Badiane chinoise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Badiane.
Aide à la lecture d'une taxobox Badiane chinoise
 Illicium verum
Illicium verum
Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Magnoliidae
Ordre Illiciales
Famille Illiciaceae
Genre Illicium
Nom binominal
Illicium verum
L.
Classification APG III
Ordre Austrobaileyales
Famille Schisandraceae

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

La badiane chinoise ou anis étoilé est le fruit du badianier de Chine (Illicium verum). Il se compose d'un polyfollicule ligneux à huit carpelles contenant chacun une graine brillante. Il forme ainsi une étoile à huit branches très caractéristique, d'où le nom vernaculaire d'anis étoilé. Les fruits sont cueillis verts avant d'être séchés au soleil, où ils prennent une couleur marron rouge.

Les Chinois la connaissent sous deux différents noms, d'abord 大料 (dàliào, s'analysant morphologiquement comme « gros fourrage »), mais ses huit lobes donnèrent aussi le nom chinois qui peut être traduit littéralement par « huit cornes » (八角, mandarin : bā jiǎo; cantonais : baat gok ; 八 « huit », 角 « cornes »).

Sommaire

Dénominations

L’anis étoilé est aussi nommé anis de Sibérie, fenouil de Chine, Illicium anisatum, Illicium religiosum, ou, au Japon (la badiane du Japon est interdite en France), Shikimi, Shikimi no ki, Hana Shik mi éventuellement écrit Sikimi, Skimi, vocables qui pourraient provenir du mot Ashikimi (fruit du diable).

  • Au Japon, on l’aurait aussi appelé Hana no ki dans la province de Harima et Koshiba dans la province d’Enshu-Totomi.
  • Il est utilisé en médecine traditionnelle (eupeptique, carminatif, diurétique, tonicardiaque...). Il produit une huile essentielle riche en anéthol, estragol, linalol, terpinéol, polysaccharides lipides - flavonoïdes.
  • On le trouve dans les tisanes et la composition d’épices, dont le fameux mélange « 5 épices », des currys, etc.
  • Dans les apéritifs anisés industriels, il a peu à peu remplacé l’anis vert d’antan.
  • En Chine, on l’appellerait aussi Mang-tsao.

Production

Fruit séché avec des carpelles ouverts, et contenant des graines

En 2007, la production mondiale de badiane a été de 40 000 tonnes.

90% de la production mondiale de badiane provient de la province du Jiangxi en Chine, où elle fait vivre 10 millions de personnes[1],[2]. Le reste est produit au Viêt Nam, au Cambodge, au Laos, au Japon et aux Philippines.

Les récoltes de badiane ont lieu deux fois par an, en avril et octobre.

Utilisation alimentaire

L'anis étoilé est une épice à l'arôme plus puissant que l'anis vert qui entre dans la composition du mélange de la poudre aux cinq épices (五香粉, wǔxiǎngfěn) : badiane, poivre du Sichuan, cannelle, clou de girofle, graines de fenouil.

L'arôme de la badiane est principalement dû à l'anéthol.

Son huile se distingue essentiellement de l'huile d'anis vert par sa teneur en fenchone et son absence d'isomère de type pseudo-isogeugenol.

Il est utilisé en Europe, notamment dans la fabrication du pastis, de l'ouzo ou de la sambuca.

En pâtisserie, il aromatise gâteaux et galettes traditionnelles de l'ouest de la France (infusé dans du lait). En Allemagne, il est utilisé dans la fabrication des marmelades. Il facilite les digestions difficiles, d'où son succès en apéritif, en digestif ou en dessert.

Propriétés médicinales

L'anis étoilé a des propriétés stomachiques et carminatives. Utilisé en infusion, il supprime les ballonnements et diminue les gaz[3].

La badiane chinoise est aussi utilisée dans la fabrication de l'acide shikimique. Cet acide qui ne présente aucune activité antivirale sera transformé plusieurs fois avant de devenir le phosphate d'oseltamivir[4], molécule active du Tamiflu, médicament antigrippal des laboratoires Roche, utilisé contre la grippe humaine et, à défaut d'autre médicament, contre les grippes aviaire et porcine. Le procédé de fabrication ne consiste nullement en une distillation comme pour obtenir de l'huile essentielle. Cette utilisation pharmaceutique de la badiane chinoise est à l'origine de la flambée de son prix. Cependant, l'oséltamivir pouvant être maintenant obtenu à partir de différents procédés (bio-fermentation[5], synthèse chimique[6] , autres plantes), les prix pourraient être amenés à baisser.

Attention de ne pas confondre, en particulier lorsqu'elle est en poudre, la badiane chinoise et la badiane japonaise, qui est toxique et dont l'utilisation n'est pas autorisée en France[7].

Bibliographie

Notes et références

  1. site de plantes pourtisane
  2. site de vente depuis la chine
  3. Vulgaris-Médical - Anis vert
  4. OMS - Grippe aviaire
  5. Cyril Hofstein, « Itineraire d'un remède à usage planétaire », dans Le Figaro Magazine, 15 octobre 2007 [texte intégral] 
  6. Matthieu Rosenberg, « La molécule du Tamiflu plus facile à produire », dans Bulletins Electroniques, Ambassade de France au Japon / ADIT, vol. Japon, no 396/BIO/2234, 8 mars 2006 [texte intégral] 
  7. Ministère de la Santé - Badiane

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Badiane chinoise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Badiane Chinoise — Pour les articles homonymes, voir Badiane. Badiane chinoise La badiane chinoise ou anis étoilé est le fruit du badianier de Chine. I …   Wikipédia en Français

  • Badiane japonaise — Pour les articles homonymes, voir Badiane. Badiane japonaise …   Wikipédia en Français

  • Badiane — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Badiane », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Patronyme Badiane est un nom de famille… …   Wikipédia en Français

  • Aperçu de la pratique de la cuisine Chinoise — L’ancienne théorie du yin (mets rafraîchissants) et du yang (mets revigorants), étroitement liée aux croyances concernant la santé, est à la base de la cuisine chinoise. Pour les chinois, il est important de rechercher l’harmonie dans tous les… …   Wikipédia en Français

  • Aperçu de la pratique de la cuisine chinoise — L’ancienne théorie du yin (mets rafraîchissants) et du yang (mets revigorants), étroitement liée aux croyances concernant la santé, est à la base de la cuisine chinoise. Pour les chinois, il est important de rechercher l’harmonie dans tous les… …   Wikipédia en Français

  • Anis étoilé — Badiane chinoise Pour les articles homonymes, voir Badiane. Badiane chinoise La badiane chinoise ou anis étoilé est le fruit du badianier de Chine. I …   Wikipédia en Français

  • Illicium verum — Badiane chinoise Pour les articles homonymes, voir Badiane. Badiane chinoise La badiane chinoise ou anis étoilé est le fruit du badianier de Chine. I …   Wikipédia en Français

  • Badianier du Japon — Badiane japonaise Pour les articles homonymes, voir Badiane …   Wikipédia en Français

  • Illicium anisatum — Badiane japonaise Pour les articles homonymes, voir Badiane …   Wikipédia en Français

  • Illicium religiosum — Badiane japonaise Pour les articles homonymes, voir Badiane …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”