Aéroport international de Dulles

Aéroport international de Washington-Dulles

Aéroport international de Washington-Dulles
IAD airport map.PNG
Code AITA
IAD
Code OACI
KIAD
Pays États-Unis États-Unis
Ville desservie Washington DC
Type d'aéroport Public
Gestionnaire Autorités métropolitaines aéroportuaires de Washington
Altitude 95 m 313 ft
Latitude 38° 56′ 40″ N
Longitude 77° 27′ 21″ O
Superficie 47,9 km²
Pistes
Direction Longueur Surface
mètres pieds
1L/19R 2 865 9 400 béton
1C/19C 3 505 11 500 béton
1R/19L 3 505 11 500 béton
12/30 3 200 10 500 béton
12R/30L 3 200 10 500 planifié
Catégories
Aéroports • Aéroports par pays
Listes
Liste des aéroportsPar code AITA
Par nombre de passagers

L'aéroport international de Washington-Dulles (code AITA : IAD ; code OACI : KIAD) est le principal aéroport de Washington, DC (États-Unis). Il est situé à Dulles en Virginie, à 40 km à l'ouest du centre de Washington. C'est le vingt-et-unième aéroport nord-américain, avec plus de 23 millions de passagers qui y ont transité en 2008[1] et le dixième aéroport américain en termes de nombre de passagers pour les vols les vols internationaux.

Il est nommé d'après John Foster Dulles, ancien secrétaire d'État des États-Unis sous la présidence de Dwight D. Eisenhower. L'aéroport international de Washington-Dulles dessert l'aire métropolitaine de Baltimore-Washington de plus que l'aéroport national Ronald Reagan et l'aéroport international Thurgood Marshall de Baltimore-Washington.

L'aéroport international de Washington-Dulles est une plate-forme de correspondance importante pour United Airlines et sa filiale United Express.

Sommaire

Histoire

Après la Seconde Guerre mondiale, la demande croissante d'un deuxième aéroport dans la région de Washington étant nécessaire, le président de l'époque Dwight D. Eisenhower décida alors de la construction d'un nouvel aéroport plus grand sur l'actuel site de l'aéroport international Washington-Dulles en 1958[2]. La firme d'ingénierie civile Ammann & Whitney de New York fut mandaté pour construire cet aéroport. L'architecture du Main Terminal fut l'oeuvre de l'architecte Eero Saarinen[2]. On opta pour une salle d'attente mobile pour transporter les passagers du terminal jusqu'aux avions comme ce fut le cas avec l'aéroport international Montréal-Mirabel au Canada. La construction de l'aéroport international Washington-Dulles dura de 1958 à 1962. Le 17 novembre 1962, le président John F. Kennedy inaugura l'aéroport[2]. Le nouvel aéroport avec son terminal, ses infrastructures aéroportuaires, sa tour de contrôle et ses trois pistes équipaient de système d'atterrissage aux instruments modernes représentait dans ces années là, un symbole de l'Amérique nouvelle ainsi que le progrès au niveau de l'aviation ainsi qu'une important porte d'entrée sur la capitale nationale[2]. Le premier vol officiel fut par un Lockheed L-188 Electra de Eastern Air Lines provenant de l'aéroport international de Newark au New Jersey[2]. À cette époque, il était un des plus modernes aéroports mondiaux. En 1962, American Airlines, Braniff, Delta Air Lines, Eastern Air Lines, Trans World Airlines et Northwest Orient Airlines desservaient l'aéroport[2]. En 1966, il accueille plus d'un million de passagers[3]. Le 24 mai 1976, deux concordes, un d'Air France arrivant de Paris et l'autre de British Airways arrivant de Londres, atterrisent en parallèle à Washington-Dulles[4]. Connu avant sous Dulles International Airport, on le renomma en 1984, comme Washington Dulles International Airport[2]. En 1986, l'aéroport accueille plus de dix millions de passagers, passant à plus de vingt millions en 2000[3]. Le 7 juin 1995, inauguration du tout premier vol commercial du Boeing 777 de United Airlines sur la route aérienne Londres-Washington DC[5]. En novembre 2008, ouverture de la quatrième piste (1L/19R)[3]. La construction d'une cinquième piste (12/30) est envisagé[6].

