Argeliers

43° 19′ 00″ N 2° 55′ 00″ E / 43.3167, 2.9167

Argeliers
Mairie
Mairie
Armoiries
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Aude
Arrondissement Narbonne
Canton Ginestas
Code commune 11012
Code postal 11120
Maire
Mandat en cours
Christian Rouzaud
2008-2014
Intercommunalité Le Grand Narbonne
Démographie
Population 1 237 hab. (1999)
Densité 115 hab./km²
Gentilé Argeliésois
Géographie
Coordonnées 43° 19′ 00″ Nord
       2° 55′ 00″ Est
/ 43.3167, 2.9167
Altitudes mini. 26 m — maxi. 220 m
Superficie 10,79 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Argeliers est une commune française située dans le département de l'Aude et la région Languedoc-Roussillon.

Ses habitants sont appelés les Argeliésois.

Sommaire

Géographie

Commune de l'aire urbaine de Narbonne, le village se situe au pied des premières collines au nord de la plaine de Narbonne. Il est bordé à l'est par le canal du Midi qui fait une boucle pénétrant presque dans le village. Un port y est aménagé pour les péniches des estivants. Au nord-ouest, le pech de Bize s'élève formant une frontière naturelle avec Bize-Minervois. Au sud, la route départementale appelée "minervoise" dessert les différentes entrées du village.

Armoiries

Blasonnement de la commune : D'azur au pal fuselé d'argent et de sinople.

Histoire

Le comité d'Argeliers

Une partie du Comité d'Argeliers, Marcelin Albert, Elie Cathala, Louis Blanc et le médecin Senty

Le 11 mars 1907, le signal de la révolte est donné par un groupe de vignerons du Minervois, dans le village d'Argeliers. Ils sont menés par Marcelin Albert et Élie Bernard lequel fonde le Comité de défense viticole ou Comité d'Argeliers. Il organise une marche, avec 87 vignerons, vers Narbonne, pour avoir une entrevue avec une commission parlementaire. Après ses dépositions, le Comité de défense fait un tour de ville en chantant pour la première fois La Vigneronne, qui dès ce jour là devint l'hymne de la révolte des gueux[1].

Premier numéro du Tocsin

Élie Bernard fut nommé plus tard Secrétaire Général de la Confédération générale de vignerons du Midi. C'est dans le cadre du comité d'Argeliers, qui regroupe tous les producteurs, qu'est préparée la riposte à la crise[2]. Le 14 mars, Albert Sarraut, originaire de Bordeaux, sénateur de l'Aude et sous-secrétaire d’État à l’Intérieur, se fait tancer par Clemenceau pour avoir tenter de plaider la cause son électorat : « Je connais le Midi, tout ça finira par un banquet » lui affirme Clemenceau, président du conseil qui siège place Beauveau, au Ministère de l'Intérieur[3].

Le 24 mars, devant 300 personnes se tient un premier meeting organisé par le « Comité d’Argeliers » à Sallèles-d'Aude. Marcelin Albert, se fait remarquer par ses dons d'orateur et son charismae. Pour les viticulteurs présents, il devient l'apôtre, le roi des gueux, le rédempteur. La principe de tenir chaque dimanche un meeting dans une ville différente est adoptée[3].

Le 21 avril, dix à quinze mille viticulteurs se retrouvent à Capestang[4]. Ce dimanche a lieu la publication du premier numéro du Tocsin édité par le comité d’Argeliers. C'est un hebdomadaire dont Marcelin Albert assume la direction et Louis Blanc la rédaction. Ce numéro contient une adresse au parlement afin que soit voté une loi contre la fraude[3].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Christian Rouzaud PS  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
1107 1133 1118 1218 1233 1237 1519

Économie

Viticulture : Minervois (AOC) et Languedoc (AOC)

Lieux et monuments

La place de la Mairie

Personnalités liées à la commune

  • Marcelin Albert nait en 1851 à Argeliers, il s'y marie en 1873. Il est considéré comme le meneur de la révolte des vignerons du Languedoc en 1907. Une place du village porte aujourd'hui son nom. Il meurt en 1921 et est enterré au cimetière du village[6].
  • Élie Bernard est un autre leader avec Richard et Cathala de la Révolte des vignerons du Languedoc en 1907 au départ d'Argeliers, emprisonné à la Prison de Béziers avec le Docteur Ernest Ferroul, député-maire de Narbonne, Richard et Cathala. Il fut nommé directeur du Journal syndical l'Action Viticole puis secrétaire Général de la Confédération générale des vignerons. Il meurt en 1935[7]
  • Léon Cordes

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Argeliers de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Argeliers — Argeliers …   Deutsch Wikipedia

  • Argeliers — Saltar a navegación, búsqueda Argeliers Escudo …   Wikipedia Español

  • Argeliers — French commune nomcommune=Argeliers région=Languedoc Roussillon département=Aude arrondissement=Narbonne canton=Ginestas insee=11012 cp=11120 maire=Christian Rouzaud mandat=2001 2008 intercomm=Canal du Midi en Minervois longitude=2.55 latitude=43 …   Wikipedia

  • Argeliers — Original name in latin Argeliers Name in other language Argeliers State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 43.31217 latitude 2.91046 altitude 45 Population 1321 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Argeliers Leon — Argeliers León Pérez (* 7. Mai 1918 in Havanna; † 23. Februar 1993 ebd.) war ein kubanischer Musikwissenschaftler und pädagoge, Folklorist und Komponist. León studierte Musik am Conservatorio Municipal de La Habana und später Pädagogik an der… …   Deutsch Wikipedia

  • Argeliers León — Saltar a navegación, búsqueda Argeliers León Pérez fue un musicólogo, compositor, etnólogo y pedagogo cubano nacido en La Habana el 7 de mayo de 1918 y fallecido en La Habana el 23 de febrero de 1991. Ostentaba el título de Doctor en Ciencias del …   Wikipedia Español

  • Argeliers León — Pérez (* 7. Mai 1918 in Havanna; † 23. Februar 1993 ebd.) war ein kubanischer Musikwissenschaftler und pädagoge, Folklorist und Komponist. León studierte Musik am Conservatorio Municipal de La Habana und später Pädagogik an der Universidad de La… …   Deutsch Wikipedia

  • Révolte des vignerons du Languedoc en 1907 — Meeting vigneron où prennent la parole Ernest Ferroul, maire de Narbonne et Marcelin Albert La révolte des vignerons du Languedoc en 1907 désigne un vaste mouvement de manifestations survenu en 1907, dans le Languedoc et en pays catalan, contre… …   Wikipédia en Français

  • Marcelin Albert — Pour les articles homonymes, voir Albert. Marcelin Albert Marcelin Albert (né en 1851 à Argeliers et mort le 21 décembre 1921) est u …   Wikipédia en Français

  • Revolte des vignerons du Languedoc en 1907 — Révolte des vignerons du Languedoc en 1907 En 1907, dans le Languedoc et en pays catalan, de nombreux vignerons se révoltèrent contre le gouvernement français. Ce vaste mouvement de manifestations est le fruit d une grave crise viticole survenue… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”