Anthony McAuliffe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McAuliffe.
Anthony Clement McAuliffe
Le Général McAuliffe pendant la Seconde Guerre mondiale
Le Général McAuliffe pendant la Seconde Guerre mondiale

Naissance 2 juillet 1898
Washington, D.C.
Décès 11 août 1976 (à 78 ans)
Chevy Chase, Maryland
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance United States Army
Grade Général
Années de service 1918 - 1956
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement U.S. Army Europe
Seventh Army
Distinctions Distinguished Service Cross

Le Général Anthony Clement McAuliffe (2 juillet 1898 - 11 août 1975) était le Général de l'armée américaine qui a commandé les troupes de la 101e Division Aéroportée pendant le Siège de Bastogne, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est célèbre pour sa réponse laconique Nuts! (Des noix !) face à une demande de reddition formulée par l'attaquant allemand.

Sommaire

Biographie

Anthony McAuliffe est né à Washington, D.C. le 2 juillet 1898. Il a étudié à la West Virginia University à partir de 1916-17 et a été diplômé de West Point en novembre 1918. Son ascension dans la hiérarchie militaire va de Sous-lieutenant en 1918 à Général en 1955.

Seconde Guerre mondiale

McAuliffe était commandant de l'Artillerie divisionnaire de la 101e division aéroportée quand il a été parachuté sur la Normandie lors du débarquement le Jour J. Il a ensuite atterri aux Pays-Bas en planeur lors de l'opération Market Garden.

Bataille des Ardennes

Le Square McAuliffe à Bastogne

En décembre 1944, quand l'armée allemande a lancé son offensive surprise, le général Maxwell D. Taylor, commandant la 101e division aéroportée, participait à une réunion du commandement aux États-Unis. En son absence, le commandement actif de la 101e division et des troupes attachées revint à McAuliffe.

À Bastogne, les troupes allemandes, supérieures en nombre, faisaient le siège de la 101e division. Le général Heinrich Freiherr von Lüttwitz demanda rapidement la reddition des Américains. McAuliffe renvoya à Lüttwitz sa fameuse réplique «Nuts !». La 101e division parvint à repousser les assauts allemands jusqu'à l'arrivée des renforts de la 4e division d'infanterie.

Pour ses faits de guerre à Bastogne, McAuliffe fut récompensé de la Distinguished Service Cross, remise par le général Patton le 30 décembre 1944, suivie plus tard par la Distinguished Service Medal.

Après-guerre

Après la bataille des Ardennes, McAuliffe reçut le commandement de sa division, la 103e division d'infanterie de la VIIe Armée américaine. Il commanda cette division du 15 janvier 1945 à juillet 1945. Début mai 1945, elle libéra les personnalités françaises retenues dans le château d'Itter dans le Tyrol autrichien.

À la suite de la guerre, McAuliffe occupa plusieurs postes militaires, comme Chief Chemical Officer of the Army Chemical Corps. Il retourna en Europe comme Commandant de la 7e Armée américaine en 1953 et comme Commandant-en-Chef de l'Armée américaine en Europe en 1955. Il fut promu General (général 4 étoiles) le 1er mars 1955.

Retraite

En 1956, McAuliffe se retira de l'Armée. Il travailla pour l'American Cyanamid Corporation entre 1956 et 1963. Chez American Cyanamid, il fut vice-président en charge du Personnel. Il lança un programme pour apprendre à ses employés comment maintenir le contact avec les politiciens locaux. La société exige toujours aujourd'hui que tous ses directeurs de succursale se présentent aux politiciens locaux[1]. McAuliffe fut aussi président de la Commission de la défense civile de l'État de New York entre 1960 et 1963.

Il vécut à Chevy Chase, dans le Maryland, jusqu'à sa mort le 11 août 1975, à l'âge de 78 ans. Il est enterré avec sa femme et ses enfants au Cimetière national d'Arlington, en Virginie.

Nuts !

