Jacques Tillier


Jacques Tillier

Jacques Tillier est un journaliste français. Il est directeur des rédactions de l'Union, L'Est Eclair, Libération Champagne et L'Aisne Nouvelle. Il est grièvement blessé en 1979 par Jacques Mesrine alors qu'il travaillait pour Minute. Il fut également directeur du Journal de l'île de La Réunion.

Biographie

Ancien de la Direction de la surveillance du territoire (DST)[1] et ami proche de Lucien Aimé-Blanc, il écrit dans Minute, l'hebdomadaire d'extrême-droite, un article osé dans le but d'obtenir de l'ennemi public numéro un de l'époque, Jacques Mesrine, une interview exclusive. Celui-ci accepte, mais lui tend un piège et le blesse gravement avec une arme à feu le 10 septembre 1979. Lui reprochant d'avoir écrit des articles mensongers et d'être un indicateur de la police, il le laisse pour mort[2].

Après cette affaire qui l'aura marqué à vie, Jacques Tillier préfère disparaître de la France métropolitaine pour s'installer sur l'île de La Réunion où il est nommé, au début des années 1990, rédacteur en chef du Journal de l'île de La Réunion (JIR), qui vient d'être racheté par le groupe France Antilles, une filiale du groupe Hersant. Il en devient par la suite le directeur, puis le président-directeur général.

Réputé pour sa plume aisée mais assassine, il choisit comme sujet de prédilection de son éditorial la découverte des abus de biens sociaux et des scandales politiques locaux. Celui-ci génère une augmentation d'un tiers des ventes du journal chaque samedi d'après le concurrent communiste Témoignages, mais est également la cause de coûteuses condamnations pour diffamation.

Dans son éditorial du 9 février 2008, intitulé « On s'en tamponne mister Président », il annonce qu'il quitte le Journal de l'île de La Réunion. Il deviendra, avant la fin du premier semestre 2008, le nouveau président directeur général du quotidien L'Union de Reims[3].

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Tillier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Merine — Jacques Mesrine Pour les articles homonymes, voir Mesrine. Jacques Mesrine Surnom(s) Ennemi public n° 1 L homme aux mille visages Naissance 28 décembre 1936 Clichy la Garenne …   Wikipédia en Français

  • Jacques mesrine — Pour les articles homonymes, voir Mesrine. Jacques Mesrine Surnom(s) Ennemi public n° 1 L homme aux mille visages Naissance 28 décembre 1936 Clichy la Garenne …   Wikipédia en Français

  • Jacques Mesrine — Jacques René Mesrine [ʒak mɛsʀin, ʒak meʀin] (* 28. Dezember 1936 in Clichy; † 2. November 1979 in Paris) war ein französischer Gewaltverbrecher. Aufgrund der Morde und seiner Gewalttätigkeit war Mesrine bis zu seinem Tod in Frankreich… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Mesrine — Pour les articles homonymes, voir Mesrine. Jacques Mesrine Surnom L ennemi public n° 1 L homme aux mille visages le Robin des Bois français Naissance 28 décembre 1936 Clichy …   Wikipédia en Français

  • Jacques Mesrine — Mesrine redirects here. For the films based on the life of Jaques Mesrine, see Mesrine (1984 film) and Mesrine (2008 film). Jacques Mesrine Mugshot of Jacques Mesrine, taken on 9 March 1973. Born Jacques René Mesrine 28 December 1936 …   Wikipedia

  • Claude Tillier — Claude Tillier, né le 11 avril 1801 à Clamecy (Nièvre), mort le 12 octobre 1844, est un pamphlétaire et romancier français, principalement connu comme auteur du roman Mon oncle Benjamin. Sommaire 1 Biographie 2 P …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Hublin — Jean Jacques Hublin, 2010 Jean Jacques Hublin (* 30. November 1953 in Mostaganem, damals Französisch Nordafrika, heutiges Algerien) ist ein französischer Anthropologe, Direktor am Max Planck Institut für evolutionäre Anthropologie in Leipzig und… …   Deutsch Wikipedia

  • Clicanoo — Journal de l île de La Réunion  Le Journal de l île de La Réunion {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Clicanoo.com — Journal de l île de La Réunion  Le Journal de l île de La Réunion {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • JIR — Journal de l île de La Réunion  Le Journal de l île de La Réunion {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.