Levi Leipheimer
Levi Leipheimer Icône cycliste
Levi Leipheimer CA 2011.jpg
Levi Leipheimer au Tour de Californie 2011.
Informations
Nom Leipheimer
Prénom Levi
Date de naissance 24 octobre 1973 (1973-10-24) (38 ans)
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Équipe actuelle Team RadioShack
Spécialité Courses à étapes, Rouleur
Équipe pro
1997
1998-1999
2000-2001
2002-2004
2005-2006
2007
2008-2009
2010-2011
2012
Comptel
Saturn
US Postal
Rabobank
Gerolsteiner
Discovery Channel
Astana
Team RadioShack
Omega Pharma-Quick Step
Principales victoires
2 championnats

MaillotUSA.PNG Champion des États-Unis sur route 2007
MaillotUSA.PNG Champion des États-Unis du contre-la-montre 1999
10 courses à étapes dont :
Tour d'Allemagne 2005
Critérium du Dauphiné libéré 2006
Tour de Castille-et-León 2009
Tour de Californie 2007, 2008, 2009
Tour de Suisse 2011
3 étapes de grands tours
2 étapes du Tour d'Espagne
1 étape du Tour de France

Levi Leipheimer au Tour d'Allemagne 2005

Levi Leipheimer (né le 24 octobre 1973 à Butte dans le Montana) est un coureur cycliste américain. Il est professionnel depuis 1997 et actuellement membre de l'équipe RadioShack. À la fois bon grimpeur et spécialiste du contre-la-montre, il s'illustre sur les courses par étapes. Il a ainsi remporté le Tour d'Allemagne (2005), le Critérium du Dauphiné libéré (2006) et le Tour de Californie (2007, 2008 et 2009). Il est également monté sur le podium du Tour de France (2007) et du Tour d'Espagne (2001 et 2008).

Sommaire

Repères biographiques

Levi Leipheimer naît le 24 octobre 1973 à Butte dans le Montana. Après avoir pratiqué le ski alpin, il commence le cyclisme à l'âge de 13 ans[1].

Il s'est marié en 2000 avec Odessa Gunn, cycliste professionnelle canadienne qu'il a rencontrée lors d'une manche de la coupe du monde de cyclisme sur piste 1997 à Trexlertown, près de Philadelphie. Ils vivent à Santa Rosa en Californie[2].

Carrière cycliste

Carrière amateur

Après avoir couru en amateur en Belgique au sein de l'équipe sponsorisée par le festival Torhout-Werchter[1], Levi Leipheimer est stagiaire de l'équipe britannique F.S. Maestro - Frigas team en 1995[3]. Il remporte le Tour de Namur.

Le 18 août 1996, Leipheimer, alors membre du Team Einstein, gagne le championnat des États-Unis de critérium[4]. Il est cependant déchu de ce titre en raison d'un contrôle antidopage positif[5].

Premières saisons professionnelles

En 1997, Levi Leipheimer devient coureur professionnel au sein de l'équipe Comptel, dirigée par John Wordin et dont est membre notamment Malcolm Elliott[6].

En 1998 et 1999, Levi Leipheimer court pour l'équipe Saturn de Tom Schuler, qui est alors la deuxième meilleure équipe américaine[7]. Il remporte deux fois le Grand Prix de Beauce. En 1999, il devient champion des États-Unis du contre-la-montre et est médaillé d'argent de cette discipline aux Jeux panaméricains. En octobre, il est sélectionné avec Chann McRae pour le contre-la-montre des championnats du monde sur route dont il prend la 36e place, et il fait partie de l'équipe américaine de neuf coureurs participant à la course en ligne, dont il se classe 42e[8].

2000-2001 : US Postal

En 2000, Levi Leipheimer est recruté par l'équipe américaine US Postal. Son premier succès avec cette équipe est une étape du Circuit franco-belge 2000, disputée contre-la-montre.