Compagnies aériennes

33 compagnies aériennes, 11 domestiques et 22 internationales desservent 126 destinations depuis l'aéroport international de Washington-Dulles[7].

Main Terminal

Portes Z

Terminaux Midfield

Midfield Hall A

  • États-Unis d'Amérique United Express opéré par Chautauqua Airlines (Boston, Buffalo, Columbus (OH), Greensboro, Indianapolis, La Nouvelle-Orléans, New York-LaGuardia, New York-JFK, Norfolk/Virginia Beach, Ottawa, Pittsburgh, Toronto-Pearson)
  • États-Unis d'Amérique United Express opéré par Colgan Air (Allentown/Bethlehem, Altoona, Beckley, Binghamton, Charleston (WV), Charlottesville, Clarksburg, Johnstown, Morgantown, Parkersburg, Shenandoah Valley, State College (PA), White Plains)
  • États-Unis d'Amérique United Express opéré par GoJet Airlines (Kansas City, Norfolk, Portland (ME), Providence, Rochester (NY), San Antonio, Syracuse)
  • États-Unis d'Amérique United Express opéré par Mesa Airlines (Atlanta, Austin, Boston, Burlington (VT), Charleston (SC), Charlotte, Cleveland, Columbia (SC), Détroit, Greenville/Spartanburg, Harrisburg, Hartford/Springfield, Huntsville, Jacksonville (FL), Kansas City, Manchester (NH), Myrtle Beach, Nashville, Norfolk/Virginia Beach, New York-JFK, Oklahoma City, Philadelphie, Pittsburgh, Portland (ME), Raleigh/Durham, Roanoke, Rochester (NY), Savannah)
  • États-Unis d'Amérique United Express opéré par Shuttle America (Atlanta, Dallas/Fort Worth, Halifax, Hartford/Springfield, Houston-Intercontinental, Indianapolis, Kansas City, La Nouvelle-Orléans, Miami, Montréal-Trudeau, New York-JFK, New York-LaGuardia, Norfolk/Virginia Beach, Pittsburgh, Rochester (NY), Toronto-Pearson)
  • États-Unis d'Amérique United Express opéré par Trans States Airlines (Albany, Birmingham (AL), Burlington (VT), Charleston (SC), Cincinnati/Northern Kentucky, Dayton, Détroit, Greenville/Spartanburg, Harrisburg, Knoxville, Manchester (NH), Newark, Philadelphie, Providence, Richmond, Roanoke, St. Louis, Syracuse)

Midfield Hall B

Midfield Hall C

  • Canada Air Canada Jazz (Montréal-Trudeau, Ottawa)
  • États-Unis d'Amérique United Airlines (Albuquerque, Amsterdam, Aruba, Boston, Bruxelles, Buenos Aires-Ezeiza, Cancún, Chicago-O'Hare, Denver, Dubaï, Francfort-sur-le-Main, Genève, Hartford/Springfield, Houston-Intercontinental, Koweït, La Nouvelle-Orléans, Las Vegas, Londres-Heathrow, Los Angeles, Mexico, Miami [fin 3 juin], Montego Bay, Moscou-Domodedovo, Munich, New York-LaGuardia, Orlando, Paris-Charles de Gaulle, Pékin, Phoenix, Portland (OR), Punta Cana, Raleigh/Durham, Rio de Janeiro-Galeão, Rome-Fiumicino, Sacramento, San Diego, San Francisco, San Juan, São Paulo-Guarulhos, Seattle/Tacoma, Singapour, Saint-Martin, Saint-Thomas, Tampa, Tōkyō-Narita, Zurich)

Midfield Hall D

Galerie

IAD vu du ciel
La tour de contrôle
Main terminal

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
Ce document provient de « A%C3%A9roport international de Washington-Dulles ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aéroport international de Dulles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”