Ange (religion)

Ange

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ange (homonymie).
Détail de la fresque Madone et les saints (Madonna degli Otto) par Filippino Lippi (circa XVe siècle), Galerie des Offices.

Ange (du latin angelus, du grec ἄγγελος, ángelos, « messager », en hébreu מלאך, malakh, « messager », en arabe malak) est, dans de nombreuses traditions religieuses (notamment dans les trois religions dites « abrahamiques »), un terme qui désigne un messager de Dieu, c'est-à-dire un intermédiaire entre Dieu et les hommes.

Sommaire

Les anges dans l' Ancien Testament

combat de Jacob avec l'ange Delacroix église saint Sulpice

Dans la Bible : Dans l' Ancien Testament les anges sont présents à de très nombreux endroits, dans la Genèse lors la Création , et ensuite en lien avec les hommes : Un ange arrête le bras d'Abraham qui va sacrifier son fils, lutte de Jacob avec l'ange, dans l'épisode de l' Échelle de Jacob (Bible),celui ci voit des anges monter et descendre sur une échelle dont l'extrémité touche de Ciel , les anges viennent prévenir Loth de la fin de Sodome sous une forme humaine et il les reçoit dans sa maison, un ange , Raphaël accompagne Tobie sur la route. Michel devient l'ange du prohète Daniel . Le nom des anges est fait en ajoutant le suffixe « el » qui signifie Dieu ou « yah » (autre nom pour Dieu).

Dans le judaïsme

Dieu a créé les les anges (mala'ch ) et les constellations et tout ce qu’ils contiennent et tout ce qui est au-dessous d’eux et tous ont besoin de Lui pour exister. Maïmonide qui dit que l'intelligence des anges est plus grande que celles des hommes. Il les appelle Intelligences (comme les sphères qui ont mis le monde en mouvement et les astres), conception proche de celle d'Aristote. En hébreu le pluriel de saba, Sabaoth signifiait Astres et Armées (angéliques) (ce mot fut repris par l'Eglise catholique durant des siècles : Deus Sabaoth, le Dieu des Armées). Il prétend que l'ancienne tradition juive comptait 10 degrés ou ordres d'anges appellés aussi Intelligences et affirme que cette croyance est la seconde après Dieu . La croyance dans les anges est une coyance commune entre juifs et chrétiens mais cele de Maïmonide semble se rapprocher de l'Univers des Idées platoniciennes en disant qu'à chache brin d'herbe correspond une étoile dans le Ciel.

Morgan-bible-fl04.jpg
  • Classes :Maïmonide enseigne qu'il ya deux classes d'anges, les « permanents » et les« périssables » . Idem pour Judah ha-Lévi (1085-1140), fameux poète et théologien juif du XIIe siècle, qui différencie les anges « éternels » et les anges créés à un moment donné. Il enseigne dans Le Livre de Kuzari (IV) qu'il y avait deux classes ou espèces d'anges. Il écrit : «  Comme pour les anges, certains sont créés à un moment donné à partir de subtils éléments de matière (comme l'air et le feu). Certains sont éternels (c'est-à-dire existent depuis l'éternité et pour l'éternité), et ce sont peut-être les intelligences spirituelles dont parlent les philosophes ». Et il poursuit : « Il n'est pas certain que les Anges vus par Isaïe, Ezéchiel et Daniel appartiennent à la classe d'anges créés à un moment donné, ou à la classe d'essences spirituelles qui sont éternelles ». Qu'étaient-ils alors? Saadia ben Joseph pensait qu'ils étaient des visions. » [1]
  • Propriétés : Maïmonide dit que les anges sont invisibles : Ce sont des formes spirituelles, des esprits, des Intelligences . Si on leur prête une forme et une allure humaines, c'est par « accommodation à la faiblesse de l'intelligence commune. Si on leur a donné des ailes, c'est parce que le vol est le plus parfait et le plus noble d'entre les mouvements locaux de l'animal, qui permet de s'approcher et de s'éloigner en un clin d'œil ». De même nous lisons dans le Zohar (Vayera 101a) : « Quand Abraham souffrait encore des effets de la circoncision, Celui qui est Saint lui envoya trois anges, de forme invisible, pour s'informer de sa santé ». Et le texte poursuit : « Vous pourriez vous demander comment les anges peuvent être visibles, puisqu'il est écrit Qui des esprits fait ses anges (Psaume 104:4). Cependant Abraham les vit assurément, pendant qu'ils descendaient sur terre sous la forme d'hommes. Et, en effet, chaque fois que les esprits célestes descendent sur terre, ils s'habillent d'éléments corporels et apparaissent aux hommes sous forme humaine ». Mais il est bien difficile de concilier ce qui précède avec la déclaration du Livre des Jubilés (15:27), à savoir que « tous les anges de la présence et tous les anges de la sanctification » étaient déjà circoncis quand ils furent créés [2]
l' Icône d'A. Roublev dite « l’icône des trois Anges  » (dans la tradition des icônes de l'hospitalité d'Abraham - semble représenter les trois éléments , par les couleurs du vêtement des anges dans la tradition judaïque : l' air (vêtement translucide), l'eau ( vêtement bleu et vert ), le bois et feu ( vêtement brun à bordure jaune.
  • Substance  : Selon le Zohar Gabriel (l'ange de l'Annonciation des chrétiens, ou mystère de l'humilité de Marie) a mission de briser l'orgueil (donc l' ange de l'humilité) et de contrecarrer les projets du démon (il dégage de l'eau qui met le démon en fuite). L'ange Michel doit rallumer le feu sacré dans le coeur de homme et ranimer la foi affaiblie.Raphaël (dont le nom signifie celui qui guerit) guérit les malades (cf Piscine de Siloë du Nouveau Testament) et dégage de l' air symbole de la vie. Abraham reçoit ces trois anges chez lui, dans l'épisode des chênes de Mambré de la Genèse . Dans le livre de Daniel oude Tobie on parle des sept anges qui sont sans cesse devant la face de Dieu. Mais d'après le Talmud, les noms des anges vinrent avec les Israélites de Babylone et serait un emprunt la la religion perse, les anges furent créés le second jour, et leur substance est moitié eau et moitié feu.
  • Chaque ange a un office particulier, Michel garde les enfants d' Israël .Gabriel rend force et courage , Uriel, (Dieu est ma Lumière)éclaire les hommes dans les ténèbres de la nuit, Raphaël a soin de notre santé physique et spirituelle.

