Pravda
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pravda (homonymie).
Première page de la Pravda du 16 mars 1917

La Pravda (en cyrillique Правда), « vérité » en russe, est un journal soviétique écrit en russe. À l'époque de l'Union soviétique, il s'agissait d'une publication officielle du parti communiste (de 1918 à 1991). Après la chute de l'URSS, la rédaction du journal est dissoute par Boris Eltsine mais le titre est repris par des journalistes de l'ancienne structure.

D'autres publications russes utilisent le mot Pravda comme le tabloïd Komsomolskaïa Pravda.

Sommaire

Origines

La Pravda est fondée comme un journal des travailleurs en 1912. Les bolcheviks commencent la publication légale du journal à Saint-Pétersbourg le 22 avril 1913 dans un contexte tendu. 400 000 travailleurs font grève le premier mai 1913, et des lettres de travailleurs sont publiées, attisant la colère des ouvriers. La Pravda est considérée comme le successeur du journal socialiste Iskra par les communistes.

Lénine, qui contrôle le journal, place Joseph Staline dans l’équipe éditoriale. Celui-ci reste à ce poste jusqu’à son exil en 1913. Pendant cette période, la ligne éditoriale plus modérée du journal entre souvent en conflit avec Lénine, et les éditeurs refusent ou censurent parfois ses articles. Le gouvernement russe tente d’arrêter la publication du journal, mais les Bolcheviks disposent de plus de 40 000 lecteurs réguliers et d’un réseau de diffuseurs. La Pravda dépend du support financier des travailleurs.

Lénine vit alors à Cracovie et écrit de plus en plus d’articles, de tendance anti-tsariste croissante. Lorsque le journal est interdit, les Bolcheviks continuent à le distribuer illégalement.

La Pravda joue un rôle important dans la révolution. La Révolution de février 1917 permet à la Pravda de rouvrir. Peu de temps après sa libération en mars 1917, Staline retourne à son poste éditorial, en collaboration avec Lev Kamenev. Après le retour de Staline et Kamenev, la Pravda prend un ton plus conciliant à l’égard du gouvernement provisoire de Kerenski, ce qui déplaît aux lecteurs. Le mois suivant, les Thèses d'avril définissent l’analyse de Lénine sur la situation politique et les actions à mener. Lénine condamne fermement le gouvernement provisoire et la ligne éditoriale de la Pravda. Quelques jours plus tard, la Pravda change de ton, condamnant à son tour Alexandre Kerenski et les autres sympathisants du gouvernement provisoire, taxés de « contre-révolutionnaires ». Dès lors, la Pravda suit les directives éditoriales de Lénine. Après la Révolution d'octobre, la Pravda se vend à presque 100 000 exemplaires quotidiennement.

La période soviétique

Les bureaux du journal sont transférés à Moscou le 3 mars 1918. La Pravda devient l’organe officiel du parti communiste de l'Union soviétique. Elle le restera jusqu’en 1991.

Plusieurs corps d’États et administrations avaient leurs journaux officiels. Par exemple, les Izvestia (traitant de la politique étrangère) sont l’organe du Soviet suprême, Troud est la publication du mouvement syndical, la Komsomolskaïa Pravda est celle de l’organisation de jeunesse Komsomol, tandis que la Pionerskaïa Pravda est celle des Jeunes pionniers.

Après la mort de Lénine, la Pravda devient un tremplin pour Nikolaï Boukharine, un des dirigeants du parti. Il y acquiert une réputation de théoricien politique. De même après la mort de Staline et le vide de pouvoir qui s’ensuit, Nikita Khrouchtchev utilise le contrôle éditorial de la Pravda pour obtenir le pouvoir face à Gueorgui Malenkov, l’éditeur des Izvestia.

Bien que le contenu de la Pravda soit étroitement contrôlé par ses éditeurs, il n'est pas impossible de déceler la vérité dans le journal parmi les articles de désinformation et de propagande. De nombreux lecteurs deviennent experts dans l’art de deviner la vérité. La formulation des articles est un indice important pour comprendre le message. Les nouvelles les plus importantes sont souvent mentionnées brièvement et placées dans des rubriques obscures. Les pages du verso contiennent souvent des informations plus avérées que les pages du recto. À la place d’une mauvaise nouvelle en URSS, le journal parle d’une série de désastres similaires dans d’autres pays.

La période post-soviétique

Depuis, un groupe de journalistes a créé un site internet dont le nom reprend celui du journal, sans qu'il y ait de lien légal direct entre les deux (le journal papier ayant été revendu à des investisseurs grecs).

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pravda de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pravda — Saltar a navegación, búsqueda Pravda, 16 de marzo de 1917 Pravda (en ruso Правда, verdad) es el nombre de un periódico de la Unión Soviética, que fue la publicación oficial del Partido Comunista entre …   Wikipedia Español

  • Pravda — bezeichnet die wissenschaftliche Transliteration oder englische Transkription des Namens der russischen Zeitung Prawda eine slowakische Tageszeitung, siehe Pravda (Slowakei) eine serbische Tageszeitung, siehe Pravda (Serbien) einen Comic von Guy… …   Deutsch Wikipedia

  • pravda — prȃvda ž DEFINICIJA zakonom i običajima utemeljeno stanje u kojem svatko čuva ili dobiva materijalna i duhovna dobra bez štete po drugoga; pravednost, pravica (1) [tražiti pravdu; boriti se za pravdu] FRAZEOLOGIJA dijeliti (krojiti) pravdu suditi …   Hrvatski jezični portal

  • Pravda — (en ruso: Правда, verdad ) es el nombre de un famoso periódico de la Unión Soviética, que fue la publicación oficial del Partido Comunista entre 1918 y 1991. El diario aún funciona en Rusia, aunque ha pertido gran parte del protagonismo que lo… …   Enciclopedia Universal

  • Pravda — Pravda, Frantisek, Pseudonym, s. Hlinka …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Pravda — Pravda, František, s. Hlinka …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Pravda — Infobox Newspaper name = Правда Pravda caption = Front page of an issue of Pravda. The headline says: Declaration by the Soviet Leadership type = Daily newspaper format = Broadsheet foundation = October 3, 1908 ceased publication = August 22,… …   Wikipedia

  • právda — e ž (ȃ) 1. jur. sodni postopek, s katerim se rešuje civilnopravni spor pred sodiščem: pravda teče; končati, sprožiti, začeti pravdo; zastopati koga v pravdi / delitvena pravda v zvezi z delitvijo skupne stvari ali premoženja; lastninska pravda… …   Slovar slovenskega knjižnega jezika

  • Pravda —    Newspaper. Founded by Leon Trotsky in 1908, Pravda (“Truth”) was originally published in Vienna, Austria, and was smuggled into Russia. Following the Bolshevik Revolution, the newspaper moved to Moscow and became the principal mouthpiece of… …   Historical Dictionary of the Russian Federation

  • Pravda — /prahv deuh/, n. (formerly) the official newspaper of the Communist party in the U.S.S.R. Cf. Izvestia. * * * I (Russian; Truth ) Former daily newspaper published in Moscow and distributed nationwide, the official organ of the Communist Party of… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”