Auguste Bravais
Auguste Bravais (v. 1850).

Auguste Bravais, né à Annonay le 23 août 1811 et mort au Chesnay le 30 mars 1863, est un astronome et physicien, minéralogiste et géologue français réputé pour ses travaux fondamentaux en cristallographie, en particulier les réseaux de Bravais et les lois de Bravais. Ce polytechnicien qui a choisi le service de la marine française, puis l'enseignement des mathématiques appliquées et de la physique, a laissé de remarquables observations de géophysique, sur l'atmosphère, sur les phénomènes optiques et sur la géologie des côtes et rivages avant de devenir membre de l'Institut en 1854.


Sommaire

Biographie

Auguste fait ses études à Paris au collège Stanislas, puis entre à l'École Polytechnique en 1829. Grand aventurier à défaut d'être astronome, son rêve de jeunesse, il devient officier de marine et embarque sur le Finistère en 1832, puis sur le Loiret. Il collabore à des travaux d'hydrographie le long des côtes algériennes. Il participe à l'expédition de la Recherche, envoyée au Spitzberg et en Laponie au secours de la Lilloise.

Il professe un cours de mathématiques appliquées à l'astronomie à la Faculté des sciences de Lyon à partir de 1840 et succède à Victor Le Chevalier à la chaire de physique de l'École polytechnique entre 1845 et 1856, date à laquelle il est remplacé par Henri Hureau de Senarmont. Il publie un mémoire traitant de cristallographie en 1847.

Cofondateur de la Société météorologique française, il succède à Albin Reine Roussin à l'Académie des sciences en 1854.

Chercheur fécond

Revenu à terre plus souvent à partir de la fin des années 1830, l'officier de marine trentenaire se consacre à des recherches approfondies. Il part souvent de ses observations en bureau, sur le terrain de ses expéditions maritimes ou voire en mer où la comtemplation du ciel et de l'atmosphère s'imposent, et construit une approche descriptive qu'il développe et généralise avec des outils de physique mathématique. Il suit ou participe aussi à la vie des sociétés savantes qui œuvrent dans ses domaines de prédilection.

Il est ainsi un des premiers scientifiques européens à signaler la remontée isostatique de la presqu'île scandinave[1].

À l'époque du formidable essor de la géologie et de l'optique, ce chercheur que n'a jamais quitté l'attrait de l'astronomie, à l'exemple de nombreux polytechniciens nés dans la même décennie comme Hervé Faye ou Aimé Laussedat, ne peut rester insensible à poser des bases de physique ouvrant la porte à une meilleure compréhension et modélisation des phénomènes observables.

Œuvres les plus connues

  • Essai sur la disposition générale des feuilles rectisériées, 1839
  • Sur l'équilibre des corps flottants, 1840
  • Mémoire sur les lignes d'anciens niveaux de mer dans la Finmark, 1841
  • Mémoire sur les courants ascendants de l'atmosphère, 1843
  • Mémoire sur le mouvement propre du soleil dans l'espace, 1843
  • Notice sur les parhélies qui sont situés à la même hauteur que le soleil, 1845
  • Notice sur l'arc-en-ciel blanc, 1845
  • Mémoire sur les halos et les phénomènes optiques qui les accompagnent, publié aussi dans le Journal de l'école royale polytechnique, 18, 1, 1847
  • Sur les polyèdres symétriques, 1849
  • Étude sur la cristallographie, 1851
  • Notice sur un nouveau polariscope, suivies de recherches surs les doubles réfractions peu énergiques, 1851
  • Sur l'influence qu'exerce la rotation de la terre sur le mouvement du pendule conique, 1854

Notes et références

  1. Il est évident que localement, en particulier sur les côtes de la Baltique et les rivages du golfe de Botnie, des anciennes avancées de terres étaient connues des paysans et des autorités. Mais l'observation n'était nullement systématique.

Bibliographie

  • Locher, Fabien, Le Savant et la Tempête. Étudier l’atmosphère et prévoir le temps au XIXe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Carnot », 2008 
Précédé par Auguste Bravais Suivi par
Victor Le Chevalier
Chaire de physique n°1 de l'École polytechnique
Hureau de Sénarmont

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auguste Bravais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auguste Bravais — (ca. 1850). Auguste Bravais (* 23. August 1811 in Annonay, Frankreich; † 30. März 1863 in Le Chesnay) war ein französischer Physiker und Kristallograph. Bravais beendete seine klassische Ausbildung am Collège Stanislas in Paris und er …   Deutsch Wikipedia

  • Auguste Bravais — Infobox Scientist name = Auguste Bravais box width = image width =150px caption =Auguste Bravais (c. 1850). birth date = 23 August, 1811 birth place = Annonay death date = 30 March, 1863 death place = Le Chesnay residence = citizenship =… …   Wikipedia

  • Bravais — Auguste Bravais (c. 1850). Auguste Bravais (* 23. August 1811 in Annonay, Frankreich; † 30. März 1863 in Le Chesnay) war ein französischer Physiker und Mitbegründer der Kristallographie. Bravais beendete seine klassische Ausbildung am Collège… …   Deutsch Wikipedia

  • Bravais lattice — /brav ay, breuh vay / Crystall. lattice (def. 4). [named after Auguste Bravais (d. 1863), French physicist] * * * ▪ crystallography       any of 14 possible three dimensional configurations of points used to describe the orderly arrangement of… …   Universalium

  • Bravais-Gitter — Die Bravais Gitter oder auch Raumgitter stellen die Menge aller im Raum möglichen Einheitszellen der Kristalle dar. Auguste Bravais klassifizierte die verschiedenen möglichen Translationsgitter. Diese Gitter lassen sich bilden, wenn gleiche… …   Deutsch Wikipedia

  • Bravais lattice — In geometry and crystallography, a Bravais lattice, named after Auguste Bravais, [cite journal | last = Aroyo | first = Mois I. | coauthors = Ulrich Müller and Hans Wondratschek | title = Historical Introduction | journal = International Tables… …   Wikipedia

  • Bravais lattice — noun a 3 dimensional geometric arrangement of the atoms or molecules or ions composing a crystal • Syn: ↑space lattice, ↑crystal lattice • Hypernyms: ↑lattice * * * ˈbraˌvā ; brəˈvā , braˈ noun Usage: usually capitalized B …   Useful english dictionary

  • Bravais —   [bra vɛ], Auguste, französischer Naturforscher, * Annonay (Département Ardèche) 23. 8. 1811, ✝ Versailles 30. 3. 1863; zuerst Seeoffizier, 1841 45 Professor in Lyon, danach an der École polytechnique in Paris. Von ihm stammen grundlegende… …   Universal-Lexikon

  • Bravais, Auguste — ▪ French physicist born Aug. 23, 1811, Annonay, Fr. died March 30, 1863, Le Chesnay       French physicist best remembered for his work on the lattice theory of crystals; Bravais lattices (Bravais lattice) are named for him.       Bravais… …   Universalium

  • Reseau de Bravais — Réseau de Bravais Pour les articles homonymes, voir Réseau. En cristallographie, un réseau de Bravais est une distribution régulière de points – appelés nœuds – dans l’espace qui représente la périodicité de la distribution atomique d’un cristal …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”