Les anges de la tradition judaïque sont à la racine de la tradition chrétienne : les sept [3] archanges leur sont communs dont trois nous sont connus sous le même nom: Michel, Gabriel et Raphaël.

4Q196 - Livre de Tobie, -Qumran
  • Fêtes: Pendant le Yom Kippour chaque juif doit faire comme s'il était un ange : ni boire ni manger. "Shalom Aleichem" est une chanson chantée avant de commencer le repas du Shabbat Une midrash ( légende ) veut que chaque juif soit accompagné le soir du vendredi par deux anges. Si les chandelles brûlent, le bon ange donne une bénédiction , mais si elles ne brûlent pas c'est le mauvais ange qui donne la bénédiction.

[4]

Un héritage chaldéen

« Gabriel, signifie force de Dieu; Faheriel, pureté de Dieu; Adariel, grandeur de Dieu; Kadochiel, sainteté de Dieu; Rehuniel, miséricorde de Dieu...  : à côté des trois principaux archanges cités dans la Bible et ,dont, seuls les noms nous sont donnés dans les myriades angéliques, il existait une mutitude d'anges, aux noms divers et aux attributions différentes : « Gabriel est le chef du feu; Jorkomi celui de la grêle, et Michel celui de la mer; Samenil est le chef des reptiles; Daliel celui des poissons; celui des oiseaux; Maktogil, celui des pierres; Alefil, celui des arbres fruitiers, et Charoel celui des arbres qui ne portent pas de fruits; Sandalpos celui des hommes; cet ange a les pieds fixés sur la Terre et la tête dans les Cieux; Suriel se tient continuellement devant le trône de Dieu. Dans le Zend Avesta, 2, 57, 58, on parle de Bahman, chef des bestiaux, Ardibehescht, chef du feu, Schahriver, chef des métaux, Sapandomad, chef de la terre, Khordad, chef de l'eau, Amerdad, chef des arbres » . (M. P., 1836) D'après ces noms imaginaires il semblerait que cet héritage soit celui de Babylonie , qui avaient une foule de divinités et de créatures imaginaires : « La cabale ou plutôt cabbale, mot hébreu qui signifie tradition : les chaldéens imaginèrent une multitude d'intelligences, de génies ou d'esprits, les uns bons, les autres mauvais, auxquels ils attribuèrent tout ce qui arrive ici-bas. Pour invoquer le secours des bons génies, pour gagner leur affection, il était essentiel de savoir leurs noms ; l'on en forgea ! et l'on cru que la prononciation de ces noms avait la force d'évoquer les bons génies, de les faire agir . » (Dictionnaire théologique) La cabale (2ème siècle avant Jésus Christ), a établi un tableau très précis de 72 noms d'Anges, appelés aussi les 72 génies se partageant les 360° du zodiaque : on entre donc dans le domaine de l' astrologie et de l'imaginaire : Mithra l' ange de lumière et serviteur du dieu suprême Ahuda Mazda de la Religion perse et syrienne. [5]

  • Dans le Mazdéisme, la plus ancienne religion indienne et perse remontant au second millénaire avant Jésus-Christ , les anges sont présents : « Selon l'Avesta, il existe une hiérarchie d'archanges et d'anges qui constitue l'armature invisible de l'Univers. Au sommet, se placent les saints immortels, au nombre de sept, appelés Amshaspends, lesquels correspondent à la manifestation informelle. Viennent ensuite différentes catégories de Yazata les anges exécuteurs, qui correspondent aux entités du monde subtil parmi lesquelles figure le Feu, principe purificateur et véhicule de l'âme dans son ascension spirituelle. Parmi les catégories de Yazata on trouve notamment celle des Favrasis qui sont les mânes des défunts, auxquels il faut rendre un culte les dix derniers jours de l'année et qui, tout en restant cachés, sont des génies bienfaisants en communion réelle avec l'humanité. Ce sont également des anges tutélaires ayant pour mission de protéger toute âme humaine et de recueillir le fruit de ses actes vertueux, accomplis sous leur inspiration et dont dépend leur existence »

On peut en conclure que la notion d'ange n'est pas propre au judaïsme et au christianisme mais existe dans la mémoire de toute l'humanité, depuis les temps les plus reculés.