En août 2001, il se classe deuxième du Tour de Castille-et-León puis sixième du Tour de Burgos. Il participe ensuite à son premier grand tour, le Tour d'Espagne, avec pour leader Roberto Heras, le vainqueur sortant[9]. Il se révèle au plus haut niveau lors de cette course. Il obtient ses meilleurs résultats en contre-la-montre, en se classant cinquième du contre-la-montre en côte à Arcalis, troisième de la première étape, et deuxième de la septième étape. Au départ du contre-la-montre final, il est cinquième du classement général, à 3 minutes et 55 secondes du premier, Oscar Sevilla[10]. Leipheimer se classe deuxième de cette étape, à 14 secondes de Santiago Botero, après avoir dépassé les deux coureurs qui le précèdent au classement général, Roberto Heras et Juan Miguel Mercado. Il termine ainsi à la troisième place, à 2 minutes et 59 secondes du vainqueur Ángel Casero[11]. Il est le premier Américain à monter sur le podium de la Vuelta. Deux semaines plus tard, il participe pour la deuxième fois aux championnats du monde sur route. Il est quatrième du contre-la-montre, à 25 secondes du vainqueur Jan Ullrich[12], et 28e de la course en ligne[13]. À l'issue de cette saison, Levi Leipheimer passe de la 334e à la 18e place du classement UCI.

2002-2004 : Rabobank

À la fin de l'année 2001, il s'engage, pour les saisons 2002 et 2003, avec l'équipe néerlandaise Rabobank, dont le manager Jan Raas a été convaincu par ses performances lors du Tour d'Espagne[14]. Il remporte la Route du Sud en juin. Il participe à son premier Tour de France, avec le statut de leader de l'équipe Rabobank, avec Michael Boogerd[15]. Leipheimer se classe huitième du classement général, à plus de 17 minutes du vainqueur Lance Armstrong. Il obtient une sixième place lors de la seizième étape arrivant à La Plagne et remportée par Boogerd. Sa saison s'achève au Tour des Pays-Bas, où une chute lui cause une occlusion intestinale. Il est opéré est hospitalisé pendant 12 jours[16],[17].

Au printemps 2003, Levi Leipheimer se classe huitième du Critérium du Dauphiné libéré. En juillet, il est avec Michael Boogerd et le sprinter Oscar Freire l'un des trois leaders de la Rabobank au Tour de France, son principal objectif de la saison[18]. Il doit cependant abandonner dès le deuxième jour de course, comme son coéquipier Marc Lotz, en raison d'une chute intervenue dans le dernier kilomètre de la première étape et lui causant une fracture[19],[20]. Il vise alors le Tour d'Espagne, qui a lieu en septembre, et pour lequel il est désigné leader de l'équipe[21]. Dès les premiers jours de course, il perd toute chance de bien figurer au classement général en arrivant dans un second peloton avec 13 minutes de retard lors de la deuxièmee étape, puis en perdant cinq minutes le lendemain[22],[23],[24]. Il aide son coéquipier Michael Rasmussen à obtenir la septième place du classement général, et finit à la 58e place. À l'issue de cette saison décevante, il s'engage avec Rabobank pour l'année 2004, en acceptant un salaire plus faible[25]. Pour sa troisième participation aux championnats du monde, il se classe douzième du contre-la-montre et 92e de la course en ligne.

2005-2006 : Gerolsteiner

2007 : Discovery Channel

2008-2009 : Astana

2010-2011 : Team RadioShack

En septembre 2009, Leipheimer signe un contrat portant sur les saisons 2010 et 2011 avec la nouvelle équipe Team RadioShack, créée par Lance Armstrong et son entourage, et composée essentiellement d'anciens membres de l'équipe Astana, tant parmi les coureurs que dans son encadrement[26].

