Langeais


Langeais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Langeais (homonymie).

47° 19′ 36″ N 0° 24′ 25″ E / 47.3266666667, 0.406944444

Langeais
La rue Gambetta et le château
La rue Gambetta et le château
Administration
Pays France
Région Centre
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Chinon
Canton Langeais (chef-lieu)
Code commune 37123
Code postal 37130
Maire
Mandat en cours
Pierre-Alain Roiron
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Touraine Nord-Ouest
Démographie
Population 3 977 hab. (2007)
Densité 66 hab./km²
Gentilé Langeaisiens
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 36″ Nord
       0° 24′ 25″ Est
/ 47.3266666667, 0.406944444
Altitudes mini. 36 m — maxi. 109 m
Superficie 60,38 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Langeais est une commune française du département d'Indre-et-Loire, dans la région Centre. Sa devise est Alae gaviae vicus.

Sommaire

Géographie

Pont suspendu sur la Loire

La ville, située sur la rive nord de la Loire, est célèbre pour son château du XVe siècle. La ville est traversée par la Roumer et le Breuil, affluents de la Loire.

La ville, encadrée par le coteau au nord et la Loire au sud, est desservie par la ligne de chemin de fer Tours - Saint-Nazaire et la route nationale 152 reliant Tours à Angers. Le contournement autoroutier de la ville au sein de l'autoroute A 85 (Angers-Tours) fit l'objet de vives polémiques.

Histoire

Aux environs de l’an mil, la Touraine est convoitée par deux seigneurs : le comte d'Anjou, Foulques Nerra, et le comte de Blois, Eudes Ier.

À la fin du Xe siècle, Foulques Nerra conquiert la place de Langeais, non loin de Tours. Un château est alors fondé sur le promontoire, afin de défendre les limites orientales de l'Anjou. Il ne reste de cet ensemble que les vestiges du « donjon ».

Langeais connaît ensuite une histoire mouvementée, tour à tour occupée par les comtes de Blois et d'Anjou. En 1044, Langeais passe, avec toute la Touraine, entre les mains des Plantagenêt, puis dans celle des rois d’Angleterre, leurs héritiers.

C’est en 1206 que Langeais entre dans le domaine royal français, par suite des victoires de Philippe Auguste sur Jean sans Terre. À partir de cette période, le fief de Langeais est concédé à divers grands seigneurs proches du pouvoir royal.

C'est au château de Langeais que fut célébré, le 6 décembre 1491, le mariage d'Anne de Bretagne et du roi de France Charles VIII, premier pas du rattachement du duché de Bretagne au royaume de France.

Langeais est chef-lieu de district de 1790 à 1795.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le 6 août 1944, un train de prisonniers (militaires américains, déportés français et soldats allemands mutins), camouflé en convoi militaire, fut l'objet d'un mitraillage par l'aviation anglaise en gare de Langeais :

La voie ferrée étant totalement détruite par l'explosion d'un train de munitions mitraillé par les avions alliés, à mi-chemin entre les gares de Langeais et Cinq-Mars la Pile, le convoi est stoppé en gare de Langeais. Très vite la nouvelle se propage en ville et l'équipe de la Croix-Rouge langeaisienne créée à l'initiative de Mlle Agnès Siegfried se mobilise. Responsable des brancardiers, je négocie avec les militaires allemands la possibilité de ravitailler les prisonniers avec les seaux d'eau, les denrées apportées par la population au niveau du passage à niveau. En fin d'après-midi deux avions alliés apparaissent et après avoir survolé une fois le train reviennent par l'ouest et prenant en enfilade le train, le mitraillent au canon de 37. Des wagons fermés s'élèvent des cris de douleur et le médecin allemand qui accompagnait le convoi décide d'installer au sol un lieu de soins en tête du train. Mais le nombre des blessés devient si important qu'il accepte la proposition que je fais de transporter les blessés dans une cave que nous avons aménagée en poste de secours (à toutes fins utiles en raison de la proximité de la base arrière de Saint-Nazaire installée à Cinq-Mars). Les brancardiers font de rapides allers-retours entre la gare et la cave faisant alors passer des prisonniers valides qui purent ainsi s'évader. Le bilan fut de plus de 50 blessés soignés et 23 morts. Le lendemain les prisonniers valides furent conduits, à pied, à Saint-Pierre-des-Corps (30 km environ) pour continuer leur marche vers la déportation. Il est juste de noter que le médecin allemand, reconnaissant que nous ayons soigné sans faire de différence les blessés allemands comme les français et américano-britanniques, me fit conduire le 7 au matin à l'hôpital militaire allemand de Tours pour y recevoir de quoi reconstituer notre stock de pansements et produits de soins épuisé en une soirée[1].

Héraldique

Blason de Langeais

Les armes de Langeais se blasonnent ainsi :

D'or à une mouette d'argent volant et plongeant en bande, tenant dans son bec un poisson du même, au chef de sable chargé de trois tours crénelées aussi d'argent couvertes et girouettées de gueules, ouvertes et maçonnées aussi de sable[2].