  • Sous le règne de Darius, Zoroastre ( Zerdusht, philosophe indien) s'inspire de la religion mède et perse : deux anges, l'un de lumière (bien) et l'autre de ténèbres (mal) , se combattant accompagnent Dieu dans le Zoroastrisme [6] dualisme retrouvé plus tard dans le Manichéisme.(Dictionnaire théologique) [7]


Les anges dans le Nouveau Testament

Dans l' Ancien Testament les manifestations angéliques étaient rares : un ange représenté avec un épée acérée a mis à la porte du Paradis Adam et Eve et désormais le Paradis est gardé par deux chérubins. Depuis seuls quelques élus puis, surtout, la Vierge Marie, conçue sans la tache originelle donc liée au merveilleux et à l'univers surnaturel , avaient dialogue avec les anges. L'ange de l'Annonciation : L'ange Gabriel apparait à Zacharie dans le Temple, à la croisée du chemin entre l'ancien Testament et le nouveau , puis à Marie à Nazareth, entrant chez elle, et la saluant «  pleine de grâces » ( Annonce faite à Marie, Evangile de Luc) lui annnoncer la bonne nouvelle de sa conception virginale et l'incarnation du Verbe, « Ave Maria » ( salutation angélique ) transmis par d'innombrables générations . La naissance de Jésus, appellé Fils de Dieu , est accompagnée d'une vision de Légions d'anges en fête par les bergers et leurs troupeaux , préfiguration de l'église : Avec le sacrement du baptême , le chrétien est de nouveau relié à Dieu, qui s'est réconcilié avec l'humanité par la naissance , puis Passion du Christ , le Messie, son Fils unique, sur la Croix . Durant son agonie, un ange appellé «  Ange de la Consolation » lui apparait au Jardin des Oliviers : lui montrant un calice dont il ne veut boire : cette scène de Gethsemani a été peinte par de nombreux artistes chrétiens durant des siècles .[7] . Enfin lors de la Résurrection, ce sont des anges qui appaissent aux Saintes Femmes, et qu leurs parlent, pour leur annoncer la Résurrection de Jésus , anges décrits cette fois « blancs comme neige » ou « vêtus comme l'éclair  » alors qu'auparavant dans les Evangiles , aucune description des anges n'était faite et seuls les artistes nous les représentant avec une fleur de lys ou une paire d'ailes ( le blanc est devenu le Symbole de la Résurrection en liturgie ) . Dans l'Apocalypse, saint Jean rapporte la vision de Saint Michel et ses légions d'anges qui combattent et remportent la victoire de Dieu, définitive contre l' « antique serpent » qui égarait la terre depuis des siècles.

Ange masculin et ange féminin, bois polychrome, art gothique, couvent Sainte-Agnès, Prague

Dans sa prédication, Jésus parle peu des anges : il cite surtout les bons anges, les anges des enfants (les "chérubins") , qui voient toujours la face du Père dans les cieux, (18, 10) et les anges de la Justice Divine, ensuite après la mort, l'homme et la femme déliés dela condition sexuée d'Adam et Eve seront comme les anges de Cieux ( non-sexués, Matt. 22, 30 ) qui ne se marient pas ( de même comparaison , les célibataires consacrés à Dieu sont comme les anges Jugement dernier (Parousie) qui jetteront les méchants dans la fournaise et dans l'enfer avec les mauvais anges (en iconographie on représente frequemment Saint Michel avec une balance pour la pesée des âmes ) . A la piscine de Siloé nous voyons mention de «  l'ange qui guérit » en agitant l'eau de la piscine [8]




Baptisé et racheté, l'homme peut participer au monde surnaturel , il entre dans l'ordre surnaturel de la grâce. Les anges sont donc fréquemment représentés dans les églises et les peintures religieuses ( thème de l'angélot et du chérubin ) . Quoique invisibles aux hommes , les anges gardiens accompagnent les hommes dans leur pélerinage terrestre et apparaissent parfois, quoique rarement ( A Fatima, l' Ange de la Paix , Saint Michel et Jeanne d'Arc) . Mais la prière à l'ange gardien était autrefois chose courante. Fra Angélico rappelle par exemple de voir dans toute épreuve «  le doigt de l'ange » .