Le principal objectif de Leipheimer en 2010 est le Tour de Californie. En raison du changement de date de cette course, disputée désormais en mai, il commence sa saison en Europe, contrairement aux saisons précédentes[27]. Il dispute ainsi en février le Tour de l'Algarve, dont il prend la quatrième place, puis Paris-Nice et le Tour de Catalogne en mars. Il rejoint ensuite les États-Unis, où il gagne à nouveau le Tour of the Gila. Il ne parvient pas à remporter un quatrième Tour de Californie. Il finit troisième du classement général, à 25 secondes du vainqueur Michael Rogers. En juin, il termine dixième du Tour de Suisse. Le Tour de France 2010 est la septième grande boucle à laquelle participe Leipheimer. L'objectif de l'équipe Team RadioShack est de permettre à Armstrong de gagner un huitième Tour de France. Cet objectif est cependant abandonné après la huitième étape arrivant à Morzine-Avoriaz, où Armstrong perd près de 12 minutes[28]. Sixième du classement général après les étapes alpestres, Leipheimer passe ensuite de la septième à la treizième place lors de la 17e étape arrivant au col du Tourmalet, où il perd neuf minutes sur Andy Schleck et Alberto Contador[29]. Il conserve cette treizième place au classement final. L'équipe Team RadioShack remporte le classement par équipes.

En 2011, Levi Leipheimer termine huitième de Paris-Nice. En mai, il remporte la septième étape du Tour de Californie et termine l'épreuve à la deuxième place derrière son équipier Chris Horner. En juin, il participe au Tour de Suisse. Il termine troisième du contre-la-monte de la neuvième étape, derrière Fabian Cancellara et son équipier Andreas Klöden. Cette performance lui permet de remporter l'épreuve devant l'Italien Damiano Cunego et le néerlandais Steven Kruijswijk.

A la fin de l'année 2011, il signe dans l'équipe belge Omega Pharma-Quick Step[30].

Dopage

En 1996, Levi Leipheimer fut destitué de son titre de champion des États-Unis suite à un contrôle positif.

Le 20 mai 2010, son ex-coéquipier Floyd Landis accuse Levi Leipheimer d'avoir œuvré à des pratiques dopantes lorsqu'il était dans l'équipe US Postal Service[31].

Le 4 aout 2010, lors de la présentation de son livre Garantiert Positiv, Hans-Michael Holczer, l'ancien manager de son équipe Gerolsteiner, accuse Leipheimer, d'avoir « très probablement » manipulé ses valeurs sanguines lors du Tour de France 2005[32].

Palmarès et résultats

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Levi Leipheimer au Tour de France 2007

Tour de France

Tour d'Espagne

Tour d'Italie

Classements mondiaux

Jusqu'en 2004, le classement UCI concerne tous les coureurs ayant obtenu des points lors de courses du calendrier international de l'Union cycliste internationale (324 courses en 2004). En 2005, l'UCI ProTour et les circuits continentaux sont créés, ayant chacun leur classement. De 2005 à 2008, le classement de l'UCI ProTour classe les coureurs membres d'équipes ProTour en fonction des points qu'ils ont obtenus lors des courses du calendrier UCI ProTour, soit 28 courses en 2005, 27 en 2006, 26 en 2007. En 2008, le calendrier du ProTour est réduit à 15 courses en raison du conflit entre l'UCI et les organisateurs de plusieurs courses majeures. Les trois grands tours, Paris-Roubaix, la Flèche wallonne, Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Lombardie, Tirreno-Adriatico et Paris-Nice ne sont donc pas pris en compte dans le classement ProTour 2008. En 2009 et 2010, un « classement mondial UCI » remplace le classement ProTour. Il prend en compte les points inscrits lors des courses ProTour et des courses qui n'en font plus partie, regroupées dans un « calendrier historique », soit au total 24 courses en 2009 et 26 en 2010. Ce nouveau classement prend en compte les coureurs des équipes continentales professionnelles. En 2011, l'UCI ProTour devient l'UCI World Tour et reprend dans son calendrier les courses qui l'avaient quitté en 2008. Il comprend 27 courses en 2011 et son classement ne concerne plus que les coureurs membres des 18 équipes ProTeam.

Levi Leipheimer apparaît pour la première fois au classement UCI en 1997. Il obtient son meilleur classement en 2005 : 7e.

Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Classement UCI[33] 933e 352e 217e 334e 18e 113e 300e 86e
Classement ProTour[34] 7e 17e 13e 28e
Classement mondial UCI[35] 63e 105e[36]

Notes et références

  1. a et b (en) Leipheimer signs for Rabobank sur cyclingnews.com, 27 octobre 2001. Consulté le 5 août 2010
  2. (en) At home with Levi Leipheimer and Odessa Gunn sur sfgate.com, 23 juin 2007. Consulté le 5 août 2010
  3. Levi Leipheimer sur memoire-du-cyclisme.net. Consulté le 5 août 2010
  4. (en) From Atlanta To Wembley, Winners All sur nytimes.com, 29 décembre 1996. Consulté le 5 août 2010
  5. (en) « Velonotes », dans VeloNews, vol. 26, 13 janvier 1997, p. 6-7 :

    « A USA Cycling disciplinary panel has recommended that Levi Leipheimer receive a three-month suspension and be forced to return his national criterium championship jersey. The decision came after a drug test conducted at the August 18 championship event [was] positive. The panel's decision was upheld by USA Cycling executive director Lisa Voight, and the criterium title was awarded to Matt Johnson. »

     
  6. (en) Team Mercury sur cyclingnews.com. Consulté le 5 août 2010
  7. En 1998, Saturn est 33e au classement UCI et la première équipe américaine est l'US Postal, 15e (Classement UCI par équipes 1998, sur le site de l'Union cycliste internationale)
  8. (en) Men's Road Race, 260 kms sur cyclingnews.com, 10 octobre 1999. Consulté le 6 août 2010
  9. (en) Heras to lead U.S. Postal Service Team sur cyclingnews.com, 6 septembre 2001. Consulté le 5 août 2010
  10. (en) Stage 20 - September 29: Guadalajara - Alto de Abantos, 176.3 km sur cyclingnews.com, 29 septembre 2001. Consulté le 5 août 2010
  11. (en) Stage 21 - September 30: Madrid - Madrid ITT, 38 km sur cyclingnews.com, 30 septembre 2001. Consulté le 5 août 2010
  12. (en) Thursday 11 October - 12:45 - Elite Men's TT - 38.7 km sur cyclingnews.com, 11 octobre 2001. Consulté le 6 août 2010
  13. (en) Sunday 14 October- 9:30 - Elite Men's Road Race - 254.1 km (21 laps) sur cyclingnews.com, 14 octobre 2001. Consulté le 6 août 2010
  14. (en) Leipheimer signs for Rabobank sur cyclingnews.com, 27 octobre 2001. Consulté le 6 août 2010
  15. (en) Rabobank for the Tour sur cyclingnews.com, 27 juin 2002. Consulté le 6 août 2010
  16. (en) Leipheimer injured in Eneco Tour sur cyclingnews.com, 24 août 2002. Consulté le 6 août 2010
  17. (en) Leipheimer leaves hospital sur cyclingnews.com, 5 septembre 2002. Consulté le 6 août 2010
  18. (en) Rabobank for the Tour sur cyclingnews.com, 26 juin 2003. Consulté le 6 août 2010
  19. (en) Hamilton, Leipheimer and Lotz out of Tour sur cyclingnews.com, 7 juillet 2003. Consulté le 6 août 2010
  20. (en) Leipheimer looks to the Vuelta sur cyclingnews.com, 19 juillet 2003. Consulté le 6 août 2010
  21. (en) Rabobank plans for Vuelta sur cyclingnews.com, 8 août 2003. Consulté le 6 août 2010
  22. (en) A climb to the top for Luis Pérez sur cyclingnews.com, 7 septembre 2004. Consulté le 8 août 2010
  23. (en) Petacchi makes history in the rain sur cyclingnews.com, 8 septembre 2004. Consulté le 8 août 2010
  24. (en) An interview with Levi Leipheimer sur cyclingnews.com, septembre 2004. Consulté le 8 août 2010
  25. (en) Leipheimer stays with Rabobank sur cyclingnews.com, 26 septembre 2003. Consulté le 6 août 2010
  26. (en) Leipheimer signs with RadioShack for two years sur cyclingnews.com, 1er septembre 2009. Consulté le 11 août 2010
  27. (en) Leipheimer to open season in Europe sur cyclingnews.com, 16 janvier 2010. Consulté le 11 août 2010
  28. Armstrong à terre, "Mon Tour est fini" sur lepoint.fr, 12 juillet 2010. Consulté le 11 août 2010
  29. étape 17 - Pau -Col du Tourmalet sur letour.fr. Consulté le 11 août 2010
  30. (en) Lefevere confirms that Leipheimer will ride for Omega Pharma-Quickstep sur cyclingnews.com, le 21 septembre 2011
  31. « Landis se pique enfin de vérité », L'Humanité.fr, mis en ligne le 21 mai 2010
  32. Leipheimer accusé d'avoir manipulé son sang en 2005 sur rtbf.be, 4 août 2010. Consulté le 5 août 2010
  33. 2005 UCI Road Rankings, UCI. Consulté le 6 août 2010
  34. Classements ProTour sur uciprotour.com. Consulté le 6 août 2010
  35. Classement mondial UCI sur uci.ch. Consulté le 6 août 2010
  36. Classement mondial UCI 2010 sur uci.ch. Consulté le 14 juin 2011