Le 22 décembre 1944, le général Heinrich Freiherr von Lüttwitz envoya cet ultimatum à McAuliffe :

« Au Commandant américain de la ville assiégée de Bastogne.
L'issue de la guerre est en train de changer. Cette fois-ci, les troupes américaines dans et aux alentours de Bastogne ont été encerclées par des unités allemandes mieux armées. Un nombre supérieur d'unités allemandes ont traversé l'Ourthe près d'Ortheuville, ont pris Marche et atteint Saint-Hubert en traversant Hompré, Sibret et Tillet. Libramont est aux mains des troupes allemandes.
Il existe une seule possibilité de sauver les troupes américaines assiégées de l'annihilation totale : c'est la reddition honorable de la ville assiégée. Une durée de deux heures sera accordée à partir de la remise de cette note, pour vous laisser quelques instants de réflexion.
Si cette proposition devait être rejetée, un Corps d'artillerie allemand et six bataillons lourds A.A. se tiennent prêts à annihiler les troupes américaines dans et aux alentours de Bastogne. L'ordre de tirer sera donné immédiatement après ce délai de deux heures.
Toutes ces pertes civiles sévères causées par les tirs d'artillerie ne correspondraient pas avec l'humanité américaine bien connue.
Le Commandant allemand. »

D'après différents récits, quand McAuliffe fut informé de la demande de reddition allemande, il dit (en)Aw, nuts! (Oh, des clous !). En cherchant à écrire une réponse officielle, le Lieutenant-colonel Kinnard suggéra que cette première remarque résumait bien la situation. Les autres marquèrent leur accord. La réponse officielle tint donc en ces mots :

« Au Commandant allemand,
NUTS !
Le Commandant américain. »

Ce message fut tapé et remis par le colonel Harper et le major Jones à la délégation allemande. Harper devait expliquer le sens de cet unique mot aux Allemands.

Mémorial

  • La Route 33 en Pennsylvanie occidentale est appelée Gen. Anthony Clement McAuliffe 101st Airborne Memorial Highway.
  • La place McAuliffe à Bastogne

Références

Notes

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anthony McAuliffe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anthony McAuliffe — Saltar a navegación, búsqueda Anthony McAuliffe Anthony Clement McAuliffe (2 de julio de 1898 11 de agosto de 1975) fue un general del Ejército de los Estados Unidos, encargado de dirigir la defensa de la 101.ª División Aerotransportada, de las… …   Wikipedia Español

  • Anthony McAuliffe — Anthony Clement McAuliffe (* 2. Juli 1898 in Washington D. C.; † 11. August 1975 in Washington D. C.) war ein US amerikanischer General. Er kommandierte zeitweise die 101. US Luftlandedivision in der Schlacht von Bastogne während der… …   Deutsch Wikipedia

  • Anthony McAuliffe — Infobox Military Person name=Anthony C. McAuliffe born= birth date|1898|7|2 died= death date and age|1975|8|11|1898|7|2 caption=then Brigadier General Anthony C. McAuliffe during World War II nickname= placeofbirth= Washington, D.C. placeofdeath …   Wikipedia

  • Anthony Mac Auliffe — Anthony McAuliffe Pour les articles homonymes, voir McAuliffe. Anthony Clement McAuliffe Naissance …   Wikipédia en Français

  • Anthony C. McAuliffe — Anthony Clement McAuliffe (* 2. Juli 1898 in Washington D. C.; † 11. August 1975 ebd.) war ein US amerikanischer General. Er kommandierte zeitweise die 101. US Luftlandedivision in der Schlacht von Bastogne während der Ardennenoffensive im… …   Deutsch Wikipedia

  • McAuliffe — ist der Familienname folgender Personen: Anthony McAuliffe (1898–1975), US amerikanischer General Christa McAuliffe (1948–1986), US amerikanische Astronautin Jack McAuliffe (1866–1937), US amerikanischer Boxer Michael Francis McAuliffe… …   Deutsch Wikipedia

  • McAuliffe — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Mac Auliffe. Patronymie Anthony McAuliffe (1898 1975) était un général américain ; Christa McAuliffe (1948 1986) …   Wikipédia en Français

  • McAuliffe (surname) — McAuliffe or MacAuliffe is a surname of Norse Irish origin.[1] The name is an Anglicisation of the Gaelic Mac Amhlaoibh , meaning son of Amhlaoibh .[1] The Gaelic name, Amhlaoibh, was derived from the Old Norse personal name Olaf …   Wikipedia

  • Anthony Joseph O’Connell — (* 10. Mai 1938 in Lisheen, Irland) war von 1988 bis 1998 Bischof von Knoxville und von 1998 bis 2002 Bischof von Palm Beach. Nachdem bekannt geworden war, dass er Jugendliche sexuell mißbraucht hatte, trat er von seinem Amt zurück. Leben Anthony …   Deutsch Wikipedia

  • McAuliffe, Anthony C(lement) — ▪ United States general born July 2, 1898, Washington, D.C. died Aug. 11, 1975, Washington  U.S. Army general who commanded the force defending Bastogne, Belgium, in the Battle of the Bulge (Bulge, Battle of the) (December 1944) during World War… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”