Les anges dans la tradition chrétienne

l' Echelle de Jacob, Catacombes de la Via Latina, Rome

Présentation

Selon la Bible, Hébreux 1:14 : « Ne sont-ils pas tous des esprits administrateurs, envoyés pour servir en faveur de ceux qui vont hériter du salut ? » Les neuf hiérarchies sont de nature différente et s'élèvent graduellement de l'homme vers Dieu. Selon Denys l'Aréopagite, les neuf chœurs sont regroupés en trois hiérarchies. La première hiérarchie est constituée par les Séraphins, les Chérubins et les Trônes. Viennent ensuite les Dominations, les Vertus, les Puissances, les Principautés, les Archanges[9] et finalement les Anges. La Divinité se trouvant au-delà de la première hiérarchie est elle-même Trinitaire.

Giotto - Legend of St Francis - -19- - Stigmatization of St Francis.jpg


Anges

Les anges sont les messagers de Dieu. Saint Basile Le grand dit que chaque personne vivante possède un ange gardien. La représentation des anges ailés n'apparait qu'au IVe siècle (abside de l'église Sainte-Prudentienne à Rome). L'ange décrit dans le livre de Daniel 3:25, quant à lui, ne porte pas d'aile. Mais son pouvoir sur le feu permet de sauver Schadrac, Méschac et Abed Nego de la fournaise. La Bible ne parle pas de la nécessité pour les anges de manger pour se maintenir en vie. Elle dit pourtant qu'à certaines occasions les anges, sous forme humaine, ont mangé de la nourriture (Gn 18.1-5 et Gn 19.3).

El Greco Ange de l'Agonie


  • Ils sont nombreux :
Apocalypse 5.11 décrit la louange de nombreux anges devant le trône de l'Agneau de Dieu :
« leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers ».
Douze légions d'anges étaient à la disposition du Seigneur (Matt 26.53).
Hébreux 12.22 parle aussi de myriades d'anges.
À la fin des temps, le Seigneur apparaîtra au milieu de ses saintes myriades (Jude 14).
Daniel 7.10 nous dit que « mille milliers servaient l'ancien des jours et que des myriades de myriades se tenaient devant lui ».
Luc 2.13 nous parle de la « multitude de l'armée céleste ».
La Bible parle d'eux comme d'une armée (Ps 148.2), mais ni ils se marient, ni ne sont même sexués, ni ne meurent (Mt 22.30 ; :Marc 12.25 ; Luc 20.34-36).
  • Ils sont plus puissants que les hommes :
Paul parle des anges et de la puissance de Dieu (2 Th 1.7) et Pierre dit qu'ils sont supérieurs aux hommes en force et en puissance (2 Pe 2.11). Le mot grec utilisé dans ce texte est celui dont nous avons tiré le nom d'un explosif : la dynamite. En quelque sorte, les anges sont la dynamite de Dieu (du Grec Dunamos). Un seul ange extermina tous les hommes forts et vaillants de l'armée de Syrie, assemblée contre Ezéchias (2 Chr 32.21). Un seul ferma la gueule des lions au temps de Daniel (Dan 6.22). Un ange roule la pierre du sépulcre de Jésus sans difficulté (Mt 28.2). Un ange ouvre les portes des prisons et libère les apôtres (Ac 5.19) et Pierre (Ac 12.7). Un seul ange prendra Satan et l'enfermera dans l'abîme (Ap 20.2).
  • Ils sont comparables à des esprits :

« Est-ce que tous (les anges), ne sont-ils pas des esprits chargés d'un ministère ? » (Hébreux 1 : 13-14). « Pour les anges, il a cette parole : celui qui fait de ses anges des esprits et de serviteurs une flamme de feu » (Hébreux 1 : 6-7). « L'ange du Seigneur s'adressa à Philippe ... L'esprit dit à Philippe : avance et rattrape ce char » (Actes 8 : 26-29).

Gabriel
Michel
  • Ils ne sont pas omnipotents :
Ni Michel (Jude 1.9), ni Satan (Job 1.12 ; 2.6) n'ont une puissance illimitée.
Le chef de Perse résiste 21 jours à l'envoyé de Dieu qui doit être aidé par Michaël (Dan 10.13).
En Apocalypse 12, il y a un combat entre les bons et les mauvais anges.
  • Ils ne sont pas Dieu :
Nous n'avons jamais le droit d'adorer un ange ; ce serait adorer la créature au lieu du Créateur. (Ro 1.24-25).

Marie reine des Anges

Archanges

Article détaillé : Archange.
Ange musicien de Melozzo de Forli

Un archange est L'ange chargé des nouvelles de plus haute importance comme l'Annonciation, ou comme chef des armées (Apocalypse 12.7). Dans la Bible, il n'est évoqué qu'un seul archange, Michel (ou Michaël), mais Daniel 10.13 dit : « Je suis Raphaël, l'un des sept anges qui se tiennent devant la gloire du Seigneur et pénètrent en sa présence » (12.15 ; cf Ap 8.2).