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Levi Leipheimer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Levi Leipheimer — bei der Deutschland Tour 2006 in Düsseldorf …   Deutsch Wikipedia

  • Levi Leipheimer — Información personal Nombre completo Levi Leipheimer Fecha de nacimiento 24 de octubre de 1973 Lugar de nacimiento Butte ( …   Wikipedia Español

  • Levi Leipheimer — Infobox Cyclist ridername = Levi Leipheimer image caption = fullname = Levi Leipheimer dateofbirth = birth date and age|mf=yes|1973|10|24 country = USA height = height|m=1.70 weight = convert|62|kg|lb st|1|abbr=on currentteam = Astana discipline …   Wikipedia

  • Leipheimer — Levi Leipheimer bei der Deutschland Tour 2006 in Düsseldorf Levi Leipheimer (* 24. Oktober 1973 in Butte, Montana) ist ein US amerikanischer Radrennfahrer. Leipheimer begann 1987 mit dem Radsport und wurde 1997 Profi. In den Jahren 1998 und 1999… …   Deutsch Wikipedia

  • Levi (given name) — Levi is a given name, and may refer to:* Levi Asher * Levi Addison Ault * Levi Boone * Levi Celerio * Levi Coffin * Levi Eshkol * Levi Leipheimer * Levi Leiter * Levi Lincoln, Sr. * Levi Lincoln, Jr. * Levi Morgan * Levi P. Morton * Levi Porter * …   Wikipedia

  • Levi (Vorname) — Levi ist ein männlicher Vorname. Er bezieht sich auf den biblischen Stammvater Levi (hebräisch לוה) und bedeutet „verbunden sein“. Bekannte Namensträger Levi Eschkol (1895–1969), israelischer Politiker (Mapai) Levi Leipheimer, US amerikanischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Levi — Esta página de desambiguación se refiere a la palabra Levi sin tilde. Para Leví, véase Leví. Levi puede referirse a: Contenido 1 Nombre 1.1 Personajes 2 Apellido 2.1 Per …   Wikipedia Español

  • Critérium du Dauphiné libéré 2006 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Astana-Würth — Das Team Astana (vormals ONCE, Liberty Seguros Würth, kurzzeitig Astana Würth) ist ein kasachisches Radsportteam mit Lizenz in Luxemburg, das an der UCI ProTour teilnimmt. Inhaltsverzeichnis 1 Teamgeschichte und Sponsoren 1.1 Geschichte 1.2… …   Deutsch Wikipedia

  • Astaná-Würth — Das Team Astana (vormals ONCE, Liberty Seguros Würth, kurzzeitig Astana Würth) ist ein kasachisches Radsportteam mit Lizenz in Luxemburg, das an der UCI ProTour teilnimmt. Inhaltsverzeichnis 1 Teamgeschichte und Sponsoren 1.1 Geschichte 1.2… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”