* Il y a là non respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (argent sur or).

Il est important de remarquer qu'historiquement, le blasonnement était : « D'or, à trois melons de sinople 2 et 1 ».

Administration

En 2010, la commune de Langeais a été récompensée par le label « Ville Internet @@ »[3].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 René Motard    
mars 2008 en cours Pierre-Alain Roiron PS Conseiller régional
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Jumelages

Démographie

Évolution démographique de Langeais
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 2 216 2 205 2 239 2 499 2 840 3 057 3 138 3 565 3 307
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 3 234 3 381 3 604 3 450 3 463 3 517 3 446 3 365 3 309
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 3 371 3 550 3 467 3 441 3 450 3 455 3 400 3 511 3 652
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 3 849 3 907 3 902 4 142 3 960 3 865 3 861 3 977[4] -
Notes, sources, ... De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; 2006 : population municipale légale.
Sources : INSEE [5] et Ldh/EHESS/Cassini [6].

Graphique d'évolution de la population, 1794-1999

Lieux et monuments

  • Le château de Langeais, XVe siècle, et son parc sont classés monument historique[7]
  • La ville de Langeais possède un pont suspendu dont la construction remonte à 1846. Il fut restauré et inauguré en 1937 par Maurice Viollette. Détruit par le génie militaire français, le 19 juin 1940, pour retarder l'avancée allemande, il ne fut rouvert à la circulation qu'en 1950.
  • L'église Saint-Jean-Baptiste, construite aux XIe et XIIe siècles ; son clocher-porche, les absides et la sacristie sont classés ; la nef remonte au XVe siècle et le transept date du XIXe siècle[8]
  • L'ancienne église Saint-Laurent des XIe et XIIe siècles est classée[9]
  • Proches du château, trois maisons du XVIe siècle, parmi lesquelles la maison de Rabelais, sont inscrites au titre des monuments historiques[10],[11],[12].
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
  • Le pont suspendu de Langeais a été réalisé entre 1846 et 1849 suivant les plans de l'architecte Phidias Vestier. Il a dû être reconstruit en 1861, 1874, 1937 et 1950.

Personnalités liées à la commune

Dans la littérature

Notes et références

  1. André Lainé, instituteur public à Langeais de 1940 à 1956
  2. Le blason de la commune sur Gaso. Consultation : mars 2009.
  3. Palmarès 2010 des Villes Internet sur le site officiel de l'association. Consulté le 19/12/2009.
  4. Recensement de la population au 1er janvier 2007 sur INSEE. Consulté le 6 janvier 2010
  5. Langeais sur le site de l'Insee
  6. Site "Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui"
  7. Château de Langeais, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consulté le 12 janvier 2011.
  8. Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consulté le 12 janvier 2011.
  9. Ancienne église Saint-Laurent, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consulté le 12 janvier 2011.
  10. Immeuble, 1 rue Anne-de-Bretagne, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consulté le 12 janvier 2011.
  11. Immeuble, 14 rue Anne-de-Bretagne, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consulté le 12 janvier 2011.
  12. Maison dite de Rabelais, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consulté le 12 janvier 2011.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Langeais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Langeais — Langeais …   Deutsch Wikipedia

  • Langeais — Escudo …   Wikipedia Español

  • Langeais — (spr. Langschäh), Stadt an der Loire im Arrondissement Chinon des französischen Departements Indre Loire; altes Schloß, Leinweberei, Handel, Melonenzucht; 3000 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Langeais — (spr. lāngschä), Stadt im franz. Depart. Indre et Loire, Arrond. Chinon, rechts an der Loire, an der Orléansbahn, hat eine Kirche (aus dem 11. und 12. Jahrh.), ein schönes Schloß aus dem 15. Jahrh. (im Park eine Burgruine), berühmte Melonenzucht …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Langeais — French commune nomcommune=Langeais région=Centre département=Indre et Loire arrondissement=Chinon canton=Langeais insee=37123 cp=37130 maire=Pierre Alain Roiron mandat=2008 2014 intercomm=Communauté de communes Touraine Nord Ouest… …   Wikipedia

  • Langeais — Original name in latin Langeais Name in other language Langeais State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.32587 latitude 0.40136 altitude 44 Population 4034 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Langeais — ▪ France  town, west central France, Indre et Loire département, Centre région, on the right bank of Loire River. It has a 15th century château, notable as a fine example of pre Renaissance architecture. The ruins of a keep first built there by… …   Universalium

  • Langeais (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Langeais est une commune du département d’Indre et Loire, dans la région Centre ; La Duchesse de Langeais est le titre d’un roman de Honoré de Balzac …   Wikipédia en Français

  • Gare de Langeais — Langeais Localisation Pays France Commune Langeais Adresse place Joseph Martin 37130 Langeais Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • La Duchesse de Langeais — Pour les articles homonymes, voir La Duchesse de Langeais (homonymie). La Duchesse de Langeais …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.