Le terme archange ne se trouve que deux fois dans le Nouveau Testament :

  • Michel מיכאל (celui qui chassera Satan dans l'Apocalypse), Jude 9 : "Michel l'archange" ; 1 Thessaloniciens 4.16 : une voix d'Archange : une voix de chef d'armée.
  • Raphaël, רפאל (qui apparaît dans le livre de Tobie ; c'est lui qui indique à Tobie l'existence de sept archanges)

Chérubins

Article détaillé : Chérubin.
L'Ange pleureur sur le tombeau du chanoine Lucas, œuvre la plus connue du sculpteur amiénois Nicolas Blasset se trouvant dans la Cathédrale Notre-Dame d'Amiens (1636).

Également appelés kéroubim ou autres variantes. L'imagerie populaire les représente sous les traits de bébés ailés. Toutefois, la Bible donne aux chérubins une position élevée différente des Séraphins. D'après le livre de la Genèse, Les chérubins, avec « la lame flamboyante d’une épée », après le péché d’Adam interdirent à l’homme l’accès « à l’arbre de vie ».

Beaucoup de textes relatant de telles visions sont aujourd'hui commentés ainsi : à prendre au niveau symbolique. Ce fut également le cas du livre d'angéologie Sepher ha-Razim, renormalisé en SepherRaziel.

Pour les références concernant les sarafim, le Shiour Qomah, le SepherHaRazim et le reste, voir l'ouvrage « Vie mystique et kabbale pratique » de Georges Lahy, dit Virya. Y sont exposés les chœurs d'anges en littérature prékabbalistique (système des hekhaloth), différents de la Shemamphorash à neuf chœurs d'anges.

Ange gardien

Hans Memling, Ange tenant un rameau d'olivier, Musée du Louvre

L'ange gardien est un esprit pur créé par Dieu, qui nous est spécialement attaché pour veiller sur nous en permanence et nous protéger du mal. « La présence invisible de ces esprits bienheureux nous est une grande aide, et d'un grand réconfort : ils marchent à côté de nous, ils nous protègent, en toute circonstance, ils nous défendent dans les dangers, et nous pouvons avoir recours à eux à tout moment. » (Benoît XVI)

Depuis le 13 septembre 1670, le pape Clément X, a fixé la fête des Saints Anges Gardiens au 2 octobre. [10] Saint Bernard exprimait une dévotion « pour ces princes du Royaume de Dieu qui sont assidûment autour de nous. Nous leur devons beaucoup d'affection pour leur bienveillance et les faveurs que nous recevons de leur charité. Nous leur devons aussi beaucoup de docilité à mettre en pratique les avis qu'ils nous donnent. » (Sermon XI sur les psaumes).

Voici ce que dit le Curé d'Ars Saint Jean Marie Vianney de l'ange Gardien , au XIX° siècle [11] : « Cet ange ne nous doit pas quitter, avant d'avoir paru avec nous au tribunal de Jésus-Christ, pour lui rendre compte de tout ce que nous aurons fait pendant notre vie. Oui, M.F., nos anges gardiens sont nos plus fidèles amis, parce qu'ils sont avec nous le jour, la nuit, dans tout le temps et dans tous les lieux. La foi nous apprend que nous les avons toujours à nos côtés. C'est ce qui fait dire à David : « Que rien ne pourra nous nuire, parce que le Seigneur a commandé à ses anges d'avoir soin de nous  » ; [12] ».

Selon saint Paul , la femme doit se voiler la tête à « cause des anges » ( 1° épître Corinthiens, 11, 9)


Chant grégorien

La Messe des Anges (Missa de angelis ) dite aussi Messe VIII se disait jadis devant le cercueil des petits enfants; [13] elle daterait du XII° siècle : Ab hoc termino usque ad Septuagesimam, cantatur missa de angelis feria secunda, feria tertia de Sancto Spiritu, feria quarta de dominica, feria quinta de beato Stephano, feria sexta de Cruce, nisi de sanctis agatur. Sabbato de beata Maria et cantatur et pulsatur sicut in [festis] dupplicibus ; nec pretermittitur nisi fuerit festum novem lectionum et, si obitus sollempnis die evenerit, anticipatur [14]

Langue des anges

Article détaillé : Glossolalie.
Madonna e Santi.jpg

La langue des anges est évoquée par Saint Paul dans le chapitre 13 de la première épître aux Corinthiens :

« Quand je parlerai les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit. »


Les anges, étant de purs esprits, n'ont pas besoin de langage pour communiquer les uns avec les autres. Les êtres humains communiquent avec des mots, qui sont des représentations symboliques de la pensée. Les êtres purement spirituels peuvent transmettre leurs pensées dans un état pur, sans besoin de médiation ou de signes (Saint Thomas d'Aquin, Somme Théologique, I. Frédérique Von Lama: Les Anges).

