux du nord des États-Unis et les peuples Inuits de l'Arctique. C'est pourquoi certains peuples aborigènes vivant aux États-Unis, au Canada et dans les îles du Pacifique bénéficient de clauses qui leur permettent de chasser des espèces menacées, mais à très petite échelle.

Tourisme baleinier

Article détaillé : Observation des baleines.

L'observation des baleines depuis la côte ou à bord de bateaux spécialement affrétés appelé whale-watching est une activité touristique très prisée notamment au Canada et aux États-Unis.

La baleine dans les arts et la littérature

La Cavalcade de la Baleine au Carnaval d'Ostende 1885.
Un toit de hutte inuit fait d'os de baleines
  • Dans certaines traductions de la Bible, le « grand poisson » qui avale Jonas est présenté comme une baleine.
  • Au IIe s., Lucien de Samosate, dans ses Histoires vraies (livre II), montre un groupe de voyageurs grecs avalés par une baleine géante.
  • Dans Les Aventures de Pinocchio de Carlo Collodi, Pinocchio est avalé par une baleine.
  • En 1885, les membres du Sport Nautique d'Ostende organisent au Carnaval d'Ostende une Cavalcade de la Baleine, fanfare et tambour-major en tête comme au Carnaval de Dunkerque. Un dessin a été conservé qui immortalise l'événement[3].
  • Le roman Moby Dick de Herman Melville, qui décrit le milieu des baleiniers américains de l'époque, est aujourd'hui considéré comme un grand classique de la littérature américaine. La baleine du roman est inspirée d'un cachalot réel, Mocha Dick.
  • La chanson La Baleine bleue, de Léo Ferré (tirée de l'album L'Opéra du pauvre, 1983). Il s'agit d'un monologue ironique (et libertaire) adressé aux hommes par une baleine.
  • Une série de timbre danois de 2001 a pour thème la baleine :
  • L'ouvrage Histoire de la révolution russe 1. La révolution de février de Léon Trotsky, fait référence aux « trois baleines » du bolchevisme: « Le but de la lutte révolutionnaire était tout à fait nettement déterminé par trois mots d'ordre de combat-république démocratique, confiscation des terres des propriétaires nobles, journée de huit heures- ce que l'on appelait familièrement les « trois baleines » du bolchevisme, par allusion aux baleines sur lesquelles, d'après une vieille croyance populaire, repose le globe terrestre »
  • Le film Paï de Niki Caro (2002), dont l'action se situe en Nouvelle-Zélande, est une fable sur le rapport sacré qu'entretiennent les Maori avec les baleines.

Notes et références

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Baleine » du CNRTL.
  2. Edward Aftung, « THE ETYMOLOGY OF L. FEMINA AND L. FELLARE » sur europaic.com, 2008. Consulté le 25 octobre 2008
  3. Le Sport Nautique d'Ostende est un club formé en 1871 par les propriétaires de petits canots de plaisance à Ostende. À propos du Sport Nautique d'Ostende on peut consulter une page Internet sur l'histoire du Royal yacht club d’Ostende (Ryco).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baleine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • baleine — [ balɛn ] n. f. • 1080; lat. ballæna, du gr. phallaina 1 ♦ Mammifère marin (mysticètes), cétacé de très grande taille (jusqu à 20 m de long) dont la bouche est garnie de lames cornées (fanons). Baleine grise de Californie. Baleine bleue. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • baleiné — baleine [ balɛn ] n. f. • 1080; lat. ballæna, du gr. phallaina 1 ♦ Mammifère marin (mysticètes), cétacé de très grande taille (jusqu à 20 m de long) dont la bouche est garnie de lames cornées (fanons). Baleine grise de Californie. Baleine bleue.… …   Encyclopédie Universelle

  • baleine — BALEINE. s. f. Poisson de mer d une grandeur extraordinaire. Côte de baleine. Huile de baleine. Aller à la péche des baleines, à la pêche de la baleine. f♛/b] On appelle aussi Baleine, Une espèce de corne pliante et forte, tirée des fanons ou… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • baleine — BALEINE. s. f. Grand poisson de mer. Coste de baleine. huile de baleine. aller à la pesche des baleines. On appelle aussi, Baleine, Certaine matiere pliante & forte, tirée des fanons ou barbes de la Baleine. Il n y a pas assez de baleine dans ce… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • baleiné — BALEINÉ, ÉE. adj. qui ne s emploie guère que dans cette phrase, Corps baleiné, pour dire, Un corps garni de baleine …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • baleiné — baleiné, ée (ba lè né, née) adj. Garni de baleines. Col baleiné …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • baleine — (ba lè n ) s. f. 1°   Mammifère de l ordre des cétacés, et le plus grand de tous les animaux. •   Dame baleine était trop grosse, LA FONT. Fab. I, 7. 2°   Fanons ou barbes de la baleine. Les baleines d un parapluie. •   Quand ton sein, ô… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BALEINE — s. f. Mammifère de l ordre des Cétacés, le plus grand des animaux, qui a la forme extérieure d un poisson, et qu on pêche dans les mers du Nord : sa mâchoire supérieure est garnie de lames cornées et fibreuses, appelées Barbes ou Fanons. Des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BALEINE — n. f. Mammifère de l’ordre des Cétacés, le plus grand des animaux; sa mâchoire supérieure est garnie de lames cornées et fibreuses appelées Barbes ou Fanons. Des côtes de baleine. Huile de baleine. Aller à la pêche des baleines, à la pêche de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • BALEINÉ — ÉE. adj. Garni de baleine. Il ne se dit guère que Des corsets et des cols. Un corps, un col baleiné …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”