Eudes Ier De Blois


Eudes Ier De Blois

Eudes Ier de Blois

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eudes de Blois.

Eudes Ier de Blois (950995 ou 12 mars 996[réf. nécessaire]), comte de Blois, de Châteaudun, de Chartres, de Tours, de Reims (v. 982), d'Omois[réf. nécessaire] (autour de Château-Thierry), co comte de Provins[réf. nécessaire] (983-996), vicomte de Brie[réf. nécessaire] (974-996), seigneur de Vierzon[réf. nécessaire], de Sancerre (950), de Saumur[réf. nécessaire] et de Coucy[réf. nécessaire] fut l'un des plus puissants seigneurs du temps d'Hugues Capet.

Il est le fils de Thibaud dit le Tricheur et de Liutgarde de Vermandois, fille de Herbert II de Vermandois. En 982, il épouse Berthe de Bourgogne, fille de Conrad III dit le Pacifique, roi de Bourgogne.

Suite au conflit qui opposait son père à l'archevêque de Reims sur le château de Coucy, il reçoit en 965 ce château mais « en précaire » de l'archevêque. Dans les années 970, dans les conflits pour le duché de Bretagne, il soutient le comte de Rennes, Conan, affermissant l'influence de sa famille dans ce territoire.

Il reçoit du roi carolingien Lothaire le titre de comte palatin qui restera dans sa famille. Il ne tarde pas, avec ses cousins Herbertiens, à devenir fidèle des Carolingiens contre les Robertiens. En 988, il assiste Charles de Lorraine dans sa prise de Laon, qui avait appartenu à son père Thibaut le Tricheur.

En 991, il abandonne le parti du Lorrain contre la ville de Dreux. Mais à la mi-991, en tentant de s'emparer de Melun qui appartient à Bouchard le Vénérable, le fidèle parmi les fidèles d’Hugues Capet, il voit alors s’élever contre lui une alliance comprenant Hugues Capet, Richard Ier de Normandie et le comte d’Anjou, Foulque III Nerra, gendre de Bouchard.

Il reçoit d’Hugues Capet le titre d’abbé laïc de Saint-Martin de Tours et de Marmoutier qui devient la nécropole dynastique des comtes de Blois. Vers 995, il entre en guerre contre le comte d'Anjou, Foulque III Nerra, déjà en conflit sur sa frontière chartraine avec Conan Ier de Bretagne.

En Touraine, il érige alors le donjon de Langeais, l'un des premiers construits en pierre.

Eudes Ier parvient à créer une alliance qui réunit son beau-frère, le duc d'Aquitaine, Guillaume IV de Poitiers, le comte de Flandre Baudouin IV le Barbu, et même son ancien ennemi, le duc de Normandie, Richard Ier. Au cours de l'hiver 995-996, ils mettent le siège devant le château de Langeais où s'est réfugié Foulque III, mais l'arrivée du roi Hugues Capet au secours de l'Angevin, met fin à leur entreprise.

Malade peu après, Eudes Ier de Blois rentre à l’abbaye de Marmoutier de Tours où il y meurt le jeudi 12 mars 996. Sa veuve, Berthe de Bourgogne[1], se remarie avec le roi de France, Robert, le fils d'Hugues Capet dont la mort le 24 octobre 996 a permis ce mariage auquel il était farouchement opposé.

Famille et descendance

En 982, il épouse Berthe de Bourgogne qui lui donne :


Précédé par Eudes Ier Suivi par
Thibaut Ier le Tricheur
comte de Blois, Châteaudun
Chartres et Tours
975-995
Thibaut II
Herbert III le Vieux
comte de Reims
v. 982-995

Notes

Voir aussi

Ce document provient de « Eudes Ier de Blois ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eudes Ier De Blois de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eudes ier de blois — Pour les articles homonymes, voir Eudes de Blois. Eudes Ier de Blois (950 – 995 ou 12 mars 996[réf. nécessaire]), comte de Blois …   Wikipédia en Français

  • Eudes Ier de Blois — Pour les articles homonymes, voir Eudes de Blois. Eudes Ier de Blois (950 – 995 ou 12 mars 996[réf. nécessaire]), succède à son père comme comte de Blois, comte de Tours, de Châteaudun, de Chartres, de Beauvais et de Dreux. Seigneur de… …   Wikipédia en Français

  • Eudes II De Blois —  Pour l’article homonyme, voir Eudes Ier de Troyes.  Eudes II de Blois dit Eudes le Champenois, (v. 983 † 15 novembre 1037 près de Bar le Duc) fut comte de Blois, de Châteaudun, de Chartres, de Reims, de Tours, de Beauvais et… …   Wikipédia en Français

  • Eudes ii de blois —  Pour l’article homonyme, voir Eudes Ier de Troyes.  Eudes II de Blois dit Eudes le Champenois, (v. 983 † 15 novembre 1037 près de Bar le Duc) fut comte de Blois, de Châteaudun, de Chartres, de Reims, de Tours, de Beauvais et… …   Wikipédia en Français

  • Eudes II de Blois —  Pour l’article homonyme, voir Eudes Ier de Troyes.  Eudes II de Blois[1] dit Eudes le Champenois (v. 983 – 15 novembre 1037 tué dans une bataille à Commercy), fut comte de Blois, de Châteaudun, de Chartres, de Reims, de Tours …   Wikipédia en Français

  • Eudes Ier de Troyes (thibaldien) — Eudes II de Blois  Pour l’article homonyme, voir Eudes Ier de Troyes.  Eudes II de Blois dit Eudes le Champenois, (v. 983 † 15 novembre 1037 près de Bar le Duc) fut comte de Blois, de Châteaudun, de Chartres, de Reims, de… …   Wikipédia en Français

  • Eudes Ier De Troyes — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Traditionnellement, les comtes de Troyes sont numérotés à partir de la fin du Xe siècle, qui vit l union des comtés de Troyes et de Meaux, prémice du …   Wikipédia en Français

  • Eudes ier de troyes — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Traditionnellement, les comtes de Troyes sont numérotés à partir de la fin du Xe siècle, qui vit l union des comtés de Troyes et de Meaux, prémice du …   Wikipédia en Français

  • Eudes Ier — Eudes de France Eudes Roi des Francs (Francie occidentale) …   Wikipédia en Français

  • Eudes Ier De France — Eudes de France Eudes Roi des Francs (Francie occidentale) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.