Hénoch

Eglise Debre Berhan Sellassie, Gondar, Ethiopie

Le Livre d'Hénoch, en langue éthiopienne, fait partie du canon de l'Ancien testament de l' Église éthiopienne orthodoxe et il traite des anges , et en cite une multitude  : Anges des saisons, anges attellés au char solaire, anges des nations : . c'est peut-être pourquoi dans l'art religieux orthodoxe (icônes, peinture murales) sont parfois représentés une multitude de figures angéliques. Enoch est cité par saint Jude «  C’est aussi pour eux qu’Énoch, le septième depuis Adam, a prophétisé en ces termes: Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades, pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d’impiété qu’ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu’ont proférées contre lui des pécheurs impies. » (Epître de Jude 14/15) Il contient cinq noms nouveaux d'Archanges : Uriel, Sarakiel, Raguel, Ragouel et enfin Phanuel : « Après cela je demandai à l'Ange de paix [15] qui marchait avec moi et me montrait tout ce qui est caché : Le premier est le miséricordieux et le très patient Michaël ; le second qui est préposé à toutes les maladies et à toutes les blessures des enfants des hommes, est Raphaël ; le troisième, qui est préposé à toute force, est Gabriel ; et le quatrième, qui préside au repentir, pour l'espoir de ceux qui hériteront la vie éternelle, son nom est Phanuel. " Ce sont là les quatre Anges du Seigneur des Esprits, et les quatre voix que j'ai entendues en ces jours." » Livre d'Hénoch, chap. 40. Les anges régissent les sphères et les étoiles, comme chez Maïmonide  : « La lune changera son cours, elle n'apparaîtra point en son temps ; le ciel brûlant et sans nuages sera visible, et la stérilité s'étendra sur la face de la terre. Des météores sillonneront le ciel ; car beaucoup d'étoiles, se détournant de leur course accoutumée, erreront dans l'espace. 7. Et les anges qui les régissent ne seront point là pour les faire rentrer dans leur route»

Anges de sainte Hildegarde de Bingen

Noms et fonction des anges dans Hénoch :


«  Voici le nom des anges qui veillent (Partie 1, Livre 20 336).

  • Uriel, un des saints anges, qui préside aux cris et à la terreur.
  • Raphaël, un des saint anges, qui préside aux esprits des hommes.
  • Raguel (337), un des saint anges, qui unit le monde et les luminaires.
  • Michael, un des saints anges qui préside à la vertu des hommes, et commande aux nations.
  • Sarakiel (338) un des saints anges qui préside aux enfants des hommes qui pèchent.
  • Gabriel, un des saints anges, qui préside sur Ikisat, sur le paradis et sur les chérubins »


[16]

Saint Thomas d'Aquin et les anges

Ange de Reims

Procès de Jeanne d'Arc

ND de Fourvière Vitrail 250709 18.jpg

[17]

« JEANNE: J’ai reçu aussi confort de saint Michel.

- Laquelle des apparitions vous est venue la première?

JEANNE: C’est saint Michel.

- Y a-t-il longtemps que vous avez eu la voix de saint Miche!?

JEANNE: Je ne vous nomme pas la voix de saint Michel; mais je vous parle du grand confort venu de lui.

- Quelle fut la première voix qui vint à vous quand vous aviez treize ans ou environ?

JEANNE: Ce fut saint Michel. Je le vis devant mes yeux et il n’était pas seul, mais bien accompagné d’anges du ciel.


- Vîtes-vous saint Michel et les anges en corps et en réalité?

JEANNE: Je les vis des yeux de mon corps aussi bien que je vous vois. Quand ils s’en furent, je pleurai, et j’aurais bien voulu qu’ils m’emportassent avec eux. - En quelle figure était saint Michel?


JEANNE: Il n’y a pas de réponse là-dessus ; je n’ai pas encore congé de vous le dire. »




« Quel aspect avait saint Michel, quand il vous apparut ? (...) Était-il nu ? — Pensez-vous que Dieu n’ait pas de quoi le vêtir ? — Avait-il des cheveux ? — Pourquoi les lui aurait-on coupés ? (...) — Avait-il une balance ? — Je n’en sais rien (...) J’ai grande joie quand je le vois... »

Les anges dans la kabbale de la Renaissance

La kabbale de la Renaissance commence avec Jean Pic de la Mirandole en 1486. Un auteur mérite l'attention : Johannes Reuchlin, dans son De arte cabalistica (1517), trad. F. Secret : La kabbale ; ce livre influencera le fameux De la philosophie occulte en son deuxième édition (1533), de Henri-Corneille Agrippa de Nettesheim. Le monde divin est le premier degré de l'être ; il est constitué par ce que les kabbalistes juifs appellent Ein-Soph (Infini), et par les dix sephiroth de l'arbre kabbalistique, hypostases engendrées par l'Infini. Le monde angélique est le deuxième degré de l'être ; il est gradué en dix degrés ou Intelligences : les Haioth, les Ophanim, les Aralim, les Hasmalim, les Séraphim, les Malachim, les Elohim, les Bene Helohim, les Cherubim, les Issim. Le monde céleste est le troisième degré de l'être ; il comprend - influencés par les Intelligences du monde angélique - dix degrés, qui sont dix sphères : Saturne ou Sabbathai, Jupiter ou Zedeq, Mars ou Madim, le Soleil ou Semes, Vénus ou Noga, Mercure ou Cocab, la Lune ou Iarcah, l'Âme intellectuelle, l'Âme des Esprits animaux. Enfin, le monde matériel, le macrocosme, avec l'homme (le microcosme) est le quatrième et dernier degré de l'être ; ce monde, influencé par le monde céleste, est celui des Éléments, il contient le microcosme.

