Aristide Rodrigue

Le docteur Aristide Rodrigue (1809-1857) fut l'un des fondateurs du Territoire du Kansas et de sa capitale Lecompton en 1854. Il était le fils d'un des plus important planteurs de sucre de Saint-Domingue, qui se réfugia à Philadelphie en 1793, lorsqu'éclata la révolte des esclaves, grâce à l'aide de cinq de ses esclaves, qui y gagnèrent leur affranchissement.

Sommaire

Biographie

Aristide Rodrigue, de son vrai nom Aman Théodore Michel Aristide Rodrigue, était le fils de Jacques-André Rodrigue et de Marie-Jeanne d'Orlic, sœur d'un autre grand planteur réfugié aux États-Unis; il est né à Philadelphie le 10 août 1809. Son frère, l'architecte William Rodrigue, autre figure des Réfugiés français de Saint-Domingue en Amérique, construisit l'église Saint-Jean de Philadelphie et participa à la construction de la cathédrale St. Patrick à New York. Il épousa en 1835, à Philadelphie, Anne Caroline Bellas. Le couple s'installa à Ebensburg en 1839, puis à Hollidaysburg en 1847 au rythme de la Conquête de l'Ouest. Ces deux villes servent alors d'étapes importante pour les convois d'émigrants qui commencent à voyager vers l'ouest à la recherche de terres[1]

En 1854, selon l'édition du 15 septembre 1854 du Kansas Weekly Herald, Aristide Rodrigue s'installa dans ce qui n'était encore que le Territoire du Kansas avec le colonel Albert Boone, petit-fils de Daniel Boone, le fondateur du Kentucky un demi-siècle plus tôt. Les deux hommes avaient reçu un ordre de mission du gouvernement américain pour explorer le futur Territoire du Kansas[1].

Cette exploration accompagne une flambée des cours du coton sur fond d'expansion monétaire et spéculative permise par les ruées vers l'or de 1848 en Californie et 1851 en Australie

Tous deux fondèrent la ville de Lecompton (appelée à ses débuts Bald Eagle, ou Aigle chauve)[1] qui devint la capitale de ce qui n'est encore que le Territoire du Kansas et le centre du mouvement pro-esclavagisme. C'est dans cette ville que les colons esclavagistes du Missouri et de l'Arkansas s'installèrent en masse en 1854 pour faire basculer la juridiction du futur État et donc la loi des États-Unis en faveur de l'esclavage. Aristide Rodrigue occupe la fonction stratégique de maitre de poste de la nouvelle ville. Pour construire un "capitole" du nouvel état, il reçoit une subvention de 50.000 dollars de l'état fédéral, mais les violences qui vont suivre empêchent de terminer la construction et le bâtiment deviendra une université[1].

Aristide Rodrigue et son fils sont alors de fervents partisans de la cause de l'esclavage et participent à la rédaction de la Constitution de Lecompton[1].

Avant qu'elle ne soit soumise au vote, Aristide Rodrigue décéda à Lecompton le 11 juin 1857 des suites d'une gastrite. À son décès, il était toujours maître de poste à Lecompton. Son fils, Andrew Rodrigue, lui succéda dans cette fonction à son décès.

Pratiquant longtemps en milieu rural, le docteur Aristide Rodrigue a par ailleurs effectué des recherches pour démontrer l'utilité des ventouses et des ligatures dans le traitement des plaies envenimées, qui ont fait faire des progrès à la médecine. Ce travail a fourni les conclusions montrant que lorsque l'on fait le vide sur une partie au-dessous de laquelle on a introduit un poison, on empêche la production de ses effets ordinaires pendant autant de temps que le vide est continué et que l'on peut sauver la vie à l'animal, en enlevant le poison au moyen d'une incision, pourvu qu'il n'y en ait pas eu une trop grande quantité d'absorbée auparavant[2].

Bibliographie

  • Expériences tendant à démontrer l'utilité des ventouses et des ligatures dans le traitement des plaies envenimées; par le docteur Aristide Rodrigue - (1828)[3].

Références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aristide Rodrigue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques-André Rodrigue — (1759 1844) est l un des plus important planteurs de Saint Domingue en 1793 lorsque éclate la révolte des esclaves qui entraîne le sac de sa ville Cap Français et l oblige à fuir aux États Unis, à Philadelphie, grâce à l aide de cinq de ses… …   Wikipédia en Français

  • Territoire du Kansas — Territoire du Kansas. Le territoire du Kansas était un territoire non incorporé des États Unis d Amérique du 30 mai 1854 jusqu au 29 janvier 1861 lorsque le Kansas est devenu le 34e État de l union. Des descendants …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la culture du coton — Jusqu à la fin du XVIIIe siècle, la culture du coton était l affaire de l Asie, surtout de l Inde, qui vendait depuis des siècles des filés de coton déjà colorés, très recherchés en Europe. Sommaire 1 L avant révolution industrielle 1.1 Les… …   Wikipédia en Français

  • Réfugiés français de Saint-Domingue en Amérique — Près de 20 000 réfugiés français de Saint Domingue ont fui en Amérique dans les années 1789 à 1806, essentiellement dans le sud des États Unis, qui comptait peu d habitants à cette époque. Ils font doubler la population de La Nouvelle… …   Wikipédia en Français

  • Bleeding Kansas — Évènements menant à la Guerre de Sécession Northwest Ordinance Compromis du Missouri Nullification Crisis Nat Turner s slave rebellion Guerre américano mexicaine Wilmot Proviso Desti …   Wikipédia en Français

  • Daniel Boone — Pour les articles homonymes, voir Boone. Pour la série, voir Daniel Boone (série télévisée) …   Wikipédia en Français

  • Colonel Albert Boone — le colonel Albert Boone fut en 1854 le fondateur du Territoire du Kansas et de la ville de Lecompton, appelée à l origine Bald Eagle. Il était le petit fils de Daniel Boone, le fondateur du Kentucky à la fin du XVIIIe siècle. En 1854, selon l… …   Wikipédia en Français

  • Lecompton — Localisation de Lecompton dans le Comté de Douglas (Kansas). Lecompton fut en 1854 la première ville fondée dans les grandes plaines de l Ouest des États Unis, dans le Territoire du Kansas, quelques années après la ruée vers l or e …   Wikipédia en Français

  • Samuel D. Lecompte — (1814 1888) joua un rôle important dans l histoire du Kansas, lorsqu en octobre 1854 le président des États Unis Franklin Pierce le nomma juge en chef du Territoire du Kansas, nouvellement créé, position qu il conservera jusqu en 1859. Né dans le …   Wikipédia en Français

  • Liste des réseaux de la section F du SOE — Le tableau suivant présente les Réseaux de la section F du Special Operations Executive (SOE) (tableau partiel à compléter). Sommaire 1 Présentation du tableau 2 Tableau 3 Missions interalliées 3.1 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”