Chez les zoroastriens

Gabriel, signifie force de Dieu; Faheriel, pureté de Dieu; Adariel, grandeur de Dieu; Kadochiel, sainteté de Dieu; Rehuniel, miséricorde de Dieu.; quelques autres ont des noms dont on trouverait l'explication dans le zend ou dans le pelvi, comme Sandalpos, Jorkomi; tous ont des attributions différentes.

Gabriel est le chef du feu; Jorkomi celui de la grêle, et Michel celui de la mer; Samenil est le chef des reptiles; Daliel celui des poissons; Anafil celui des oiseaux; Maktogil, celui des pierres; Alefil, celui des arbres fruitiers, et Charoel celui des arbresqui ne portent pas de fruits; Sandalpos celui des hommes; cet ange a les pieds fixés sur la Terre et la tête dans les Cieux; Suriel se tient continuellement devant le trône de Dieu. Dans le Zend Avesta, 2, 57, 58, on parle de Bahman, chef des bestiaux, Ardibehescht, chef du feu, Schahriver, chef des métaux, Sapandomad, chef de la terre, Khordad, chef de l'eau, Amerdad, chef des arbres. (M. P., 1836).

Les anges chez les Grecs

Côté grec, les anges sont mentionnés pour la première fois chez les néoplatoniciens, Porphyre de Tyr (vers 260) et Jamblique de Chalcis (vers 320).[18] La hiérarchie est : dieux, archanges, anges, démons, héros, archontes du cosmos ou de la matière, âmes.

"Tu [toi, Porphyre de Tyr] t'enquiers de ce qui manifeste la présence d'un dieu, d'un ange, d'un archange, d'un démon ou de quelque archonte [gouverneur de planète] ou d'une âme. D'un mot, je prononce que les manifestations s'accordent à leurs essences, puissances et activités... D'une seul espèce sont les apparitions des dieux ; celles des démons variées ; celles des anges, plus simples que celles des démons, mais inférieures à celles des dieux ; celles des archanges, plus proches des causes divines ; quant à celles des archontes, si tu entends par là les maîtres du monde qui administrent les éléments sublunaires, elles sont variées, mais rangées en ordre..."[19]

Les anges et archanges païens sont perses d'origine.[réf. nécessaire]

Les anges dans la tradition islamique

Article détaillé : Malaikas (anges).

Commons-logo.svg

L'une des sourates du Coran s'intitule « Les Anges ».

Annexes

Articles connexes

Wiktprintable without text.svg

Voir « ange » sur le Wiktionnaire.

Bibliographie

  • Gustav Davidson, Dictionnaire des Anges, Le Jardin des Livres 2005, Paris, (ISBN 2-914569-38-6)
  • Emmanuelle Morgane, Dictionnaire pratique des anges, les invoquer pour obtenir leurs bienfaits, leurs prières, leurs fonctions, Ed. Exclusif 2004, (ISBN 2-8489-1036-4)
  • Émilie Bonvin, Encyclopédie des anges, véritable histoire et origines des anges, Ed. Exclusif 2005, (ISBN 2-8489-1040-2)
  • Pierre Jovanovic, Enquête sur l'existence des Anges Gardiens, Ed. jardin des Livres paris, 2005, j'ai lu 1994
  • Hans-Werner Schroeder, L'homme et les Anges, Ed. Iona, Paris 1986
  • Édouard Brasey, Enquête sur l'existence des anges rebelles, Ed. J'ai Lu, 1997
  • Burnham Sophy, Le livre des Anges, Marabout, 1994
  • Gitta Mallasz, Dialogues avec l'ange, Aubier, Paris, 1990 (ISBN 2-7007-2833-5)
  • Rudolf Steiner, De la Nature des anges, Ed. Anthroposophiques Romandes, Genève 2004
  • Henry Corbin, L'homme et son ange, Ed. Fayard, 1983
  • Anne Bernet, Enquête sur les anges, Ed. Perrin, 1997
  • pseudo-Denys l'Aréopagite, La Hiérarchie céleste.
  • Thomas d'Aquin, Somme théologique, Ière partie, questions 50 à 64.
  • Jacques de Voragine, La Légende dorée, XIIIe siècle, Édouard Rouveyre Éditeur, Paris, 1902
  • Isabelle Padovani, La Voie des Anges, Editions de Mortagne, Québec, 1995
  • fr. Serge-Thomas Bonino o.p., Les anges et les démons Quatorze leçons de théologie, Parole et silence, Bibliothèque de la Revue thomiste n° 3, février 2007, 351 p.


Littérature


Art

Certains peintres comme Fra Angelico ou Hans Memling , Andrei Roublev, ont excellé dans la représentation des anges. Un motif fréquent de vitraux ( St Etienne du Mont, Cathédrale de Sens) , ou de peinture murale de églises , de toiles de maîtres ( Van Eyck, Gérard David ) de sculpture ( chapiteaux de la Chaise-Dieu ) est celui des anges musiciens jouant de la cornemuse, du biniou, des cymbales, de la bombarde , de la harpe , de l' orgue portatif[20], par exemple ceux de Melozzo de Forli.


Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes

Notes et références

  1. Source Dictionnaire des Anges,Davidson
  2. Source Dictionnaire des Anges, Davidson
  3. sept exprimant peut-être la totalité
  4. [1] ANGELS IN JUDAISM Les Anges dans le Judaïsme by Judy Silver
  5. Source Saint Michel Archange et les Anges protecteurs
  6. [ http://books.google.fr/books?id=U70FAAAAQAAJ&pg=PA386&lpg=PA386&dq=religion+perse++anges&source=bl&ots=TgED-cJN-m&sig=2ryUaBdiPR0jxn9u9IXJeVXPogg&hl=fr&ei=AnjISreYMcqZjAeMlcg9&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2#v=onepage&q=religion%20perse%20%20anges&f=false]
  7. [2] Voir aussi : Les anges du Zoroastrisme
  8. [3]
  9. Pseudo-Denys l'Aréopagite, La Hiérarchie céleste.
  10. [4]
  11. thème popularisé par la Comtesse de Ségur dans l' Auberge de l'Ange gardien
  12. (suite de la citation) et, pour montrer combien sont grands les soins qu'ils prennent de nous, le prophète dit qu'ils nous portent entre leurs mains, comme une mère porte son enfant. Ah ! c'est que Dieu prévoyait les dangers sans nombre auxquels nous serions exposés sur la terre, au milieu de tant d'ennemis, qui tous ne cherchent que notre perte. Oui, M.F., ce sont nos bons anges qui nous consolent dans nos peines, qui nous avertissent quand le démon vient nous tenter, qui présentent à Dieu nos prières et toutes nos bonnes actions, qui nous assistent à la mort et présentent nos âmes à leur souverain Juge
  13. [ http://www.biblisem.net/narratio/blemonma.htm Lire la Messe des Anges de Blemont]
  14. Aedilis, la liturgie votive
  15. Ange qui apparu à Fatima Sous ce nom
  16. [5] et [6]
  17. Port Valais
  18. Franz Cumont, "Les anges du paganisme", Revue de l'histoire des religions, 72 (1915), p. 159-182
  19. Jamblique, Les Mystères d'Égypte (vers 320), II, 3, Les Belles Lettres, 1966, p. 79-80.
  20. Lire « Les Anges musiciens de la cathédrale du Mans »[réf. incomplète]
  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de l’islam Portail de l’islam
  • Portail des créatures imaginaires Portail des créatures imaginaires
Ce document provient de « Ange ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ange (religion) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ange d'amour — Ange Pour les articles homonymes, voir Ange (homonymie). Détail de la fresque Madone et les saints (Madonna degli Otto) par …   Wikipédia en Français

  • Ange de justice — Ange Pour les articles homonymes, voir Ange (homonymie). Détail de la fresque Madone et les saints (Madonna degli Otto) par …   Wikipédia en Français

  • Ange de lumière — Ange Pour les articles homonymes, voir Ange (homonymie). Détail de la fresque Madone et les saints (Madonna degli Otto) par …   Wikipédia en Français

  • Ange de paix — Ange Pour les articles homonymes, voir Ange (homonymie). Détail de la fresque Madone et les saints (Madonna degli Otto) par …   Wikipédia en Français

  • Ange du Seigneur — Ange Pour les articles homonymes, voir Ange (homonymie). Détail de la fresque Madone et les saints (Madonna degli Otto) par …   Wikipédia en Français

  • Ange protecteur — Ange Pour les articles homonymes, voir Ange (homonymie). Détail de la fresque Madone et les saints (Madonna degli Otto) par …   Wikipédia en Français

  • ange — [ ɑ̃ʒ ] n. m. • XVIe; angele XIe, puis angle, angre; lat. ecclés. angelus; gr. aggelos « messager » 1 ♦ Théol. Être spirituel, intermédiaire entre Dieu et l homme, ministre des volontés divines. L ange Gabriel. « L homme n est ni ange ni bête, et …   Encyclopédie Universelle

  • Ange gardien — Ange gardien, par Pietro da Cortona, 1656. Un ange gardien est un terme utilisé pour désigner un ange assigné pour protéger et guider un ou plusieurs individus. La foi envers les anges gardiens peut être tracée depuis l antiquité. Le concept des… …   Wikipédia en Français

  • Ange-Felix Patasse — Ange Félix Patassé Ange Félix Patassé 5eprésident de la République centrafricaine …   Wikipédia en Français

  • Ange-Félix Patassé — Mandats 4e Premier ministre centrafricain 8 décembre  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”